Confrontations
Ein Held unserer Zeit (Un Héros de notre temps)
Akos Gerstner
(2004 - 11' - école supérieure de télévision et de cinéma de Munich - Allemagne - vostanglais / trad. simultanée)
Un étranger cloué dans l’immobilité, plongé dans une ville qui n’est rien d’autre qu’une abstraction d’elle-même, lumières, cadres, chiffres. Sans contact avec le monde extérieur, il ne lui reste plus que la routine quotidienne, le moment présent: pas de passé, pas d’avenir.

Chez moi au Golan
Wassim Safadi
(2004 - 28' - université de Poitiers - France - vostf)
Depuis la guerre de 1967, le plateau du Golan, en Syrie, est occupé par Israël. Cette région habitée par des civils est alors devenue une zone militaire. Aiman, ancien prisonnier politique dans une prison israélienne, prépare une soirée musicale avec ses élèves pour accueillir ses amis qui devraient sortir de prison et raconte la vie de ceux qui sont restés sur le plateau.

Penaber (Exil)
Orane Burri
(2004 - 12' - institut international de l’image et du son - France)
Un homme en exil erre dans Paris, et pense à son pays, le Kurdistan.
« Pense que ton pays n’existe pas sur les cartes…Pense que tu as vécu plus longtemps en exil que dans ton propre pays…Pense que tu n’as plus envie de penser… »

L’Attente
Florent Denechere
(2004 - 10' - université de Strasbourg - France)
Un homme a planté sa tente en face de la Cour Européenne des Droits de l’Homme, à Strasbourg pour défendre ses droits. Pendant neuf mois, la petite tente va traverser la canicule, l’hiver alsacien, la pluie… L’issue semble inévitable.

Sous-sol
Luc Maréchaux
(2004 - 17' - autoproduction - France)
Une foule affairée piétine les couloirs du métro parisien. En face, la figure d’un sans domicile fixe, usé par un quotidien plus qu’incertain. Portrait et autoportrait intimiste de Jean-Philippe, qui prend la parole avec dignité pour dire les regards qui se détournent et la solitude de l’homme de la rue.

Compétent dans sa branche
Olivier Bosson
(2004 - 20' - studio le Fresnoy - France)
« Il s’agit, avec quelques morceaux disparates de vidéo, de cartographier la-société-de-consommation-en-France-en-2004, des points de repère dans l’archiconnu: gens, animaux, parkings, voitures, gants en plastique transparent, placards, grandes surfaces, fichiers, gens, piscines, caméras, chaussures… »

Par exemple Ebenthal
Eleonore de Montesquiou
(2004 - 21' - autoproduction - Allemagne - vostf)
En Autriche comme partout, les villes mangent la campagne. Ebenthal est un village de Carinthie, poche de Klagenfurt, à deux pas de la frontière slovène. Il n’y avait que quelques fermes il y a seulement vingt ans. Aujourd’hui ce village est englouti dans les zones commerciales de Klagenfurt.

Ergon
Joël Godfroid
(2003 - 18' - institut des arts de diffusion - Belgique)
Une atmosphère oppressante, des machines gigantesques à la puissance démesurée. Dans un monde de surconsommation, les industries s’unissent ou meurent. La compétition devient déloyale et la mort inévitable. Vision plastique de la sidérurgie, aujourd’hui et demain.

A rebours
Alain Pratte
(2004 - 20' - autoproduction - Québec)
Des photos trouvées chez un brocanteur dans un bocal à poissons (ou à fleurs ?): photos judiciaires, prises à Montréal entre 1966 et 1975, dont le seul but est de montrer la réalité des faits. Voitures accidentées, gueules cassées, intérieurs ravagés, mines défaites : pourvu qu’ils soient coupables.

La Première peau
Elise Andrieu
(2004 - 11' - institut des arts de diffusion - Belgique)
C’est quoi sentir le bébé bouger en soi ? « C’est comme au théâtre, quand on sent bouger le genou de son voisin à travers le siège capitonné » Nancy Huston, Journal de la création.

La Petite Faye de mon père
Paul Rapinat
(2003 - 22' - Atelier de création Acerma - France)
C’est la tentative d’un fils de réaliser un film sur son père. Un père qui parle d’un projet familial, qui se laisse filmer, qui se livre. Un essai sur la relation père-fils, sur leurs positions, une rencontre, un partage, un hommage intime.

Le Vent dans la boîte aux lettres
Frédérique Batt
(2003 - 34' - ateliers Varan - France)
Patrick est né aveugle. Il nous emmène dans une aventure sensitive où les situations les plus anodines prennent une dimension vitale, où l’invisible devient palpable. A travers sa façon poétique et décalée de voir le monde, rencontre avec un homme qui vit par les bruits, la musique, le vent.

Deux frères
Chen-Huei Sun
(2004 - 24' - studio le Fresnoy - France - vostanglais / trad. simultanée)
L’histoire de deux frères – l’un Chinois, l’autre Taïwanais – qui ont vécu éloignés l’un de l’autre sans pouvoir communiquer pendant près de quarante ans. En 1989, une loi permet aux Taïwanais d’aller rendre visite à leurs parents en Chine ; ils se retrouvent enfin.