Jean Rouch : l’initiateur d’ateliers
Noces de feu
Nicole Echard
(1968 - 32' - France)
Au Niger, quelques forgerons hawsas fabriquent encore traditionnellement du minerai de fer. Boubé Marinassara, forgeron “fils des hommes”, est le maître du campement du feu.

Makwayela
Jean Rouch et Jacques d’Arthuys
(1977 - 20')
Tous les matins, avant le travail, les ouvriers mozambicains chantent et dansent devant leur usine.

Stolat
Bike Johnstone et Pengau Nengo
(1985 - 28')
Des étudiants cinéastes de Papouasie Nouvelle Guinée choisissent de faire un film sur le 3ème âge en France, une condition qui dans notre société les intrigue. Leur quête les conduira à un fringant jeune homme de 80 ans, polonais. Sans la plus petite bribe de langue commune, ils vont communiquer et même bien s’entendre.

Olhos de Cana
Philippe Lourdou
(17')
Différentes phases de la récolte de cannes à sucre et de la fabrication de briques de sucre, dans l’Etat du Piaui, Nordeste, Brésil.

La Danse des reines à Porto Novo
Jean Rouch et Gilbert Rouget
(1969 - 26')
Analyse des rapports de la musique et de la danse, grâce à la technique du ralenti synchrone, à travers le répertoire des danses exécutées dans la cour intérieure du Palais, à Porto Novo, au Bénin, par les femmes du Roi: d’abord les danses rituelles “obligées”, puis les danses profanes sur les airs dits du “chant long”.

Rendez-vous à Sharkamen
Vladimir Perovic
(2001 - 8')
Shakamen est un petit hameau de Serbie orientale, oublié du monde. Un jour pourtant, trois hommes arrivent dans une voiture rutilante pour enregistrer le chant de sept vieilles femmes. Ils repartent sans un mot, sans un regard, avec ces voix enfermées au fond d’un ordinateur. Mais l’âme du chant est restée à Sharkamen.

Tinpis Run
Pengau Nengo
(1990 - 85' - Papouasie-Nouvelle-Guinée)
Premier long-métrage de l’histoire du cinéma papou: tinpis (boîte à maquereau en langue pidgin) est un plat national qui se déguste sur du riz fumant. C’est aussi l’appellation familière du taxi-brousse collectif.

Hotline
Dragan S. Nikolic
(2004 - 30')
Après la mort de mon père j’ai envoyé ma mère travailler dans une "hotline". Je voulais l’aider à surmonter la crise dans laquelle elle était entrée après que son amant l’eut quittée. Je voulais aussi me venger de sa"trahison" après la mort de papa.

Truong phuong Thanh Công cò làng Thanh Công… (Dans le quartier de Thanh Công il y a le village de Thanh Công…)
Phan Thi Vang Anh
(2004 - 33')
Dans un vieux quartier de Hanoi, autrefois un village, de nouveaux hauts-
parleurs doivent être réparés et installés. En observant la vie quotidienne,
Vang Anh filme avec humour l’animation suscitée par cet événement et nous
plonge au cœur des contradictions vietnamiennes.

Estrela da tarde (Etoile du soir)
Madalena Miranda
(2004 - 24')
Chaque fois qu’elle s’affaire dans sa maison, une femme fait le point sur sa
vie au son des musiques qui ont marqué son chemin, jusqu’à ce que la journée
s’achève.