Palmarès
L’équipe du Festival ainsi que les jurés des trois compétitions ont le plaisir de vous faire part du palmarès de l’édition 2004, qui s’est déroulée du 3 au 12 décembre
à l’Espace Jean Vilar, cinéma Art et Essai-Recherche à Arcueil.
Téléchargez le communiqué au format PDF

Films Longs
Films d’une durée supérieure à 40mn
366 films inscrits, 12 sélectionnés, 7 présentés en séances thématiques, 62 en catalogue Repérages
« Nous avons choisi de partager le prix en deux. Cette décision s’est imposée à nous pour des raisons de formes. D’une part, Un monde moderne parce que c’est un film que nous avons trouvé formidable, qui pose un regard engagé sur le monde et qui offre de vrais moments de cinéma. C’est un film qui s’inscrit dans la tradition des films militants mais qui est surtout un film de cinéma parce qu’il montre au lieu de démontrer. C’est un film indispensable qui doit être vu par le plus grand nombre parce qu’il permet de voir à l’œuvre la cruelle dégradation du monde qui est le nôtre.
Mais parce que Un monde moderne s’inscrit dans l’actualité sociale à chaud, nous avons éprouvé le besoin de retenir également Dieu joue du sax, le diable du violon parce qu’il dépeint un réel en alliant l’esthétique et l’éthique. Un véritable poème qui échappe à tous les pièges des films voyeuristes sur la folie. Les êtres y sont filmés dans toute leur humanité, proches et semblables à nous. Leur façon d’être, d’aimer et de chanter dans le film est une manière de résister, de la même façon que réaliser un tel film est un acte de résistance. Les membres du jury Films Longs

Prix du Film Long ex-aequo…
UN MONDE MODERNE
Sabrina Malek et Arnaud Soulier ( 2004 - 1h24 - France )
Les salariés des Chantiers de l’Atlantique à Saint-Nazaire racontent comment ils vivent la précarisation organisée de leur travail, depuis que leurs employeurs font appel à la sous-traitance et à l’intérim.

DUMNEZEU LA SAXOFON, DRACU LA VIOARA
(Dieu joue du sax, le diable du violon)
Alexandra Gulea (2004 - 43mn - Roumanie/Allemagne)
Un asile psychiatrique en Roumanie, où tous les handicaps doivent cohabiter, parfois dans le même lit : une société à part, qui a aussi ses chefs, sa monnaie, ses mariages, et surtout ses chansons.

Dotation : 1525 euros pour chaque film primé, attribués par le Conseil Général du Val-de-Marne.

Les membres du jury Films Longs :
Marie Aubayle : conseillère cinéma au Service Culturel du Conseil général du Val-de-Marne
Laurent Charles : cinéaste, enseignant, producteur alternatif (Somo Sierra)
Françoise Maupin : Media Desk France, critique
Laurence Petit-Jouvet : cinéaste


Films Courts
Films d’une durée inférieure à 40mn
95 films inscrits, 13 sélectionnés, 6 en catalogue Repérages

Prix du Film Court
SIDHESWRI ASHRAM
Virginie Valissant et Bénédicte Jouas (2004 - 40mn - France)
Une journée avec les membres d’un restaurant communautaire.

« Pour la qualité du montage, celle de l’image, la volupté du regard, qui concourrent à une immersion sensible dans un milieu généralement peu connu. » Les membres du jury Films Courts

Dotation : 1045 euros

Mention à…
SILBERHÖHE (Hauteurs d’argent)
Clemens Von Wedemeyer (2003 - 10mn - Allemagne)
Une fiction sans personnage dans un quartier de préfabriqués de l’Allemagne de l’Est. La caméra cherche une intrigue invisible mais rien n’arrive et personne n’entre sur scène.
« Pour l’économie affichée des moyens, la singularité de la bande son dans une vision violente de la ville contemporaine. »

Prix Zeuxis, du nom de la revue cinématographique
N’AYONS PEUR DE RIEN
Yann Sinic et Nathalie Combe (2004 - 29mn - France)
En images et mots, un homme ordinaire parle de la peur de mourir sans avoir vécu à son fils qui vient de naître.
« Pour la singularité tant du regard que du texte qui lui confère un véritable travail de poésie. »

Dotation : Le texte du film sera publié dans le prochain n° de la revue, en janvier 2005

Les membres du jury Films Courts :
Jean-Louis Berdot: cinéaste, co-responsable du DESS Le documentaire, Ecritures des Mondes Contemporains de l’Université Paris VII
Gisèle Breteau Skira : rédactrice en chef de la revue Zeuxis
Véronique Godard : ancienne responsable du bureau du documentaire au Ministère des Affaires Etrangères puis de la promotion du cinéma français à L’ambassade de France aux Etats-Unis


Premier Geste
Films de formations et autoproductions
194 films inscrits, 10 sélectionnés, 13 en section Confrontations,15 en catalogue Repérages

« Le film que nous avons décidé de primer a fait l’unanimité du jury. C’est vraiment un film coup de cœur, et même plus. C’est avant tout un voyage.
Or tout voyage est récit. Tout récit est aventure. Tout récit de voyage est un récit d’aventure. Et le jury a été sensible à cette audacieuse aventure filmique.»
Les membres du jury Premier Geste

Prix Premier Geste
BAR NA VICTORII (Un bar à la station Victoria)
Leszek Dawid (2003 - 56mn - École nationale du film - Pologne)
Marek et Piotrek ont presque trente ans. Ils n’ont pas de travail et peu d’avenir dans leur ville. Fatigués d’attendre un miracle, ils partent tenter leur chance à Londres.

Dotation : 765 euros

Les membres du jury Premier Geste :
Claire Amilhat : étudiante en DESS Le documentaire, Ecritures des Mondes Contemporains à l’Université Paris VII, ex-étudiante de Louis Lumière
Mouloud Boukala : enseignant-chercheur en cinéma et anthropologie (Université Lyon II)
Alain Moreau : cinéaste, enseignant