La Terre noire
Ermeline Le Mezo
(1995 - 58' - Autour de la Terre, les Films du tambour de soie - France)
Dans ce film tout à l’air radioactif, quelque chose s’est passé, mais on ne sait pas par où c’est arrivé... "Les mains ont touché quelque chose..." . La campagne à la frontière de la ville est un étrange paradis amer et menacé, les paysans y vaquent comme des extra-terrestres capables de mélanger le temps. Les prises de vue, le traitement des couleurs, du montage font de cette oeuvre un territoire dense et sauvage... un monde en crise, un monde noir... mais aussi bleu, violet, blanc, orange... un monde aux échelles faussées, aux contours étranges, aux temps confus... Pour visiter ce film, il faut se laisser bousculer, émouvoir, transporter par un rythme héritier du cinéma expérimental. L’impressionnant travail sonore (fait de sons recueillis, désordonnés, retrouvés...) perce l’écran et construit le paysage. La Terre noire est une métaphore de nos jours, un dangereux décompte.