Sélection
 
Kalamees (Le Pêcheur)
Eléonore de Montesquiou
(2009 - 28' - Estonie - VO russe (sous-titre français))
Sasha est pêcheur. L’hiver, il pêche sur les rivières ou les lacs gelés à la frontière entre l’Estonie et la Russie. Sasha est né à Narva (Estonie), il a grandi de l’autre côté du pont, à Ivangorod (Russie). Aujourd’hui, il franchit le pont tous les jours et travaille à l’usine de Kreenholm, à Narva.
Mon film est un moment en suspension dans cet entre-deux qu’est le lac gelé entre la Russie et l’Estonie : que cela signifie-t-il de vivre sur une frontière à la limite de l’Europe? Comment s’organise la pêche dans ces conditions de froid extrême?

 
Se dissoudre à Mooste
Catherine Dalfin
(2009 - 14' - France)
J’ai cherché le centre de ce village, c’est-à-dire le lieu où se concentre le pouvoir, où se concentre et où s’organise le pouvoir, d’où se dégagerait un certain rappel à l’ordre et d’où émanerait aussi une certaine intensité, et je n’ai pas trouvé, et finalement ça m’a semblé mieux comme ça, un village qui fait obstacle à la pensée qu’il faut un centre et une périphérie, qui vous transmet un état intérieur parce qu’il vous laisse à l’extérieur.
 
The Source (La Source)
Jaap de Ruig
(2009 - 40' - Pays-Pas - VO Roumain)
Hetea est un hameau isolé de Roms en Roumanie. Le temps coule dans ce petit village composé de quelques huttes. La sérénité bucolique qui règne est pourtant bouleversée par une violente dispute éclatant entre les habitants. Cris et insultes, filmés comme précédemment les champs et les bêtes, explosent tout à coup dans le paysage. Menant comme au fouet, par leurs intonations, le rythme de la narration.
 
Capitalisme
Bertrand Gauguet
(2007 - 26' - France)
Pièce de création radiophonique et musicale.
Réalisée en février 2007 pour l’émission Tapage Nocturne de France Musique, Capitalisme évoque à la fois l’univers historique et contemporain de l’économie, des luttes révolutionnaires, de la bourse ; des données monétaires et de certains moments décisifs du XXème siècle.
 
Mbuji-Mayi, l’ordre du polygone
Benjamin Bibas, Emmanuel Chicon, Jean-Philippe Navarre, Samuel Turpin et Sébastien Lecordier
(2009 - 3' - France)
Documentaire radiophonique sur l’extraction du diamant aux alentours de Mbuji-Mayi (République démocratique du Congo). Ce diapocast donne à entendre et à voir l’univers physique et psychique dans lequel les mineurs artisanaux ou « creuseurs » sont plongés.
 
La Tumultueuse vie d’un déflaté
Camille Plagnet
(2009 - 59' - AIP - France)
Portrait tumultueux du «Grand Z», conducteur de la locomotive Abidjan – Ouagadougou pendant 20 ans, licencié en 1995 par la Société des chemins de Fer du Burkina Faso, à la suite de la privatisation imposée par la Banque Mondiale. Grand jouisseur impénitent, il fut alors terrassé en pleine allégresse, perdit tout, et coule depuis des jours bien sombres en attendant sa pension de retraite.
 
Aislado
Luba Vink
(2009 - 34' - Celluloid Films - France - VO espagnol (sous-titre français))
Au Nord-Ouest de l’Argentine, dans la région de l’altiplano vit la famille Guaymás.
Mamie tombe malade et doit soudainement laisser sa famille. Dans le vent omniprésent, Santos, le seul homme du foyer, reprend son travail quotidien.
Le film suit le rythme de la vie dans cette campagne aride, où l’attente tient une place centrale.

 
Hiver (les grands chats)
Marianne Pistone et Gilles Deroo
(2008 - 55' - Imagence Production - France)
Les enfants s’en tapent de l’hiver qui arrive. À se marrer sous les grands chats, à s’embrasser. Sous de pauvres abris. Il fera nuit de plus en plus tôt. L’hiver tombé comme une sentence, ça y est faut allumer. J’aurais voulu que Mimi soit intacte, rien n’aurait dû l’atteindre... Ni l’hiver.
 
Les Oiseaux d’Arabie
David Yon
(2009 - 40' - Le Miroir - France)
À l’aube de la seconde guerre mondiale, des milliers de réfugiés espagnols traversent les Pyrénées pour fuir l’avance des Franquistes. Antonio Atarès est l’un d’eux : un visage parmi d’autres. Arrivé en France, il est interné au camp du Vernet puis déporté aux portes du Sahara, à Djelfa en Algérie. En mars 1941, il reçoit une lettre de quelqu’un qu’il ne connaît pas, la philosophe Simone Weil. Ces deux destins vont se croiser dans la pénombre de l’histoire.
 
Vulnérable
Reine Mitri
(2009 - 52' - Luccioni - Liban - VO arabe (sous-titre français))
Ce film est une chronique d’angoisse et de malaise. De 2006 à 2009 j’ai filmé dans mon espace intime, sur l’écran de télé, une violence au quotidien, et sur l’écran de montage, un autre film qui est resté suspendu – celui sur la guerre de juillet 2006. J’ai aussi filmé mes amis ; ceux qui ont quitté le pays et ceux qui y sont restés. Tout au long, des questions se sont posées : quel espace reste-t-il pour la liberté de l’individu, pour l’espoir, la créativité et l’amour ? Le bonheur individuel, peut-il exister au milieu du malheur collectif ? Comment vivre avec la défaite ?
 
Altzaney
Nino Orjonikidze et Vano Arsenishvili
(2009 - 30' - Artefact Production - Georgie - VO tchétchène et géorgien (sous-titre français))
Les gens de Pankisi Gorge croient que toutes les questions importantes de leur vie et de leur mort devraient être résolues par la médiation d’une autorité. Altzaney est celle qui s’engage auprès de la vie des autres et en prend la responsabilité. Elle est médiatrice lors des conflits, elle est aussi la seule femme à qui on confie les morts. Qu’est-ce qui la rend si distinguée lui donnant cette autorité dans un milieu totalement patriarcal? Quel est le prix à payer pour cela? Altzaney en donne un aperçu dans une communauté unique de Gorge de Pankisi.
 
La Vie sombre trois fois, se relève sept, et neuf fois flotte à la dérive…
Xuân-Lan Guyot
(2009 - 48' - Sapotilles - France - VO Vietnamien et français (sous-titre français))
Elle avait fait un beau mariage, puis fut répudiée ; son enfant lui fut arrachée. Elle resta seule le reste de sa vie. Prise dans la tourmente de l’Histoire du Vietnam.
Elle est morte il y a trois ans. Comme le veut la tradition, plutôt que de laisser son corps dans un environnement souillé, on est allé déterrer ses os pour les nettoyer puis les emmener dans son village.
Elle, c’était ma grand-mère.

 
Ici,
Laurent Thivolle
(2009 - 18' - Les films de tout petits liens / Films flamme / SACRE - France)
Il n’y a pas de corps, pas de visages, quelques fantômes dans un non-lieu. Un non-lieu réel habité par le son de ceux qui le peuplent. C’est un jeu entre l’image et la réalité vivante de cette image. Entre la vie projetée, la vie réelle. Il y a le bien être en question mais lequel ?
Jeudi 29 octobre 2009 à 20h00 (Salle 2)

Mention du jury Courts métrages 2009
 
Un Virus dans la ville
Cédric Vénail
(2008 - 80' - Huckleberry films - France)
Au début des années 90, l’artiste franco-israélien Absalon conçoit un projet de vie qui s’éloigne radicalement des aspirations habituelles à une "vie meilleure". Pour engager son projet et le tenir, il se fabrique six cellules à habiter, six petites maisons individuelles destinées à de grandes villes du monde : Paris, Zurich, New York, Tel-Aviv, Francfort, Tokyo...
Depuis, Absalon est mort. Que reste-t-il de son projet aujourd’hui ? Entre traces et projections, je suis parti à la recherche de ce projet inachevé. J’ai trouvé Un virus dans la ville.

 
Le Plein pays
Antoine Boutet
(2009 - 58' - Red star cinéma - France)
Un homme vit reclus depuis trente ans dans une forêt en France. Il creuse en solitaire de profondes galeries souterraines qu’il orne de gravures archaïques. Elles doivent résister à la catastrophe planétaire annoncée et éclairer, par leurs messages clairvoyants, les futurs habitants. Le film raconte cette expérience en marge de la société moderne, affectée par la misère humaine et la perte définitive d’un monde parfait.
Jeudi 29 octobre 2009 à 22h00 (Salle 2)

Mention du jury Longs métrages 2009
 
La Terre dessous mes pieds
Sophie Sherman
(2009 - 20' - France - Anglais (sous-titre français))
Une jeune fille erre dans une forêt et creuse des trous dans la terre.
Des versets de la bible semblent être les seules choses auxquelles elle pense.
Errance jusqu’à la perte. Un chant comme seule révélation.
Des versets bibliques - une foi - la folie - le silence.
Une fille suspendue à son errance qui soudain étouffe, cri, chante. Délire.
Un monde où le temps n’a plus d’emprise.

 
Two Times 4’33
Manon de Boer
(2008 - 12' - Belgique)
De Boer a invité le pianiste Jean-Luc Fafchamps à jouer la composition éponyme de John Cage 4’33" deux fois devant un public. Une fois en une seule prise, la caméra filme son exécution de la «composition musicale silencieuse». Pour la deuxième représentation, de Boer coupe tous les sons, intervenant seulement avec le clic du minuteur dans les 4’33" de la performance filmée. La caméra se déplace dans un long plan séquence qui commence sur Fafchamps, puis sur chaque membre de l’auditoire et termine sur l’extérieur par la fenêtre du studio.
 
Attica
Manon de Boer
(2008 - 10' - Auguste Orts - Belgique)
En collaboration avec plusieurs musiciens, de Boer met en scène une performance de la composition de Frederic Rzewski de 1972, Attica, aussi bien qu’un travail lié, "Coming Together", également composé en 1972.
 
Les Archers
Martin Verdet
(2008 - 59' - Z’Azimut films - France - VO anglais (sous-titre français))
Sur une île du Danemark, un grand manoir isolé au milieu de vastes terres cultivées se peuple de musiciens et se transforme en une intrigante ruche sonore.
Le film se présente comme une leçon de musique où la répétition, l’écriture et l’interprétation sont autant de séquences de travail qui nous montrent comment le savoir des maîtres modèle le jeu des élèves, comment leurs échanges font poindre la révélation.