Avant premières
 
Of Fathers and Sons
Talal Derki
(2018 - 99' - Allemagne, Syrie, Liban, Qatar - Anglais)
Abu Osama n’est pas seulement un père aimant pour ses huit garçons, mais aussi l’un des fondateurs du groupe Al-Nusra, une branche syrienne d’Al-Qaeda, et un spécialiste des attaques à la bombe et du déminage. Se faisant passer pour un sympathisant de la cause djihadiste, le réalisateur Talal Derki partage l’intimité d’une famille en guerre au moment ou Osama et Ayman, les deux aînés, atteignent l’âge où ils pourront devenir des soldats de Dieu.
 
Chjami è Rispondi
Axel Salvatori-Sinz
(2017 - 76' - France - Français)
Dix ans après ma dernière visite, je reviens à Cateri, village corse, berceau de la famille Salvatori. Je veux y affronter mon père, cet homme dont je suis l’exact opposé et qui m’exaspère. Je veux me réconcilier avec lui. Je lui propose un duel au soleil, sous la forme d’un chjami è rispondi, une joute corse, dont l’issue s’avère bien incertaine.
 
Amal
Mohamed Siam
(2017 - 83' - Égypte, Liban, Allemagne, France, Norvège, Danemark, Qatar - Français)
Amal est une chipie : elle souffle les bougies des autres, tient tête à des policiers en manifestation, elle fume si elle veut, elle grandit si elle veut. Elle se cherche. Si être une femme dans une Égypte post-révolutionnaire signifie renoncer à sa liberté, alors à quoi bon ?