Vendredi 19 novembre 2021, 14h00

Médiathèque de Gentilly

19 novembre 2021

Séances Scolaires

1


#001

Gaëtan Massaut | 2001 | 30'

#001 est un documentaire. Une succession de plans fixes d’une minute chacun. Un ensemble de 28 plans racontant des lieux, une région, le sud de la Belgique.


111 suite

François Daireaux | 2004/2008 | 156' | France

Work in progress Pour faire. J’entreprends des voyages dans différentes cultures pour y rencontrer l’activité humaine la plus traditionnellement méprisée qui contient l’humanité de l’Homme. Je cadre serré les gestes répétitifs de travailleurs manuels. Je gagne la vie en accumulant les gestes et en traçant une suite en ligne de fuite. C’est un voyage aléatoire commencé dans mon atelier, à partir de ma propre activité, sans fin.


13, 14, 15

Claudius Beutler | 2009 | 18' | Allemagne-Russie

Eté en Sibérie. Pendant quelques mois, la vaste couverture de neige et l’obscurité laisse place à des étendues d’herbe et à une douce lumière. Les jeunes russes vivant dans un groupe de maisons isolées répètent inlassablement les mêmes tâches quotidiennes


19 histoires

Eric Watt | 2003 | 89' | France

« Nous sommes allés à la rencontre du 19e arrondissement de Paris, avec le désir de recueillir 19 histoires. Très vite est apparu le thème de l’exil… »


194. Us, Children of the Camp

194. Us, Children of the Camp

Samer Salameh | 2017 | 90' | Syrie, Liban, Palestine

À partir de 2011, le camp de réfugiés palestinien de Yarmouk vu à travers un groupe de jeunes hommes et femmes. Entre des assauts militaires de l’État syrien à la violence accrue, le réalisateur et ses amis tentent de documenter leurs propres espoirs et épreuves, ainsi que les efforts exercés par le régime Assad pour coopter le mouvement de résistance et de libération palestinien.


200 000 fantomes

200 000 fantômes

Jean-Gabriel Périot | 2007 | 10' | France

Hiroshima, 1914-2007. Une méditation expérimentale autour du A-Bomb Dome, symbole de la destruction d’Hiroshima par la bombe atomique en 1945. Le A-Bomb Dome est le nom d’un ancien centre d’affaires japonais devenu le symbole de la destruction de la ville d’Hiroshima par la bombe atomique américaine en 1945. Construit en 1915, c’est le seul bâtiment à être resté debout dans l’entourage immédiat du lieu de l’explosion. Le A-Bomb Dome n’a jamais été restauré ; demeuré tel qu’au jour du bombardement, il est très vite devenu le monument souvenir des centaines de milliers de morts du 6 août 1945.


2084

Chris Marker | 1984 | 10' | France

•guill•Le coup des lendemains qui chantent, on nous l’a tellement fait. (…) Devant le bilan de l’époque des grandes vérités tranchées, il est plutôt sain d’imaginer autre chose…•guill• Imaginer autre chose, la CDFT s’y est essayée, sur Antenne 2, le 29 mars 1984…


21-04-02

21.04.02

Jean-Gabriel Périot | 2002 | 9'

Ce film mixe, par un montage ultra-rapide, des images tv, des photogrammes de film, des pubs, des images pornographiques, des photos de famille… L’impact violent que crée ce film reflète la confusion et la saturation visuelle qui nous submerge aujourd’hui. C’est une réponse au soir du 21 avril 2002. Premier tour des élections présidentielles françaises où Jean-Marie Le Pen est arrivé en deuxième position. C’était aussi la date de mon anniversaire.


24 Heures, le premier jour de chaque saison

Flavian Dubourget | 2003 | 11' | France

« 24 heures ou la révolution d’un paysage donné en plan fixe. Chaque premier jour de chaque saison, depuis ma fenêtre… »


24 rue Bedoyère

Muriel Alliot | 2008 | 43' | Belgique

Documentaire sonore. Lorsque Roger Jouan tombe amoureux de ma grand-mère, elle a 22 ans et c’est la guerre. Un jour sans prévenir, elle doit partir en France libre avec sa famille pour échapper aux rafles. Il n’en saura rien et ils ne se reverront jamais….


26 rue Saint-Fargeau

26 rue Saint-Fargeau

Margaux Guillemard | 2017 | 30' | France

26 rue Saint-Fargeau s’illustre comme la traversée verticale d’un logement social parisien. De l’aube au coucher du soleil, étage après étage, le film dépeint, fait dialoguer, avec humour et tendresse, diverses cultures, atmosphères, goûts pour l’ameublement, philosophies de vie. Singulier dans sa réalisation, ce documentaire a d’abord été élaboré, monté, tel un « film sonore » de 30 minutes, pour rencontrer dans un second temps les images du lieu tournées en 16mm, afin de créer un dialogue poétique entre récits et espaces.


2×3 Borders

Andres Jaschek et Paulina Salminen | 2008 | 26' | Finlande/Argentine/France

Ce film a été réalisé dans deux régions éloignées ayant en commun le fait de se situer toutes les deux à la frontière entre trois pays. L’une est arctique (frontière « nord »: Finlande, Suède et Norvège), l’autre tropicale (frontière « sud »: Argentine, Brésil et Paraguay). Ce film explore les différents points de contact entre ces lieux historiquement et géographiquement isolés qui sont actuellement en pleine mutation.


300 Hommes

300 Hommes

Aline Dalbis, Emmanuel Gras | 2014 | 85' | France

Entre ces murs, il y a trois cents hommes, et il y a l’urgence. Ils ont des noms mais ils ont égaré leur histoire en route. Ils rient et se confrontent, ils refont le monde, celui qu’ils ont perdu. Ils ont un lit, et là ils attendront le jour. C’est Forbin, un accueil de nuit à Marseille.


31, boulevard Magenta

Patrice Goasduff | 2004 | 13' | France

Un film d’observation de l’espace urbain en mutation. C’est un point de vue unique sur la transformation d’un parking en gigantesque chantier qui donnera naissance à un bâtiment. Peu à peu le chantier déborde de son périmètre pour modifier les habitudes et les comportements de chacun. Une multitude de petits riens à peine perceptibles apparaissent…


47 rue de la goutte d’or

Nina Almberg et Simon Pochet | 2015 | 58' | France

« Nous sommes en l’an 2025. Paris, quartier de la Goutte d’or. Un silence lourd, entrecoupé par le passage de rares camions. Beaucoup de rideaux sont fermés, à vendre, à louer. Les rares piétons glissent, silencieux… »


4 bâtiments face à la mer

4 bâtiments face à la mer

Philippe Rouy | 2012 | 47' | France

En juin 2011, trois mois après la catastrophe, l’exploitant de la centrale nucléaire de Fukushima a installé une livecam sur le site. Accessible librement sur Internet, ce plan fixe ininterrompu est devenu la matière exclusive du film de Philippe Rouy. La seule force du montage transforme la transparence factice de ces images de propagande en séquences spectrales à l’atmosphère post-apocalyptique. Ainsi naît un film radical qui nous fait éprouver concrètement le temps de l’après-catastrophe et pose quelques questions simples et cruciales : dans le monde de l’accident généralisé, qui reste indemne de la catastrophe ? Comment témoigner d’un mal invisible ? Et comment retourner contre ses promoteurs la caméra qui prétend neutraliser tout discours sur l’accident nucléaire ?


66 sezon

Peter Kerekes | 2003 | 86' | Slovaquie

Tourné au cours des trois derniers étés, ce film raconte 66 saisons de la vieille piscine de Kosice, de 1936 à 2002, avec pour toile de fond l’histoire de l’Europe centrale et orientale, à travers les souvenirs de ses visiteurs. La piscine est un monde où les histoires privées se mêlent à l’histoire universelle (bombardement de Kosice au cours de la Seconde Guerre mondiale, invasion russe en 1968). Des générations de nageurs se succèdent, et l’eau demeure, seule source de sécurité et d’égalité absolue.


68, Mon père et les Clous

68, Mon père et les Clous

Samuel Bigiaoui | 2017 | 85' | France

Ouverte il y a trente ans, en plein Quartier Latin, la quincaillerie de mon père est un haut lieu de sociabilité. C’est aussi l’ancien terrain de jeu de mon enfance. Bricomonge va fermer. À l’heure de l’inventaire et des comptes, j’accompagne mon père dans les derniers moments du magasin. Et je cherche à comprendre ce qui a amené le militant maoïste qu’il était dans les années 60-70, intellectuel diplômé, à vendre des clous.


A Bamako, les femmes sont belles…

Christiane Succab-Goldman | 1995 | 65' | France

À la rencontre des femmes du Mali, pays au passé prestigieux et complexe, comptant aujourd’hui parmi les plus pauvres de la planète.


A côté

Stéphane Mercurio | 2007 | 91' | France

À côté de la prison des hommes, à Rennes, il y a un lieu d’accueil pour les familles de détenus. On vient là avant et après le parloir. Et on revient. Toutes les semaines. Et on attend. Espace parenthèse. Cela prend du temps. On arrive à l’avance, toujours. Quelques secondes de retard et la porte de la prison restera fermée. Alors on attend, à côté, pour être sûr d’être là tout à l’heure, dedans. Pour supporter d’aller là-bas, il faut être ancré dans la vie au point de savoir rendre vivante cette attente démesurée. La prison en creux ; la vie sans l’autre. Mais sûrement pas à côté de la vie.


A côté (s)

Anne Philippe | 2005 | 45' | France

L’auteur du film retourne dans la ville où elle a vécu, enfant. Elle y rencontre Nenes, Mickey, Def, Béné et Marcus. alors commence une aventure du regard. Ce dont j’ai envie dans ce projet, ce n’est pas de faire un film sur, ni un film de, mais un film à partir d’échanges nourris de différences les plus grandes. Cela suppose une démarche et un processus d’élaboration particulier, et induit que soient possibles les conditions de l’échange.


A droite du n° 10

Ludivine Bihin | 2003 | 18' | France

Un jardin situé à l’abri des regards. Dans cet endroit, nous sommes dans un autre espace-temps, celui de Bernard dont la baraque, plantée au fond du jardin, est faite de tout et de rien. Ici, la vie prend une autre tournure.


A l’ombre d’une mémoire

Mustafa Balci | 2002 | 56' | Belgique

Sur mon chemin, j’ai rencontré un vieil homme qui m’a invité à écouter. Une mémoire. Cet homme, Ramazan Güngör, marqué parfois durement par les vicissitudes du temps et de l’âge, n’est pas une personne comme les autres. Il est l’un des derniers bardes d’une épopée en passe d’être révolue. Une transmission orale a vu le jour et un film prend forme, partage de cette transmission. Ce vieux sage turc m’a transmis une part de son savoir. Ce savoir se présente sous la forme d’un luth à trois cordes, un üçtelli, qui s’ouvre sur le monde. Le monde de Ramazan Güngör, le dernier maître du üçtelli.


À la clef, cinéma de quartier, quartier général

À La Clef, Cinéma de quartier, Quartier général

Basile Trouillet | 2022 | 5' | France

La lutte, l’énergie et l’exaltation du dernier mois d’occupation avant l’expulsion du collectif le 1er mars 2022. Une superposition d’images et de voix pour plonger le spectateur en pleine présence dans la lutte.


À la folie

À la folie

Wang Bing | 2013 | 240' | Chine / France / Hong-Kong / Japon

Dans un asile psychiatrique isolé, une cinquantaine d’hommes vivent enfermés sur un étage grillagé. Leurs contacts avec l’extérieur, y compris les médecins, sont rares. Si certains ont des désordres psychologiques, d’autres sont là pour avoir tué quelqu’un, pour avoir déplu à un officiel, pour avoir été dénoncés par leur famille ou leur épouse… S’ils ne l’étaient pas à l’origine, leur vie de détenus va se charger de les rendre fous.


À la limite… Traces

Collectif Les Yeux de l’Ouïe | 2009 | 31' | France

Au risque et limite de l’étouffement, une perception du monde dans un espace confiné. Petit à petit des images flottantes, des atmosphères de travail, des lieux de vie… Un mètre carré d’existence. Habiter un lieu, inventer des perspectives, vivre dans un temps autre que celui vécu par le commun des mortels et pourtant si semblable. Un paradoxe troublant. Réalisation : Luc Bitsch, Charles Cretello, Christian, Didier, Hakim El Ba, Joel, Marcel, Nordine Benziane, Philippe Tolila. Coréalisation : Regina de Almeida, Kamel Regaya, Anne Toussaint.


A Lua Platz

A Lua Platz

Jérémy Gravayat | 2018 | 96' | France

En Seine-Saint-Denis, des années durant, des familles roumaines cherchent des lieux où vivre. Devenus compagnons de route lors de luttes contre les expulsions, nous fabriquons ce film ensemble, comme autant de maisons ouvertes. Cheminant de villages quittés en bidonvilles, squats et cités, l’intimité de leurs trajectoires retissent une histoire commune, celle de solidarités habitantes refusant la relégation.


A L’Est de Walbrzych

Max Hureau | 2004 | 57' | France

Le cinéaste Max Hureau a traversé l’Europe de l’Est en filmant et en photographiant au quotidien le travail et les conditions de vie des mineurs du charbon. Sa fascination pour cette profession l’a emmené dans un périple de plus de 7000 km, de la Silésie Polonaise jusqu’à la Sibérie Centrale où s’est dévoilée à lui une insupportable misère humaine. Le cinéaste a saisi dans l’urgence une profession et une culture qui s’effondrent alors que le nombre des mineurs reste encore considérable.


À propos de la poire

Reine Assaad Mitri | 2001 | 5'

Du temps où la sexualité était « source de vie » et libre des préjugés contemporains.


A rebours

Alain Pratte | 2004 | 20' | Québec

Des photos trouvées chez un brocanteur dans un bocal à poissons (ou à fleurs ?): photos judiciaires, prises à Montréal entre 1966 et 1975, dont le seul but est de montrer la réalité des faits. Voitures accidentées, gueules cassées, intérieurs ravagés, mines défaites : pourvu qu’ils soient coupables.


A Taste of Honey

Simon Rittmeier | 2008 | 10' | Allemagne

Comment sortir des images paradisiaques véhiculées par l’industrie touristique sur Cuba ? Dans ce bref essai, le cinéaste met justement en scène des clichés – au sens propre et figuré. Son cadre, la plupart du temps fixe, agence la réalité cubaine : une femme écrasée de chaleur tenant une échoppe dont les rayonnages sont vides, une prêtresse de santeria (culte vaudou afro caribéen) filmée en plein rite sacrificiel, des couples chenus qui dansent en silence, des ventilateurs et des véhicules hors d’âge…


A verdad do gato

Jeremy Hamers | 2006 | 52' | Belgique

Carmo do Rio Verde, au Brésil, est un village qui vit de l’exploitation de la canne à sucre. Une entreprise y gère toute la fabrication d’alcool, possède ou loue tous les champs et mobilise deux mille ouvriers, dont mille deux cents saisonniers recrutés par •guill•El Gato•guill•, •guill•le Chat•guill•. Le travail et l’exploitation commencent. Entre sueur et cendres, le film aborde de façon poétique le prix humain de la richesse du Brésil, de son carburant •guill•propre•guill•.


A. Pelechian, le cinéaste est un cosmonaute

A. Pelechian, le cinéaste est un cosmonaute

Vincent Sorrel | 2018 | 59' | France

Artavazd Pelechian a réalisé une œuvre unique parce qu’il pense la fabrication de ses films comme aucun autre cinéaste. Ce film sur son geste nous fait rentrer dans l’atelier du cinéaste, qui se met à distance de la réalité pour mieux s’approcher des images, afin de transformer le monde à sa main.


Aboïo

Marilia Rocha | 2003 | 73' | Brésil

Dans les régions reculées du Brésil, des gardiens de troupeaux continuent à communiquer avec leur bétail par l’Aboio, des appels et des chants qui trouvent leur origine dans une musique importée par les Maures dans la Péninsule ibérique, au cours de sept siècles d’occupation.


Above and Below The Minhocao

Mark Lewis | 2014 | 11' | Canada

Le film montre le Minhocao, autoroute surélevée qui traverse la métropole, fermée à la circulation automobile le soir et le week-end quand promeneurs et cyclistes viennent s’adonner à différents loisirs ou se ressourcer. Le Minhocao, construit en 1970, représente à l’époque le plus important projet d’infrastructure routière d’Amérique du Sud, avec 3,5 kilomètres de long. L’étalement urbain, l’intensité du trafic(80 000 véhicules par jour traversent le Minhocao), la pollution de l’air, le bruit, autant de facteurs contribuant à faire de cette excroissance matérielle de la modernité non pas un monument à la gloire de cette dernière, mais un symbole de sa «chute», soulignant le revers de la médaille des visées de progrès, de vitesse, de gestion des flux et également de croissance. La notion d’expérience est également au cœur du travail de Mark Lewis. La caméra avance lentement dans ce plan et donne l’impression d’un étirement du temps vers ce qu’on pourrait appeler une image «étendue».


Accoster

Olivier Derousseau | 2007/2008 | 55' | France

Dans un « discours » fait à la Femis, Jean Luc Godard disait « à des apprentis » que le cinéma se retirait, qu’il se retirait et que nous devions le sentir, qu’il allait falloir marcher… et souhaitait bonne chance. Enlevons Cinéma et mettons Dieu à la place, et c’est un discours adressé par Bernanos à d’autres étudiants sur l’Europe, en 1947. « Dieu s’en va, vous devez le sentir… ». La belle affaire.


Acouphènes

François-Xavier Drouet | 2004 | 17' | France

Le nucléaire ne présente aucun risque… Probablement…


Actualités démocratiques

Programme d’actualités réalisées en Seine-Saint-Denis | 2008 | 60' | France

Faire renaître en salle les actualités mais en permettant à tout un chacun de proposer sa lecture des fait, d’ affirmer une subjectivité, de le revendiquer par la forme.


L’affaire LIP/Le goût du collectif (15’)

Dominique Dubosc | 1976 | 55' | France

La grève mythique de la manufacture horlogère LIP, plus connue sous le nom de “Conflit LIP”, a été par l’importance des questions posées, par ses formes d’organisation, par son ampleur et sa popularité, l’un des grands événements sociaux de la seconde moitié du XX° siècle.Ce film, réalisé sous le contrôle des travailleurs, raconte leur lutte de l’intérieur.


L’Affaire Valérie

François Caillat | 2004 | 73' | France

Qui se souvient de Valérie, cette jeune serveuse mystérieusement disparue dans les Alpes en 1983 ?


After Years of Walking

Sarah Vanagt | 2003 | 37' | Royaume-Uni

Ecole Nationale de Télévision et de Cinéma (Bucks). Depuis les évènements de 1994, l’Histoire n’est plus enseignée au Rwanda, laissant le pays comme suspendu dans le temps, entre un passé confisqué et un avenir à reconstruire…Retrait de sélection : exclusivité festival d’Amsterdam (IFDA)


The Agreement

The Agreement

David Brognon et Stéphanie Rollin | 2015 | 10' | France

À Jérusalem, cité palimpseste sans cesse reconstruite sur elle-même, l’école Franciscaine Terra Sancta est adossée au mur d’enceinte de la vieille ville. dans la cour, un terrain de football s’adapte au cadastre distordu. Les buts sont dans l’impossibilité de se faire face. La place approximative du rond central raccourcit le terrain à l’avantage d’une équipe. The Agreement est un nouveau compromis géométrique entre les élèves afin de trouver l’exact point central du terrain. Le mesurer. Le tracer. Et commencer à jouer équitablement.


Les ailes brisées

Gilles Delmas | 2009 | 50' | France

À Anvers, lieu de création du spectacle « Apocrifu » pour le Théâtre de la Monnaie à Bruxelles, les trois danseurs Sidi Larbi Cherkaoui, Yasuyuki shuto et Dimitri Jourde collaborent dans un mélange de codes et de langages, marqué par la différence de leur style et de leur formation, contemporaine, classique, ou circassienne; autant d’écoles que de nationalités, magnifiquement sculptés par les chants corses de A Filetta, qui les accompagnent dans cette expérience. Les artistes sont devenus messagers d’un langage international et brillent comme l’étoile du poète, ils nous interpellent car ils parlent de l’artiste en général, et dénoncent les artifices des religions, des groupes, de leurs règles, et défendent le respect du droit humain, et de la liberté. Ce film documentaire nous fait découvrir l’origine du processus créatif entre trois danseurs de renommée internationale, Sidi Larbi Cherkaoui, Yasuyuki Shuto, et Dimitri Jourde, et un groupe de polyphonies corses « A Filetta », leur contact, leur envie de créer ensemble un spectacle intitulé « Apocrifu », pour le Théâtre de la Monnaie à Bruxelles. « Apocrifu » est une introspection de l’art, de la chorégraphie, des corps, des polyphonies corses, des hommes, et de la religion, et de la poésie. 



Aislado

Luba Vink | 2009 | 34' | France

Au Nord-Ouest de l’Argentine, dans la région de l’altiplano vit la famille Guaymás. Mamie tombe malade et doit soudainement laisser sa famille. Dans le vent omniprésent, Santos, le seul homme du foyer, reprend son travail quotidien. Le film suit le rythme de la vie dans cette campagne aride, où l’attente tient une place centrale.


Les Ajoncs

René Vautier | 1970 | 12' | France

Un immigré maghrébin qui vendait des ajoncs dans une petite ville de Bretagne voit sa carriole renversée par un agent de police raciste.


Akeji, le souffle de la montagne

Corentin Leconte, Mélanie Schaan | 2021 | 82' | France

Akeji et Asako vivent hors du temps, dans un ermitage au toit d’herbe caché au creux de la montagne, parmi les animaux et les esprits de la nature. Maître Akeji est un peintre renommé. Descendant d’une lignée de samouraïs, il a été initié à la Voie du thé, du sabre et de la calligraphie. Le couple a fait le choix radical de vivre à l’écart du monde. Saison après saison, Asako cueille des végétaux qu’elle transforme en pigments, Akeji prie et s’adonne à la peinture. Le cycle de la nature semble immuable. Pourtant, le temps se fissure…

« Nous avons été saisis face à ces deux êtres qui vivaient hors du temps, dans une cabane au plus profond des montagnes, en symbiose avec les autres vivants et les esprits qui les entouraient. »
Corentin Leconte et Mélanie Schaan

⇒ Retrouvez l’intégralité de l’entretien avec Corentin Leconte et Mélanie Schaan sur notre Blog Mediapart 


Akio the cat

Joëlle Janssen | 2009 | 50' | France

La rencontre avec la personne et le travail d’Akio Suzuki est de l’ordre du voyage initiatique et malicieux. Né au Japon il y a près de 60 ans, il a été invité par quelques fous de mes amis de l’association du « Sentier des lauzes », dans une vallée des Cévennes ardéchoises. Akio nous amène à la rencontre d’un rêve décalé qui échappe au déjà-vu, aux pouvoirs, aux entendus et attendus dominants. C’est un parcours, une initiation à une autre manière d’entendre le monde.


Al Maljaa

Nadia Touijer | 2003 | 24' | Belgique

A la périphérie de Tunis, s’étale le cimetière du Jallez. Ce lieu immense est sillonné chaque jour par des silhouettes à la recherche d’un travail mais aussi d’un point d’ancrage.


Alamar

Pedro González-Rubio | 2009 | 70' | Mexique

Durant les vacances, le petit Nathan retrouve son père au Mexique pour quelques jours. Tous deux embarquent en pleine mer, destination Banca Chinchorro, l’une des plus grandes barrières de corail de la planète. Dans ce cadre idyllique, un lien complice se resserre entre le père et son fils. Un beau voyage écologique !


Alerte à Babylone

Jean Druon | 2005 | 95' | France

Le développement de la société technomarchande ne se fait pas sans que chaque jour de nouveaux dangers soient identifiés qui menacent les êtres vivants. Et s’il est devenu courant d’admettre que la prolifération des dispositifs technologiques ne va pas sans risques, il est en revanche toujours difficile de savoir comment prévenir ces risques. Une des plus importantes difficultés réside sans doute dans le fait que ces dispositifs supportent généralement la croissance économique, fondement du fonctionnement des sociétés occidentales. Ainsi toute alerte qui vise à prévenir un risque sanitaire ou écologique engendre simultanément le risque de freiner l’essor de produits qui soutiennent des marchés desquels dépend la vitalité d’institutions économiques dont nombreux sont ceux qui veulent croire qu’elles sont à travers le travail qu’elles offrent, le garant de notre prospérité et de notre bien-être. Alerte à Babylone en examinant une série de problématiques actuelles entend moins recenser les grands dangers qui nous assaillent que d’actualiser le constat depuis longtemps entrevu de l’artificialisation de la vie ; ce processus ne pouvant que s’accompagner du contrôle toujours plus poussé des organismes vivants et de leur enfermement social.


Algéries, mes fantômes

Jean Pierre Lledo | 2003 | 106' | France

Un cinéaste algérien en exil, d’origine judéo-espagnole, entame un long voyage filmé pour affronter les fantômes qui le guettent depuis son arrivée en France. Voyage identitaire et retour sur une histoire franco-algérienne taboue de ces 50 dernières années, au bout desquels se recompose avec une vingtaine de personnages rencontrés de villes en villes, le puzzle d’une Algérie aux multiples visages qui n’a jamais été, mais qui sera peut-être…


Aline Cézanne

Pierre Creton et Vincent Barré | 2010 | 20' | France

« Durant l’été 2008, nous avons accompagné notre amie Christine Toffin à Bourron-Marlotte rendre visite à sa tante Aline Cézanne, la petite fille du peintre. Bourron-Marlotte est un village près de Fontainebleau où Auguste Renoir et Paul Cézanne venaient peindre dans leur jeunesse. Puis Jean Renoir y a acheté la Villa Ste El, et fait acheter à son ami Paul Cézanne, le fils, “la Nicottière” – où Aline est élevée. Un portrait où se croisent la peinture et le cinéma. Une histoire du XXe siècle qui nous amène à ce seuil d’intimité où la vie et la création se mêlent et révèlent de l’enfance à la vieillesse des survivances – de l’image et de la nature en une sorte de bienveillance, une volonté de dialogue. » Pierre Creton et Vincent Barré


Alors, qu’est-ce que tu vas faire ?

Elsa Jonquet | 2009 | 13' | France / Suisse

David a seize ans. Il ne sait pas encore ce qu’il fera de sa vie. En attendant, il prend exemple sur les poissons, et envoie des avions en papier sur la tête de sa grand-mère.


Alphéa

Chloé Scialom | 2010 | 19' | France

Alphéa est toujours danseuse à 85 ans. Dans sa pratique elle cherche, plutôt que le geste, l’énergie profonde qui conduit au mouvement. Poème chorégraphique. Un chemin intérieur. De la parole à l’acte.


Alsateh

Kamal Aljafari | 2006 | 63' | Palestine

Un homme s’en retourne dans son pays, celui de ses parents, la Palestine – l’Israël d’aujourd’hui. Pris dans les contours en pointillé d’existences et de lieux fragmentés, il est à la recherche d’une place et d’un récit cohérent. Tissant les lambeaux de son passé d’adolescent alors incarcéré, son voyage est moins la quête de sa mémoire que la tentative de reconquête d’un présent comme passé vivant. Son cadre formel : l’histoire inachevée qui pèse sur la maison familiale. Loin des stratégies spectaculaires journalistiques ou des enquêtes supposément véristes, loin des causes brandies et de leur logique de victimisation, on ne trouvera pourtant rien d’anecdotique ici. Ou de l’anecdote élevée au rang d’allégorie, qui permet au film d’emprunter les chemins et le rythme de la méditation, de mettre un mur abattu en écho avec un mur que l’on construit. Manifeste politique autant que formel, ce que révèle Kamal Aljafari, c’est davantage que le sens donné à l’absence d’un toit, c’est l’architecture propre à l’identité, au lieu et aux passés encore présents. (source : Jean-Pierre Rehm, catalogue du FID Marseille 2006 )


Altzaney

Nino Orjonikidze et Vano Arsenishvili | 2009 | 30' | Georgie

Les gens de Pankisi Gorge croient que toutes les questions importantes de leur vie et de leur mort devraient être résolues par la médiation d’une autorité. Altzaney est celle qui s’engage auprès de la vie des autres et en prend la responsabilité. Elle est médiatrice lors des conflits, elle est aussi la seule femme à qui on confie les morts. Qu’est-ce qui la rend si distinguée lui donnant cette autorité dans un milieu totalement patriarcal? Quel est le prix à payer pour cela? Altzaney en donne un aperçu dans une communauté unique de Gorge de Pankisi.


Amal

Amal

Mohamed Siam | 2017 | 83' | Égypte, Liban, Allemagne, France, Norvège, Danemark, Qatar

Amal est une chipie : elle souffle les bougies des autres, tient tête à des policiers en manifestation, elle fume si elle veut, elle grandit si elle veut. Elle se cherche. Si être une femme dans une Égypte post-révolutionnaire signifie renoncer à sa liberté, alors à quoi bon ?


Les Amants cinéma

Hélèna Klotz | 2007 | 66' | France

Les Amants Cinéma est un dialogue à trois voix entre Nicolas Klotz, Élisabeth Perceval et Hélèna Klotz, leur fille, qui les a filmés pendant le tournage de la Question humaine. Ce documentaire donne à voir l’état amoureux de deux amants révoltés et résistants dont la vie entière est habitée par le cinéma. « Tour à tour Nicolas et Élisabeth passent par la caméra pour se révéler dans leur sincérité et me livrer une parole intime et secrète ». Les Amants Cinéma donne à voir la quête de cette parole comme transmission, comme héritage du cinéma, comme savoir-faire, comme savoir-vivre, comme vie.


Amara

Amara

Claudia Mollese | 2015 | 58' | Italie

Un voyage sur les traces d’un personnage emblématique de la ville de Lecce, capitale Baroque du soleil, dans le sud de l’Italie, nous mène dans les profondeurs d’une ville invisible, abritant rituels de dévotion et de transgression.
Mara est une transsexuelle, dont la vie empreinte de luxure, de poésie, de générosité et de violence, fit scandale. Prostitution, prison, sagesse de la rue, élans d’humanité, sens des affaires, attachement à l’argent, appartements loués tour à tour aux défavorisés ou à prix exorbitants, mort en solitude puis auteure d’un testament d’ampleur discuté : autant de facettes de sa vie… À sa mort en 2001, son patrimoine estimé à 70 immeubles et 4 milliards de vieilles lires, sera légué aux religieuses du Couvent Giovanni Évangéliste…
À tracer le portrait de Mara sont les voix de ceux qui l’ont connue et qui ont croisé leurs existences à la sienne. La voix rauque de Lola, amie et ennemie de Mara, celle sensuelle de Principessa qui travaille dans un « boudoir » qui lui appartenait, celle émue d’Anna collègue et confidente, celle, lucide, de Vanda.
Les signes d’un passé caché émergent. Une ville nouvelle fourmillante fait surface et s’offre à nous sur les frontières instables et mouvantes des mémoires, des affirmations publiques et des désirs cachés.


American Dreamer

American Dreamer

Thomas Haley | 2012 | 32' | France

Julian habite dans une petite ville du nord de la Floride. Après avoir écrit un poème, il prend le bus, direction Ground Zero, afin de commémorer aux côtés de ses compatriotes les attentats du 11 septembre. Thomas Haley filme un patriote ordinaire, désireux d’ancrer son identité dans un projet national en crise, et dresse le portrait nuancé d’un « petit blanc » qui n’a pas renoncé à l’American dream.


Les Âmes dormantes

Les Âmes dormantes

Alexander Abaturov | 2013 | 52' | France

Atchinsk, 4000 km de Moscou. Dans un foyer d’habitation à l’extrémité de cette ville de Sibérie, les habitants se croisent dans l’escalier, peu enclins à parler de la campagne en cours pour l’élection du prochain président. Dehors la ville vit au rythme du froid, seul le son de la radio se fait l’écho des manifestations anti-gouvernementales de la capitale. Ces images d’une ville endormie se mêlent à celles de militants-salariés du parti de Poutine.


Ami, entends-tu

Nathalie Nambot | 2010 | 54' | france

“Mon siècle, ma bête, qui saura plonger dans tes pupilles et de son sang coller les vertèbres de deux siècles ? Le sang bâtisseur jaillit De la gorge des choses terrestres, Sur le dos seule la sangsue tremble Au seuil des jours nouveaux.” Ossip Mandelstam


Amori e metamorfosi

Amori e metamorfosi

Yanira Yariv | 2014 | 88' | France / Italie

À quelques kilomètres de Rome, dunes, marais, et cascades deviennent les décors de fabuleuses transformations : Callisto y est transformée en Ourse, Jupiter se métamorphose en Diane, Glaucus devient un dieu marin, et la nymphe Salamachis se fond à jamais dans le corps du jeune Hermaphrodite. Mais dans chacune de ces métamorphoses se joue aussi celle de leurs interprètes…


Amsterdam reconstruction

Jérôme Schlomoff | 2007 | 19' | Pays-Bas

Un portrait d’Amsterdam à travers la visite des chantiers de reconstruction du cinéma de la Maison Descartes ; du Rijks Museum ; du Stedelijk Museum ; du W139. Cette visite se confronte à une vision poétique des espaces urbains, publics & privés, de la ville et de ces environs. Ces deux visions sont intimement liées l’une à l’autre par les éléments poétiques communs qui se dégagent de cette mystérieuse balade, dans une ville en reconstruction.


Amsterdamned jazz

Daniel Jouanisson | 2000 | 52' | France

Compositeur et arrangeur, saxophoniste et improvisateur, directeur de label (BVHAAST), collaborateur de Johann Van der Keuken, Han Bennink et Misha Mengelberg, Willem Breuker et son Kollektief invente de nouvelles formes musicales depuis près de 25 ans. Le WBK ne joue pas seulement de la musique, il joue avec la musique. Ses concerts échappent à toute définition et à toute catégorie et produisent chez le spectateur une expérience unique et inoubliable. Le film revient sur 25 ans de jazz, de provocations et de réflexions sur la musique d’aujourd’hui.


L’an prochain la révolution

Frédéric Goldbronn | 2010 | 71' | France

En faisant le portrait de Maurice Rajfus, Frédéric Goldbronn renoue avec sa propre histoire et semble s’adresser au père qu’il aurait aimé avoir.


Andar con tacto

Juan Carlos Arias et Dixon Quitian | 2002 | 46' | Colombie

A travers la recherche d’un emploi et sa rencontre avec une jeune femme, un non-voyant dépasse son handicap.


André dans les villes Budapest-Paris-New York

André dans les villes : Budapest – Paris – New york

Teri Wehn-Damisch | 1986 | 52' | France

André Kertész vit à New York depuis soixante ans. Au soir de sa vie, le photographe a soudain envie de retourner sur les lieux qui ont nourri sa création : Budapest et surtout Paris où il avait photographié ses « distorsions ».


Anecdotal Evidence

Jem Cohen | 2009 | 12' | Etats-Unis

Enregistrement fragmenté et en miroir du morceau « Chain » par Vic Chesnutt lors des sessions à Montréal de l’album At The Cut. Morceau de Chesnutt inspiré par l’essai documentaire du même nom réalisé par Cohen en 2005.


L’Ange et le Barbare

Yves de Peretti | 1987 | 15' | France

Portrait d’Eugène Delacroix, à travers les grandes peintures murales qu’il réalisa à la fin de sa vie.


Ange Leccia - Logical Song

Ange Leccia – Logical Song

Gilles Coudert | 2013-2014 | 23' | France

Durant l’été 2013, le MAC/VAL a présenté Logical Song une installation d’Ange Leccia conçue comme un « film-exposition ». À la manière d’un journal intime, il y fait dialoguer les films de sa vie, des plus anciens aux plus récents. Réalisé par Gilles Coudert, Ange Leccia – Logical Song revient sur ce moment grâce aux témoignages des théoriciens, commissaires d’expositions, programmateurs qui suivent le travail de l’artiste depuis de nombreuses années.


Angkar

Neary Adeline Hay | 2018 | 71' | France

Khonsaly retrouve ses anciens bourreaux Khmers Rouges, dans l’intimité obscure du village dans lequel ils ont cohabité quatre années durant. Entre passé et présent, les identités se dévoilent, les spectres oubliés ressurgissent et l’histoire, face à l’autre, se racontent enfin.


L’Angle du monde

Philippe Côte | 2006 | 32' | France

Ensemble d’impressions ressenties lors de différents séjours sur l’île d’Ouessant, de Sein et de Molène. •guill•L’Angle du monde donne à voir le réel en tant que présence extérieure et intérieure à la fois, altérité opaque, capable néanmoins de devenir intime. Durées et distances incommensurables d’un intérieur qui s’ouvre, se mêle à l’infini d’un paysage qui ne cesse de se transformer. Le mouvement mystérieux des nuages, la cadence des vagues à contre-jour ou le glissement silencieux d’une silhouette humaine à peine identifiable, tout semble transfiguré, déréalisé et réinventé par la lumière.•guill• Violeta Salvatierra


Animal

Animal

Cyril Dion, écrit par Walter Bouvais | 2021 | 120' | France

Bella et Vipulan ont 16 ans, une génération persuadée que leur avenir est menacé. Changement climatique, sixième extinction de masse des espèces… d’ici 50 ans leur monde pourrait devenir inhabitable. Ils ont beau alerter mais rien ne change vraiment. Alors ils décident de remonter à la source du problème : notre relation au monde vivant. Sous l’impulsion de la primatologue Jane Goodall, tout au long d’un extraordinaire voyage, ils vont comprendre que nous sommes profondément liés à toutes les autres espèces. Et qu’en les sauvant, nous nous sauverons aussi. L’être humain a cru qu’il pouvait se séparer de la nature, mais il est la nature. Il est, lui aussi, un Animal.


Année Lumière

Anne Durez | 2007 | 47' | France

De février à mai 2005, j’ai vécu cette période que l’on appelle l’hiver éclairé, en fin de nuit polaire et jusqu’au jour continu, sur l’Archipel du Svalbard (Spitzberg), la terre habitée la plus proche du Pôle Nord. Année lumière est le récit de cette expérience en milieu polaire, le questionnement lié au fait d’habiter le paysage. Année lumière est une relation au voyage. C’est un film entre conte et autobiographie, entre fable et songe, entre pressentiment et souvenir.


A Place for Everyone

A Place for Everyone

Angelos Rallis & Hans Ulrich Gössl | 2014 | 60' | Belgique

Le documentaire « A Place for Everyone » explore la géographie humaine d’un village Rwandais deux décennies après le génocide. Survivants et meurtriers y vivent à nouveau côte à côte et la nouvelle génération grandit dans une société traumatisée, où un fragile processus de réconciliation est à l’œuvre. Filmé sur quatre ans, •guill•A Place for Everyone•guill• dresse le portrait de Tharcisse et Benoîte, deux jeunes Rwandais tiraillés entre amour et haine, désir de vengeance et pardon.


À pleines dents

À pleines dents

Keren Ben Rafael | 2013 | 52' | France

“Comment mordre la vie à pleines dents alors qu’il m’en manque la moitié ?” À 22 ans, alors qu’elle aimerait surtout faire la fête, faire l’amour, ou ne rien faire du tout, Keren doit constamment subir des opérations dentaires. Pendant plusieurs mois, elle va filmer sa vie, ses proches et ses dentistes, mais aussi la confrontation au regard de l’autre.


Après la pluie

Alberta Sessa | 2003 | 19' | Belgique

Carnet de voyage réalisé à Shanghai et Pékin en décembre 2001, cette quête de la Chine finira par se transformer en voyage initiatique.


Après le rouge

Après le rouge

Marie Sizorn | 2022 | 14' | France

En Corse, les habitants d’un village ont été les témoins d’un incendie gigantesque. Un souvenir amène la réalisatrice à cet événement qui a bouleversé le cours de leur vie et laissé des traces.


Aragon : le roman de Matisse

Richard Dindo | 2003 | 52' | France-Suisse

Matisse à travers le regard d’Aragon. Les lieux où les deux hommes se sont rencontrés, les textes du poète sur le peintre, les dessins de Matisse représentant Aragon et Elsa Triolet…


L’arc d’iris (Souvenir d’un jardin)

Pierre Creton et Vincent Barré | 2006 | 30' | France

“Encore des fleurs, encore des pas et des phrases autour de fleurs, et qui plus est toujours à peu près les mêmes pas, les mêmes phrases?” Trois semaines de marche dans l’un des endroits les plus hauts du monde – la vallée du Spiti, Himalaya : des séquences de fleurs cueillies comme un herbier et scandées par la rumeur des villages et le chant des monastères


L’Arche de Noé

Saïd Atabekov | 2004 | 30' | Kazakhstan

Le film a été tourné au sud du Kazakhstan, région chargée de mythologies où croisait la Route de la Soie. Une légende locale dit que l’Arche de Noé fut hissée au sommet des montagnes Kazgurt… Aujourd’hui les descendants de Noé vivent dans un environnement pollué, une terre empoisonnée où gisent les carcasses des usines démantelées, où les cheminées des raffineries sont les nouveaux minarets de l’industrialisation… Reliant temps anciens et modernes, le film de Saïd Atabekov cherche à symboliser dans une esthétique hypnotique la vie après le déluge, à imaginer la construction d’une nouvelle arche pour sauver la vie…


Les Archers

Martin Verdet | 2008 | 59' | France

Sur une île du Danemark, un grand manoir isolé au milieu de vastes terres cultivées se peuple de musiciens et se transforme en une intrigante ruche sonore. Le film se présente comme une leçon de musique où la répétition, l’écriture et l’interprétation sont autant de séquences de travail qui nous montrent comment le savoir des maîtres modèle le jeu des élèves, comment leurs échanges font poindre la révélation.


Archipel

Giacommo Abbruzzese | 2010 | 23' | France / Palestine / Italie

Abed, un jeune palestinien, entre illégalement en Israël en passant sous le Mur, à travers les égouts. Il travaille dans un restaurant de Jérusalem Ouest. Le jour de congé arrivé, il décide de rentrer à la maison avec une mystérieuse caisse blanche. C’est le début d’un long voyage.


L'Ardoise

L’Ardoise

Stephane Bonnefoi | 2011 | 50' | France

L’Ardoise, dans le Gard. Village ouvrier où j’ai passé les onze premières années de mon enfance. Un village dortoir, devenu fantomatique depuis la fermeture en juin 2004 de son usine-mère, coincée entre le Rhône et la voie ferrée: Rhône-Aciers. C’est ici que mon père et mon grand-père ont fait l’essentiel de leur carrière. Une carrière ouvrière, mais aussi politique et syndicale, ajoutant à l’atmosphère dense de cette enclave industrielle une dimension de lutte mais aussi de menace; une gravité qui n’échappa pas à l’enfant que je fus…


Arena

Anri Sala | 2001 | 5' | Albanie

Evoque un zoo abandonné en Albanie. On entend les rugissements d’un tigre, alors que d’énormes chiens rôdent à l’extérieur. Tout semble délaissé, décrépi, il y a un sentiment de menace et d’attente. Le film fonctionne comme une métaphore de l’état du pays.


L’Arrière-pays

L’Arrière-pays

Safia Benhaïm | 2009 | 48' | France

Fin de jour, campagne française. Une femme, ma mère, se promène dans les paysages du Morvan, où elle a choisi de vivre parce qu’ils lui évoquaient sa terre d’enfance, le Maroc. Réfugiée politique communiste, elle a vécu plus de vingt ans en exil. Dans ces paysages du Morvan, vont ressurgir des réminiscences de l’autre lieu. Un pays s’invente dans la mémoire de l’exilée, suspendu entre le souvenir d’une terre absente et la présence d’une autre, entre l’enfance lointaine et une utopie à venir. Un territoire intérieur se propage, semblable aux esprits qui peut-être peuplent la maison.


Artel

Sergeï Loznitsa | 2006 | 30' | Russie

Une journée de la vie des pêcheurs de la petite communauté d’Artel dans le nord de la Russie. En savoir plus sur Sergeï Loznitsa


Arthur Rimbaud, une biographie

Richard Dindo | 1991 | 145' | France-Suisse

De Charleville Mézières au Harar, à Aden, puis Marseille, Richard Dindo remet en scène l’itinéraire du poète. Avec cette interrogation lancinante : pourquoi a-t-il abandonné la littérature ?


Asile

Boris Nicot | 2005 | 17' | France

Quelque part en Provence, une maison. Des bruits de bêtes autour de la maison. Des vestiges, des présences possibles, mais pas d’humains à l’horizon. La vie remue. Pas vraiment la sauvagerie, mais une relative liberté : des animaux ont pris possession du territoire…


As she left

As she left

Alexandra Kandy Longuet | 2012 | 38' | France

Nouvelle-Orléans, Louisiane : un jour a suffi pour dévaster une ville entière. Un geste de lui a suffi pour la quitter pour une autre femme. Une errance comme un rêve, ou plutôt un cauchemar, dans une ville qui panse ses plaies. Un voyage parmi les fantômes, mais aussi parmi les vivants, ceux qui ont survécu, ont reconstruit, se sont reconstruits, et se souviennent. Histoires parallèles d’une dépossession, et puis peut-être d’une consolation.


Asta E

Thomas Robert Ciulei | 2001 | 92' | Roumanie

Roumanie, dix ans après la chute du régime communiste. Sulina, cernée par les marais du delta du Danube, fut autrefois une prospère ville marchande. La ville a décliné dans la confusion post-communiste. Quatre personnes, trois générations tentent d’y survivre.


Atelier de Conversation

Bernhard Braunstein | 2017 | 70' | Autriche, France, Liechtenstein

Dans l’une des plus grandes bibliothèques (la BPI) de la ville de Paris, des gens venus des quatre coins du monde se retrouvent chaque semaine pour pratiquer le français à l’ »Atelier de conversation ». Des réfugiés de guerre et des personnes chassées de leur pays par des persécutions politiques côtoient des hommes d’affaires et des étudiants sans souci. Pour différents qu’ils soient, les participants partagent un objectif commun : ils se débattent avec une nouvelle langue.


Athènes

Athènes

Eva Stefani | 1995 | 38' | Grèce

Gare d’Athènes, 1995. Film sur les « habitants permanents » de la gare centrale : Madame Antonia, Florakis et Monsieur Yorgos. Travail de fin d’études.


Athènes Rhapsodie

Athènes Rhapsodie

Antoine Danis | 2017 | 78' | France

Un homme et son caddie dans les rues d’Athènes. Des voix de colère, de résignation, d’espérance. Un portrait poétique de la ville, décor de la gueule de bois de la crise européenne.


Atlantiques

Atlantiques

Mati Diop | 2009 | 16' | France et Sénégal

À la nuit tombée, autour du feu, Serigne, jeune dakarois, âgé d’une vingtaine d’années, raconte à ses deux amis son odyssée clandestine, récit épique de la traversée de l’Atlantique.


Atl Tlachinolli

Atl Tlachinolli

Alexander Hick | 2015 | 76' | Mexique / Allemagne

En quête de l’unique Axolotl, une salamandre légendaire vivant dans les eaux de ce qu’on appelait autrefois le lac du Mexique, Atl Tlachinolli est un essai sur la survie et l’adaptation. Un film posant un regard sur ce qui reste.


Attempt of Redemption

Brognon - Rollin | 2012-2013 | 5' | France

Cinq détenus disposés sur un cadran imaginaire, échangent leur place, à intervalles réguliers, dans le sens contraire des aiguilles d’une montre.


L’Attente

L’Attente

Damien Fritsch | 2006 | 83' | France

Il y a six ans, ma compagne m’annonçait que j’allais devenir père. J’ai pris ma caméra et j’ai filmé durant les neuf mois qui ont suivi, pour conjurer la peur qui m’habitait. Ne sachant que filmer, je suis allé voir des amis déjà pères et j’ai constitué un journal personnel sur cette période. Le film raconte ce moment particulier dans la vie d’un homme et le dur chemin de la filiation paternelle.


L’Attente

Florent Denechere | 2004 | 10' | France

Un homme a planté sa tente en face de la Cour Européenne des Droits de l’Homme, à Strasbourg pour défendre ses droits. Pendant neuf mois, la petite tente va traverser la canicule, l’hiver alsacien, la pluie… L’issue semble inévitable.


Attention danger travail

Pierre Carles, Christophe Coello et Stéphane Goxe | 2003 | 109' | France

Une dizaine de chômeurs racontent pourquoi et comment ils ont décidé de ne plus aller travailler, bien résolus à ne plus accepter les règles de la société de consommation et à s’épanouir en dehors du monde du travail.


Attica

Manon de Boer | 2008 | 10' | Belgique

En collaboration avec plusieurs musiciens, de Boer met en scène une performance de la composition de Frederic Rzewski de 1972, Attica, aussi bien qu’un travail lié, •guill•Coming Together•guill•, également composé en 1972.


Au bord du vide

Au bord du vide

Jean-Claude Cottet | 2012 | 80' | France

François et Jean s’enfoncent dans la nature afin d’y assouvir leur recherche commune de sensations vertigineuses. Un périple aux trajectoires incertaines qui se terminent souvent face au vide.Leur unique point d’attache : ce camion garé sur un parking en bord de route.


Au gré du temps

Dominique Loreau | 2006 | 45' | Belgique

Ce film évoque les vies entrelacées de trois œuvres végétales éphémères de Bob Verschueren, installées dans des lieux différents : une cockerie désaffectée, une plage de la mer du Nord, le préau d’une école. En correspondance et en contraste avec les lieux, elles sont le miroir d’un monde fragile et éphémère.


Aucun d’eux ne dit mot

Jacques Lin | 2020 | 44' | France

En 1967, Jacques Lin a commencé à vivre avec des enfants autistes complètement mutiques dans les aires d’accueil que Fernand Deligny mettait en place dans les Cévennes. Les enfants sont devenus des adultes et ne disent toujours pas un mot. Jacques filme au quotidien la vie du lieu dans son silence, la poésie des gestes, le déroulement coutumier des activités. Le film est comme un adieu à ses compagnons de vie.

« Tout le travail qu’on a fait, c’est pour que se maintienne un lieu qui soit paisible pour que les autistes mutiques puissent vivre tranquillement, sans médicament, sans rien du tout. On dit qu’ils sont renfermés, loin de nous… Ils perçoivent tout. Ce documentaire, c’est donner le climat de ce lieu et ce qu’il s’y passe, mais il ne se veut pas pédagogique ou historique. J’ose le mot poétique. »
Jacques Lin

⇒ Retrouvez l’intégralité de l’entretien avec Jacques Lin sur notre Blog Mediapart 


Aujourd’hui à deux mains

Pascale Houbin | | 0'

Un collectage des gestes des métiers. Les petits et les grands sont des creusets d’humanité, des creusets d’histoire autant individuelle que collective.


Aus dem Meer

Felix Harmuth | 2010 | 13' | Allemagne

Des hommes. La mer. Le travail.


Autarcie Tiger’s II

Autarcie Tiger’s II

Naïmé Perrette | 2015 | 38' | France / Pays-bas

Six jours par semaine, les huit marins-pécheurs du Tiger’s II vivent et travaillent jour et nuit en mer au large du Tréport. En observant leur vie quotidienne – réveils en pleine nuit, remontée du chalut, ambiance des repas, rapport aux femmes, rixes, initiations – ce film rentre dans l’intimité d’un trio masculin pour dresser un portrait de la jeunesse embarquée sur le chalutier.


Autoportrait(s)

Autoportrait(s)

réalisation collective | 2012 | 65' | France

Ce film collectif résulte d’un travail en atelier encadré par les réalisatrices Dyana Guaye et Julie Bonan, porté par la Fédération des MJC en Île-de-France et co-produit par le dispositif Passeurs d’images Arcadi. Son enjeu était de recueillir des souvenirs d’adolescence de huit adultes ayant grandi dans trois territoires fort différents : Corbeil Essonne, Bonneuil et le quartier du Marais à Paris, autant d’autoportraits cinématographiques auxquels sont associés des témoignages d’adolescents d’aujourd’hui, afin de créer une résonance entre les époques et les générations…


L’autre matin… en attendant Mario Rigoni Stern

Jean-François Neplaz et Elisa Zurlo | 2006 | 12' | France

L’autre matin … Un marcheur parcourt, en une promenade âpre, les paysages hivernaux des environs d’Asiago dont tout évoque les expériences, les paysages et les hommes racontés par l’écrivain Mario Rigoni Stern. Là, le monologue contre la guerre de celui qui commença d’écrire sur le front russe “Un sergent dans la neige”, donne à la déambulation toute sa dimension métaphorique.


Aux armes et caetera…

La famille Yal | 2020 | 7'

Film familial de confinement en hommage aux soignants et inspiré par l’allocution présidentielle du 16 avril 2020…


Aux suivants…

Thomas Donadieu | 2003 | 18' | France

Le journal d’une guerre présente face à la mémoire des guerres passées.


Avec Ivan

Philippe Crnogorac | 2003 | 58' | France

Le regard d’un Français issu de l’immigration sur ses origines yougoslaves mais aussi sur sa relation avec son père immigré. Un questionnement sur l’identité, le déracinement, l’appartenance et la filiation.


The Avon Project

Alexandra Sell | 2001 | 45' | v.o.s.t.a.(ang)

Le film n’est pas seulement un portrait de trois femmes V.R.P. Il exprime aussi la confusion entre sujet et ami, projet et relation… C’est également une vision totalement subjective sur la culture britannique vue par une photographe allemande.


Axiome

Tom Hanson | 2004 | 54' | France

“De nos jours, quelque part entre les puissantes montagnes de Perse, du Caucase, et d’Asie mineure … Un auteur réalisateur qui souhaite faire un documentaire imagine un personnage qui n’existe pas et qui a la faculté de voyager à travers les corps. Ce dernier va tour à tour incarner un jeune paysan qui rêve de fuir la campagne pour des espaces plus urbains, une prostituée violée, un client narcissique, un artiste déchu et enfin un déserteur résistant.”


Azrak-Ramadi

Mohamad Al Roumi | 2004 | 23' | France

De retour sur les lieux de son enfance en Mésopotamie du Nord pour travailler comme photographe sur une mission archéologique, l’auteur apprend que toute cette région va être engloutie dans les eaux du plus important barrage construit sur l’Euphrate en Syrie. Le cinéaste décide de témoigner d’une splendeur vouée à être, à jamais, dérobée aux regards.


Bab Sebta

Randa Maroufi | 2019 | 19' | France, Maroc

Bab Sebta est une suite de reconstitutions de situations observées à la frontière de Ceuta, enclave espagnole sur le sol marocain. Ce lieu est le théâtre d’un trafic de biens manufacturés et vendus au rabais. Des milliers de personnes y travaillent chaque jour.


Bab Sebta

Pedro Pinho et Frederico Lobo | 2008 | 110' | Portugal

Bab Sebta signifie en arabe la porte de Ceuta et c’est le nom du passage situé à la frontière entre le Maroc et Ceuta. C’est l’endroit vers lequel convergent tous ceux qui, venus de différentes régions d’Afrique, cherchent à immigrer en Europe. Le film Bab Sebta parcourt quatre villes à la rencontre des rituels d’attente et des voix de ces voyageurs.


Balada de um Batráquio

Leonor Teles | 2016 | 11' | Portugal

« A la fois étranges et familiers, distants et proches, inquiétants et attirants, étrangers et universels, les gitans sont enveloppés d’une aura d’ambiguïté. On ne peut dire d’eux qu’ils sont invisibles, tant ils passent difficilement inaperçus » (Daniel Seabra Lopes) Comme les gitans, les grenouilles, fabriquées en Chine, ne passent pas inaperçues aux yeux d’un observateur attentif. BALADA DE UM BATRÁQUIO voit le jour dans un contexte empreint d’ambiguïté. Par le biais d’un récit fabuleux traitant du comportement xénophobe, le film nous plonge dans la réalité de la vie quotidienne portugaise.


Balade américaine en Flandres

Jacques Loeuille | 2009 | 44' | France / Suisse

Balade américaine en Flandres est un essai documentaire composé de portraits d’adeptes du mythe américain dans le Nord de la France et en Belgique. Ces adeptes sont éleveur de bisons, collectionneur d’armes de la guerre de sécession, village indien, troupe de théâtre western, groupe de reconstitution historique… Ils forment les facettes d’une Amérique archaïque dont l’original aurait été égaré – ou qui habite quelque part en nous tous, identique et différent pour chacun, comme un génome.


Balade au bois

Collectif | 2008 | 8' | France

De l’exposition coloniale aux centres de rétention, une balade au bois de Vincennes incite aux questionnements…


Les Ballets de ci, de la

Alain Platel | 2006 | 110' | France/Belgique

Avec ce long métrage documentaire, Alain Platel célèbre l’essence des singularités humaines qui nourrissent Les Ballets C. de la B. depuis vingt ans. Qui sont les danseurs de Les Ballets C. de la B. ? D’où viennent-ils ? Et comment transcendent-ils le monde sur scène ? Un film tout en impressions, au cœur d’une compagnie unique dans le monde du spectacle vivant. Un voyage émotionnel qui nous fait partager l’aventure artistique et humaine de Les Ballets C. de la B..


La Bande anonyme

Sara Millot | 2007 | 14' | France

« La première des trois formes de société dont se détache, comme d’un arrière-plan sombre et primitif, notre société basée sur l’amitié personnelle et l’amour, est ce qu’on appelle la bande anonyme. Elle apparaît chez de nombreux invertébrés comme les seiches et les insectes, et même l’homme peut, dans certaines conditions déterminées, retomber en panique à l’état de la bande anonyme et ainsi régresser. » (Konrad Lorenz)


Baobab

Baobab

Laurence Attali | 2000 | 25' | France

Tout avait commencé par un rêve : « Maintenant, il est temps pour toi de chercher à élucider les mystères. Trouve le griot qui t’amènera jusqu’à moi, et quand tu me reconnaîtras, fais trois fois le tour de ma taille, caresse-moi avec du lait caillé et fais-moi part de ta demande… » C’est ainsi que j’entrais comme aspirée dans l’esprit du baobab. C’était en l’an 2000. L’année du Sopi. Et si le baobab était l’emblème du Sénégal, à travers l’arbre, je voulais comprendre le pays.


Bar na victorii

Leszek Dawid | 2003 | 56' | Pologne

Marek et Piotrek ont presque trente ans. Ils n’ont pas de travail et aucune chance d’en trouver dans leur ville. Fatigués d’attendre un miracle, ils décident d’emprunter un chemin que beaucoup de leurs amis ont déjà suivi : ils partent tenter leur chance à Londres.


Les Barbares

Les Barbares

Jean-Gabriel Périot | 2010 | 5' | France

«Si la politique est appelée à revenir, ce ne sera que par le côté du sauvage et de l’imprésentable ; là où s’élèvera cette sourde rumeur où se laisse distinguer le grondement : « Nous, Plèbe ; nous, barbares ! » (Alain Brossat)


Barbed Hula

Sigalit Landau | 2000 | 2'

Dans la vidéo Barbed Hula, l’artiste israélienne Sigalit Landau est filmée nue, sur une plage au sud de Tel Aviv, simplement en train de faire du hula hoop, le dos face à la mer. Mais son hula hoop est en fil de fer barbelé. Cette vidéo-performance exprime que la frontière que se disputent sans merci les peuples d’Israël et de Palestine est inscrite comme une ligne de douleur et de sang au plus profond de chaque femme et de chaque homme ; que les combats de ces deux peuples pour leur existence, leurs frontières, leur terre, résonnent dans les esprits et meurtrissent les corps.


Le Barbier

Julie Decarpentries | 2008 | 19' | Belgique/Canada

Roger, 80 ans, est coiffeur bénévole dans un centre d’accueil pour itinérants (sans-abris au Québec) à Montréal. Dans cette bulle coupée du monde qu’est le salon de coiffure s’installe une relation particulière entre Roger et ses clients. On y parle de froid, de rue, de maladie, de femmes,… et de coiffure. Et de l’importance pour ces hommes d’un geste, d’un contact humain et d’une bonne coupe de cheveux.


Bataille de neige contre Tag Nazi

Régis Perray | 2004 | 3' | France

Dans cette seconde vidéo du diptyque contre les tags nazi, Régis Perray ramasse la neige à ses pieds et la lance contre une des nombreuses inscriptions antisémites, ici •guill•Les juifs au gaz•guill•, sur les murs de la ville de Lublin en Pologne. Ainsi, pour l’hiver, la neige blanche recouvre, cache de façon éphémère ce tag.


Bataille sur le grand fleuve

Jean Rouch | 1952 | 34' | France

En 1951, vingt-et-un grands pêcheurs Sorko des îles de Firgoun, Ayorou et Koutougou se réunissent sous les ordres du chef Oumarou pour livrer une grande bataille sur le fleuve Niger contre les hippopotames. De la construction des pirogues à la fabrication des armes, en passant par les rituels de possession, Jean Rouch raconte toute l’aventure de cette chasse dangereuse.


Battles

Isabelle Tollenaere | 2015 | 88' | Belgique

BATTLES révèle un passé qui n’est pas passé en observant les traces de la guerre dans le paysage et les mémoires. Bombe, bunker, tank, soldat : quatre symboles de la guerre nous mènent chapitre après chapitre dans de récents lieux de conflit d’Europe. On y découvre la transformation des individus, des objets et des paysages après la démilitarisation. Une zone d’ombre où se mêlent passé et présent.


Le Beau navire

Jean Rouch | 1990 | 4'

Petit essai autour de la tour Eiffel.


Beautiful Simone / première brique

Collectif Brèch, Quentin Brière Bordier | 2009 | 20' | France

Proposition cinématographique éphémère sous forme d’une projection simultanée de deux films tournés en 16mm. Montage inachevé de rushs bruts, l’installation se donne à voir comme l’émergence de quelque chose à travers une écriture littéralement corporelle.


Belle à jamais

Belle à jamais

Laurette Lalande | 2017 | 24' | France

Ville : Yaoundé. Adresse : Etoudi, carrefour du palais. C’est en arrivant dans cette maison où j’allais vivre pendant cinq semaines que j’ai décidé de filmer ses habitants : Dolvie, Daniella, Gaelle, Mirabelle, Raphaella, Ingrid, Sophie et Loic. Tous vivent chez Honorine, mais seule Gaelle est sa « vraie » fille. Pourtant ici, tout le monde appelle Honorine « maman ».


Belonging

Tamara Gordon | 2003 | 87' | Royaume-Uni

Trois jours avant la chute de Phnom Penh, en avril 1975, Li-Da est envoyée en Angleterre pour y être adoptée. Vingt-six ans plus tard, elle décide de retourner au Cambodge, à la recherche de son passé.


Bénéfice humain

Anne Kunvari | 2001 | 53' | France

Une petite imprimerie. Françoise, la patronne, embauche ceux que toutes les autres entreprises refusent. Elle attend avant tout de son entreprise du bénéfice humain. Une autre logique d’entreprise est-elle possible?


Berlin

Noemi Schneider et Christiane Schmidt | 2011 | 30' | Allemagne

Essai sur les pierres et les espaces, les réinventions, interventions et remplacements, sur les moments, les mouvements et la mémoire.


Le bestiaire de Gaëlle

Virginie Villemin | 2008 | 28' | France

Gaëlle, 21 ans vit avec sa mère Raymonde et Morgane, 7 ans. Gaëlle a un drôle de rapport au temps. Elle danse dès 6H30 du matin devant Chantal Goya. Toujours la même chanson qui tourne qui tourne tandis que Gaëlle oscille en avant, en arrière. Gaëlle fixe ses doigts comme si ceux-ci tenaient son corps. Ca l’empêche de plonger, sombrer. C’est une caractéristique de l’autisme. Raymonde la mère tient son monde. Parfois, ça flanche mais c’est le vent, ou la vie…Et ça c’est pas moi qui le dis…


Bielutine, dans le jardin du temps

Bielutine, dans le jardin du temps

Clément Cogitore | 2011 | 36' | France

Reclus dans leur appartement de Moscou, Ely et Nina Bielutine veillent jalousement sur l’une des plus importantes et mystérieuses collections d’art de la Renaissance. Entourés de leur corbeau, de leurs chats et sous l’œil de Léonard, Titien, Michel-Ange et Rubens, Ely et Nina évoluent dans une fiction, un monde qui n’existe que pour eux, un monde où l’art et le mensonge ont peu à peu pris le pas sur la réalité.


Bienvenue à Bataville

François Caillat | 2007 | 86' | France

L’aventure, effrayante et joyeuse, du paternalisme à Bataville (Lorraine) entre 1932 et 2001. Une fable sur le bonheur obligatoire.


The Big Pink

Kolin Schult | 1994 | 72' | France - Allemagne

Dans les années 60-70, un trio hippie à la «Jules et Jim» voyagent de par le monde, et se filment en super 8.


Biotope

Laëtitia Bourget | 2001 | 17'

L’existence quotidienne d’une vieille femme mise en relation avec les petites formes de vie parasites qui subsistent au sein d’un environnement urbain. Un lieu idéal pour s’éteindre doucement.


Birds get vertigo too

Sarah Cunningham | 2009 | 20' | France

Barnz et Shaena vivent ensemble dans un cirque ambulant au Pays de Galles. Barnz fait contrepoids pour Shaena qui voltige dans les airs. Chacun s’appuie sur l’autre, sur scène et dans la vie. Le spectacle est au point, mais parfois, même les oiseaux ont le vertige…


Black and White Trypps Number Three

Ben Russell | 2007 | 12' | Etats-Unis

Tourné pendant une performance du groupe de noise-rock originaire du Rhode Island, Lightning Bolt, le film documente la transformation de l’extase collective d’un public en un rite de transe.


Black Spring

Benoît Dervaux | 2003 | 26' | France

A travers la dernière création du chorégraphe Heddy Maalem, un regard sur l’Afrique d’aujourd’hui. Notre regard sur l’Autre…


Black Panthers

Agnès Varda | 1968 | 30' | France

BLACK PANTHERS a été tourné à Oakland (Californie) au cours des manifestations autour du procès de Huey Newton, leader des activistes noirs… Au temps où les Black Panthers avaient un programme et des projets, avec entraînement des troupes, meetings, danses et déclarations, au temps où les Black Panthers inquiétaient les USA.


Bleu

Aminatou Echard | 2007 | 60' | France

Vidéo pour trois écrans et trois bandes son réalisée au Kazakhstan en résidence au centre d’Art contemporain d’almaty. Espace extérieur de la ville en chantier et espace privé : deux temps portés par l’image et le son.Ils rencontrent celui du spectateur assis au centre de l’installation proche des écrans et traversé par le son.


Le Bleu au cœur

Isabelle Bonnet | 2002 | 17'

Selon une légende médiévale, la douleur issue de la perte de l’être aimé peut parfois transformer les paysages. Il y a un an, Monique a perdu son mari. Sans exhibitionnisme, elle évoque la mort et l’amour en toute sincérité, dans les décors de la légende.


Le Bleu te va bien

Le Bleu te va bien

Lucie Rivoalen | 2022 | 51' | France

L’année de ses 57 ans, Maryvonne, atteinte d’un syndrome amnésique, est placée dans l’EHPAD de Landerneau. Ses trois filles, Lucie, Justine et Lise, encaissent les conséquences de la maladie, mettent leurs vies personnelles en suspens pour soutenir leur mère et s’adapter à cette situation à laquelle elles n’étaient pas préparées à l’approche de la trentaine. Lucie décide alors de filmer de l’intérieur ce corps familial chamboulé. Elle y explore les liens resserrés ou distendus, éprouve les distances nécessaires et parfois impossibles.


Blockade

Sergueï Loznitsa | 2005 | 60' | Russie

Archives du blocus de Léningrad…


Blockhaus

Harold Vasselin | 1987 | 18' | France

Fiction chorégraphique tournée sur les ruines du mur de l’Atlantique, à la pointe de Barfleur, Normandie, France.


Blues d’en France

Yves de Peretti | 1996 | 53' | France

Portrait de quatre chanteurs renouvelant les traditions basque, corse et bretonne.


Boca ciega

Itziar Leemans | 2021 | 65' | France

Boca Ciega dresse le portrait de Thomas Henriot, un peintre atypique et radical qui travaille, depuis plus de dix ans, dans les rues de la Havane. À mesure que ses œuvres prennent forme, les histoires qui les peuplent se révèlent. Nous plongeons dans l’intimité d’une famille cubaine, matière première qui nourrit son oeuvre. Peindre est pour lui la seule façon possible d’être au monde.

« C’est un peu comme un voyage en immersion. J’amène le spectateur partout là où Thomas bouge et vit. Je prends le temps d’immerger le spectateur dans une messe par exemple, avec tous ses enjeux, sans l’expliquer non plus. »
Itziar Leemans

⇒ Retrouvez l’intégralité de l’entretien avec Itziar Leemans sur notre Blog Mediapart 


Boca de Fogo

Boca de Fogo

Luciano Pérez Fernández | 2017 | 9' | Brésil

Dans la ville de Salgueiro au Brésil, des gens juchés sur les gradins, brûlés par le soleil, regardent un match de football. Les joueurs eux-mêmes semblent ralentir sous la chaleur accablante. Mais une bataille épique enflamme les ondes radio. Une voix tonitruante et remarquablement éloquente insuffle vie au jeu avec force métaphores et allitérations : Bouche de Feu, le commentateur le plus rapide de Pernambouc.


Le Bon Grain et l’Ivraie

Manuela Frésil | 2018 | 94' | France

En 2015, sur les hauteurs d’Annecy, l’unique centre de la région qui accueille des familles en demande d’asile ferme sur décision du préfet. Certaines sont temporairement relogées dans des hôtels sociaux, d’autres se retrouvent à la rue. Les devoirs faits, les enfants jouent en bandes joyeuses jusqu’à la nuit, puis chacun regagne sa cachette car demain, il y a école. Au quotidien, il faut rassembler ses forces pour tenir le coup et « avoir l’air » de mener une vie normale.


Le Bonheur

Alexandre Medvekine | 1934 | 70' | URSS

Un moujik à la recherche du bonheur dans la Russie tsariste puis dans la Russie Soviétique. «Le bonheur ou l’histoire de l’infortuné Khmyr», de sa femme-cheval, de son opulent voisin Foka et aussi du pope, de la religieuse et autres épouvantails. Dédié au dernier Kolkhozien fainéant.


Bonjour professeur

Pierre-Yves Micoud et Claire Chauveau | 2002 | 50'

L’enseignement au quotidien du professeur Raya avec sa classe d’enfants orphelins à Oulan-Bator en Mongolie. Moments de vie de ces enfants protégés d’une société en grande difficulté.


Au bord du monde

Au bord du monde

Claus Drexel | 2013 | 98' | France

La nuit tombe. Le Paris « carte postale » s’efface doucement pour céder la place à ceux qui l’habitent : Jeni, Wenceclas, Christine, Pascal et les autres. A travers treize figures centrales, Au bord du monde dresse le portrait, ou plutôt photographie ses protagonistes dans un Paris déjà éteint, obscurci, imposant rapidement le contraste saisissant entre cadre scintillant et ombres qui déambulent dans ce théâtre à ciel ouvert.


Border

Border

Laura Waddington | 2005 | 27' | France/Angleterre

En 2002, Laura Waddington a passé plusieurs mois dans les champs autour du camp de la Croix Rouge à Sangatte avec des réfugiés afghans et iraqiens qui essayaient de traverser le tunnel sous la Manche pour rejoindre l’Angleterre. Filmé entièrement de nuit avec une petite caméra vidéo, Border est un témoignage personnel sur le sort des réfugiés et la violence policière qui a suivi la fermeture du camp.


Borsch in Buenos Aires

Christian Bitsch | 2003 | 58' | France-Angleterre

En décembre 2001, je pars pour Buenos Aires où je retrouve Micha, un ami ukrainien que j’ai connu enfant. Il a immigré en Argentine avec sa famille à la recherche d’une vie meilleure. Ils y habitent depuis trois ans. Olga sa femme attend un cinquième enfant. Le président s’est enfui en hélicoptère. Micha est devenu évangéliste.


La Botanique

Harold Vasselin | 1992 | 62' | France

Sur un texte botanique de Lamarck : •guill•Les chênes portent des fleurs mâles et des fleurs femelles sur le même pied, mais séparées…•guill• Un film sur le désir de voir…


Boucle piqué

Boucle piqué

Lila Pinell et Chloé Mahieu | 2014 | 38' | France

Un stage de patinage artistique, à la montagne, en été. Les jeunes adolescentes qui y participent sont toutes des championnes. Les rivalités et les sentiments émergent, et lorsque la discipline s’intensifie, les filles inventent des chorégraphies pour s’échapper.


Bovines – la vraie vie des vaches

Emmanuel Gras | 2011 | 62' | France

Dans les champs, on les voit, étendues dans l’herbe ou broutant paisiblement. Grosses bêtes placides que l’on croit connaître parce que ce sont des animaux d’élevage. Lions, gorilles, ours ont toute notre attention, mais a-t-on jamais vraiment regardé des vaches ? S’est-on demandé ce qu’elles faisaient de leurs journées ? Que font-elles quand un orage passe ? Lorsque le soleil revient ? À quoi pensent-elles lorsqu’elles se tiennent immobiles, semblant contempler le vide ? Mais, au fait, pensent-elles ? Au rythme de l’animal, au milieu d’un troupeau, Bovines raconte la vie des vaches, la vraie.


BPM (Barbès Promenade Mouvement)

Denis Connolly et Anne Cleary | 2003 | 17' | France

Début d’hiver, le soir, heure de pointe. Le boulevard Barbès est un grand champ brassé, battu, rythmé. A l’heure où la ville se presse, je déambule. Le rythme du boulevard apparaît sous la forme brute d’un diaporama, déroulé sur la cadence de ma marche : entre 0,603 et 0,578 pas par seconde, soit 99 et 104 Beats Per Minute. Un « clac », un beat – et presque rien d’autre – sera donc la partition de BPM.


Braguino ou la communauté impossible

Braguino ou la communauté impossible

Clément Cogitore | 2017 | 49' | France

Les familles Braguine et Kiline vivent au milieu de la taïga sibérienne à 500 km du moindre village. Issues de la communauté des « Vieux croyants », confession orthodoxe remontant au temps des tsars refusant l’autorité de l’état, les deux familles se sont enfoncées dans la forêt pour vivre selon leurs règles et principes. Aucune route ne mène chez eux, seul un long voyage en bateau sur le fleuve Lenissei puis en hélicoptère permet de les rejoindre. Braguino est un petit village de maisons de bois entouré par la taïga à perte de vue, chaque année plus menacé par les incendies, qui s’intensifient avec le changement climatique. Au milieu du village : une barrière sépare les Braguine et les Kiline. Vivant recluses en autarcie au bout du monde, les deux familles se sont brouillées et refusent de se parler.


Brando

Gisèle Vienne, Musique : Scott Walker + Sunn O))) | 2014 | 9' | France

Film court écrit et réalisé par Gisèle Vienne, et inspiré par la musique homonyme de Scott Walker + SUNN O))), Brando se déroule dans un chalet 60’s des Alpes françaises et réunit la danseuse Anja Röttgerkamp, l’adolescent Léon Rubbens, et l’icone Catherine Robbe-Grillet.


Breathing

Hiroshi Sugimoto | 2018 | 7' | France

Au lever du soleil, sur le toit de verre de la fondation, Aurélie Dupont interprète le solo « Ekstasis », chorégraphié par Martha Graham et ré-imaginé par Virginie Mécène. Une danse suspendue, entre ciel et mer, où la performance évolue à mesure que le jour se lève.


Breathing Lesson

Dora Garcia | | 6' | France

On assiste à l’entraînement d’une personne qui chercherait à respirer le moins possible. “Dans le processus de l’entraînement, que •guill•la leçon respiratoire•guill• tente de présenter comme un archétype, une relation complexe s’établit entre deux êtres humains. L’entraîneur qui connaît les secrets de la perfection, mais ne peut (déjà) plus les mettre en oeuvre sur lui-même, utilise le corps de •guill•l’autre•guill•, de l’entraîné, pour créer cet idéal de perfection, de contrôle, de jeunesse. C’est une forme de possession. L’entraîné doit s’abandonner totalement à ce processus, donner toute sa foi et sa confiance à l’entraîneur, lui obéir aveuglément”.


Bronx Barbès

Eliane de Latour | 2000 | 110'

Responsables d’un meurtre accidentel, deux garçons en quête d’eux-mêmes dans un bidonville de l’Afrique contemporaine se réfugient dans le ghetto du Bronx et entrent dans les gangs.


Le Bruit de l’eau, le parking, le vert

Le bruit de l’eau, le gris du parking – le vert

Théo Sauvé | 2022 | 32' | France

Il y a un parking, un stade. Un bois et des hommes. L’Ardèche coule. Des habitudes, des rendez-vous et des messages sur les arbres. Patrick, ses voix, ses doigts. Christian, ses fleurs. L’eau traverse alors la pierre, le vert. Il y a, il y a, il y a.


Le Bruit, l’odeur et quelques étoiles…

Éric Pittard | 2002 | 106' | France

Trois garçons, la République, une bavure policière, un pays où tout va bien tout va mal.Une œuvre chantée par Zebda, une histoire actuelle, une tragédie. Un film de cinéma pour dire et chanter comment on peut être français, vigilants, différents et bien ensemble.


Budapest, l’entre-deux-terres

Yves de Peretti | 1990 | 53' | France

A la chute du communisme, un parcours nostalgique « entre l’Est et l’Ouest », au cœur de la scène alternative de Budapest, sur les pas de Lazio, un ancien chanteur de rock…


Buenos Aires, Hora Zero

José Barahona | 2004 | 69' | Portugal

Colònia do Sacramento est la seule ville fondée par des Portugais sur les rives du Rio de la Plata, en Uruguay. Le film suit, puis perd la trace du descendant de ces pionniers à Buenos Aires, où depuis décembre 2001, quand la population est descendue dans la rue pour destituer le président, c’est l’heure zéro, l’heure de recommencer comme on peut. Entre les histoires des vieux émigrants et les rêves d’avenir de la jeune génération orpheline, la ville révèle des cicatrices encore récentes.


Buenos Aires, no llores

Anaïs Barbeau-Lavalette et Arnaud Bouquet | 2002 | 13' | Canada

Buenos Aires pleure ses belles années perdues. Humberto del Moral, un monsieur de 75 ans devenu cireur de chaussures par nécessité, continue malgré tout de chanter, danser et célébrer sa ville adorée…


Les bureaux de dieu

Claire Simon | 2008 | 122' | France

Djamila aimerait prendre la pilule parce que maintenant avec son copain c’est devenu sérieux. La mère de Zoé lui donne des préservatifs mais elle la traite de pute. Nedjma cache ses pilules au dehors, car sa mère fouille dans son sac. Hélène se trouve trop féconde. Clémence a peur. Adeline aurait aimé le garder, Margot aussi. Maria Angela aimerait savoir de qui elle est enceinte. Ana Maria a choisi l’amour et la liberté. Anne, Denise, Marta ,Yasmine, Milena sont les conseillères qui reçoivent, écoutent chacune se demander comment la liberté sexuelle est possible. Dans les bureaux de Dieu on rit, on pleure, on est débordées. On y danse, on y fume sur le balcon, on y vient, incognito, dire son histoire ordinaire ou hallucinante.


Ça sera beau (from Beyrouth, with love)

Wael Noureddine | 2005 | 30' | France - Liban

Beyrouth, ou peut-être n’importe quelle ville en guerre avec elle-même. Ici aucun conflit ne se règle jamais, aucun mur ne se répare. Dans la ville trouée, les déflagrations résonnent mieux. On a le choix entre l’armée et la religion, ou bien alors la religion et l’armée. La dose d’héroïne coûte 5 dollars. Je rends visite à quelques connaissances et j’envoie mes cartes postales.


Cairo Hours

Delphine Jacquet et Philippe Lacôte | 2003 | 52' | France

Une déambulation singulière au Caire…


Calle de la pieta

Karine de Villers et Mario Brenta | 2010 | 60' | belgique

Calle de la Pietà est une chronique entre réel et imaginaire sur la dernière journée de la vie de Titien, le 26 août 1576. Pour la première fois de sa vie, Titien est le commanditaire de sa propre oeuvre: une Pietà destinée à son tombeau. Si l’art est une illusion, une impossible tentative de retenir un instant de vie volé au temps qui passe pour le rendre immortel, cette dernière oeuvre l’est particulièrement car Titien est surpris par la mort avant de la terminer. Dans ce scénario de mort (Titien meurt durant une épidémie de la peste qui causa rien qu’à Venise des milliers de morts), une jeune femme l’accompagne. Qui était-elle ? Une modèle, une servante, une courtisane? Personne ne l’a jamais su comme personne n’a jamais su quel était son nom. Madeleine, peut-être? Ce qui est certain, c’est que ce personnage représente la vie, la vie qui, plus elle s’accroche à elle-même, plus elle s’approche inexorablement de la mort. Pas loin de Venise, à l’image de Titien dans son atelier, les pestiférés de l’île de Lazzaretto Nuovo, renfermés par milliers dans les grands pavillons, tentent désespérément de laisser des traces de leur existence en décorant les murs de petits dessins, de figures symboliques, ou seulement de leurs noms. Traces sans espoir, abandonnées au temps et contre le temps, comme autant d’anonymes Pietà. Au début, il y avait l’idée de faire un film de fiction, mais on le sait, les idées changent. Le passé est le passé. Faire un film sur le passé aurait semblé faux. Plus qu’une narration, le film est une réflexion sur l’existence, la fonction de l’art qui n’est au fond que le désir de dominer le monde mais surtout de dominer le temps.


La campagne de Provence

Jean-Louis Comolli et Michel Samson | 1992 | 92' | France

De juin 1991 à mars 1992, neuf mois d’une bataille politique violente et angoissante, en Provence, à l’occasion des élections régionales de 1992 en Provence-Alpes-Côte d’Azur. Nous avons suivi pendant ces neuf mois tous les partis en lice, mais surtout le Front National : il s’agit pour le F.N. non seulement de prendre le pouvoir dans la deuxième région de France, mais de faire de cette espérée victoire la première étape d’une conquête du pouvoir central. Comme nous dit Bruno Mégret : •guill• Nous avons gagné la bataille idéologique, la victoire politique est pour demain. •guill• En effet, l’offensive du F.N. — pour la première fois filmée de près : c’est dans ce film que nous voyons l’état-major du F.N. gloser sur les •guill• cinquante mesures •guill• — se fait avant tout sur le terrain du langage, terrain vite conquis ! Nous avons filmé aussi bien les résistances au F.N. (celle de Jean-Claude Gaudin, revenu de sa stratégie d’ •guill• alliance •guill•, celle de Bernard Tapie, nouvel hérault de la gauche) que les complicités qu’il a rencontrées dans les autres partis. Nous avons filmé sur le terrain, en public, dans l’action militante, ce qui était le plus insaisissable : la circulation des mots qui font tâche et qui font mal. C’était le temps où de hautes autorités politiques qui n’étaient pas lepénistes parlaient à propos de ceux qui venaient du Sud d’ •guill• invasion •guill• ou d’ •guill• odeurs •guill•. Les hommes politiques peuvent changer et c’est en l’occurrence tant mieux, mais l’histoire — celle qu’ils ont faite — ne se réécrit pas.


La Cancion del pulque

Everardo Gonzales | 2003 | 60' | Mexique

La fabrication artisanale du pulque, une bière mexicaine, est menacée, et avec elle risque de disparaître tout un monde, fait d’emportements et de chansons… RETRAIT DE SELECTION : EXCLUSIVITE FESTIVAL DES TROIS CONTINENTS DE NANTES


Capitalisme

Bertrand Gauguet | 2007 | 26' | France

Pièce de création radiophonique et musicale. Réalisée en février 2007 pour l’émission Tapage Nocturne de France Musique, Capitalisme évoque à la fois l’univers historique et contemporain de l’économie, des luttes révolutionnaires, de la bourse ; des données monétaires et de certains moments décisifs du XXème siècle.


Capsular

Capsular

Herman Asselberghs | 2007 | 25' | Belgique

L’enclave espagnole de Ciudad Autonoma de Ceuta est à mi-chemin entre la ville et la communauté autonome. Autrefois sous l’administration de la province espagnole de Cadiz, Ceuta est située en bordure de la côte marocaine et fait dorénavant partie de l’Union Européenne. Cette enclave de l’Europe néo-libérale et de sa politique xénophobe à l’encontre des réfugiés agit comme une version contemporaine du « rideau de fer ».


La capture

La Capture

Geoffrey Lachassagne | 2015 | 50' | France

Un portrait de Pierre Bergounioux, l’un des écrivains majeurs de notre temps. Si son œuvre a une portée universelle, elle a aussi ses territoires privilégiés : l’histoire et la littérature, la mémoire et l’écriture, l’enfance et la Corrèze. Une parole, donc, mais aussi un corps – noueux, vibrant, « giacomettien ». Dévoré de passions : Pierre collecte avec une égale férocité les choses et les mots pour les dire, la ferraille, les insectes, tout…


Cara mamma

Silvia Radelli | 2010 | 12' | France

Une femme s’adresse à sa mère mourante. Lettre d’amour, lettre d’adieu, lettre tardive, pour lui dire ce qu’elle n’a jamais pu.


Carnets de traversée, quais ouest

Harold Vasselin et Johanne Charlebois | 1990 | 22' | France

Fiction chorégraphique conçue pour l’écran. Entre 1880 et 1914, 3 millions de migrants ont transité par les quais du Havre en un voyage sans retour. Leurs silhouettes errent aujourd’hui dans un port d’où on ne part plus pour l’Amérique.


La carte du tendre

Harold Vasselin | 1997 | 21' | France

“La Carte du Tendre”, lieu métaphorique des chemins de rencontre, n’est plus aujourd’hui comme au XVIIIe siècle la carte aventureuse de quelque nouveau continent. Elle se trace dans le monde cathodique des images du monde. C’est dans ce monde du reflet que s’aventure l’explorateur… Sur un texte extrait du “Voyage autour du monde” de Bougainville.


La cassette

Adel Soufiane | 2006 | 20' | France

Août 1989, ma mère Zouina quitte la Kabylie avec mes deux soeurs, mon frère et moi, pour rejoindre mon père, mécanicien en France.Trois mois plus tard, elle reçoit une cassette d’Algérie…


Ce vieux souvenir enfoui

Flore Guillet | 2009 | 18' | France

Un fonds d’archives amateur m’évoque un paysage imaginaire, lié à un sentiment d’enfance. Le film suit le mouvement de la mémoire, dans sa construction, dans sa défection, et propose un retour sur nos rêves et utopies d’enfants.


Célébrations

Dominique Dubosc | 2000 | 38' | France

Du 16 janvier au 28 février 1991, j’ai vécu la guerre du Golfe (sur mon écran de télévision) comme un interminable cauchemar. J’en suis arrivé à une forme de dépression. C’est dans cet état que je suis parti pour New York, où ma femme travaille et où je voulais rencontrer le poète et cinéaste Jonas Mekas. Le film commence réellement sur l’autoroute, entre l’aéroport et Manhattan : est-ce la grandeur du Triboro bridge, la pluie sur le pare brise du taxi, le souvenir d’autres arrivées semblables ? “Quelque chose” en tout cas m’a ramené dans la vie et j’ai su, avec évidence, que je devais “célébrer” cette vie retrouvée, que c’était la seule réponse que je pouvais faire à la guerre. C’est ainsi qu’avant même de le rencontrer, j’ai rejoint Mekas, qui a toujours opposé dans ses Journaux de simples instants de vie aux images sans vie des média.


Celle qui manque

Rares Ienasoaie | 2020 | 87' | France

Je retrouve ma grande sœur après plusieurs années de séparation. Elle vit recluse dans son camion, en proie à la morphine. Nos retrouvailles nous entraînent dans une nuit prolongée.

« J’avais l’envie, le besoin de retrouver ma grande sœur après huit ans de séparation. Le cinéma m’a donné le courage de la rejoindre et de la persévérance pour vivre cette aventure très prenante émotionnellement. »

Rares Ienasoaie

Retrouvez sur notre blog Mediapart l’entretien avec Rares Ienasoaie réalisé dans le cadre de l’édition 2020 du festival les Écrans Documentaires


Cent visages pour un seul jour

Christian Ghazi | 1969 | 90' | Liban

Entrelaçant narration dramatique et images documentaires, ce film pionnier montre, caméra au poing, le combat des militants communistes de la cause palestinienne au Liban au début des années 1970. Il s’agit de l’unique œuvre qui a survécu à la destruction de la filmographie de Christian Ghazi.


Cercle de Silence

Roland Moreau | 2009 | 3' | France

Une fois par mois des citoyens de la Seine-Saint-Denis se réunissent en silence pour protester publiquement contre les expulsions de personnes.


Le Cercle des noyés

Pierre-Yves Vandeweerd | 2006 | 75' | Belgique / France

Le Cercle des noyés est le nom donné aux prisonniers politiques noirs en Mauritanie, enfermés à partir de 1986 dans l’ancien fort colonial de Oualata. Ba Fara est l’un de ceux-ci. Ce film donne à découvrir le délicat travail de mémoire livré par l’un de ces anciens détenus qui se souvient de son histoire et de celle de ses compagnons. En écho, les lieux de leur enfermement se succèdent dans leur nudité, dépouillés des traces de ce passé.


Le cercle des noyés

Pierre-Yves Vandeweerd | 2006 | 75' | Belgique/ France

Le Cercle des noyés est le nom donné aux prisonniers politiques noirs en Mauritanie, enfermés à partir de 1986 dans l’ancien fort colonial de Oualata. Ba Fara est l’un de ceux-ci. Ce film donne à découvrir le délicat travail de mémoire livré par l’un de ces anciens détenus qui se souvient de son histoire et de celle de ses compagnons. En écho, les lieux de leur enfermement se succèdent dans leur nudité, dépouillés des traces de ce passé.


Ceruleum

Yann Kilborne | 2003 | 13' | France

Une approche du geste créateur à travers l’évocation poétique de l’univers du peintre Odile Gasquet Wormser.


Ces jours d’exil

Julien Feder | 2001 | 40' | France

Le centre d’accueil des demandeurs d’asile (Cada) est le passage obligé pour obtenir le droit de venir habiter en France. Durant plus d’un an, une longue attente commence pour les demandeurs d’asile, nourrie d’espoirs et de souvenirs.


Ceux de la nuit

Ceux de la nuit

Sarah Leonor | 2022 | 70' | France

La frontière franco-italienne au col de Montgenèvre. Le jour : le tourisme, des capitaux investis pour rentabiliser la montagne, des emplois saisonniers qui font vivre une grande partie des habitants de la région. La nuit : le destin fragile de plus de dix mille hommes, femmes, enfants, qui, en l’espace de quatre ans ont franchi la frontière au péril de leur vie, et qu’on n’a pas vus, qu’on ne voit pas, qu’on ne verra jamais.


Chambre de bonne

Maiija-Lene Rettig | 2002 | 59' | France

Un essai poétique sur le rapport à l’espace dans une chambre de bonne. Un huis clos sous les toits de Paris. Comment les habitants transforment-ils cet espace dans leur imaginaire pour mieux supporter son exiguïté ?


La chambre d’écoute

Dominique Dubosc | 2005 | 39' | France

Dans l’inconscient où « tout est possible, moi seul impossible »,
où l’on sèche éternellement suspendu à une corde à linge, où l’on est perdu pour toujours dans sa propre rue, où le rêveur,aveugle, mort de peur, tombé au pouvoir d’une hyène, se voit dépecé, où il suffirait d’un geste pour se sauver, un geste qui ne s’accomplit jamais… dans l’inconscient palestinien pourtant, une jeune fille quelquefois redresse la situation, une vieille femme dans sa folie surmonte l’humiliation et les amants séparés traversent librement les murs de la prison.


Le Champ de roses

Galès Moncomble | 2008 | 20' | France

La voix d’un homme nous guide dans les méandres de sa mémoire. Cet homme est mort et c’est d’outre-tombe qu’il raconte son histoire : il parle de sa mort, de la maladie qui l’a réduit à si peu de choses. Cet homme s’appelle Lucas, il est agriculteur. Son amour pour les roses et pour sa sœur, Hannah, en font un personnage fragile et poétique. C’est un voyage intérieur où les souvenirs d’enfance, incarnés par deux enfants, prennent peu à peu toute la place…


Changement de situation

Changement de situation

Camille Plagnet et Jeanne Delafosse | 2011 | 88' | France

Las de son travail à l’agence pour l’emploi à Paris, Alain prend congé et part dans le Massif central. Sur place, au gré des rencontres, nous découvrons avec lui une France quasi-invisible, où des gens « ordinaires » inventent, chacun à leur façon, des modes de vie hors de la frénésie urbaine et de la société de consommation. Une fiction documentaire décalée sur l’utopie au quotidien.


La Chanson politique de Colette Magny

La Chanson politique de Colette Magny

Yves-Marie Mahé / Collectif Négatif | 2017 | 32' | France

Colette Magny a, très tôt, refusé la carrière dans le show-business que sa voix lui offrait. Elle choisit l’engagement politique et la recherche musicale. Blues, free jazz, collage, anti-poésie, voix parlée, chanson-enquête, musique contemporaine…


Le chant des insectes- Rapport d’une momie

Peter Liechti | 2009 | 88' | Suisse

Au coeur de l’hiver, le chasseur S. trouve, dans un coin perdu de forêt, la momie d’un homme. Grâce à une observation minutieuse de son corps, on apprend que l’homme s’est suicidé l’été précédent en se laissant mourir de faim. Une approche très personnelle sur un texte de fiction, lui-même basé sur des faits réels. Un manifeste cinématographique en faveur de la vie – suscité par un renoncement radical à exister.


Chantal Akerman, de cà

Gustavo Beck et Leonardo Luiz Ferreira | 2010 | 62' | Brésil

Dans cet entretien filmé en plan séquence, sans coupure ni dissimulation, Chantal Akerman évoque son travail et sa méthode, ses influences mais aussi son échec à faire des films plus commerciaux. Si les réalisateurs ne parviennent pas toujours à satisfaire leur curiosité, ils révèlent toute la particularité de la cinéaste belge avec humour.


Charlotte quelque part

Jean-Baptiste de Laubier | 2003 | 13' | France

Charlotte a écrit son journal à l’hôpital Sainte Anne entre 1998 et 1999. Quatre années plus tard, ce texte est mis en rapport avec le quotidien de personnes anonymes, croisées dans les rues de Paris.


La Chasse au lion à l’arc

Jean Rouch | 1965 | 80' | France

“Les chasseurs Songhaï sont une caste héréditaire, eux seuls ont le droit de tuer le lion. Les bergers ne peuvent que lui lancer des pierres pour le faire fuir. Les Peul estiment que le lion est nécessaire au troupeau, et ils savent identifier chaque lion à ses traces. Mais quand un lion exagère, quand il a mangé trop de boeufs, il faut le supprimer, parce que c’est un lion tueur.” Jean Rouch a suivi les chasseurs Gao de la région de Yatakala, au Niger, de 1957 à 1964. Le film retrace les épisodes de cette chasse où technique et magie sont intimement liées.


Le Château

Sophie Roger | | 8' | France

Ce film s’inscrit dans une démarche menée depuis plusieurs années, qui propose un dispositif de lectures à haute voix et des images qui peuvent en émerger. Ici, Sophie Roger lit des fragments du texte de Kafka, et déambule dans une grande maison vide qui s’écroule peu à peu. Elle tente de la soutenir par des gestes ménagés. Ces actions ont pour ciment la parole de la lecture où s’immiscent des écarts et des recoupements étranges …


Chaylla

Chaylla

Clara Teper, Paul Pirritano | 2022 | 72' | France

Chaylla, 23 ans, tente de se libérer d’une relation conjugale violente. Elle est prête à se battre. Pour obtenir la garde de ses enfants, pour faire reconnaître ce qu’elle a subi. Mais son puissant désir de justice se confronte à l’espoir qui persiste en elle de former à nouveau une famille avec son ex-compagnon.


Les Chebabs de Yarmouk

Les Chebabs de Yarmouk

Axel Salvatori-Sinz | 2012 | 77' | France

Les Chebabs sont un petit groupe de garçons et de filles qui se connaissent depuis l’adolescence. Aujourd’hui, au seuil de l’âge adulte, ils ont une véritable soif de vivre et d’absolu, mais sont confrontés à des réalités complexes. Entre le besoin de liberté et l’appartenance au groupe, le désir de révolte et la perspective d’une vie bien rangée, les choix sont difficiles ; mais tout l’est plus encore quand on est réfugié palestinien dans le camp de Yarmouk, en Syrie.


Le Chemin noir

Abdallah Badis | 2010 | 78' | France

De la campagne française aux paysages sinistrés de Lorraine, le chemin noir traverse la France d’aujourd’hui et celle d’hier. La France, j’y suis bien. Je n’ai le passeport français que depuis peu, mais j’ai toujours aimé le son des cloches, comme celles de l’église du bourg, là-bas à un kilomètre à vol d’oiseau, dans ma cambrousse. Je suis européen, tout va bien. Je crains cependant que ce ne soit un peu plus compliqué.


Cher Henri

Julien Cunillera | 2004 | 60' | France

A la recherche d’un père, militant politique et bandit, qui a quitté brusquement sa famille en 1976 et n’a jamais reparu.


Cherche avenir avec toit

Stéphane Mercurio | 1998 | 59' | France

En accompagnant dans leur relogement des personnes restées souvent des années sans domicile, le film montre ce qu’est l’exclusion, non pas au moment de la dégringolade, mais au moment où s’offre une chance de la quitter.


Cherche toujours

Etienne Chaillou et Mathias Théry | 2008 | 52' | France

Quelle est la façon de vraiment caractériser le désordre ? Pourquoi l’huître est-elle nacrée ? Pourquoi •guill•h•guill• ne vaut pas lambda ? Pourquoi ça chante ? D’où vient la forme des feuilles ? Et pourquoi là, ça chante pas ? Pourquoi ce qui est dessous est toujours mieux que ce qui est à côté ? Comment ça marche, un chariot ?…Pourquoi un chercheur cherche ?


Les Cheveux coupés

Les Cheveux coupés

Emmanuel Marre | 2009 | 25' | Belgique

D’un intérieur bruxellois à l’autre, des enfants se font couper les cheveux par leurs parents. Entre le travail du parent qui doit « réussir » la tête de son enfant et l’abandon ou la résistance de l’enfant condamné à l’immobilité, naît un lien indescriptible : la conscience encore ténue, non formulée, d’une séparation entre soi et son image.


Chez Jolie Coiffure

Chez Jolie Coiffure

Rosine Mbakam | 2018 | 71' | Belgique, Cameroun

Après avoir fui le Liban où elle est réduite en quasi esclavage, Sabine, originaire du Cameroun, s’installe dans le quartier Matongé, à Bruxelles, où elle est gérante d’un salon de coiffure, en attendant que sa situation se régularise. Dans ce salon de 8m2, Sabine et les autres coiffeuses s’organisent et s’entraident pour faire face à la clandestinité.


Chez moi au Golan

Wassim Safadi | 2004 | 28' | France

Depuis la guerre de 1967, le plateau du Golan, en Syrie, est occupé par Israël. Cette région habitée par des civils est alors devenue une zone militaire. Aiman, ancien prisonnier politique dans une prison israélienne, prépare une soirée musicale avec ses élèves pour accueillir ses amis qui devraient sortir de prison et raconte la vie de ceux qui sont restés sur le plateau.


Chili

Paul Bourron | 1974 | 16' | France

Images du coup d’état du 11 septembre 1973, la période le précédant immédiatement et la répression qui a suivi. Banc-titre d’après des photos de Raymond Depardon, Chas Gerresten et David Burnett.


Chine

Dania Reymond | 2007 | 63' | France

Comme tous les films de voyage c’est un film pour se souvenir. Se souvenir qu’avant moi un peintre a regardé le paysage devant lequel je me tiens et plus difficile, se souvenir de son regard. Adapté d’extraits des •guill•Propos sur la peinture du moine Citrouille-amère•guill• de Shitao, peintre chinois qui vécut au 17ème siècle. Le film longe les zones périphériques des grandes villes pour se rendre, aprés une lente progression, dans les paysages de la peinture. Il prend ainsi le temps de se rapprocher de la beauté singulière de ce pays celle qui nous regarde tous.


Chjami è Rispondi

Chjami è Rispondi

Axel Salvatori-Sinz | 2017 | 76' | France

Dix ans après ma dernière visite, je reviens à Cateri, village corse, berceau de la famille Salvatori. Je veux y affronter mon père, cet homme dont je suis l’exact opposé et qui m’exaspère. Je veux me réconcilier avec lui. Je lui propose un duel au soleil, sous la forme d’un chjami è rispondi, une joute corse, dont l’issue s’avère bien incertaine.


Chott el Djerid (portrait in light and Heat)

Chott el Djerid (portrait in light and Heat)

Bill Viola | 1980 | 28' | Etats-Unis

En partant d’un phénomène physique naturel : le mirage comme effet d’optique particulier aux pays chauds, renversant les objets éloignés comme s’ils se reflétaient dans une nappe d’eau, Bill Viola travaille dans la matière même de chaque image, de chaque instant de vision, cette hypothèse scientifique, et fait de ce “mensonge objectif”, une vérité subjective. Il saisit des états intermédiaires, des délimitations fragiles, des définitions incertaines entre abstraction et réalisme. Le Chott El-djerid est un vaste lac asséché dans le Sahara, au sud de la Tunisie. Un lieu qui s’étend à l’infini, où se produisent les mirages, le plus souvent au soleil de midi. La chaleur intense du désert manipule, plie et déploie les rayons du soleil à un point tel que l’on peut voir apparaître des choses et des êtres qui n’existent pas, des images fantômes.


La Chouette aveugle

Raoul Ruiz | 1987 | 105' | France

Un immigré arabe, projectionniste dans un vieux cinéma délabré, tombe un jour amoureux de la danseuse du film. Peu après, il fait la connaissance d’un vieillard qui prétend être l’oncle de cette femme.


Chronique de la Terre volée

Marie Dault | 2020 | 92' | France

À Caracas, au Venezuela, les habitants des bidonvilles peuvent obtenir la propriété de la terre en échange de l’histoire de leur vie dans le quartier. Aux côtés des habitants du barrio « Brisas de la Santa Cruz » perché sur la plus haute colline de Caracas, nous verrons comment un décret de Chavez a permis la régularisation des gigantesques zones d’occupation sauvage de la ville et a enclenché l’écriture des « chroniques du barrio ». Une histoire populaire du passé de la cité.

« Il y a un processus de la rencontre entre une certaine poésie de ces récits populaires et quelque chose de plus dur et procédural, parce que ce qui est en jeu c’est la question de légaliser l’informel. »

Marie Dault

Retrouvez sur notre blog Mediapart l’entretien avec Marie Dault réalisé dans le cadre de l’édition 2020 du festival les Écrans Documentaires


Chroniques

Clément Cogitore | 2006 | 30' | France

Un essai/poème cinématographique mêlant images d’archives et de fiction autour de la représentation du passé, de l’histoire et de sa fictionnalisation. A partir de deux personnages/figures, des fragments de réflexion sur l’exode, l’exil et leurs mythologies.


Chroniques de guerre en Côte d’Ivoire

Philippe Lacôte | 2007 | 50' | Côte d’Ivoire/France

En septembre 2002, le réalisateur Philippe Lacôte était en Côte d’Ivoire lorsque la guerre a éclaté. Il a filmé son quartier, une banlieue d’Abidjan, durant les deux premières semaines du couvre feu. De ces premières images, est né un film caméléon qui prend la forme de trois chroniques. Entre le récit intime, l’essai et le journal, un portrait personnel de la Côte d’Ivoire.


Chroniques de quartier Romilly sur Seine, Champagne Ardenne

Céline Pierre et Laurent Plagnol | 2007 | 7'

De janvier à juillet 2007 Présence régulière dans un quartier en remaniement urbain Destruction d’une barre et rencontre avec les habitants


La cicatrice

Réalisation collective | 2006 | 13' | France

Variations autour de da la vie dans l’univers carcéral à la prison de Fresnes.


Le Ciel en bataille

Rachid B. | 2010 | 42' | France

Au chevet de son père malade, dans un dernier face à face silencieux, Rachid B. rappelle ses souvenirs les plus forts, ceux qui, tour à tour, l’ont construit ou conduit au pire. De son enfance au Maroc, de l’évocation de son homosexualité, de son rejet de la religion chrétienne jusqu’à sa récente conversion à l’islam, il nous livre avec franchise le récit de sa vie, de ses errances, des ruptures qui l’ont marqué.


Ciné portrait de Raymond Depardon

Jean Rouch, Raymond Depardon et Philippe Costantini | 1981 | 10'

Rencontre au sommet: les deux grands maîtres du documentaire français déambulent au Louvres entre les statues de Maillol, chacun esquissant un portrait de l’autre.


Le cinéaste est un athlète, conversations avec Vittorio De seta

Vincent Sorrel et Barbara Vey | 2010 | 80' | France

Avec ce portrait d’un cinéaste à part, il s’agit de saisir l’essentiel du rapport de Vittorio de Seta à ceux qu’il a filmés, les plus humbles, qu’il a portés avec élégance et en couleurs, dès les années 1950, sur le grand écran du Cinémascope. C’est chez lui, en Calabre, que le cinéaste se remémore ses épopées de cinéma. À partir du son de ses premiers films, des courts-métrages documentaires, cet artisan du cinéma et pionnier du son nous raconte comment il est allé filmer et enregistrer sur les barques de la pêche à l’espadon, au fond de mines de souffre ou au sommet du Stromboli. Puis, en évoquant ses films de long-métrage, •guill•Journal d’un instituteur•guill•, •guill•Un homme à moitié•guill• et •guill•Bandits à Orgosolo•guill•…, Vittorio de Seta nous explique comment filmer les autres, c’est aussi •guill•chercher à l’intérieur de soi•guill•.


Cinema Futures

Michael Palm | 2016 | 126' | Autriche

Dans Vertigo, Kim Novak désigne sur la coupe d’un tronc de séquoia : « Je suis née par ici et je suis morte là. » Il se trouve que l’arbre sectionné a la forme exacte d’une bobine de cinéma… Et si les films, eux aussi, étaient condamnés à mourir et à disparaître ? Quelles solutions inventer aujourd’hui pour assurer la transmission de cet héritage dans cinquante, cent ou deux cents ans ?


Cinétract : Europa 2005 – 27 octobre

Jean-Marie Straub et Danièle Huillet | 2006 | 10' | France

À l’occasion du centenaire de la naissance de Roberto Rossellini, la RAI 3 passe commande à des cinéastes, parmi lesquels Jean-Marie Straub et Danièle Huillet. Il s’agit d’imaginer, après le dernier plan d’Europa 51, « un moment de la vie ou de la mort » du personnage interprété par Ingrid Bergman. Pour répondre, Straub s’appuie sur un fait divers. Le 27 octobre 2005, à Clichy sous-Bois, trois jeunes garçons se réfugient dans un transformateur électrique pour éviter un contrôle de police. Deux d’entre eux, Zyed et Bouna, y moururent électrocutés. Ce Cinétract se compose de cinq fois deux panoramiques, dont les prises de vue ont été effectuées par leur ami cinéaste Jean-Claude Rousseau qui les a également montées. Regardant les cinq propositions numérotées, Jean-Marie Straub et Danièle Huillet décidèrent de garder l’ensemble. Selon l’ordre de leurs tournages aux abords du transformateur électrique, les plans se succèdent.


Ciné-Tracts

Anonyme | 1968 | 3' | France

Ces 3 films comptent parmi un ensemble d’une cinquantaine de films, de deux ou trois minutes chacun, et réalisés tantôt par des amateurs, tantôt par des cinéastes chevronnés, et furent utilisés pour l’agit-prop en mai 1968.


Cinq caméras brisées

Cinq caméras brisées

Emad Burnat et Guy Davidi | 2011 | 90' | France / Palestine / Israël

Emad, paysan, vit à Bil’in en Cisjordanie. Il y a cinq ans, au milieu du village, Israël a élevé un “mur de séparation” qui exproprie les 1 700 habitants de la moitié de leurs terres, pour “protéger” la colonie juive de Modi’in Illit, prévue pour 150 000 résidents. Les villageois de Bil’in s’engagent dès lors dans une lutte non-violente pour obtenir le droit de rester propriétaires de leurs terres, et de co-exister pacifiquement avec les Israéliens. Dès le début de ce conflit, et pendant cinq ans, Emad filme les actions entreprises par les habitants de Bil’in. Avec sa caméra, achetée lors de la naissance de son quatrième enfant, il établit la chronique intime de la vie d’un village en ébullition, dressant le portrait des siens, famille et amis, tels qu’ils sont affectés par ce conflit sans fin.


Le cinquième quartier

Jean-Baptiste Alazard | 2008 | 53' | France

Dans une usine d’abattage de bovins du sud de la France,la mécanisation adapte un geste ancestral (mise à mort et découpe d’un animal) aux exigences de productivité contemporaines.


Clélia Otxanda

Nadedja Tilhou | 2006 | 10' | France


Closed District

Pierre-Yves Vandeweerd | 2004 | 55' | Belgique

« En 1996, je séjournai dans le village de Mankien, au sud-Soudan, pour y filmer la guerre. A l’époque, je pensais que réaliser un film sur une région en guerre constituait un acte d’engagement. Mais sur place, le conflit n’était pas si simple et l’écoeurement, l’impuissance à mon retour en Belgique étaient tels que je n’ai jamais pu monter les images que j’avais tournées. J’ai appris il y a peu que le village de Mankien avait subi un massacre, et la plupart des gens que j’avais filmés ont perdu la vie. »


La clôture

Tariq Teguia | 2002 | 24'

Un film carte dans le labyrinthe d’impasses constituant la ville (Alger et ses environs) et la société algérienne. Un film ou de jeunes algérois tentent de dire ce que leurs existences impliquent d’impuissances et de renoncements.


Cochon qui s’en dédit

Jean-Louis Le Tacon | 1980 | 40' | France

Le film traite du rapport d’un homme à son travail. Celui de Maxime avec son élevage industriel de porcs en système hors sol, qu’il a monté avec un plan de financement alléchant. Mais avec le temps, tout ne va pas pour le mieux. Il se débat dans l’univers qu’il contribue malgré lui à créer. Les gestes simples du travail quotidien le ramènent à ses fantasmes, la castration, la mutilation, l’univers concentrationnaire de l’élevage.


Cocorico ! Monsieur Poulet

Jean Rouch | 1974 | 93' | France

Dans une 2CV bringuebalante baptisée Cocorico parce qu’elle reproduit le cri du coq quand elle arrive à démarrer, Lam, surnommé Monsieur Poulet, s’en va dans les villages de la brousse chercher les poulets qu’il vendra à Niamey. Il est accompagné par son apprenti Tallou. Un ami désœuvré, Damouré, se joint à eux, espérant faire des affaires juteuses. Mais le voyage est plein de péripéties, les poulets sont introuvables, le fleuve se met toujours en travers du chemin et une femme-diable ne cesse de leur jeter des sorts.


Cocotte 17 minutes

Brice Morel | 2008 | 17' | France

Ce film sur trois écrans est le produit du travail d’un atelier dont les participants, pour certains, d’anciens pensionnaires d’une clinique psychiatrique, ont élaboré le scénario et en sont les interprètes. Un boulanger, un glaneur, une chanteuse et son chauffeur circulent à travers une fiction pour laquelle il ne se s’agit pas de diriger les acteurs, mais d’établir les statuts d’une narration qui fasse plier les contraintes d’un film de fiction à celles du cinéma direct, et inversement, afin que chacun puisse être satisfait de son image et s’en reconnaisse aussi l’auteur.


Coeur battant

Thibaud Libermé | 2020 | 17' | Belgique

Assia est en Belgique depuis un an et demi. Jeune boxeuse de 15 ans, elle rêve de devenir championne du monde. Pour ça, elle s’entraîne tous les jours, poussée par son coach Gaël, qui veut aussi la voir atteindre son rêve.


Cohabitations

Clément Cogitore | 2008 | 11'

Triptyque vidéo. •guill•En ces temps là, il était dans l’ordre des choses que des hommes en armes viennent frapper aux portes d’un certain nombre de familles, leur demander un certain nombre de papiers et renvoyer ainsi que le stipulait la loi celles qui ne pouvaient les présenter dans les territoires dont elles étaient issues.•guill• A partir de rondes rituelles mêlant hommes et machines, •guill•cohabitations•guill• rassemble, à la manière d’un retable, trois tableaux nocturnes où se dessinent les contours d’un monde en état de siège et parcouru par ses propres fantômes.


La Colonie

Vincent Roux | 2004 | 26' | France

Filmer un lieu pour interroger sa mémoire. Eprouver l’interdit qui tient à distance. Le découvrir en l’observant, en le parcourant, en l’arpentant. Projeter à travers lui des éléments d’histoires, vécues ou imaginaires, impossibles à comparer.


Le Colporteur

Le Colporteur

Guillaume Lehingue | 2021 | 52' | France

Hervé tient la Librairie Aléatoire, à Amiens. En 2020, malgré la pandémie, il a pris une décision libératrice : « arrêter Amazon ». Des tréfonds de sa cave emplie de livres qu’il venait préparer la nuit pour les vendre sur internet, il a définitivement émergé, pour retrouver sa boutique et ses habitués. Aujourd’hui, guidé par la littérature qui façonne ses pensées, le bouquiniste rêve d’ailleurs, d’une librairie en forme de barque. Elle flottera entre les mondes.


Combat de boxe

Charles Dekeukeleire | 1927 | 7' | Belgique

Quand Charles Dekeukeleire réalise COMBAT DE BOXE, il a vingt-deux ans et est fou de cinéma. Il est également enthousiasmé par Vertov et sa conception du •guill•cinéma-oeil•guill•. Un poème de Paul Werrie a servi d’argument à ce film qui fonctionne sur des gros plans et un travail lié au rythme. La violence du combat, la présence du public, la tension entre la foule et le ring, sont portés par un montage fulgurant et chorégraphique.


Comme des enfants

Nicolas Cornut | 2004 | 57' | France

Nous regardons rarement ceux qui sont assis dans la rue.
Ils sont à hauteur d’enfant, de nos enfants. Leurs regards se croisent. À partir de ce constat, le Directeur de la Maison de l’Enfance de Lyon a imaginé un projet pédagogique un peu fou : organiser des rencontres entre les enfants et les sans-abri du quartier. Ce film pose un regard humain sur la réalité des sans-abri. Face aux enfants, malgré la misère, la solitude et la douleur, ces hommes se livrent. Ce qui s’offre à notre regard, c’est une humanité déchirée, dérisoire parfois, mais toujours vivante.


Comme s’il n’y avait que nous

David Gheron | 2002 | 28'

Les mille et une nuits blanches de Ferrudja et Reda au Blanc-Mesnil.


Comment Albert vit bouger les montagnes

Harold Vasselin | 2008 | 70' | France

Un voyageur se rend dans les Alpes du canton de Glaris. Il a en main le carnet de Marcel Bertrand – un géologue français du XIXème siècle : quelques croquis de montagne, le récit d’une rencontre avec Albert Heim. Les deux hommes ont formulé des théories opposées à propos du mouvement de ces montagnes, appuyées sur des hypothèses contradictoires quant à ce qui y reste invisible. Le voyageur revient sur leur pas, pose son regard où ils ont posé le leur. Il cherche à voir, lui aussi. Il a besoin d’immobilité… Evoquant le regard romantique sur la montagne et s’achevant dans le XXIème siécle, le film interroge la relation que les hommes entretiennent avec les forces de la nature. Denis Lavant, qui incarne le voyageur, fait le lien entre le passé et le présent, entre la science et la poésie, entre la montagne et sa représentation.


Comment ça va la santé ?

Jean-Michel Meurice | 2002 | 52' | France

Premier volet : enquête sur les politiques de santé publique en Allemagne, Angleterre et en France.


Comment j’ai fait mon compte

Severine Hubard | | 5' | France

Une mosaïque d’auto-portraits issue d’un atelier d’artiste dans un jardin d’insertion. Un homme court pour ses 7 enfants, la vie d’une femme se raconte dans un gobelet, et la liste des choses à faire chaque jour est infinie.


Compétent dans sa branche

Olivier Bosson | 2004 | 20' | France

« Il s’agit, avec quelques morceaux disparates de vidéo, de cartographier la-société-de-consommation-en-France-en-2004, des points de repère dans l’archiconnu: gens, animaux, parkings, voitures, gants en plastique transparent, placards, grandes surfaces, fichiers, gens, piscines, caméras, chaussures… »


Concert

Djamel Allam | | 0'

Né en 1947 à Béjaïa, et après un passage au conservatoire de musique de la ville, Djamel Allam part en 1970 à Marseille, puis à Paris où il s’essaye un temps dans les cabarets de la rue Mouffetard, avec un répertoire de chansons françaises. C’est en 1972 qu’apparaît Djamel Allam en première partie d’Arezki et Brigitte Fontaine, à la salle El Mouggar à Alger. Deux ans plus tard, Claude Villers, avec qui il collabore à l’émission •guill•Pas de panique•guill• sur France Inter, le recommande au producteur des disques Escargot (François Béranger, Gilles Vigneault). La notoriété vient avec Arjouth (Laissez-moi vous raconter), son premier opus, et surtout avec le succès de Maradioughal (Quand il reviendra), régulièrement repris depuis. Suivront cinq albums et de nombreux tubes, des musiques de film (Prends dix mille balles et casse-toi ,La plage des enfants perdus), des prestations de comédien au cinéma (Les Sacrifiés ,Fort Saganne ,Les Folles années du twist ) et plusieurs escapades en Algérie. Aujourd’hui encore, Djamel Allam, le plus vieil hôte algérien de la Fête de l’Humanité à Paris, continue de faire la part belle à des airs de fête têtus comme un refrain.


Considérant qu’il est plausible que de tels événements puissent à nouveau survenir

Considérant qu’il est plausible que de tels événements puissent à nouveau survenir

Sébastian Thiéry | 2014 | 28' | France

Au petit matin du 3 avril 2013, en lisière de la Nationale 7 à Ris-Orangis, des pelleteuses écrasent un bidonville où vivaient 140 citoyens européens de nationalité roumaine. Ici-même, sous l’égide du PEROU, habitants, riverains, architectes, artistes, chercheurs avaient inlassablement construit, dansé, et transformé l’espace du bidonville et des représentations qui s’y rapportent. Considérant qu’il est plausible que de tels événements puissent à nouveau survenir est un film-poème tourné dans le vif d’une action risquée contre l’aveuglement qui gouverne.


Constructed Passage

Christin Bolewski | 2001 | 55'

Etre ailleurs, dans un pays étranger…Observer, rapporter, raconter des histoires…


Contre-courant

Jean-Daniel Pollet | 1991 | 10' | France

Sur des images et des photographies d’immeubles et d’objets spécifiques du paysage urbain, sans aucune présence humaine, une voix raconte la recherche d’une chose qu’elle ne connaît pas, cachée à ses regards dans Paris. Cette évocation poétique d’une enquête comparée à une quête mythologique, et dont l’objet est une rivière, la Bièvre,donne un ton étrange à ce court métrage, créant une atmosphère de menace contre la ville. Les lieux de tournage sont les immeubles du Front de Seine, quai de Grenelle (15e), une ruelle à l’abandon.


Conversation avec Alice Diop

|

Pour clore cette journée consacrée au travail d’Alice Diop, Sabrina Malek, programmatrice animera une discussion avec Alice Diop.


Conversation with Jean Rouch

Anne Macintosh | 2004 | 35'

Ann Macintosh a accompagné Rouch sur les lieux de sa vie: à Château-Thierry, à Marcilly, en Italie et dans des séminaires à la Sorbonne et à la Cinémathèque Française. Rouch se raconte, et discute avec de nombreux réalisateurs de ses amis, dont John Marshall et Colin Young.


La cordillère des songes

La Cordillère des songes

Patricio Guzmán | 2019 | 85' | France, Chili

Au Chili, quand le soleil se lève, il a dû gravir des collines, des parois, des sommets avant d’atteindre la dernière pierre des Andes. Dans mon pays, la cordillère est partout mais pour les Chiliens, c’est une terre inconnue. Après être allé au nord pour Nostalgie de la lumière et au sud pour Le Bouton de nacre, j’ai voulu filmer de près cette immense colonne vertébrale pour en dévoiler les mystères, révélateurs puissants de l’histoire passée et récente du Chili.


Le Cordonnier de la rue Stalingrad

Romane Schirm et Magali Fouquet | 2011 | 25' | France

Monsieur Bennoit est le dernier cordonnier d’Arcueil. Il travaille seul dans son atelier parmi ses outils d’un autre temps et maîtrise son art comme peu d’autres savent le faire.Témoin d’une époque qui passe, d’un artisanat qui tire peu à peu sa révérence, il est aussi le confident de tout un quartier.


Le corps amazone

Anja Unger | 2010 | 75' | France

En 2000, suite à un cancer, Annick a subi l’ablation d’un sein. Elle a choisi de rester “asymétrique”. Mais le regard que porte les autres sur son corps reste blessant. Pour rompre le tabou et le silence sur les conséquences du cancer, elle monte avec d’autres femmes un projet d’exposition artistique autour de l’idée du “corps amazone.” Le film questionne au-delà de la maladie cette réappropriation du corps qui est aussi un retour à la vie et interroge la vision de la femme et de la beauté féminine.


Correspondances

Laurence Petit-jouvet | 2010 | 58' | France/Mali

Des femmes de la diaspora malienne vivant à Montreuil en Seine-Saint-Denis, s’adressent dans une « lettre filmée » à une personne de leur choix, réelle ou imaginaire. Des femmes de Bamako et de Kayes au Mali s’en inspirent ensuite librement, pour réaliser à leur tour leur « lettre filmée ». Chacune était invitée à parler de son travail, chacune a saisi l’occasion pour dire ce qui est important pour elle. Toutes ont participé aux étapes successives de la fabrication de ces courts- métrages, dans le cadre d’ateliers de création audiovisuelle menés en France et au Mali par Laurence Petit-Jouvet. L’ensemble forme un film qui enjambe les distances, fait résonner ces voix qui expriment les frustrations, les passions, la résistance de ces femmes.


Cosmographia, Île de Gorée

Brognon - Rollin | 2015 | 7' | Île de Gorée

Dans la série au long cours intitulée Cosmographia (2015), un terme qui renvoie aux planisphères réalisés au début du XVIème siècle, David Brognon et Stéphanie Rollin tentent de trace à échelle 1, les contours changeants d’une île. Les artistes portent leurs choix sur des îles « prisons », des lazarets, des lieux d’isolement. L’île de Gorée, au large des côtes du Sénégal, fut du XVème au XIXème siècle le plus grand centre de commerce d’esclaves de la côte africaine.


La couleur des oliviers

Carolina Rivas | 2006 | 58' | France

En 2002, les Israëliens débutent la construction d’un mur dans le but de prévenir les attaques terroristes palestiniennes dans les colonies des territoires occupés de Cisjordanie. La phase A du Mur commence à 60 km au nord du village de Masha et finit sur la colline autrefois idyllique qui surplombe Tel Aviv. Béton armé, grillages, barbelés, militaires, le mur sectionne le village sous la fenêtre de la famille Amer. Portes électriques, cadenas, présence permanente des soldats. Humiliation, attente imposée, entendre qu’on n’existe pas, chaque jour, chez soi, le cliquetis du cadenas, chaque jour des geôliers méticuleux. En face, les mots n’ont plus prise. La colère muette, brute sourde devant la taille de l’injustice. Ne pas renoncer, à son corps défendant, rester, chaque jour, ne céder aucun terrain.


La Cour des murmures

La Cour des murmures

Grégory Cohen | 2017 | 47' | France

Un film-expérience, entre fiction et documentaire, qui propose à six jeunes d’une cité de la banlieue parisienne de jouer leur vie à partir d’une esquisse de scénario autour des jeunes et de l’amour dans la cité. De rebondissement en rebondissement, un film qui s’interroge aussi sur la rencontre entre les mondes : comment inventer un jeu ensemble ?


La Craie et la Plume

Lionel Retornaz | 2012 | 11' | France

Une classe vide, mais habitée. Ali, Stanislas et Margot parlent d’écriture et de livres. Je suis une tremblement de terre énonce l’un des titres. Chaque enfant interprête. L’histoire devient le point de départ d’un conversation sur le monde et sur soi.


Le Cri est toujours le début d’un chant

Le Cri est toujours le début d’un chant

Clémence Ancelin | 2018 | 52' | France

Tourné dans un Centre Éducatif Fermé, « Le cri est toujours le début d’un chant » accompagne neuf garçons dont la loi empêche de montrer le visage. Lorsque ces terribles et dangereux « délinquants » se fabriquent des masques afin de pouvoir prendre la parole dans un film, ils se révèlent doux, drôles, poètes ou philosophes et offrent une réflexion profonde et sensible sur la justice et l’incarcération des mineurs.


Croquis palestiniens

Dominique Dubosc | 2004 | 21' | France

Douze croquis de la Palestine occupée quatre ans après le début de la seconde Intifada.


Culture et culture

David Sorin | 2009 | 9' | France

Ce film, qui prend pied dans le chantier du Théâtre de Poitiers au printemps 2008, tente d’interroger les problématiques qui règnent à l’orée de l’ouverture de ce nouveau temple : la culture pour qui, comment ?


Curtir a pele

Curtir a pele

Inês Gil | 2019 | 76' | Portugal

Curtir a pele dresse le portrait d’une tannerie dans la campagne portugaise et de ses ouvriers. Le film suit Carla et Lucia, deux seules ouvrières restantes après le départ de Patricia, dont la disparition alimente de nombreuses conversations. Son départ est devenu comme une métaphore du destin de l’usine après la crise économique qui s’est abattue sur le pays.

« Je voulais montrer les étapes de la tannerie qui est un univers très sensitif. Puisque cet endroit est magnifique, mais qu’il sent terriblement mauvais, je voulais qu’il soit beau, pas simplement en évoquant une beauté superficielle mais en montrant aussi la « cochonnerie », les égouts, les peaux qui pourrissent. Mais même dans ce processus il y a une beauté incroyable. »

Inês Gil

Retrouvez sur notre blog Mediapart l’entretien avec Inês Gil réalisé dans le cadre de l’édition 2020 du festival les Écrans Documentaires


C’est la fête

C’est la fête

Léo Liotard | 2022 | 68' | Belgique

J’ai filmé mes amis, entre 1995 et 2000, en France, à Romans, Valence, Lyon, La Clusaz, avec un caméscope HI8. Nous étions au lycée : on fumait des pétards, on regardait des films, on écoutait de la musique. On avait seize ans, vingt ans, on faisait la fête.


C’est nu-pieds qu’il faut marcher

Pia Lutier | 2009 | 65' | France / Suisse

Deux danseuses ont décidé d’adapter l’œuvre de Louis Calaferte «Mégaphonie». Lucile et Milena se lancent dans ce projet théâtral, avec en toile de fond un questionnement : comment parler de la dictature ? comment l’exprimer autant par le corps en mouvement que par le texte ? C’est l’histoire de deux corps qui cherchent et tâtonnent, d’un passé qui ressurgit et s’exorcise pour Milena, exilée chilienne.


C’est presque au bout du monde

C’est presque au bout du monde

Mathieu Amalric | 2015 | 15' | France

En 2015, Mathieu Amalric réalise, à la demande de l’opéra national de Paris dans le cadre du projet multimédia « 3e Scène » – qui se veut être une plateforme numérique pour une troisième scène virtuelle –, un documentaire sur le travail de répétition de la soprano canadienne Barbara Hannigan avec le chef d’orchestre Simon Rattle. Le réalisateur suit durant l’été 2015 la chanteuse, en axant le film sur son travail sur le souffle et la colonne d’air, dans les coulisses des représentations de l’opéra Lulu d’Alban Berg données à La Monnaie de Bruxelles et des répétitions de la chanson Youkali de Roger Fernay et Kurt Weill dont les paroles du premier couplet (« C’est presque au bout du monde… ») donnent son titre au court métrage.


D.O.A (A Rite of Passage)

Lech Kowalski | 1981 | 95' | États-Unis

Chronique chaotique de l’unique tournée des Sex Pistols aux États-Unis en 1978. Une immense aventure cinématographique aux origines de la brève mais très intense histoire du punk.


Dach ohne haus

Judith Beuth | 2009 | 18' | Allemagne-Iran

À quoi ressemble la vie d’un jeune de 17 ans, seul dans une grande ville loin de chez lui, obligé de travailler dans le bâtiment pour assurer la survie de sa famille ? Voici l’histoire de Jamil, un jeune Afghan à Téhéran, avec des incursions chantées par des travailleurs afghans.


Le Dama d’Ambara, enchanter la mort

Jean Rouch | 1974 | 60'

Tous les cinq ans, la société des masques des Dogons du Sanga, au Mali, organise un grand Dama, levée de deuil pour chasser la “chose dangereuse”. Les paroles de Marcel Griaule, qui avait observé et analysé cette cérémonie (le film a été tourné “livre en main” dit Rouch), et les images d’un mort, Ambara, se mêlent à celles des vivants qui célèbrent le mythe dogon, selon lequel dieu a donné aux hommes, en même temps, la parole et la mort.


Damouré parle du sida

Jean Rouch | 1992 | 10' | France

“On se met devant la caméra, lui derrière, et voilà!” Damouré.


Daniel Schmid, le chat qui pense

Benny Jaberg et Pascal Hofmann | 2010 | 83' | Suisse

Daniel Schmid, né en 1941, était le fils d’un hôtelier de Flims. Stimulé par les histoires de sa grand-mère, l’enfant doué découvre l’art de l’expressivité: le hall de l’hôtel de ses parents devient une scène et lui-même un conteur d’histoires qu’il restera pendant toute sa vie. Le filmr essemble à un mystérieux kaléidoscope de personnages et de lieux. Il nous entraîne dans un impétueux voyage cinématographique à travers la vie et l’oeuvre de l’un des artistes les plus extraordinaires du cinéma suisse. Quand il était enfant, Daniel Schmid savait déjà que le monde commençait derrière la montagne du Flimserstein. Un monde entre la réalité et la fiction.


Dans la forêt de Borek

Max Hureau | 2009 | 65' | France/Pologne

Portrait d’une terre en Pologne, la Mazurie. Les habitants de cette région sont filmés dans la solitude de leur travail, de leurs gestes quotidiens, celui du peintre d’icône, du pêcheur, du braconnier, du débardeur, aux abords ou au cœur de la forêt de Borek. Des récits viennent tout au long du film évoquer l’Histoire de cette région.


Dans les bois

Dans les bois

Mindaugas Survila | 2017 | 63' | Lituanie, Estonie, Allemagne

Dans les bois nous entraîne dans un lieu où les limites du temps ont disparu, dans une nature sauvage et d’une fragile beauté. Cette immersion totale dans ces forêts ancestrales est une expérience forte pour les spectateurs de tous âges. La caméra de Minaudas Survila a su capter et filmer les animaux de ces bois comme rarement. Porté par une bande son uniquement composée de bruits de la forêt presque palpables, ce documentaire est un témoignage atypique, poétique et fascinant quand l’on songe à la rapidité avec laquelle ces lieux encore vierges sont en train d’être effacés de la surface de la terre.


Dans nos déserts

Elise Devernoix | 2009 | 55' | France / Suisse

Une déambulation hivernale là où l’on ne s’arrête pas : une zone d’activités commerciales (Z.A.C.). Une errance qui n’a qu’un seul but : la rencontre avec l’Autre dans un lieu impersonnel et déshumanisé.


Dans, Grozny dans

Jos de Putter | 2002 | 75' | Pays-Bas

Âgés de six à seize ans, les membres d’une troupe de danseurs tchétchènes, originaires de Grozny, entament une tournée dans les capitales européennes. Répétée d’abord au milieu des ruines d’un pays dévasté, leur danse traditionnelle est davantage qu’un spectacle pittoresque, c’est l’usage d’un art comme affirmation d’existence. L’innocence de l’enfance, la grâce de la chorégraphie, la beauté des costumes, la vigueur de la tradition, tout cela prend soudain les accents de l’urgence à témoigner.


Danse des habitants invisibles de la Casualidad

Vincent Le Port | 2010 | 45' | France / Argentine

En 1979, la dictature militaire argentine ferme la Casualidad, une mine de soufre située en pleine cordillère des Andes, à 4200 mètres d’altitude. Les 2000 habitants doivent s’exiler aux quatre coins du pays. Un seul homme est resté à la Casualidad, entre ruines et souvenirs, à 200 kilomètres de la ville la plus proche.


La Danse des reines à Porto Novo

Jean Rouch et Gilbert Rouget | 1969 | 26'

Analyse des rapports de la musique et de la danse, grâce à la technique du ralenti synchrone, à travers le répertoire des danses exécutées dans la cour intérieure du Palais, à Porto Novo, au Bénin, par les femmes du Roi: d’abord les danses rituelles “obligées”, puis les danses profanes sur les airs dits du “chant long”.


Dans les limbes

Antoine Viviani | 2015 | 85' | France

DANS LES LIMBES est un essai documentaire qui questionne le monde de mémoire auquel nous contribuons tous en numérisant un peu plus chaque jour nos vies et notre environnement. C’est un conte philosophique qui explore les limbes d’Internet comme s’il s’agissait de notre au-delà. La voix d’un esprit mystérieux (interprété par Nancy Huston) se réveille dans le dédale des centres de données du réseau mondial. Comme s’il ne restait plus sur Terre que cette immense machine, toujours en activité.


Dao

Lei Feng | 2001 | 60' | Chine

Deux îles aux confins de la Chine. Deux familles dont la vie quotidienne s’organise autour de la cour.


La Datcha

Bruno Raymond-Damasio | 2002 | 15' | France

En ukraine un ingénieur au chômage se reconvertit en nouveau paysan.


De cendres et de braises

De Cendres et de braises

Manon Ott | 2018 | 72' | France

Portrait poétique et politique d’une banlieue ouvrière en mutation. De Cendres et de Braises nous invite à écouter les paroles des habitants des cités des Mureaux, près de l’usine Renault-Flins. Qu’elles soient douces, révoltées ou chantées, au pied des tours de la cité, à l’entrée de l’usine ou à côté d’un feu, celles-ci nous font traverser la nuit jusqu’à ce qu’un nouveau jour se lève sur d’autre lendemains possibles.


De Chatila nous partirons

De Chatila nous partirons

Antoine Laurent | 2018 | 43' | France

Tarek, Sobhe et Jalal sont réfugiés palestiniens, nés à Chatila dans les années 80, ils y ont créé un centre de soutien scolaire et une maternelle. Durant les cours, lors des projets qu’ils mènent à l’intérieur des camps et aussi dans les gestes du quotidien, les trois amis donnent l’exemple. Ils sont persuadés qu’en attendant de revenir en Palestine, une vie citoyenne est possible, à l’intérieur des camps.


De la mutabilité de toute chose et de la possibilité d’en changer certaines

Anna Marziano | 2011 | 16' | France

Comment accueillir le recommencement perpétuel des choses et en même temps continuer à agir, ou bien à participer à la transformation d’une communauté ? Ce voyage autour de la mutabilité commence aux Abruzzes (Italie), sur un territoire endommagé par un tremblement de terre. Cela commence là où chacun doit réagir face à un changement qui nous affecte tous. De quelle communauté s’agit-il, reste à nous de le décider. C’est une ville, des hommes, une feuille, une pierre.


De l’autre côté

Chantal Akerman | 2002 | 100' | Belgique - France

La frontière entre le Mexique et les Etats-Unis est devenue la zone de combat d’une guerre qui ne dit pas son nom, menée par le Nord contre le Sud.


De père en fils

Rodolphe Augier | 2001 | 18'


De Profundis

Olivier Ciechelski et Laëtitia Miklès | 2004 | 52' | France

Depuis trente ans, dans la vallée de l’Ain, la Chartreuse du Vaucluse, un monastère vieux de huit siècles, repose par 80 mètres de fond sous les eaux d’un lac artificiel, noyé par un barrage hydroélectrique. Les moines chartreux vivent encore dans le silence des monts voisins, hors du monde, comme pour se rapprocher de Dieu.


De sable et de ciment

Jorge Léon | 2003 | 55' | Belgique

« Que reste-t-il d’une vie lorsqu’on décide d’y mettre fin ? Que reste-t-il d’une vie quand la mémoire se l’approprie ? » De Bruxelles à Lisbonne, un voyage à la recherche des fondations de la vie d’Ana…


Le Début de la fin

Caroline Lejeune | 2008 | 4' | France

La City, Londres. Quartier des affaires et des flux.


La Décomposition de l’âme

Nina Toussaint et Massimo Iannetta | 2002 | 82' | Belgique

Berlin-Hohenschönhausen, ancienne prison préventive de la STASI et symbole du système de répression de l’ex-RDA. Trois témoignages sur sa véritable fonction : la « décomposition » psychologique.


Dedans le pays blanc

Yves de Peretti et Henri Bassmadjian | 1991 | 15' | France

Enquête autour de la disparition mystérieuse d’un artiste…


De l’air

Henry Colomer | 2015 | 57' | France

Un montage d’archives, sans commentaire, sur les pics d’intoxication qui se sont succédés depuis les « Trente Glorieuses ». Il invite chacun à mobiliser ses souvenirs et son imagination pour comprendre comment — en grande partie grâce à la formidable caisse de résonance de la télévision — les lobbies industriels ont travaillé à une « fabrique du consensus » sur la pollution de l’air. Le documentaire se présente comme un triptyque : chœur des pétroliers, chœur des atomistes, chœur des sorciers.


Deng Guo Yuan

Pierre Creton | 2010 | 24' | France

« J’ai repensé à Marguerite Yourcenar dans une de ses Nouvelles orientales, Comment Wang-Fô fut sauvé : « Le monde n’est qu’un amas de taches confuses, jetées sur le vide par un peintre insensé, sans cesse effacées par nos larmes ». Découvrant le travail de Deng (entre la peinture traditionnelle chinoise, Claude Monet et Cy Tombly) alors que je terminais « La Trilogie en Pays de Caux », je me suis senti formellement proche, bien que chez lui la figure n’apparaisse pas. Le noir et blanc de ses peintures au lavis sur papier m’a permis dans ce film des passages du noir et blanc à la couleur, comme ils existent avec d’autres sens dans les autres films du recueil : les extraits de Jean Renoir dans Aline Cézanne, les photos du Havre détruit dans Papa, Maman, Perret et moi, les images infrarouges prises par Georges-Arthur Goldschmidt dans Le Paysage pour témoin. Dans l’atelier de Deng, la tentative complètement artificielle de reconstituer la nature m’a frappé. C’est ce que j’ai tenté de capter, essentiellement par le son : le mainate, le grillon, le vent du ventilateur dans les plantes vertes… » Pierre Creton


Densamente spopolata e la felicita

Francesco Dongiovanni | 2011 | 47' | Italie

Sur les hauteurs de la Murge, à la frontière des Pouilles et de la Basilicate, dans le sud de l’Italie, les bergers ont guidé leur troupeau pendant des centaines d’années sous le soleil et le vent. De nos jours, un vieux berger répète les mêmes gestes et embrasse le destin de ses ancêtres.


Der tod in Jenem Garten

Jean-Laurent Csinidis | 2011 | 13' | Autriche / France

Une danseuse traverse un jardin japonais situé à Vienne, où se promènent des personnes âgées dans une ambiance apaisée. Une étrangeté diffuse accompagne les rituels de chacun, au rythme à la fois doux et implacable d’un shishi-odoshi.


La Dérive des continents

Olivier van Malderghem | 2004 | 12' | Belgique

« Toi qui pâlis au nom de Vancouver » Marcel Thiry. Dans une Vancouver presque déserte, le narrateur, un immigrant, erre sans but, la caméra à la main. Ses prises de vue sont interrompues par des images qui viennent du pays qu’il a quitté. Sa femme attend un enfant, les gens attendent la fanfare et les majorettes, un cheval attend la mort. Une promenade erratique entre Belgique et Canada, dans un vrai-faux journal intime.


Dernier paysage

Dernier paysage

Joseph Nadj | 2006 | 52' | France

À partir de sa pièce Last Landscape, Josef Nadj réalise une sorte d’« autoportrait au paysage » qui l’emmène aux sources de sa création, à quelques kilomètresde sa ville natale de Kanizsa. Ce lieu magique de la Voïvodine, enclave hongroise de l’ex- Yougoslavie dont Josef Nadj croque les contours, le fascine depuis l’enfance. Le point de départ d’un retour aux sources de la création. Car dans ce film, empreint de poésie, il met en parallèle des extraits de sa pièce Last Landscape et ce qui les a inspirés.


La Dernière année

Peter Hoffmann | 2010 | 78' | France / Allemagne

Les vendanges à Rasiguères, un village des Pyrénées Orientales. Un mois de vie en commun intense. Réminiscence, à la veille dès leur disparition, des temps où l’on travaillait ensemble dans les champs. Les traditions et les vieux gestes, aussi vieux que la vigne, sont repris à leur manière par les saisonniers d’aujourd’hui. Tourné sur pellicule noir et blanc, comme un document du passé, le film rappelle un monde qui n’existe déjà plus (que pour ceux qui en font partie).


Des jours et des vies

Elèves du collège Pierre Curie de Gentilly | 2006 | 20'

Comment évoquer la mémoire du collège ? L’idée que les élèves eux-mêmes construisaient la mémoire de demain a été un fil conducteur. Leur vie au collège et leur regard sur le collège constituent le film. La notion de patrimoine, abordée indirectement, s’est initiée dans le projet à travers un lent travail d’apprentissage du regard et de l’écoute: regarder les couloirs, les fenêtres, les différents matériaux utilisés pour les sols et les murs, les couleurs, tout ce qui fait la marque de ce bâtiment datant des années 30 et qui lui donne sa place dans le patrimoine architectural. L’écoute, c’est prendre le temps d’écouter le silence de l’intercours ou les voix des professeurs, les bruits de pas, la rumeur de la ville qui rentre dans le collège ou bien recréer d’autres sons pour ajouter un sens aux images.


Des papillons dans le ventre

Marcia de Oliveira | 2001 | 24'


Des portraits, des histoires

Esther Shalev Gerz | | 0'


Des spectres hantent l’Europe

Des spectres hantent l’Europe

Maria Kourkouta, Niki Giannari | 2016 | 98' | Grèce, France

La vie quotidienne des migrants (Syriens, Kurdes, Pakistanais, Afghans et autres) dans le camp d’Idomeni. En attendant de traverser la frontière gréco-macédonienne : des queues pour manger, pour boire du thé, pour consulter un médecin. Un jour, l’Europe décide de fermer ses frontières une bonne fois pour toutes. Les « habitants » d’Idomeni, décident, à leur tour, de bloquer les rails des trains qui traversent la frontière…


Des Tarentelles

Katharina Bellan | 2008 | 21' | France

Un 28 juin à Galatina dans les Pouilles au sud de l’Italie, des hommes et des femmes dansent la Tarentelle toute la nuit. Souvenir du 28 juin 1960 filmé par Mingozzi, quand les femmes entraient en transe pour se libérer de la morsure de la Tarentule. Bientôt, seules les pierres sauront comment le rite s’est mué en Folklore.


Des vacances à l’île Maurice

Pierre Primetens | 2005 | 42' | France

Ma mère est morte lorsque j’avais 5 ans. Mon père ne m’a jamais parlé d’elle. Il s’est marié avec une mauricienne. J’ai dû l’appeler maman. Nous passions toutes nos vacances d’été dans son pays. Puis mon père s’est converti à l’islam. Il m’a rebaptisé Bilal, il m’a fait circoncire. Il y a trois ans, pour la première fois, j’ai souhaité que l’on parle de ma mère. Il n’a rien voulu me dire. Depuis, il ne veut plus me voir. Cet été, je pars le retrouver à l’île Maurice… J’aimerais que l’on se réconcilie.


Des zoos et des hommes

François Mécili | 2005 | 72' | France

« Des zoos et des hommes » est un essai documentaire qui raconte le parcours initiatique d’un jeune homme de 20 ans qui découvre, à travers ses pérégrinations dans Paris, les stigmates d’une mémoire coloniale tronquée. A partir du Jardin colonial de Vincennes qui fut jadis un zoo humain, le film propose une déconstruction de ce premier regard faussé porté sur l’autre, qui continue aujourd’hui de distiller son poison.


Desassossego

Catarina Mourào | 2002 | 80' | Portugal

Trois histoires, à Porto : à propos de gens, de maisons, et de l’intranquilité de la vie urbaine.


Description d’un combat

Vivianne Perelmuter | 2001 | 21' | France

Une lettre d’amour, où celle qui écrit précipite une rupture qu’elle redoute mais dont elle soupçonne le désir chez l’autre. Un combat, moins pour reconquérir l’amie que pour lutter contre l’indifférence : en elle-même, et dehors aussi.


Un détour pour saluer

Henri-Jean Debon | 2007 | 25' | France

Un immeuble moderne, de jour, désert. Juste le ballet des ascenseurs vides, et leurs petits bruits. Une ville, à la tombée de la nuit, construite sur un désert. Et une voix, qui nous parle de ce désert, d’un campement déserté, de la perte de l’être aimé.


Détour-Johan from Foula

Pierre Creton et Vincent Barré | 2005 | 30' | France

« Mesurer et arpenter, c’est inventer un diagramme, c’est organiser le temps et l’espace, recoudre le passé et le futur, l’ici et le là-bas. Dans un diagramme, le centre c’est soi. Mais il se déplace, le centre n’est pas propriétaire, il est voyageur. Le monde est une infinité de centres. » Vincent Barré


Deux frères

Chen-Huei Sun | 2004 | 24' | France

L’histoire de deux frères – l’un Chinois, l’autre Taïwanais – qui ont vécu éloignés l’un de l’autre sans pouvoir communiquer pendant près de quarante ans. En 1989, une loi permet aux Taïwanais d’aller rendre visite à leurs parents en Chine ; ils se retrouvent enfin.


Nos deux Marseillaises

Jean-Louis Comolli et Michel Samson | 2001 | 52' | France

Municipales de 2001 – Premier Volet Douze ans après Marseille de père en fils, l’émergence d’acteurs politiques enfants des immigrations devient visible. Nous avons choisi de la montrer à travers deux personnages de femmes, deux Marseillaises toutes deux non seulement militantes socialistes, mais responsables politiques locales, toutes deux filles d’immigrés maghrébins, nées dans les quartiers Nord et s’inscrivant dans la troisième ou quatrième génération (après, on ne compte plus). Elles ont chacune à peine plus de trente an et toutes deux ont participé aux batailles politiques de 2001, Nadia Brya pour les cantonales, Samia Ghali pour les municipales. Qu’en est-il de la capacité du P.S. marseillais de se renouveler, de s’ouvrir aux forces citoyennes émergentes, de prendre en compte le travail des mille associations qui font le tissu vivant de Marseille ? Quelles ambitions, quelles analyses, quels réseaux pour ces nouvelles arrivantes sur la scène politique ? Le succès de Samia et l’échec de Nadia : une fable moderne au pied des grandes cités des quartiers Nord. •guill•Nous avons commencé à filmer la vie politique marseillaise en 1989. Une élection municipale. Celle qui devait décider de la relève de Gaston Defferre. C’était •guill•Marseille de père en fils•guill•.


Devant elle

Angela Terrail | 2005 | 18' | France

Une jeune femme française, noire, vit au Mozambique. C’est Lise, elle erre dans la ville, observe sans se mêler, reste lointaine. Quelqu’un la filme dans sa chambre d’hôtel, Lise parle d’elle, avec maîtrise, distance. Puis peu à peu elle se dévoile, lâche prise, pour un instant.


Devant le mur

Daisy Lamothe | 1987 | 13' | France

Après avoir quitté son monastère, la vie de Paul aboutit à un signe…


The Devil

The Devil

Jean-Gabriel Périot | 2012 | 8' | France

« Vous ne savez pas qui nous sommes. »


Los dias de nuestra muerte

Dominique Dubosc | 1970 | 16' | France

Choses vues dans les mines d’étain de Bolivie à l’époque du massacre de la Saint-Jean.


Le Dieu noir et le diable blond

Glauber Rocha | 1964 | 125' | Brésil

Le bouvier Manuel et sa femme Rosa s’enfuient à la suite d’un conflit sanglant avec leur «coronel». Le couple rejoint des mystiques autour du Noir Sebastião, qui prédit un apocalyptique retournement par lequel le sertão deviendra mer et la mer sertão.


Dieu sait qui

Pierre Borker | 2006 | 45' | France

Jean-Daniel Pollet (1936-2004) a laissé une œuvre cinématographique derrière laquelle il s’est efforcé de s’effacer. Ce film est donc une variation autour d’un corps absent, une promenade subjective qui convoque les témoignages de collaborateurs, des souvenirs anecdotiques, des errances dans des lieux dont il aurait tiré matière. C’est aussi l’occasion de s’interroger sur la « méthode » Pollet , un mystère dont il est peu sûr que « Dieu Sait Qui » dévoile toutes les arcanes


Disciplinaire

Disciplinaire

Antoine Bargain | 2018 | 19' | France

En lisière de la forêt de Saint-Jean, aux abords de Corte, la nature a repris ses droits sur une caserne militaire dont si peu connaissent l’histoire. Aujourd’hui lieu de détente où familles et sportifs occupent leur temps libre, ce vestige militaire fut pourtant la frayeur des soldats de la Légion Étrangère dans les années 70. Quelle est son histoire, qui en sont les personnages ?


Disorient

Florence Aigner et Laurent Van Lancker | 2010 | 36' | Belgique

Par une polyphonie de récits, ce documentaire est la mémoire vivante de personnes qui après avoir vécu un autre bout du monde, retournent vivre dans leur pays d’origine. Quels sentiments accompagnent ce retour ? Nouvel exil ? Ce documentaire expérimental habille cette polyphonie d’histoires d’un travail visuel minimaliste et impressionniste. Seules quelques traces d’images Super 8, de photographies de leur culture matérielle, de voyage, apparaissent par-delà des voix et de paysages sonores. Seuls subsistent quelques ombres et souvenirs de leur présence à l’étranger.


La Disparition

Juliette Cahen | 2003 | 53' | France

Franck Bertrand a quitté Paris un jour d’août 1974, après avoir rangé ses affaires. Il avait dix-huit ans. Personne ne l’a revu.


Dissonant

Manon de Boer | 2010 | 11' | Belgique

Dans Dissonant Manon de Boer filme la danseuse Cynthia Loemij en train d’exécuter une réponse de 10 minutes au 3 sonates pour violon seul d’Eugène Ysaÿe – pièce musicale dont Loemij a des souvenirs très nets. La caméra suit ses mouvements. Une limite temporelle physique – la durée de 3 minutes de la bobine 16mm – interrompt l’enregistrement du mouvement par la caméra. Tandis que la danse continue et le son des mouvements demeure encore audible, l’écran reste noir pendant la minute nécessaire pour remplacer la bobine de film. C’est pendant ces moments d’interruption de l’image, qu’un jeu avec la mémoire des spectateurs se met en route. Comme Loemij qui doit retrouver la musique qu’elle danse dans sa mémoire, le spectateur projette l’image du corps de Loemij dansant sur l’écran noir, aidé par le son et le souvenir de ses mouvements répétitifs. En respectant la durée originelle de la danse ainsi que les durées de chaque bobine individuelle de film, le public est confrontée à la déconcertante dissonance de l’image et du son.


Dithyrambe pour Dionysos

Béatrice Kordon | 2007 | 56' | France

Dionysos-le-dieu-du-vin, fils de Zeus et d’une simple mortelle, est l’être le plus singulier de la mythologie grecque. Mi-homme mi-dieu, ni homme ni dieu, tout à la fois mortel et immortel, Dionysos, nous ouvre à un monde où les identités ne sont pas tranchées et le temps non linéaire.


Diurno Doliente – Remember your Name, Babylon

Bram Van Cauwenberghe & Marie Brumagne | 2015 | 77' | Belgique

Entre les couloirs des serres d’un monde sous plastique, se dessinent de petits bidonvilles où vivent hommes et femmes ayant traversé la mer en quête d’une vie meilleure. Au cœur de cet Eldorado à bout de souffle, chacun tente de recoller les débris d’un monde semblant à jamais perdu. Les jours s’écoulent au rythme des nouvelles des papiers et du travail qui tardent à venir.


Dix-sept ans

Didier Nion | 2003 | 86' | France

Portrait de la fin d’une adolescence et du passage au monde adulte, avec ses découvertes, ses désillusions…


Le documentariste ou le roman d’enfance

Dominique Dubosc | 1989 | 42' | France

Dans un beau salon parisien, un homme raconte à sa mère, en feuilletant l’album de famille, l’histoire merveilleuse et tragique de son enfance. Entre deux épisodes de ce •guill•roman•guill•, on voit des extraits de six films documentaires réalisés vingt ans plus tard par l’enfant devenu homme. Le Documentariste ou le roman d’enfance propose ainsi, à la manière de Georges Perec, deux récits indépendants, croisés chapitre par chapitre.


Donner le jour

Martin Verdet | 2005 | 78' | France

« La mort de ma mère libéra en moi une intensité telle qu’il me sembla fou de vouloir l’esquiver. » « Donner le jour » est le journal intime d’un homme qui filme sa femme pendant neuf mois. Son deuil, douloureusement, amoureusement, se cherche et se transforme au quotidien. Les signes de vie et de mort s’entremèlent. Tandis que Paola, allongée aux côtés de sa mère, écoute le récit de sa naissance, Martin, seul avec son père, vide l’appartement de son enfance. L’expression dit : « faire son deuil ». Ce film nous révèle que c’est aussi le deuil qui nous fait.


Les Dormants

Pierre-Yves Vandeweerd | 2008 | 63' | Belgique / France

Les quatre récits qui habitent ce film nous entraînent de la Belgique aux rives du fleuve Sénégal, des Ardennes françaises aux montagnes du Sahara occidental. Ils ont pour point commun de nous guider à la rencontre de dormants. Des hommes et des femmes évoluant entre deux mondes, celui des absents et celui des vivants, entre deux états, celui de l’éveil et celui du sommeil.


Les dormants

Pierre-Yves Vandeweerd | 2008 | 63' | Belgique/France

Les quatre récits qui habitent ce film nous entraînent de la Belgique aux rives du fleuve Sénégal, des Ardennes françaises aux montagnes du Sahara occidental. Ils ont pour point commun de nous guider à la rencontre de dormants. Des hommes et des femmes évoluant entre deux mondes, celui des absents et celui des vivants, entre deux états, celui de l’éveil et celui du sommeil. Dans chacune de ces histoires réside un mystère libéré de toute croyance, de toute philosophie, de toute tentative d’explication. Un mystère capable de réenchanter le réel.


Les dormeurs

François Daireaux | 2006 | 3' | France

Chaque jour de nouvelles personnes en attente d’un travail s’assoupissent dans un parc. Réalisée à Marrakech au Maroc.


Dos Carta a Ana

José Luis Guerin | 2010 | 28' | Espagne

Une légende rapporte comment une jeune femme grecque, désespérée par le départ de son mari à la guerre, crée le profil de celui-ci en projetant à l’aide d’une bougie son ombre sur le mur. Elle aura ainsi pour toujours l’illusion de dormir à côté de lui.


Dreaming Walls © Clindoeilfilms

Dreaming walls

Amélie Van Elmbt et Maya Duverdier | 2022 | 90' | Belgique, France, Pays-Bas, Suède et États-Unis

Le mythique Chelsea Hotel, refuge d’artistes à New York depuis plus d’un siècle, emblème de la contre-culture des années 60, sera bientôt transformé en hôtel de luxe. Cinquante et un résidents âgés y vivent encore, au milieu des travaux de réhabilitation. Entre crainte et excitation, chacun se prépare à la grande réouverture. Parmi eux, Merle Lister, doyenne du Chelsea, entreprend de créer pour la réouverture une chorégraphie à travers laquelle elle revisite son histoire personnelle et celle de l’hôtel. Ce bastion de la création artistique se confronte aujourd’hui aux désirs de ses habitants, qui s’accrochent à ce qu’il n’est désormais plus. Dans cet espace en pleine métamorphose, le film questionne le lien qui a toujours uni l’hôtel et ses artistes et offre un regard sur ce qu’il reste des utopies contestataires des années 60-70.


Dreyer pour mémoire, exercice documentaire

Olivier Derousseau | 2004 | 59' | France

•guill•Il existe un lieu à Roubaix (France), la Cie de l’Oiseau Mouche qui accueille et forme des travailleurs / acteurs handicapés. Je veux dire déclarés et identifiés comme tels. Des amis. Qui travaillent. Trente cinq heures par semaine. Cette compagnie domiciliée au lieu dit « le Garage » produit avec ces acteurs des spectacles. Et en reçoit aussi. Ces acteurs sont les protagonistes du film.•guill•


Du soleil en hiver

Samuel Collardey | 2005 | 17' | France

Michel, éleveur en Franche Comté, profite du calme de l’hiver pour passer du temps avec son jeune apprenti Francis. Une solide amitié va les lier.


Duane Michals

Dominique Dubosc | 1993 | 13' | France

Duane Michals est né le 18 février 1932 à McKeesport en Pennsylvanie. En 1957, il obtient son premier emploi professionnel : directeur artistique adjoint du magazine Dance. En 1958, il entre à Time Incorporated en tant que graphiste attaché au département publicitaire. Ses premiers travaux professionnels en tant que photographe sont une série de portraits publicitaires pour la comédie musicale « The Fantasticks ». Il collaborera régulièrement à Show, Mademoiselle, Esquire, puis à Vogue, au New-York Times, à Horizon, au Scientific American. C’est en 1979 qu’il réalise ses premières œuvres où s’allient la photographie et la peinture.


Dubaï in me

Dubaï in me

Christian Von Borries | 2010 | 78' | Allemagne

Le film, tourné à Dubaï en 2009, évoque le modèle économique du pays. Il contient des séquences tirées de la plateforme Internet Second Life et des extraits de DVD promotionnels provenant du « Cityscape 2008 », le salon de l’investissement immobilier de Dubaï, soulignant ainsi les similitudes entre les mondes virtuels et la réalité de Dubaï. Il s’intéresse en particulier au programme de création des îles artificielles « The World », où des séquences ont été tournées.

 D’autre part, le film s’attache à décrire les conditions de travail à Dubaï. Il cite le philosophe français Jacques Rancière s’interrogeant sur la manière de réaliser un documentaire. Le film s’achève par un épilogue tourné dans les serres d’Almeria et devant la clôture de six mètres de haut de Mellila en Espagne, pour mettre en évidence la ressemblance entre Dubaï et un modèle économique global qu’on rencontre aussi en Europe. En un sens, « Dubaï est en chacun de nous ».


Dumnezeu la saxofon, dracu la vioara

Alexandra Gulea | 2004 | 43' | Roumanie-Allemagne

Manger, dormir, avaler des pilules : ce sont les seules activités des 300 personnes qui vivent dans l’asile psychiatrique de Gura Ocnitei, en Roumanie. La plupart vivent ici depuis plus de 10 ans. Handicapés physiques, schizophrènes, dépressifs, malades mentaux et cas sociaux vivent tous ensemble, dans des dortoirs de douze, parfois à deux dans un lit. L’administration se contente de distribuer des neuroleptiques. L’individu et le temps se sont effacés. Seuls les chants permettent d’avoir un monde à soi, même s’il n’y a pas d’issue…


D’Agata-Limite(s)

D’Agata – Limite(s)

Franck Landron | 2019 | 79' | France

Franck Landron suit le photographe Antoine d’Agata là où il va, jusqu’aux bords du monde, dans une présence discrète, caméra à la main. Ce sont des heures et des heures de rushes qu’il enchaîne, patiemment, sans rien hâter ni bâcler, il veut ce film au plus juste, au plus honnête, il mettra le temps qu’il faudra : cela a duré six ans.


D’arbres et de charbon

D’arbres et de charbon

Bénédicte Liénard | 2012 | 58' | Belgique

De génération en génération, la famille de Bénédicte Liénard a pris soin d’un petit bosquet au Borinage planté sur une ancienne fosse de charbonnage désaffectée. A l’annonce de la maladie incurable de son père, pour mieux comprendre ce qui la relie à son histoire, elle cherche des images. Multipliant les supports, traduisant des impressions, elle remonte librement aux origines de la famille. Voyageant dans ses souvenirs les plus intimes, elle s’éloigne parfois de ces arbres plantés sur cette terre de charbon.


D’assez courtes unités de temps

Boris Nicot | 2008 | 40' | France

5 lieux filmés, 5 sites dont il n’est pas sûr qu’ils parviennent à former paysage, même à faire territoire. Néanmoins ils sont issus d’une géographie : la région de Marseille en France. Ces 5 instants, traversés par des états de la matière qui méritent l’attention, donnent lieu à quelques traces marginales de la production humaine, aussi à certaines occurrences de la condition animale. Sans doute les réunir et les faire jouer ensemble dans ce document est une manière de les ranger dans la catégorie des produits et spectacles, de les situer, comme la chapelle Sixtine, le presse ail ou la fusée Ariane, sur l’étagère hégélienne des grandes réalisations de l’esprit.


D’est

Chantal Akerman | 1993 | 110' | Belgique - France

Un voyage à travers l’Europe de l’Est, la Russie, la Pologne, l’Ukraine. Pendant qu’il est encore temps .


D’un chagrin j’ai fait un repos

Laetitia Carton | 2005 | 19' | France

C’est Jean Vigo qui t’a donné envie de faire ce film. Il disait qu’il voulait que ses films donnent la nausée et qu’au moins au cinéma on ne puisse plus supporter la vue de ce que l’on regarde tous les jours avec indifférence ou avec complaisance en grandeur nature.


D’unes

Collectif Fuchs | 2008 | 12' | Finlande/Argentine/France

•guill•Sur la portée rèvée d’un cri d’oiseau Ecoute Je n’ai pas oublié L’âme dans l’âme se cherche Et apaise le trouble d’être trois…•guill• Poème cinématographique.


Echangeriez-vous votre voiture contre deux Trabant?

Patrick Viret | 2011 | 105' | France

1987 : Sixième congrès de banalyse, qui se tenait depuis 1982 dans une halte ferroviaire et dont l’unique objet était d’attendre les congressistes. Le film se poursuit en 1990 pour gagner Prague et sa banlieue et y rejoindre les ultimes rendez-vous de Branik, soit neuf minutes de pure attente à un terminus de tram. Vingt ans après, le film est devenu de fait une page d’histoire inattendue entre l’Ouest et l’Est et le témoignage d’une entreprise singulière de résistance au consumérisme.


Échangeur Porte de Bagnolet, décembre 07

Christophe Nanga-Oly | 2008 | 26' | France

Au départ du projet, un désir de filmer la vie quotidienne d’une communauté de travailleurs bulgares, ayant installé un campement de fortune au bord de l’échangeur de la Porte de Bagnolet à Paris. L’Est de l’Europe et Paris sont reliés et séparés par la route, une route qui passe par cet échangeur là.


L’éclaircie

Jérémie Jorrand | 2008 | 8' | France

Un vieil homme et son fils marchent dans leurs forêts. Le père s’arrête devant une parcelle et dit à son fils : •guill•Il va falloir couper là, couper un arbre sur deux, pour qu’un sur deux reste debout. Procédons à l’éclaircie.•guill•


Eden end

Enrique Baixeras | 2008 | 10'

Les vacances heureuses d’une famille aisée. Une réflexion sur le progrès et la vie moderne où plaisir rime avec excès.


Edvard Munch

Peter Watkins | 1973 | 165' | Suède-Norvège

Une biographie très subjective des jeunes années du peintre norvégien, aux prises avec les conventions de la société puritaine de son temps. Un film considéré par beaucoup comme la meilleure œuvre jamais consacrée à l’acte créatif et à la peinture (un « travail de génie » selon Ingmar Bergman). A travers un montage audacieux qui revisite les techniques documentaires et narratives, Edvard Munch est un « cri » personnel autant qu’un portrait de l’artiste et de son milieu.


Effroi

Natacha Nisic | 2005 | 8' | France

«Effroi» est une suite de “vues” des plans d’eau du camp de Birkenau, traces visibles de l’horreur du lieu (les cendres de ceux qui y furent brûlés) et dernier miroir de l’effroi qu’ils reflètent encore. Non loin de là, à Birùn, petite ville industrielle située à 3 kms d’Auschwitz, des enfants jouent sous le regard de leurs familles.


Efremov, lettre d’une Russie oubliée

Iossif Pasternak | 2004 | 52' | France


Ein Held unserer Zeit

Akos Gerstner | 2004 | 11' | Allemagne

Un étranger cloué dans l’immobilité, plongé dans une ville qui n’est rien d’autre qu’une abstraction d’elle-même, lumières, cadres, chiffres. Sans contact avec le monde extérieur, il ne lui reste plus que la routine quotidienne, le moment présent: pas de passé, pas d’avenir.


Elegia del volo

Fabio Tanzarella | 2007 | 71' | Italie/Belgique

Des émigrés venus de Géorgie et leur situation précaire en Belgique – comme prétexte à une réflexion sur l’amour, l’exil et la mort.


Elle veut tout la jeunesse

Actualités démocratiques, élèves du collège Rosa Parks Gentilly | 2010 | 11' | France

La jeunesse s’ennuie ? Quelle place est donnée à la jeunesse à Gentilly ? Plusieurs élèves s’expriment sur ces questions, et ont rencontré pour en discuter des professeurs et personnels des équipements de la ville. Ce court métrage a été réalisé dans le cadre d’un projet « actualité démocratique » avec l’association Son et Image, soutenu par les services culturels de Gentilly, la DDJS et la région Ile de France.


Eloge de la raison

Waël Noureddine | 2010 | 23' | France

Une topographie de l’univers mental d’un drogué qui fait écho au chaos du monde l’environnant.


Elsewhere

Nikolaus Geyrhalter | 2001 | 240' | Autriche

Le réalisateur est parti chaque mois de l’année 2000 dans douze régions du monde. Des rencontres éloignées du monde urbain, avec des hommes aux traditions et aux langues différentes. «L’Ailleurs» est une question de point de vue.


En attendant…

Anne Sophie Lepicard | 2002 | 24' | France

Smaïl a quitté l’Algérie où ses chansons lui valaient des menaces de mort. Venu en France, on ne lui a pas donné le droit de rester. Mais il est resté malgré tout, dans l’espoir d’obtenir un jour ces fameux papiers…


En Construcción

José Luis Guerin | 2001 | 125' | Espagne

Dans un quartier populaire de la ville de Barcelone, au cours de travaux de réhabilitation, il est construit un immeuble de résidence. La caméra s’attache à comprendre et connaître au travers de cette construction immobilière les habitants de ce quartier : les jeunes qui jouent au football, un vieux marin, un commis de travaux, un couple de jeunes à la dérive.


En Iran

Claire Childéric | 2004 | 20' | France

« Le peuple d’Iran est le plus poète du monde, et les mendiants de Tabriz savent par centaines ces vers de Hâfez ou de Nezami qui parlent d’amour, de vin mystique, du soleil de mai dans les saules. » Nicolas Bouvier. Voyage en Iran pour une rencontre entre la matière des visages et celle des voix, le mouvement des corps et celui des lumières. Se confronter à l’inconnu du voyage, avec la poésie pour guide : demander au hasard des rencontres et à des personnes de toutes conditions de dire un poème qu’ils aiment.


En peignant

En peignant

Loanna Neophytou | 2017 | 23' | Grèce

Dans le camp d’accueil de Skaramangas, un groupe d’enfants afghans, âgés de 10 à 13 ans, dessinent leurs souvenirs et leurs expériences de la guerre et de leur voyage vers l’Europe. À travers leurs dessins, ils décrivent leur ville telle qu’ils se la rappellent, la ville qui les accueille et la ville dans laquelle ils aimeraient vivre dans l’avenir.


En remontant la rue Vilin

Robert Bober | 1992 | 48' | France

La rue Vilin a été peu à peu démolie. Des centaines de photographies réunies comme un puzzle font renaître cette rue, où Georges Perec vécut ses premières années…


En une poignée de mains amies, fleuve qui par dessous les ponts, ouvre les portes de la mer

Jean Rouch et Manoel de Oliveira | 1996 | 35'

“En dégustant un vieux porto, je parlai avec Manoel des ponts du Douro, et tout de suite, nous fûmes du même avis: de tous ces ponts, la grande œuvre d’art, dans cette capitale de l’architecture moderne, était le pont que Gustave Eiffel y avait jeté avant de construire sa tour à Paris. En mois de cinq minutes, le projet fut construit: Manoel écrirait un poème que nous filmerions avec nos copains. Et comme dans tous les rêves d’enfants, nous le réalisâmes en moins d’une semaine, en sillonnant les rives du Douro à pied, en voiture, en hélicoptère, revenant sur nos pas, à la poursuite de nuages merveilleux, Manoel et moi hurlant les stances d’un poème inspiré par le vent, le fleuve et l’amitié.”


L’enclave

Francis Del Rio | 2009 | 17' | France

Un homme •guill•témoigne•guill• face à la caméra. Le film déplie une absence. La tempête et le retour au calme. J’ai associé la maladie mentale, les solitudes désirées, subies et parfois dangereuses, et un lieu. Un lieu ? Un espace ? Un paysage ? Une enclave.


En Face

En Face

Jeanne Vaillant | 2013 | 16' | France

“J’ai rencontré Jacques en décembre, il remontait son laboratoire photo, ça faisait quinze ans qu’il n’en avait plus fait. De ce désir de reprendre possession de quelque chose m’est apparue une belle victoire de la vie. J’ai plongé avec lui dans ses images, cherchant celles qui pouvaient le raconter.”


Les Enfants du gouvernement

Les Enfants du gouvernement

Claude Lefèvre - Jourde, Josée Constantin | 1974 | 42' | France

En décembre 1971 – alors que la contraception et l’avortement sont interdits en France et que le viol n’est pas reconnu comme condamnable ou si peu – les élèves du C.E.T. de Plessis-Robinson, Collège réservé aux mineures enceintes, âgées de 13 à 18 ans se mettent en grève. Très vite, des femmes du MLF vont les soutenir. À travers une série d’interviews, elles parlent de leur situation et de leur lutte.


Enfermés mais vivants

Enfermés mais vivants

Clémence Davigo | 2018 | 66' | France

Il reste les murs et les souvenirs, tout le reste à changé. Pendant longtemps, Annette et Louis se sont aimés malgré la prison qui les séparait. Tour à tour ils racontent ces longues années et tracent librement des sentiers dans ces lieux où, avant, on décidait pour eux.


Enigma

Jean Rouch | 1986 | 80'

Un mécène, un faussaire, un tableau jamais peint, de Chirico, Nietzsche et Turin pour une déambulation baroque et surréaliste.


L’Enigmatique histoire de B. Traven

L’Enigmatique histoire de B. Traven

Xavier Villetard | 2011 | 61' | France

Personne n’est jamais parvenu à savoir qui se cachait derrière le pseudonyme de l’écrivain B. Traven. Personne n’a jamais pu mettre un visage sur l’auteur ni lui attribuer avec certitude une identité. Ses livres en revanche ont fait le tour du monde. Certains d’entre eux furent des best sellers et ont fait l’objet d’adaptations cinématographiques dont la plus célèbre reste “Le Trésor de la Sierra Madre” de John Huston. Autour de B. Traven se noue le plus grand mystère littéraire du siècle passé. Revenant sur les incarnations successives derrière lesquelles l’auteur, en vrai Zorro littéraire, avance masqué, “Le Mystère Traven” s’efforce d’en démonter les rouages. De l’Allemagne du début du siècle où sa piste apparaît pour la première fois, au Mexique de la fin des années soixante où on le donne pour mort, le film traque les différentes hypothèses qui nourrissent son mystère, retrace sa cavale d’écrivain clandestin et propose un voyage singulier dans les contrées mouvantes de l’identité.


Ennemis intimes

Werner Herzog | 1999 | 95' | France, Allemagne

Werner Herzog a treize ans lorsque, par le plus grand des hasards, il se retrouve à Munich pendant quelques mois dans le même appartement que Klaus Kinski. Il se rend compte de la folie de Kinski lorsque celui-ci saccage l’appartement et sait donc à quoi s’en tenir lorsque, quelques années plus tard, il l’engage pour Aguirre, la colère de Dieu. Ennemis intimes retrace la relation passionnelle d’amour et de haine entre un réalisateur et son acteur fétiche. Rendez-vous du Doc


Entering difference

Vincent Dieutre | 2000 | 28' | France

Il fait extrêmement froid. Ce sont les derniers jours du dernier hiver du 20ème siècle. Je suis à Chicago pour un festival mais également pour réfléchir, savoir où j’en suis avec l’autre. Avec le monde aussi. Là-bas, tout ce qui mine notre quotidien s’exacerbe ; amourette, neige et oubli, ma lettre est la chronique de cet “hiver de l’amour”, le relevé instable de ce gel du réel. Bienvenue dans l’indifférence.


Entering indifference - Lettres de Chicago

Entering indifference – Lettres de Chicago

Vincent Dieutre | 2001 | 28' | France

Il fait extrêmement froid. Ce sont les derniers jours du dernier hiver du 20e siècle. Je suis à Chicago pour un festival mais également pour réfléchir, savoir où j’en suis avec l’autre. Avec le monde aussi. Là-bas, tout ce qui mine notre quotidien s’exacerbe; amourette, neige et oubli, ma lettre est la chronique de cet ?hiver de l’amour?, le relevé instable de ce gel du réel. Bienvenue dans l’indifférence.


Entre ici et là-bas

Entre ici et là-bas

Alexia Bonta | 2014 | 48' | Belgique

Anna, Madame Lemaire, Dorothée, Germaine, Madame Des Rides, Cécile, Madame La Marquise, Madame Paulissen… Chez le coiffeur d’une maison de repos, les regards s’échangent, la parole émerge, les ciseaux rythment, la révolte pointe, les sourires naissent.


Entre lobos

Entre lobos

Adrien Camus | 2018 | 50' | France

Asphyxié culturellement, socialement et économiquement, depuis des décennies par le gouvernement chilien, « le peuple de la Terre » est aujourd’hui synonyme d’obstacle à la modernité. Souvent présentés comme de violents parasites, voleurs et faignants, accrochés à un passé révolu, les « Mapuches » peinent à trouver leurs places. Dans l’intimité du quotidien, la parole leur est donnée.


Entre Muros

Ribeiro Joao et Costa Jose Filipe | 2003 | 75' | Portugal

Entre le Portugal et l’Ukraine, ce documentaire accompagnera le quotidien des deux cousins dans l’illégalité et leur retour dans leur pays; ce qu’ils ont amené dans leur migration : une volonté, une ambition, une discipline intérieure et les mémoires d’un règime effondré, et ce qu’ils en ramènent : un désir, une envie de vivre dans un monde de consommation, ou bien seulement, l’argent pour finir une maison à la campagne? De quoi est fait le courage de vivre illégalement dans un monde totalement différent? Que vont y découvrir Serguei et Eduard?


Entre nous

Entre nous

Hélène Veiga Gomes/ Pauliana Valente Pimentel | 2014 | 51' | Portugal / France

Entre nous explore la vie quotidienne de deux rues : la rua do Benformoso du quartier d’Intendente à Lisbonne et la rue Myrha de la Goutte d’Or à Paris. Ces univers parallèles composent une chorégraphie kaléidoscopique, liant vidéo et photographie. Surgit ainsi un parcours imaginaire qui fusionne ces deux mondes, croisant espaces et temps, personnages et lieux, dedans et dehors.


Entre-Temps

Christian Barani | 2006 | 31' | France

Une marche dans une vallée qui contourne le Manaslu. La présence fantomatique mais bien réelle des maoïstes m’empêche de filmer dans les premiers jours. Puis les militaires disparaissent, l’image peut exister. Durant cette avancée, une caméra super8 capte le temps de la marche où l’esprit glisse, se fragmente, se boucle, s’émeut et une caméra vidéo enregistre le temps qui se déploie.


L’Épopée du déchet

L’Épopée du déchet

Marielle Gros et Bruno Jourdan | 2018 | 54' | France

Que nous racontent les déchets sur notre civilisation, sur nos comportements individuels et collectifs ? Recyclage, économie circulaire, nouvelles valeurs énergétiques, le déchet tente de trouver un nouveau statut dans une société plus responsable de son environnement…


Equi voci

Thierry de Mey | 2011 | 56' | Belgique

Equi Voci, est un polyptique. Matrice originelle de cette oeuvre, l’enchanteur Ma Mère l’Oye se voit entouré du Prélude à la mer, nouveau film basé sur la chorégraphie d’Anne Teresa De Keersmaeker. La Mer de Debussy et La Valse de Ravel viennent parachever cette suite à quatre temps.


Ergon

Joël Godfroid | 2003 | 18' | Belgique

Une atmosphère oppressante, des machines gigantesques à la puissance démesurée. Dans un monde de surconsommation, les industries s’unissent ou meurent. La compétition devient déloyale et la mort inévitable. Vision plastique de la sidérurgie, aujourd’hui et demain.


Eric Rondepierre : exit

Carole Arcega et Boris Du Boullay | 2006 | 0' | France

Présentation d’un premier montage et création d’un site internet.


Ernesto Che Guevara : le Journal de Bolivie

Richard Dindo | 1994 | 90' | Suisse, France

En octobre 1967, le monde entier apprend la mort du guerillero légendaire Ernesto « Che » Guevara. L’armée bolivienne prétend que le « Che » est mort au combat et présente, lors d’une conférence de presse, le journal qu’il a écrit pendant les onze mois de sa guerilla. Le film suit le « Che » pas à pas et le fait revivre à travers son journal.


L’Escale

Collectif cinéma de quartier | 2005 | 35' | France

Un film •guill•d’aventures•guill• tourné par un collectif de chômeurs dans les bars de la banlieue sud de Paris.


L’Escale

L’Escale

Kaveh Bakhtiari | 2013 | 100' | Suisse / France

Dans le petit appartement d’Amir, à Athènes, ils sont une dizaine de clandestins iraniens à cohabiter. Pour eux, la Grèce n’est qu’une étape avant de repartir pour d’autres pays occidentaux et la promesse d’un avenir meilleur. Mais pour cela il faut attendre l’occasion, les papiers ou le passeur qui leur offrira une chance d’atteindre une autre vie. Alors ils restent là, à cuisiner, discuter ou se chamailler, réunis par l’espoir d’atteindre un jour l’Europe, ce continent rêvé qu’ils voient briller dans la phosphorescence d’un passeport…


Esquisses d’été rapportées d’un voyage

Emmanuel Breton | 2001 | 54'

Simple poème du quotidien d’un séjour, composition audiovisuelle impressionniste réalisée à partir d’éléments du réel captés à l’improviste.


ESSERE DONNE

Essere donne

Cecilia Mangini | 1964 | 28' | Italie

Ce documentaire est l’une des premières enquêtes cinématographiques sur la condition de la femme en Italie, analysée sous ses différents aspects : économique, social, psychologique, quotidien. À l’opposé des modèles féminins proposés par l’industrie culturelle – les stars du cinéma et les mannequins des magazines de mode -, Cecilia Mangini choisit ses protagonistes parmi de vraies femmes, de tous âges et de toutes régions : ouvrières, paysannes, travailleuses à domicile, émigrantes, femmes au foyer, femmes âgées et très jeunes filles. Dans la destinée de ces femmes, la lutte apparaît : lutte syndicale contre l’exploitation, lutte pour la paix, la défense des libertés et à la démocratie.


Estrela da tarde

Madalena Miranda | 2004 | 24'

Chaque fois qu’elle s’affaire dans sa maison, une femme fait le point sur sa vie au son des musiques qui ont marqué son chemin, jusqu’à ce que la journée s’achève.


Et les arbres poussent en Kabylie

Djamila Sahraoui | 2003 | 85' | France

Djamila Sahraoui confie à son neveu Mourad une caméra : chronique attentive et chaleureuse du quotidien d’un quartier de Tazmalt en Kabylie que ses habitants cherchent à embellir… Avant que n’éclatent les évènements du printemps 2001.


Et nos rêves (petite conversation entre amis)

Claudine Bories et Patrice Chagnard | 2007 | 84' | France

Cinq amis, qui croyaient à la Révolution, s’interrogent sur leurs rêves passés, le rapport à la politique, les liens entre la vie et la réalité, le désir d’un monde nouveau.


L’Eté de Giacomo

Alessandro Comodin | 2011 | 78' | Italie / Belgique / France

Un été, dans le nord-est de l’Italie.
Giacomo, garçon sourd de dix-neuf ans et son amie Stefania s’écartent des sentiers battus et finissent par se perdre. La sensualité les accompagne jusqu’à ce qu’ils prennent conscience que cette aventure n’est que le souvenir doux amer d’un temps déjà perdu.


Les Éternels

Les Éternels

Pierre-Yves Vandeweerd | 2017 | 75' | Belgique, France

On appelle « éternels » ceux qui souffrent de la mélancolie d’éternité. Convaincus que la mort ne peut avoir raison de leurs vies, ils se croient condamnés à errer dans l’attente du jour où ils seront libérés de leur existence. Ce film est un récit d’errances et de fuites, aux confins du Haut-Karabagh, une enclave arménienne en Azerbaïdjan. Habités par les fantômes du génocide et par la guerre qui y sévit depuis plus de vingt ans, les personnages qui traversent ce film portent en eux la mélancolie des éternels.


Etincelle

Vivien Aquilina-Léger | 2008 | 21' | France

A 13 ans, Lorraine se pose des questions sur les garçons et l’amour en général et elle demande à ses proches comment ils se sont rencontrés. Ses parents se sont séparés, mais ses grands-parents, malgré les difficultés de la vie ne se sont jamais quittés. Quand à son frère et à sa copine, Michaëla, ils viennent de se marier dernièrement. Alors, comment fait-on pour garder l’étincelle ?


Etrangère

Christophe Hermans | 2010 | 13' | Belgique

Sophie est seule. Elle partage sa vie entre des petits boulots et son déménagement. Pour combler ce vide, Sophie sculpte son corps.


Être Jérôme Bel

Sima Khatami, Aldo Lee | 2019 | 79' | France

« En 2015, nous avons obtenu carte blanche pour filmer l’artiste chorégraphe Jérôme Bel au travail. Mais faire un film sur Bel, c’est se lancer dans un projet paradoxal : comment mettre en scène le travail d’un « anti-metteur en scène » ? Comment rester auteur face à un artiste mondialement reconnu pour son travail de recherche sur la « mort de l’auteur » ? Pendant ce tournage au long cours, nous avons attendu que survienne un imprévu, un événement qui pousse Jérôme Bel à sortir du personnage que nous étions en train de construire. L’événement a eu lieu. Nous nous en sommes saisi. »


L’Europe après la pluie

Jérémy Gravayat | 2005 | 50' | France

Film-tombeau / pour ceux qu’on a oublié / le long des routes qui mènent à l’occident / le long des frontières électriques / pour ceux qui sont morts silencieux dans les cales / ceux qui n’ont pas eu le temps de renaître / en esclaves modernes / de l’autre côté / de notre côté.


Eût-elle été criminelle

Eût-elle été criminelle…

Jean-Gabriel Périot | 2006 | 10' | France

France, été 1944. Le châtiment public de femmes accusées d’entretenir des relations avec des soldats allemands pendant la guerre.


L’exil et le royaume

Jonathan Le Fourn et Andreï Schtakleff | 2008 | 127' | France

Il faut fuir. On franchit les montagnes. On traverse les mers. Et puis on arrive là. Une muraille de mer et de technologie. Avec angoisse on se retourne. Tout est en train de s’effacer. Le monde disparait. Aujourd’hui que Sangatte n’existe plus, il est possible de regarder à côté, de suivre les traces et d’être emmené par les corps de ceux qui sont là.


Exils

Marc Scialom | 1966 | 17' | France

Dans ce film inspiré de la Divine Comédie, la bande son fait se succéder et s’entremêler des fragments de dialogues entre Dante et les âmes rencontrées par lui au fil de son voyage dans l’au-delà. Toutes ces âmes – qu’elles résident en enfer, au purgatoire ou au paradis – ont un point commun : elles vivent encore dans le souvenir brûlant de leur vie terrestre.


Expérience à la pomme

Aurore Sanguinetti | 2006 | 7' | France

Il y a les cassettes enregistrées sur le magnétophone avec Arthur et les cousins… Il y a les dessins… Il y a les films de vacances en super 8… Il y a le soleil sur la façade de la maison en Corse, il y a aussi la recette de la rue et l’odeur du pain perdu, ou plutôt, la recette du pain perdu et l’odeur de la mer… Etait-ce seulement l’idée de l’odeur, ou l’idée du souvenir ? Entre animation et vidéo, super 8 et photomontage, le film fouille, emmêle, démêle et cherche à recoudre les souvenirs épars du grand bonheur de •guill•quand j’étais petite•guill•.


Extraits de corps

Zoe Chantre | | 26' | France

Vidéo évolutive qui change et grandit avec l’auteur (actuellement, 26’). “Je compose ma vie d’images que je manipule et commente avec mon appareil photo, mes crayons et ma caméra. Je parle de mon intimité dans laquelle je cherche une liberté d’agir et de dire dans cet endroit de jonction entre passé et futur, où se mêlent dans l’incohérence, le clair et l’obscur, le dedans, le dehors, l’enfant et l’adulte. Mon corps est un •guill•moi•guill• que je ne maîtrise pas. Je témoigne.” A partir d’un de ses livres (textes et dessins réalisés sous migraines ophtalmiques), et des carnets sur l’état avancé de sa scoliose, puis avec le son et la voix, elle compose un journal filmé. “Ce film englobe mon évolution, mes peurs, mes questionnements, mes obsessions : une sorte d’anamnèse (histoire de ma santé) qui s’enrichit au rythme de ma vie …


Fabric

Sergueï Loznitsa | 2004 | 29' | Russie

Une journée dans une usine, l’homme machine aujourd’hui comme hier…


Fabulous

Audrey Jean-Baptiste | 2019 | 52' | France

Inventé dans les clubs underground de New-York dans les années 80, le voguing a permis aux communautés  noire, latino et LGBT+ de s’affirmer et d’affronter le monde extérieur. Lasseindra Ninja est aujourd’hui une icône incontournable de cette danse. Après 10 années d’absence, elle revient sur sa terre natale, la Guyane, afin d’y former des jeunes danseurs. En leur transmettant un état d’esprit et une attitude basée sur l’affirmation de soi, elle leur livre des outils pour résister à l’hostilité du monde qui les entoure.  Une danse qui sonne l’heure de la révolte.


Face au vent

Anne Marie Faux | 2010 | 45' | France

Il était deux gosses, trois gosses, cent mille gosses dans un jardin, en Seine-Saint-Denis, par exemple. Les gosses sont grands maintenant. Ils ont perdu le jardin de cette enfance-là. Ils se demandent comment faire pour trouver, re-trouver encore les façons de tenir et de gravir face au vent.


La Face cachée de la terre

Collectif Alterdoc | 2002 | 23' | France

« La moitié de l’Humanité vit avec moins de 2 dollars par jour, dans l’impuissance et l’incapacité de se faire entendre. Face à ce constat, nous avons décidé d’agir avec nos moyens, en initiant cette série de films courts sur cette face cachée de la terre. »


La face sombre de l’humanité

Brigitte Lemaine | 2006 | 56' | France

La torture est un procédé qui remonte à la nuit des temps, lié sans doute tout autant à la nature profonde de l’être humain qu’a ses conditions de vie sociale. La guerre et le besoin de puissance ont exposé depuis des siècles de nombreuses victimes à cette « face sombre de l’humanité », les laissant marquées à jamais. Contre la banalisation de la torture, il s’agit de réfléchir sur le processus de la torture à travers le témoignage de deux victimes et d’un militaire et les interventions de cinq spécialistes.


Facteur toubab

François Christophe | 2003 | 63' | France

Yelli est travailleur clandestin en Italie. Le reste de la famille est restée au Sénégal. Le réalisateur, au centre d’un échange de lettres filmées, devient leur messager, leur lien…


Faire le bois

Faire le bois

Lola Peuch | 2022 | 45' | France

Depuis la scène d’un théâtre de plein air du Bois de Boulogne, Heden, Claudia et Samantha, travailleuses du sexe, racontent le Bois comme leur lieu de travail. Conteuses, elles disent les lacs qui gelaient, les chemins débroussaillés par leurs bras, les places rebaptisées et le travail qui manque. Par-delà leurs récits, les paysages du Bois accueillent la voix-off d’une narratrice queer qui raconte des histoires. Partant de sa création sous le Second Empire, alors en pleine expansion coloniale, pour mieux revenir à notre présent, elle donne à comprendre le Bois comme une chasse gardée de la haute société française où des travailleuses du sexe se sont fait une place depuis plus d’un siècle.


Faire-part musée Henri Langlois – cinémathèque française (8 juillet 1997)

Jean Rouch | 1997 | 55'

“Ce film réalisé en un après-midi est une “promenade inspirée”, c’est-à-dire la découverte d’une exposition où j’improvise le commentaire. Les cinq plans-séquences successifs suivent l’ordre chronologique de l’Histoire du Cinéma tel que Langlois l’avait conçu il y a une trentaine d’années. Deux semaines plus tard, le Musée était dévasté à jamais par suite de l’incendie du Palais de Chaillot. Alors le petit bout de film que l’on a fait c’est un peu se souvenir.”


Falklands War : The Untold Story

Peter Kosminsky | 1987 | 0'

Il y a juste vingt ans, la Grande-Bretagne partait en guerre contre l’Argentine pour conserver le contrôle des îles Malouines. Peter Kosminsky raconte la véritable histoire de cette guerre post-coloniale dont les enjeux furent plus symboliques que stratégiques.


Le Fantôme Efremov

Iossif Pasternak | 1992 | 59' | France


Farenji

Jean-Marc Lamoure, Uli Wolters, Guillaume Cros, Quentin Leroux, Loïc Marmet | | 70' | Ethiopie / France / Soudan

Création originale et pluridisciplinaire, à la frontière du cinéma, de l’expression musicale et du slam, Farenji s’appuie sur un carnet d’images tournées en super 8 entre Marseille et l’Éthiopie où farenji désigne l’étranger par ce terme dérivé de « franc », « french » puis « foreigner ». Héritier des premiers âges du cinéma, Farenji revisite la tradition du ciné concert en une performance dont tous les éléments (image, musique, ambiance sonore et voix) sont joués en direct (4 musiciens + 1 narrateur). Proposition poétique et politique, Farenji ouvre un questionnement personnel puis collectif sur les notions d’identité d’emprunt, d’altérité fantasmée, et de rencontres improvisées.


Father and Son

Levan Koguashvili | 2003 | 11' | Etats-Unis

Un jour de neige à Brooklyn. Un jour dans la vie d’un père et de son fils…


Fay ce que vouldras

Stéphane Sinde | 2012 | 60' | France

Musicien précoce, Jacques Thollot a marqué l’histoire de la musique improvisée en France. Aujourd’hui, après un long silence, il doit préparer un nouvel album produit par Jean Rochard. Je suis désigné pour faire un film à partir de sa création, mais rien ne se passe. Thollot n’est pas prêt. N’en pouvant plus d’attendre, je décide d’aller chez lui le provoquer. Commence alors la tentative un peu déviante de faire son portrait avec lui, ou malgré lui… (Stéphane Sinde)


Femme de mère en fille

Valérie Guillaudot | 2020 | 73' | France

Jeune mère de famille, je me suis souvent sentie assignée à résidence. Je renouais alors étrangement avec la réalité de ma grand-mère dans la France agricole et catholique du début du XXe siècle. Ce film est une adresse à ma mère, que je redécouvre, jeune femme des années cinquante, fuyant la maternité et la vie domestique. C’est aussi un dialogue avec Michelle Perrot, l’historienne des femmes, sur un siècle d’émancipation.


La Femme seule

Brahim Fritah | 2005 | 23' | France

Lega Akosse, une jeune femme Togolaise a été victime d’esclavage moderne. Un luxueux appartement parisien est le théâtre des réminiscences de son passé. Ainsi, dans les pièces vides résonne sa voix qui raconte les conditions de sa venue en France, ses souffrances et comment un fragile processus d’affranchissement s’est lentement mis en place, grâce aux objets qui constituaient son environnement quotidien.


Ferrailles d’attente

Tariq Teguia | 1998 | 13'

Ce film essai, vidéo et photo réalisé en collaboration avec un graphiste et un musicien se réfère aux fers d’acier qui bourgeonnent sur des constructions jamais terminées dans le chaos architectural algérien.


Festival Panafricain d’Alger, 1969

William Klein | 1969 | 112' | Algérie

Le Festival Panafricain d’Alger, qui s’est tenu en juillet 1969, a donné lieu à un film produit par l’ONCIC. Et c’est William Klein, qui s’est chargé de donner une cohérence à un large matériel composé de prises de vues tournées par diverses équipes et d’archives de luttes anticolonialistes en Afrique.


Le Feu

Michaël Capron | 2010 | 9' | France

Entre hier et aujourd’hui, l’activité d’une usine métallurgique et de trois de ses hommes qui préparent une coulée. « Sa tête est façonnée d’or fin, ses bras et sa poitrine sont en pur argent, puis il est de bronze jusqu’à la fourche, de là jusqu’en bas il est de fer trempé, sinon que son pied droit est de terre cuite ».


Le Feu

Michaël Capron | 2010 | 9' | France

Entre hier et aujourd’hui, l’activité d’une usine métallurgique et de trois de ses hommes qui préparent une coulée.


La fièvre

La fièvre

Safia Benhaïm | 2014 | 39' | France

Au Maroc, au cours d’une nuit de fièvre, une enfant perçoit la présence d’un fantôme : une femme, exilée politique de retour dans son pays natal. Dans le noir et les délires de la fièvre, voix sans corps et visions s’entremêlent.


Les Filles

Paula Alvès | 2020 | 12' | France

Un portrait vibrant d’une famille franco-brésilienne à travers trois générations de femmes, réunies dans une maison pleine de vie.


Filles de nos mères

Séverine Mathieu | 2001 | 100' | France

Une famille, celle de la réalisatrice. Trois générations de femmes, dont chacune s’est construite par rapport à la précédente, autour d’une image ambivalente du rôle féminin, entre devoir et séduction.


Filmarylin

Paolo Gioli | 1992 | 11' | Italie

À partir de planches-contact, une célébration tout à la fois formaliste et empathique du corps occidental, industriel et matriciel par excellence, celui de Marilyn Monroe.


Filmer obstinément, rencontre avec Patricio Guzman

Filmer obstinément, rencontre avec Patricio Guzman

Boris Nicot | 2014 | 97' | France

Un portrait du cinéaste Patricio Guzman. Le film propose un voyage à travers son cinéma, marqué par l’Histoire récente de son pays le Chili. De « La Bataille du Chili », monument du cinéma direct retraçant les dernier mois de Salvador Allende et de l’Unité Populaire chilienne, au « Bouton de Nacre », projet en chantier filmé ici dans sa genèse, Patricio Guzman se dévoile et dévoile sa vision du cinéma.


Le Filmeur

Alain Cavalier | 2005 | 100' | France

Ciné journal 1994-2004, Cinéma-Vie, imprégné d’une •guill•présence•guill• au monde si singulière. Depuis 1979 et Ce répondeur ne prend pas de message, Alain Cavalier occupe une place originale parce que ses films, intimes, parlent à chacun de nous. Un cinéma où l’imaginaire, l’échappée créative, expressive reste envisagée, envisageable.


Fix me

Raed Andoni | 2010 | 98' | Palestine/ France/ Suisse

Raed, auteur réalisateur palestinien, a mal à la tête. Au sens propre comme au figuré. Ça l’empêche de travailler. Il décide de se faire soigner et se rend au service de Santé mentale du Croissant Rouge de Ramallah. Le chef de service lui promet de le guérir en vingt séances. La salle de consultation est séparée d’une pièce mitoyenne par un miroir sans tain. Ce dispositif qui sert habituellement à la formation des internes, permettra à Raed de filmer sa thérapie. Et au spectateur de pénétrer la psyché de cet étrange personnage, sorte de cousin palestinien de Woody Allen, et de découvrir son monde.


FLAG – Ciné-concert

FLAG – Ciné-concert

Jean-Marc Lamour | 2012 | 60' | France

Une tragédie musicale et cinématographique librement inspirée du roman de B. Traven “Le Vaisseau des morts”. Gravitant autour d’un écran polymorphe, quatre musiciens et un slameur nous relatent l’expérience d’un marin abandonné par son navire dans un port européen. Après un temps d’errance continentale, nous embarquons à bord d’un cargo pour un voyage sans retour. Chacun se fait alors matelot pour décrypter cette microsociété flottante depuis le fond des cales où notre héros anonyme enfourne le charbon qui procure l’énergie nécessaire à la propulsion du vaisseau.


Flaky et camarades ou le cheval de fer

Aaron Sievers | 2007 | 90' | France

Film collectif sous la direction de Pierre Gurgand, Marie-Jo Aiassa, Gilles Brunet « Il s’agissait tout d’abord d’extraire la parole des mineurs, d’extraire leur mémoire et la remonter à la lumière. Dans le souffle difficile des voix de silicosés, ce qui persiste avant tout, c’est cette mémoire de Flaczynski, Flament, Jules et Marguerite Grare, les Debarge, le rire de Paul Beaulieu, les femmes de mineurs polonais, le résistant Moreels et les autres syndicalistes dont on ne sait pas les noms. » Aaron Sievers


Fleurette

Sergio Tréfaut | 2002 | 80' | Portugal

« De la difficulté de faire un film avec sa mère » ou la chronique de la famille du réalisateur, de la France des années 40 au Portugal de la Révolution des Œillets.


Fleurs noires

Baptiste Bessette | 2010 | 35' | France

La mémoire de la bombe atomique et de ses terribles effets constitue l’identité de la ville de Hiroshima, reconstruite autour du Parc du Mémorial de la Paix. Mais l’herbe a repoussé et le temps a effacé les traces de la désolation atomique. Le long de la rivière, les arbres du jardin Shukkeien traversé par l’écrivain Tamiki Hara le matin du 6 août 1945, semblent se dresser depuis toujours. J’ai filmé quelques fragments des multiples mémoires qui se sont déposées dans la ville.


Flotation

Flotation

Guillaume Viry | 2018 | 13' | France

Les passagers d’un ferry flottent sur la mer Egée. Je les regarde.


Folie ordinaire d’une fille de cham

Jean Rouch et Philippe Costantini | 1987 | 75'

Une pièce de Julius-Amédée Laou, mise en scène par Daniel Mesguich : la folie d’une femme noire entourée de blancs qui croit devenir blanche.


Fond d’œil

Caroline Laurent | 2003 | 15'


La Forêt de l’espace

La Forêt de l’espace

Victor Missud | 2019 | 30' | France

Des hommes, envoyés sur la Lune pour la végétaliser, attendent l’arrivée des terriens. Au milieu de la forêt qu’ils ont fait grandir, ils racontent leurs souvenirs de leurs vies sur Terre et le monde dans lequel ils aimeraient pouvoir vivre. Mais qui sont ces hommes ? Sont-ils réels ? Ont-ils été oubliés ?


La Forêt une fois

Peter Snowdon | 2010 | 22' | Belgique

•guill•La forêt court autour du chien qui chasse.•guill• – Dogen Perdre son chemin dans une forêt, sur une montagne, à côté de la mer, dans une grande ville… Des histoires à raconter, au pluriel. Des métaphores pour essayer de cerner l’impossibilité de l’expérience, l’inaccessibilité du passé.


Formol

Rodriguez Deza Noelia | 2010 | 15' | Espagne

Dans un village abandonné, apparemment désert, passé, présent et futur se confondent et des traces de centaines de vies restent conservées dans le formol du temps.


Fragments d’une rencontre

Atelier •guill•En quête d’autres regards•guill• | 0 | 75'

Work in progresss proposé par Anne Toussaint autour d’un film en cours de réalisation. Durant une année, des étudiants en sciences politiques sont venus chaque semaine à la prison travailler avec le groupe de l’atelier. Ensemble, ils ont regardé des images et éprouvé l’acte de filmer. Au-delà d’une réflexion sur les institutions, l’exercice du regard mené ensemble dévoile une part de chacun et ouvre peut-être à la rencontre de l’autre.


Fragments sur la grâce

Vincent Dieutre | 2005 | 101' | Belgique/ France

Un cinéaste tente de se plonger, lui et son équipe, dans l’univers incandescent de Port-Royal et du jansénisme. Lectures baroques, paysages arpentés, entretiens, la quête historique tourne peu à peu au vertige. Et de fragments précieux en convulsions mystiques, c’est tout le film qui bascule, butant irrémédiablement sur la question sans réponse de la Grâce.


France 2007

Gee-Jung Jun | 2007 | 20' | France

Des corps, des visages, des regards, des lieux de vie, de l’humanité. Cela se passe en France, en 2007, dans un bidonville de Lyon, habité de Roumains, de Tziganes, oubliés de la société, sans papiers, sans droits, qu’en d’autres contrées on appellerait des intouchables. La force du film est de laisser s’épanouir dans la splendeur de ses images l’évidence du bonheur quand le consensus ambiant rumine la langue asséchée du misérabilisme. Dans ce parti-pris de la vie, le geste est éminemment politique. Eloquence du cinéma muet.


France 2007

Gee-Jung Jun | 2007 | 20' | France

Des corps, des visages, des regards, des lieux de vie, de l’humanité. Cela se passe en France, en 2007, dans un bidonville de Lyon, habité de Roumains, de Tziganes, oubliés de la société, sans papiers, sans droits, qu’en d’autres contrées on appellerait des intouchables. La force du film est de laisser s’épanouir dans la splendeur de ses images l’évidence du bonheur quand le consensus ambiant rumine la langue asséchée du misérabilisme. Dans ce parti pris de la vie, le geste est éminemment politique. Éloquence du cinéma muet.


Fréquence Julie

Mia Ma | 2021 | 70' | France

« Un jour, Julie a entendu des voix qui la menaçaient. Des médecins lui ont fait des électrochocs, des marabouts ont tenté de l’exorciser, elle a avalé plein de médicaments, bu tout un tas de potions, passé des jours à l’hôpital et de longues heures enfermée chez elle à tenter d’oublier le passé et d’imaginer l’avenir. Administrativement parlant, elle est depuis sa première hospitalisation une handicapée mentale à 80%. À mes yeux, elle est une amie précieuse, une âme sensible, une combattante qui a décidé qu’elle ne ferait pas « une carrière de victime ». Depuis cinq ans, je la filme. Ensemble, nous plongeons dans son passé et nous y découvrons l’histoire d’une héroïne. »

« En voulant une vie « comme tout le monde », elle va à contre-courant de tout le monde. Elle aspire à la normalité, mais sa manière d’y aspirer est totalement hors-norme. Et ça c’est génial. C’est Julie. »
Mia Ma

⇒ Retrouvez l’intégralité de l’entretien avec Mia Ma sur notre Blog Mediapart 


Fugazi : Instrument

Fugazi : Instrument

Jem Cohen | 1999 | 115' | États-Unis, Italie

Portrait du quatuor post-hardcore américain Fugazi. Jem Cohen a collecté pendant dix ans des images de concerts, d’interviews et de séquences en backstage prises sur le vif, suivant au plus près de leur intimité les quatre membres d’un groupe sans concession. En transparence, le film est aussi un constat des désillusions de l’Amérique durant cette décennie (1987-1997), qui se manifeste dans les engagements du groupe comme dans les interventions des fans à qui le cinéaste donne la parole.


Le Futur de l’imparfait

Sylvie Ditman | 2002 | 110' | France

Dans une S.E.G.P.A. (Section d’Enseignement Général et Professionnel Adapté), Zowie tente de réveiller chez ses élèves la confiance en soi, la curiosité, et le désir d’apprendre.


Le Garçon avec les cheveux dans les yeux

Christophe Pellet | 2009 | 19' | France

Une femme assise devant un écran : on ne sait s’il fait jour ou nuit dehors. En ce lieu, la lumière des écrans domine celle du temps. La voix intérieure de cette femme raconte une vie solitaire et recluse. Par cette voix, nous parvient son désarroi face à une vieille photographie en noir et blanc qu’elle vient d’exhumer. Sur cette photo : un visage, celui d’un garçon. Qui est ce garçon ? Quand l’a-t-elle rencontré ? Et où ?


Les Gardiens

Les Gardiens

Samy Pollet-Villard | 2021 | 12' | France

Dans le massif des Écrins, des bergers isolés avec leurs troupeaux reproduisent le geste pastoral dans un territoire sauvage et ancien.


Gare du Nord

Jean Rouch | 1964 | 16'

Un jeune couple vit modestement dans le quartier de la Gare du Nord. La jeune femme, ambitieuse, rêve d’une vie meilleure. Elle rencontre par hasard, rue de Maubeuge, un jeune bourgeois qui lui propose de partager avec elle la vie dont elle rêve. Deux plans-séquences, tournés caméra à la main, en son direct, pour cet épisode du film à sketches “Paris vu par…”


Gaza – Journal intime

Taysir Batniji | 2001 | 4' | Palestine

Mêlant scènes domestiques et scènes de rue dans un montage cut, cette série d’images figées est entrecoupée de courtes séquences et de plans rapprochés d’un coup de hachoir détaillant de la viande. Le décalage avec la
bande-son enfonce le clou de la césure (formelle et politique) dans le journal intime de Taysir Batniji à Gaza aux premiers mois de la deuxième intifada.


Genève

Anne Rizzo | 2002 | 52' | France

Ce film s’attache à la découverte et à l’exploration d’un espace singulier : un terrain vague. Comment les habitants du quartier se sont appropriés ce territoire sans fonctionnalité ? Comment permet-il de déchiffrer les anciens visages de la ville ?


Genie, Kaspar et les autres, scénario

Florence Pezon | 2009 | 30' | France

Genie est une petite fille trouvée par les services sociaux en 1971 près d’Hollywood. Privée de langage car tenue enfermée depuis sa naissance par ses parents, une équipe de linguistes la prend en charge. Kaspar Hauser a vécu une expérience similaire en 1828, à Nuremberg en Allemagne. Le film les met en écho en portraits fragmentés et parallèles, au conditionnel d’un film à venir. Un scénario filmé.


Gens de Potosi

Aminatou Echard | 2004 | 43' | France

Portrait de Potosi, en Bolivie, dans les Andes. Une ville filmée comme un corps, avec ses habitants, en plein mois d’août. On s’y prépare autant à la fête de San Bartolomé qu’à des jours très noirs de crise sociale et politique, un mois avant l’octobre «rouge» de l’année 2003.


Geschichte der Nacht

Clemens Klopfenstein | 1979 | 103' | France / Italie / Suisse / Allemagne

Des scènes de la nuit filmée dans quelques dix-neuf grandes villes européennes. Architectures nocturnes et rues presque vides : comme autant de présences disparues


Giant

Salla Tykkä | 2014 | 13' | Finlande

GIANT superpose les images d’entraînement de jeunes gymnastes roumaines dans deux gigantesques bâtiments mythiques de l’ère soviétique et leurs témoignages en voix off. Portant un soin particulier à la composition de ses plans, la cinéaste et artiste visuelle Salla Tykkä explore de façon tactile la géométrie aérée et implacable des espaces vides, l’ambiance oppressante et l’impact violent que subissent les jeunes corps déjà brisés. L’atmosphère anxiogène des lieux, héritage d’un passé totalitaire pas tout à fait disparu, n’est que renforcée par l’absence totale d’émotion des jeunes athlètes. Programmées pour souffrir et gagner, ces dernières font preuve d’une force de caractère qui impressionne et donne froid dans le dos.


Gigi, Monica…et Bianca

Yasmina Abdellaoui et Benoît Dervaux | 1996 | 82' | France - Belgique

L’histoire d’amour de deux adolescents livrés à eux-mêmes dans les rues de Bucarest.


Gimme Danger

Jim Jarmusch | 2016 | 108' | Etats-Unis

Apparu pour la première fois à Ann Arbor, Michigan, le rock’n’roll puissant et agressif des Stooges a fait l’effet d’une bombe dans le paysage musical de la fin des années 60. Le groupe au sein duquel officie Iggy Pop posa en effet les fondations de ce que l’on appellerait plus tard le punk et le rock alternatif. GIMME DANGER, le nouveau film de Jim Jarmusch, retrace l’épopée des Stooges en présentant dans quel contexte culturel, historique et politique le groupe a émergé musicalement. Le film retrace leurs aventures et mésaventures depuis les débuts chaotiques jusqu’à l’ascension au Panthéon du rock. Avant-première


GIPSY ET MAUD

Gipsy et Maud

Catherine Tissier | 2002 | 53' | France

Sous le chapiteau du cirque Gruss, dans un monde à part, se joue un huis clos depuis des générations. La famille Gruss y cultive « l’art de la transmission ». Gypsie Gruss met en scène, pour la dernière fois, avec sa fille Maud, le numéro exceptionnel qui a fait d’elle une artiste internationalement reconnue : l’équilibre de tête sur le fil, numéro qu’elle a elle-même hérité de sa mère et de sa grand-mère.


Les Glaneurs et la Glaneuse

Les Glaneurs et la Glaneuse

Agnès Varda | 2000 | 82'

Un peu partout en France, Agnès a rencontré des glaneurs et glaneuses, récupérateurs, ramasseurs et trouvailleurs. Par nécessité, hasard ou choix, ils sont en contact avec les restes des autres. Leur univers est surprenant. On est loin des glaneuses d’autrefois qui ramassaient les épis de blés après la moisson. Patates, pommes et autres nourritures jetées, objets sans maître et pendule sans aiguilles, c’est la glanure de notre temps. Mais Agnès est aussi la glaneuse du titre et son documentaire est subjectif. La curiosité n’a pas d’âge. Le filmage est aussi glanage.


Good Morning Hanoï

Julia Albrecht | 2003 | 30' | Allemagne

De bon matin dans les rues de Hanoï « La voix du Viêtnam » retentit pour annoncer le début d’une ère nouvelle. Lê se fraye un chemin parmi la foule. Elle est vendeuse de bonbons. Le Viêtnam d’hier évoque encore en nous des images de guerre, mais celui d’aujourd’hui n’a plus les mêmes préoccupations. « La guerre représente pour moi quelque chose d’abstrait », dit Lê. « Nous sommes des marchands, nous parlons commerce ». Portrait d’une jeune fille et de sa solitude dans la capitale de la république socialiste.


Good News, vendeurs de journaux, chiens morts et autres viennois

Ulrich Seidl | 1990 | 126' | Autriche

Des corps que tout le monde voit mais qui restent transparents. Un regard sur le quotidien des vendeurs de journaux émigrés à Vienne…


Gorelovka épisodes de la disparition d’une communauté

Alexander Kviria | 2010 | 40' | Géorgie / Grande Bretagne

Le village de Gorelvoka situé dans le sud de la Géorgie a été fondé au milieu du 19e siècle par les Doukhobors un groupe de dissidents religieux russes, bannis de Russie par le tsar Nicolas 1er à cause de leurs croyances anarchistes et pacifiques. Ils se sont employés à conserver leur identité et leurs traditions sous le régime soviétique. Sous la pression politique et économique, de nombreux Doukhobors ont quitté la Géorgie et leur héritage disparaît peu à peu avec les derniers villageois.


Le Goût du koumiz

Xavier Christiaens | 2002 | 55' | Belgique

Kolia tente de rassembler sensations et souvenirs de son enfance. Mais sa mémoire, suturée au fer rouge, bute contre un mur… Jusqu’à ce que, découvrant le lieu de déportation de son père, il se forge un autre avenir…


Gracias a dios existo

Gracias a dios existo

Cesar Diaz | 2014 | 56' | Guatemala / France

Guatemala, de nos jours. Un fils revient au pays pour livrer à sa mère un secret. Une mère accueille son fils à qui elle n’a jamais dit la vérité. Ensemble, dans ce pays en ruine, ils vont essayer de se parler.


Grand Ayatollah Bajat Sandschani

Jöns Jönsson | 2009 | 18' | Allemagne

Dans la ville sainte de Qom, en Iran, les rues sont peuplées de religieux. Au bureau du Grand Ayatollah Bajat Sandschani ont lieu les mariages et des cours d’éducation religieuse. Dans ce lieu de rencontre les différents points de vue sur la religion sont plus visibles que n’importe où ailleurs.


Grands travaux

Grands travaux

Olivia Rochette, Gerard-Jan Claes | 2017 | 101' | Belgique

Grands travaux situe son action dans l’Institut Anneessens-Funck, une école professionnelle néerlandophone à Bruxelles où des jeunes issus de milieux très variés, souvent précarisés, viennent apprendre un métier à exercer au plus vite. Le film documente et met en scène les différents aspects de leur vie : les exercices à l’école, le football, leurs tribulations sentimentales ainsi que la recherche d’un logement, d’un emploi. En relatant le quotidien dans l’espace confiné d’une école, c’est une image de Bruxelles aujourd’hui que tente de construire Grands travaux. Avec la jeunesse au centre.


Grèce, une expérience unique

Camille Lotteau | 2010 | 105' | France

Le 6 décembre 2008, un adolescent est tué à Athènes par une balle policière. D’importantes manifestations s’organisent dans les villes grecques. Le week-end suivant, je vais promener une caméra dans les rues d’Athènes aux côtés des manifestants.


Green Boys

Green Boys

Ariane Doublet | 2019 | 71' | France

« J’étais tout seul dans la ville. Je ne pouvais parler à personne. Ce qui tournait dans ma tête, c’est où je vais dormir ? J’ai passé quelque temps à la gare, et j’ai dormi dehors. Trois jours plus tard il y a un jeune qui m’a demandé ce que je fais là. Il m’a dit qu’il ne peut pas m’héberger mais il a donné l’adresse d’une association. J’ai été accueilli chez des français. Dans différentes maisons. À chaque fois ils me prennent comme leur propre fils.» Alhassane est un jeune guinéen de dix-sept ans. Accueilli dans un petit village au bord de la mer en Normandie, il rencontre Louka, treize ans. Une amitié est née. Elle se construira jour après jour.


La Grieta

La Grieta

Irene Yagüe Herrero et Alberto Garcia Ortiz | 2017 | 76' | Espagne

La Grieta nous plonge dans le combat de deux femmes pour conserver leurs logements sociaux dans une banlieue ouvrière de Madrid. En 2013 les fonds d’investissement surgissent attirés par les affaires immobilières mises en place par les gouvernements locaux. La Brèche révèle la réalité complexe de ces familles, un portrait qui ne se concentre pas seulement sur la lutte pour un toit, mais aussi sur l’identité et le sentiment d’appartenance à une communauté : la merchera (un groupe social traditionnellement nomade et de coutumes en bien d’aspect similaires à celles des gitans).


Growing Up in a Day

Phie Ambo | 2002 | 28' | Danemark

Aujourd’hui, John et sa petite sœur enterrent leur père et il leur faut brusquement grandir.


Guerra

Pippo Delbono | 2004 | 61' | Italie

« Je crois, comme le dit Artaud, que le théâtre est comme la peste : il faut qu’il te prenne par les yeux, le nez, la bouche, par tous les sens, et par le cœur ». Pippo Delbono et sa troupe de théâtre atypique, des acteurs, sortis de la rue ou de l’asile, pour qui l’art n’est pas un métier mais un moyen de survie, partent en Israël et en Palestine pour jouer leur spectacle « Guerra », guerre des oubliés, voyage des trottoirs, de Sarajevo à Cuba en passant par l’Inde. Entre la scène et la rue, entre spectacle et réalité, à Jérusalem ou Ramallah, le film rassemble des histoires qui traversent les frontières, histoires d’Ulysses en marge qui voudraient exister.


Guest

José Luis Guerin | 2010 | 133' | Espagne

En tournée mondiale pour promouvoir son précédent film, Dans la ville de Sylvia, le réalisateur s’en va rencontrer l’envers du décor des pays qui l’accueillent et saisir ainsi des tranches de vie laissées trop souvent dans la marge. Il livre ici un carnet de voyage à part.


Guy Gilles et le temps désaccordé

Gaël Lépingle | 2008 | 57' | France

1958. Un jeune homme quitte son Algérie natale pour aller faire sa vie. Cinquante ans plus tard, trois adolescents et un grand appartement donnant sur un boulevard parisien. Au détour d’une pièce, d’une fenêtre, d’un visage, reviennent les films de Guy Gilles, les traces, les voix et les images d’une œuvre méconnue, désaccordée à son temps.


Habiter/Construire

Habiter/Construire

Clemence Ancelin | 2011 | 107' | France

Dans l’est du Tchad, en plein Sahel, une société française construit une route rectiligne et bitumée à travers la brousse. L’entreprise a installé une unité de préfabrication d’éléments en béton destinés à la route à proximité de la petite montagne de Karaye. Sur quelques kilomètres autour de cette colline, différents groupes humains coexistent pour le temps du chantier. Les expatriés français, les cadres africains, les ouvriers spécialisés (chauffeurs, électriciens, cuisiniers etc) occupent trois «bases vie» contiguës, mais de niveaux de confort différents. Chaque matin des dizaines d’ouvriers arrivent en bus sur le chantier et repartent le soir pour Oum-Hadjer, petite ville distante de 50kms. De petits commerçants, citadins ou broussards, venus leur vendre des repas et de menues marchandises, ont construit quelques échoppes autour des infrastructures du chantier.Certains villageois des alentours construisent leurs cases le long de la route, dont ils espèrent qu’elle améliorera leurs conditions de vie. Les enfants des villages se bricolent des jouets en forme de moto, tandis que les bergers nomades continuent à parcourir la brousse avec leurs chameaux, montant et démontant leurs campements, sans rien attendre de la route, ni de la ville à laquelle elle les reliera bientôt.


Hadja Moï

Laurent Chevallier | 2005 | 52' | France

Hadja Moï vit à Conakry, capitale de la Guinée. Elle a environ 103 ans. Respectée comme la doyenne d’une grande famille, elle vit au milieu de ses enfants et de ses petits enfants. Personnage hors du commun, elle est le symbole d’une tradition, l’éducation orale, qui tend à disparaître. En suivant une part de la vie quotidienne de Hadja, ce film immortalisera ses pensées et transmettra un peu de sa sagesse.


Hai Phong Marseille

Gaëlle Vu | 2006 | 52' | France

Les allers-retours entre le Vietnam et la France permettent à Gaëlle Vu de retrouver la résonance des pas de son père. La respiration d’un lieu, d’une maison, et les vibrations de deux villes, restituent physiquement la filiation entre ce qui est et ce qui a été. C’est par le rapprochement à un cadre, à un espace situé, qu’on parvient à toucher du doigt la fragilité et l’immensité de la condition humaine. Le clapotis de la mer est comme l’image de la sensation de vie et de vide de l’exil.


Hâl

Yves de Peretti | 2003 | 54' | France

Le voyage en Iran de trois musiciens d’origine persane.


Hana No Miyako

Hata Akihiro | 2008 | 26' | France

Un documentaire sur une maladie mystérieuse nommée « Le syndrome de Paris ». Une enquête pour définir la nature du syndrome qui nous mène vers la frontière entre la réalité et la fiction.


Hanako

Soto Sato Makoto | 2001 | 60' | Japon

Hanako est une jeune autiste de 22 ans qui réalise des tableaux à l’huile. Chaque soir après le dîner, elle continue à créer des œuvres -que sa mère a appelées «art nourriture» – immortalisées chaque jour, accumulant ainsi quelques milliers de photographies.


Hans im Glück

Peter Liechti | 2003 | 90' | Suisse

C’est l’histoire de quelqu’un qui décide d’arrêter de fumer. C’est pourquoi il entreprend, à pied, un pèlerinage à travers la campagne qui le conduit de son domicile actuel (Zürich) à la ville où il a grandi et commencé à fumer (Saint-Gall). Il est prêt à recommencer ce voyage aussi souvent que nécessaire pour se libérer de ce vieux vice encombrant, en changeant d’itinéraire. Cette quête vers les sources de la dépendance devient de plus en plus la recherche d’un chez-soi et la tentative de renouer avec ses origines.Un road-movie pour piétons.


Hardtimes killin’floor blues

Henri-Jean Debon | 2008 | 43'

En 1992, Jeffrey Lee Pierce, chanteur de Gun Club, vivait à Londres. Il n’avait plus de contrat avec aucune maison de disques, et à peine de quoi vivre. Et sa santé se détériorait…


Harguine, Harguine

Meriem Achour Bouakkaz | 2008 | 24' | Algérie

Pourquoi veulent-ils tous partir coûte que coûte, acceptant tous les risques, malgré les dangers qu’ils savent terribles ? Qu’est ce qui les pousse à fuir leur pays ? Pourquoi sont-ils toujours plus nombreux à choisir cette voie ? Que cherchent-ils ? Qu’espèrent-ils y trouver ? Quel est donc ce rêve pour lequel ils sont prêts à mourir ?


Haschisch

Daniel Gräbner | 2002 | 80'

Un petit village perché dans les montagnes de Ketama, dans le Nord du Maroc. Depuis des siècles, la vie quotidienne des habitants est liée au haschisch.


Hazo mena, Les hommes du bois rouge

Federico Varrasso | 2009 | 52' | France / Belgique

À Madagascar, savoir-faire artisanal rime encore avec survie. Même si les chants fredonnés laissent échapper quelques constatations amères, personne ne rechigne devant de lourds labeurs. Pour quelques centimes, les travailleurs saisonniers, Léon, Jean et Gilbert, tous comme les habitants des plantations villageoises d’eucalyptus, sont prêts à assumer les tâches qui jalonnent le périple du bois rouge jusqu’à sa livraison en aval du fleuve, aux portes de la ville…


Hello Mister Pigeon

Réalisation collective | 2006 | 5' | France

Variations autour de da la vie dans l’univers carcéral à la maison d’arrêt de Fresnes.


Les Herbes Folles

Les Herbes Folles

Dounia Wolteche-Bovet | 2019 | 76' | France

« Enceinte, je filme Axelle, ma mère, qui finit sa vie au bord de l’océan. Ma fille va naître à la maison. Axelle ne veut pas mourir à l’hôpital. Accouchements hors structures, grossesses non désirées, avortements illégaux, les récits d’Axelle sont des chemins où puissance de vie et puissance de mort sont inséparables. »


HERMAN@S (Les Adelphes)

Hélène Alix Mourrier | 2021 | 28' | France

Une nuit d’octobre 2011, un rêve mystérieux donne naissance à Cuco, un pirate transgenre de latex.

« Au cours de plusieurs discussions que nous avons pu avoir, Cuco m’a souvent répété qu’avant d’exister, iel ignorait tout de son être et des lois sur lesquelles iel se heurterait. Son identité — qu’iel définit comme une identité relationnelle, de l’expérience des limites mais aussi du lien et de la communauté — est devenue, à son insu, une identité éminemment politique.
 »
Hélène Alix Mourrier

⇒ Retrouvez l’intégralité de l’entretien avec Hélène Alix Mourrier sur notre Blog Mediapart 


Die Herren

Patric Chiha | 2005 | 52' | France / Autriche

À la Maison des Artistes de l’hôpital psychiatrique de Gugging, près de Vienne en Autriche, quatorze peintres vivent et travaillent. L’écriture, souvent au centre de leurs œuvres, inspire ce film qui rend compte de leur rapport singulier et émouvant à la folie, à l’art et à l’Autriche, marqué par le souvenir et construit dans l’isolement.


L’heure du berger

Pierre Creton | 2008 | 40' | France

« Un certain type de vie quotidienne (heures fixes, mêmes personnes, formes et lieux de piété) amenait des pensées surnaturelles. Sortir de ce schéma et les pensées s’envolent. » Cesare Pavese « J’avais littéralement organisé ma rencontre avec Jean Lambert. Très vite, je redoutais sa mort. N’avait-il pas tenté de me prévenir : choisir un ami si vieux. La nuit, nous écoutions des javas jusqu’à ce que la peur se dissipe. Nous avions en tous cas bien ri devant la caméra toute seule bêtement en train de nous filmer. » « En septembre 1999 j’achetais la maison de Jean Lambert, qui venait de mourir, pour tenter de finir le film commencé avec lui deux ans auparavant : La Vie après la mort. Déjà dans ce premier film tout se passait dans sa maison, avec lui, puis sans lui : tentative de filmer son absence. Dans L’heure du Berger c’est sa présence en tant que fantôme que j’ai voulu saisir. C’est un film que je n’ai pas vu venir. Au printemps 2007, alors que cela arrivait régulièrement, Jean est revenu, mais cette fois plus présent. Dans un même mouvement j’ai profité de sa présence et je l’ai nourrie, pour envisager un second film : sept ans après sa mort…toujours dans sa maison. » Pierre Creton


Heureux qui communiste

Daniel Cling | 2005 | 60' | France

Etat des lieux d’un idéal transmis par une génération à une autre génération, née à un moment où tout semblait possible et où l’avenir était un fait acquis.


Hezraelah

Yann Beauvais | 2006 | 44' | France

Des propos sur la guerre récente au Liban.


Hier encore

Rima Samman | 2006 | 40' | France

Simon Tabet est un libanais qui vit en Amérique. Il débarque d’urgence à Marseille pour retrouver Nirane Tabet qui serait probablement sa sœur portée disparue lors d’un massacre qui a décimé le reste de sa famille au tout début de la guerre du Liban ( 1975-1990)


Histoire d’oeufs

Emmanuel Roy | 2006 | 43' | France

Les sorciers de l’ancien monde effaçaient les traces qui conduisent aux tombeaux. À la fin des funérailles, ils s’éloignaient à reculons, en tamisant la neige ou en couvrant de branches leurs empreintes de pas dans la boue. Tout ça pour éviter que les morts ne les suivent. Ou que les vivants ne soient tentés de rejoindre les morts. Mais certains vivants ne se résignaient pas. En secret, ils rassemblaient leurs souvenirs, s’en faisaient un bagage et partaient sur les traces de l’ami disparu.


Histoires d’oeufs

Emmanuel Roy | 2006 | 43' | France

Les sorciers de l’ancien monde effaçaient les traces qui conduisent aux tombeaux. À la fin des funérailles, ils s’éloignaient à reculons, en tamisant la neige ou en couvrant de branches leurs empreintes de pas dans la boue. Tout ça pour éviter que les morts ne les suivent. Ou que les vivants ne soient tentés de rejoindre les morts. Mais certains vivants ne se résignaient pas. En secret, ils rassemblaient leurs souvenirs, s’en faisaient un bagage et partaient sur les traces de l’ami disparu. Les hommes de l’ancien monde pensaient que seule la grue pouvait atteindre la terre des immortels.”


Histoires du Carnet Anthropométrique

Raphaël Pillosio | 2012 | 70' | France

En 1912, dans le cadre d’une loi visant à contrôler le commerce ambulant, la République Française imposait le port d’un Carnet Anthropométrique d’identité à une catégorie administrative créée à l’occasion, les •guill•Nomades•guill•. A travers la restitution aux familles concernées , de photographies contenues dans les Carnets Anthropométriques, le film dresse un portrait de l’intérieur de l’extraordinaire hétérogénéité des «Gens du Voyage ». En contre-point, des historiens réfléchissent aux conséquences de cette loi. En interrogeant la permanence d’une exception juridique au cœur de la République Française, ce film propose de réfléchir à la situation passée et actuelle des Gens du Voyage. Projection organisée en partenariat avec La Maison Doisneau dans le cadre de son exposition : “Papiers, s’il vous plaît!” (19/10 – 31/12)Traversant les époques, la photographie n’a cessé, depuis son invention, de se plier aux besoins de l’identification et du fichage,
thème encore aujourd’hui d’actualité. S’appuyant sur les fonds du
Musée Nicéphore Niépce, cette exposition a donc pour vocation d’offrir une entrée, forcément non exhaustive, sur le rapport ambigu de la photographie avec le rôle qu’elle endosse dès qu’il est question d’identité judiciaire. Une visite guidée de l’exposition est proposée à 19h00


Hitch, une histoire iranienne

Hitch, une histoire iranienne

Chowra Makaremi | 2019 | 76' | France

Ma mère, une opposante à la République islamique d’Iran, est arrêtée en 1981 ; j’ai sept mois. Emprisonnée, torturée, elle disparaît durant l’exécution massive de milliers d’opposants au cours de l’été 1988. En découvrant progressivement ce passé, qui reste tabou en Iran, je me pose la question : comment l’absence des corps emprisonne-t-elle nos mémoires, là où le politique griffe au plus intime ? Là où seul l’intime reste en témoignage d’une politique ? J’enquête en dressant la cartographie de ce qui reste, quand l’Histoire a effacé les êtres et s’attache à gommer les contours de la disparition.


Hiver (les grands chats)

Marianne Pistone et Gilles Deroo | 2008 | 55' | France

Les enfants s’en tapent de l’hiver qui arrive. À se marrer sous les grands chats, à s’embrasser. Sous de pauvres abris. Il fera nuit de plus en plus tôt. L’hiver tombé comme une sentence, ça y est faut allumer. J’aurais voulu que Mimi soit intacte, rien n’aurait dû l’atteindre… Ni l’hiver.


Holy Field Holy War

Holy Field Holy War

Lech Kowalski | 2012 | 105' | France / Pologne

Partout dans le monde, les petits agriculteurs sont menacés. Si l’invasion des exploitations familiales par des multinationales de l’agro-business se fait loin des caméras et des médias, pour le petit exploitant elle est bien réelle… En Pologne, un pays où plus de 60% de la surface est occupée par l’agriculture, les paysans se demandent saison après saison comment ils vont survivre, surtout quand de nouveaux acteurs économiques entrent dans la bataille pour s’accaparer les terres. Regarder Holy Field Holy War, c’est un peu comme regarder un champ : au début on ne voit pas les changements subtils qui s’amorcent, jusqu’à ce que survienne quelque chose qui rend tout terriblement évident.


Home

Patric Chiha | 2006 | 50' | France

Fouad, un homme d’affaires d’une soixantaine d’années d’origine libanaise voyage avec son collègue à travers la Styrie, une région autrichienne montagneuse. Ils ont un rendez-vous professionnel dans une usine de textile, mais se perdent dans un village que Fouad semble connaître. En marchant sur les routes et dans les forêts, Fouad se rend compte de son profond sentiment d’étrangeté dans ces lieux qui lui sont pourtant familiers.


Home Away from Home

Taysir Batniji | 2017 | 65' | États-Unis, France

Parti à la rencontre de ses cousins et de leurs familles installés aux États-Unis, Taysir Batniji explore « l’entre-deux » culturel et géographique, qui est l’une des questions centrales de son travail.


Home Games

Home Games

Alisa Kovalenko | 2018 | 86' | Ukraine, France, Pologne

Alina, 20 ans, a été sauvée de la pauvreté par sa passion pour le football. Mais, lorsque sa mère meurt, et alors qu’elle est à peine sortie de l’adolescence, elle devient une mère de substitution pour ses jeunes frères et sœurs avec, pour seul soutien, sa grand-mère. À l’étroit dans un petit appartement de Kiev, trouvera-t-elle la force de sauver sa famille et de se sauver elle-même ? Parviendra-t-elle à vivre ses rêves malgré des circonstances défavorables ? Un film sur la perte de l’innocence.


Hommage à Marcel Mauss : taro okamoto

Jean Rouch | 1973 | 15'

Conversation dans l’atelier de Taro Okamoto, artiste japonais exubérant qui fut aussi l’élève de Marcel Mauss en 1938, pour rendre hommage à ce grand sociologue français.


Les hommes debout

Les hommes debout

Jérémy Gravayat | 2010 | 75' | France

Traverser les ruines de l’usine, se souvenir des gestes répétés. Entendre les voix des ouvriers rassemblés dans la cour et le silence des machines arrêtées. Parcourir la ville dans la boue des chantiers, partir à la recherche d’un travail. Frapper la pierre et la brique, regarder les choses lentement s’effondrer. Repérer les lieux, s’y introduire, changer les serrures et raccorder l’électricité. Se rassembler dans la nuit, allumer un feu, construire de nouveaux abris. Raconter toujours la même histoire : celle qui fait tenir les hommes debout.


L’homosexuel ou la difficulté de s’exprimer

Dominique Dubosc | 1998 | 68' | France

Captation de la pièce de Copi : •guill•L’Homosexuel ou la difficulté de s’exprimer•guill•,mis en scène par Philippe Adrien, en deux plans-séquences.


Hope

Hope

Boris Lojkine | 2015 | 90' | France

En route vers l’Europe, Hope rencontre Léonard. Elle a besoin d’un protecteur, il n’a pas le coeur de l’abandonner. Dans un monde hostile où chacun doit rester avec les siens, ils vont tenter d’avancer ensemble, et de s’aimer.


Hors jeu

Hors jeu

Jafar Panahi | 2005 | 88' | Iran

Qui est cet étrange garçon assis tranquillement dans le coin d’un bus rempli de supporters déchaînés en route pour un match de foot ? En réalité, ce garçon effacé est une fille déguisée.


Hors saison

Jean-Claude Cottet | 2008 | 42' | France

Vendredi 24 mai 1996, dans le hameau de « Gremey » en Haute-Savoie, la maison dans laquelle j’ai grandit vient d’être vendu aux enchères. J’avais vingt ans à l’époque, il fallait quitter cette baraque. Je me suis enfui, loin, ailleurs, tandis que mes parents sont restés là à vivoter dans les alentours de ce petit hameau de moyenne montagne. Après douze années de relations en pointillé, où l’on ne se voit pratiquement plus, comment revenir ?


Hotline

Dragan S. Nikolic | 2004 | 30'

Après la mort de mon père j’ai envoyé ma mère travailler dans une •guill•hotline•guill•. Je voulais l’aider à surmonter la crise dans laquelle elle était entrée après que son amant l’eut quittée. Je voulais aussi me venger de sa•guill•trahison•guill• après la mort de papa.


How to save a dead friend

How to Save a Dead Friend

Marusya Syroechkovskaya | 2022 | 103' | Suède, Norvège, France, Allemagne

À seize ans, Marusya est déterminée à en finir avec la vie, comme beaucoup d’adolescent·e·s russes. Puis, elle rencontre l’âme sœur chez un autre millenial du nom de Kimi. Pendant dix années, ils filment l’euphorie et l’anxiété, le bonheur et la misère de leur jeunesse muselée par un régime violent et autocratique au sein d’une « Russie de la Déprime ». Un cri du cœur, un hommage à toute une génération réduite au silence.


Hubert

Gabrielle Gerll | 2004 | 30'


I always get confused about what was and what could be

Anna Katharina Scheidegger | 2006 | 12' | France

Les paysages urbains, géographiques et sociaux d’occident se transforment. La ville change dans sa fonction. Le film évoque à la fois la construction, la destruction et, finalement, la présence humaine.


I Thought I Was Seeing Convicts

Harun Farocki | 2000 | 26'

La caméra de surveillance montre un morceau de la cour bétonnée où les prisonniers, en short et pour la plupart torse nu, ont le droit de passer une demi-heure par jour. Si une bagarre éclate entre deux détenus, les autres se jettent à terre, les bras au-dessus de la tête. Ils savent ce qui les attend. Le gardien va hurler un avertissement avant de se mettre à tirer avec des balles en caoutchouc. Les images sont muettes. La caméra et l’arme sont côte à côte. Champ visuel et champ de tir coïncident.


I will survive

Guillaume Le Gouill | 2007 | 6' | France

L’imagination prendra-t-elle un jour le pouvoir?


Ici rien

Daphné Hérétakis | 2011 | 29' | France / Grèce

Le tournage de ce film a commencé en septembre 2008, à Exarhia, haut-lieu de la contestation athénienne. Je voulais faire le portrait de ceux qui restent attachés à un endroit, de ceux qui gardent une mémoire historique mais aussi quotidienne d’un lieu. Au gré de mes allers-retours Paris-Athènes qui ont continué jusqu’en avril 2011 et de l’évolution de la Grèce, le film est devenu la toile sur laquelle les témoignages se sont finalement posés, composant ainsi le paysage morcelé d’un pays en crise.


Ici,

Laurent Thivolle | 2009 | 18' | France

Il n’y a pas de corps, pas de visages, quelques fantômes dans un non-lieu. Un non-lieu réel habité par le son de ceux qui le peuplent. C’est un jeu entre l’image et la réalité vivante de cette image. Entre la vie projetée, la vie réelle. Il y a le bien être en question mais lequel ?


« Ici, c’est l’Iran… »

anonyme | 2009 | 10' | France / Iran

Iran, juin 2009. Le résultat des élections est contesté par un grand nombre d’Iraniens. La répression s’abat violemment. Répondant au slogan •guill•un citoyen, un média•guill•, des Iraniens anonymes décident de résister par leur propre moyen au black-out de l’information. S’emparant des nouveaux réseaux de communication, ils feront entendre leur propre voix au monde entier. Ce film est un témoignage de cette insurrection au travers des images anonymes publiées sur internet, au fil des évènements de l’été 2009.


Identities

Nino Rodriguez | 1991 | 7' | Etats-Unis

Face caméra, un homme « s’entretient » avec le réalisateur qui n’a conservé que les résidus, les restes de son discours : spasmes, borborygmes, déglutitions, hésitations, bruits divers du corps. Une expérience radicale et bouleversante des rapports entre continuité et discontinuité humaine.


Il était une fois André S.Labarthe

Estelle Fredet | 2009 | 94' | France

La pensée de André S. Labarthe est aujourd’hui emblématique d’une forme cinématographique singulière où le documentaire est bouleversé par la fiction. La mise en scène de conversations avec André S. Labarthe se donne comme objectif de révéler comment fonctionne cette hybridation dans ses films, dans ses essais. La forme de ce film, tourné en vidéo et Super 8 mm, travaille cette mixité de document et de fiction, selon diverses strates de réalités. Documents écrits, extraits de films, viennent ponctuer la parole au présent.


Il était une fois le salariat

Anne Kunvari | 2006 | 104' | France

Le salariat est en crise. Chômage de masse, multiplication des statuts précaires, négociations collectives en panne, protections sociales au bord de l’explosion, etc : nous ne savons plus comment nous travaillerons demain. Or le travail salarié a une histoire passionnante et méconnue qui peut aider à penser l’avenir. Le film raconte l’épopée du salariat en France au 20ème siècle, en s’appuyant sur des récits de familles, sur des images d’archives et sur des analyses de spécialistes. En deux parties de 52 minutes,( Le temps des avancées. Le temps des recul.) il montre comment le travail salarié est devenu pour la première fois dans l’histoire, le principe d’organisation de la société, le fondement d’un compromis social innovant et le pivot de chacune de nos vies. Il s’attache ensuite à décrire les différents visages de la crise actuelle.


Il m’emmerde Bach…il m’…

Julien Chigot | 2002 | 4'

Une nuit d’enfance quelque part sur la peau d’un homme


Il n’y aura plus de nuit

Eléonore Weber | 2020 | 75' | France

« Il n’y aura plus de nuit » repose sur des vidéos enregistrées par les armées américaine et française en Afghanistan, en Irak, au Pakistan… Le film détourne ces images du discours de propagande dans lequel elles sont généralement prises et montre où peut mener le désir de voir, lorsqu’il s’exerce sans limites.


L’Île aux fleurs

L’Île aux fleurs

Jorge Furtado | 1989 | 12' | Brésil

Douze minutes ; c’est le temps durant lequel nous suivons le parcours d’une tomate, depuis sa production dans la plantation de M. Suzuki, jusqu’à son point d’arrivée, à la décharge publique de l’île aux Fleurs. C’est là où les autochtones les plus pauvres fouissent les ordures après les porcs pour y trouver quelque nourriture.


Les Îles résonnantes

Les Îles résonnantes

Juruna Mallon | 2017 | 41' | France

Un regard intime sur Eliane Radigue, pionnière française de la musique minimaliste et électroacoustique, pour explorer la singularité sensorielle de sa « sculpture sonore » et ses vertus méditatives. Le dispositif du film génère les images mentales que la musique a vocation à susciter, proposant avec les moyens propres du cinéma des paysages sonores. Sélectionné au festival Cinéma du réel 2017.


Il était une forêt

Il était une forêt

Luc Jacquet | 2012 | 78' | France

Depuis des années, Luc Jacquet filme la nature, pour émouvoir et émerveiller les spectateurs à travers des histoires uniques et passionnantes. Sa rencontre avec le botaniste Francis Hallé a donné naissance à ce film patrimonial sur les ultimes grandes forêts primaires des tropiques, au confluent de la transmission, de la poésie et de la magie visuelle.


Ils ne mouraient pas tous mais tous étaient frappés

Marc-Antoine Roudil et Sophie Bruneau | 2005 | 80' | France / Belgique

Nanterre, Garches, Créteil. Trois hôpitaux publics, trois consultations spécialisées. Dans l’intimité de leur bureau respectif, une psychologue-psychanalyste et deux médecins reçoivent des patients envoyés par leur médecin du travail. Tour à tour, un petit nombre de personnes de milieux professionnels très différents racontent leur souffrance au travail dans le cadre d’un entretien unique.


Ils ont tué Kader

Ils ont tué Kader

Collectif Mohamed | 1980 | 30'

Après la mort d’un jeune de Vitry tué par un gardien d’immeuble, les médias viennent dans la cité pour faire un reportage et récupérer des images du Collectif. Un film qui pose de nombreuses questions sur le rôle des médias en banlieue, et sur la nécessité de produire soi-même des images.


The Image You Missed

The Image You Missed

Donal Foreman | 2018 | 73' | Irlande, France, États-Unis

Donal Foreman a rarement vu son père, le documentariste américain d’origine irlandaise Arthur MacCaig, mort en 2008. Plongeant dans ses archives, il apprend à connaître ce Parisien d’adoption à travers ces images parfois inédites sur le sujet qui l’a occupé toute sa vie : le conflit nord-irlandais.


Imagine Hong-Kong

Lo Ham | 2003 | 55' | France

L’auteur retourne à Hong-Kong, lieu de sa naissance, et essaye de retrouver les sensations de son enfance. Il n’y retrouvera aucun souvenir, juste quelques fragments d’images, peut-être rêvés. Le voyage le ramène à un temps plus présent.


Les immigrés en France - Le logement

Les Immigrés en France – Le logement

Robert Bozzi | 1970 | 50'

Documentaire sur les conditions de vie et de logement des travailleurs immigrés en banlieue parisienne. La question du logement indigne des migrants est également exposée, notamment dans une longue séquence consacrée au bidonville d’Argenteuil (95).


Impressions

Impressions

Jacques Perconte | 2012 | 48' | France

Sur la côte Normande, les pieds dans l’eau, face aux vagues et aux vents ou sur l’à-pic des falaises, la lumière passe entre les nuages et l’eau en suspension me mouille le visage. Je raconte ce qu’il y a là, les impressionnistes qui venaient peindre. Mais l’image du film ne pense pas à être fidèle. Elle s’agite. Le paysage se transforme. Les couleurs s’écrasent sur l’écran. Quelque chose se passe à cet endroit…


In The Mirror of Maya Deren

Martina Kudacek | 2001 | 103' | Autriche

Ce documentaire retrace la biographie surprenante de l’artiste légendaire Maya Deren. Née à Kiev en 1917, elle devint un personnage central de l’avant-garde américaine après la Deuxième Guerre Mondiale.


In the Shadow of Copacabana

In the Shadow of Copacabana

Denize Galiao | 2014 | 63' | Allemagne / Brazil

Rio de Janeiro : un activiste politique accuse les élus locaux de corruption, jusqu’à ce qu’il soit menacé d’assassinat. Effrayé, il se terre dans son appartement. Le seul moyen d’en sortir semble d’être élu en tant que politicien.


Les Indes galantes

Les Indes galantes

Clément Cogitore | 2017 | 5' | France

Clément Cogitore adapte « L’air des Sauvages » extrait des Indes galantes de Jean-Philippe Rameau, avec le concours d’un groupe de danseurs de Krump, et de trois chorégraphes : Bintou Dembele, Igor Caruge et Brahim Rachiki.


Les Indes Galantes

Clément Cogitore | 2017 | 5'

Clément Cogitore adapte « L’air des Sauvages » extrait des Indes galantes de Jean-Philippe Rameau, avec le concours d’un groupe de danseurs de Krump, et de trois chorégraphes : Bintou Dembele, Igor Caruge et Brahim Rachiki.


Indianara

Indianara

Aude Chevalier-Beaumel, Marcelo Barbosa | 2019 | 84' | Bresil

Révolutionnaire hors norme, Indianara mène avec sa bande un combat pour la survie des personnes transgenres au Brésil. Face aux attaques de son parti politique et à la menace totalitaire qui plane sur le pays, elle rassemble ses forces pour un dernier acte de résistance.


Innisfree

José Luis Guerin | 1991 | 110' | Espagne

José Luis Guerin part en Irlande à la recherche des traces laissées à Innisfree par le tournage du film mythique de John Ford, L’Homme tranquille.


Ins Osen

Sergueï Loznitsa et Marat Magambetov | 1998 | 35' | Allemagne / Russie

La vie quotidienne en milieu rural, quelque part en Russie. Emouvant et amusant en même temps.


Les insensés, fragments pour un passage

Béatrice Kordon | 2014 | 58' | France

« Enfermé dans le navire d’où on n’échappe pas, le fou est confié à la rivière aux mille bras, à la mer aux mille chemins, à cette grande incertitude extérieure à tout. Il est prisonnier au milieu de la plus libre, de la plus ouverte des routes. Il est le Passager par excellence, c’est-à-dire le prisonnier du passage. Et la terre sur laquelle il abordera on ne la connaît pas, tout comme on ne sait pas, quand il prend pied quelque part, de quelle terre il vient. »


L’Instinct de conservation

L’Instinct de conservation

Pauline Horovitz | 2009 | 4' | France

Sur tous les objets qui devraient finir à la poubelle, mais que je garde, parce qu’ils sont devenus des reliques de personnes absentes : tickets de métro, lettres, vieux jouets, savons d’hôtels, etc.


L’Intervalle de résonance

L’Intervalle de résonance

Clément Cogitore | 2016 | 23' | France

Présentée à l’origine sous forme d’installation, la vidéo prend pour point de départ deux manifestations aux origines physiques inexpliquées : la perception supposée de sons émis par les aurores boréales, et l’apparition d’une formation lumineuse mystérieuse en Alaska. Dans les deux cas, les superstitions et les systèmes de croyance Inuit et Saami viennent perturber la recherche d’explications scientifiques.


L’Inventaire de Jean Rouch

Guillaume Casset et Julien Donada | 1993 | 32'

Jean Rouch est confronté à une succession d’objets qu’il commente sur le vif.


Invente-moi un pays

Catalina Villar | 2005 | 56' | France

J’ai proposé à des enfants apprenant à vivre en exil en France de faire avec eux un court-métrage de fiction. Ils vivent tous dans un CADA à Melun, ont quitté un pays en guerre ou une situation de répression extrême. Je filme lorsqu’ils rêvent ce court-métrage, l’écrivent, le repèrent et le préparent. Ce processus de création sera l’occasion de parler ou d’évoquer des souvenirs. Ce qui me semble important n’est pas la vérité de ce que les enfants ont vécu ni la réalité des guerres qu’ils ont traversés. C’est plutôt l’imaginaire qu’ils déploient pour s’en sortir.


Invisibles, les Travailleurs du clic

Henri Poulain | 2020 | 90' | France

Invisibles – Les travailleurs du clic est un documentaire qui part à la rencontre de ceux qu’on ne voit plus ou dont on ignore même souvent l’existence. Auto-entrepreneurs, précarisés, mal payés, producteurs et productrices permanents de données – cet or numérique – accaparées par les plateformes, réduits au silence par des contrats absurdes, leurs histoires et leurs quotidiens parlent de notre réalité, de sa face cachée.

Ils vivent et travaillent à Lyon, Barcelone, Dublin, Antananarivo… Ils s’appellent Bilel, Zlat, Nathalie, Nomena, Ny Kanto, Amélie, Chris,Édouard…


Iranien

Iranien

Mehran Tamadon | 2014 | 105' | France / Suisse

Iranien athée, le réalisateur Mehran Tamadon a réussi à convaincre quatre mollahs, partisans de la République Islamique d’Iran, de venir habiter et discuter avec lui pendant deux jours. Dans ce huis clos, les débats se mêlent à la vie quotidienne pour faire émerger sans cesse cette question : comment vivre ensemble lorsque l’appréhension du monde des uns et des autres est si opposée ? La liberté, la religion, la place de la femme sont autant de sujets de discorde qui viennent peu à peu troubler la quiétude du salon, mais toujours dans une ambiance étrangement détendue où chacun se taquine mutuellement.


Irina Ionesco, nocturnes porte dorée

Delphine Camolli | 2003 | 58' | France

L’univers d’Irina Ionesco, personnage singulier de la photographie contemporaine, à travers son appartement de la Porte Dorée, à Paris…


Irish voices

Irish voices

Arthur MacCaig | 1995 | 13' | Irlande

Après les massacres du Bloody Sunday en 1972, le gouvernement anglais réduit l’accès à la radio et à la télévision à tous ceux qui soutiennent l’IRA. Les programmes qui font référence à l’Irlande sont censurés. Cependant, quelques failles étranges apparaissent… « Irish Voices» est une introduction unique à la guerre menée par les médias dans le conflit irlandais.


Isabelle Eberhardt, ou la fièvre de l’errance

Ali Akika | 2008 | 59' | France

Dans ‘’Isabelle Eberhardt ou la fièvre de l’errance’’, le cinéaste va à la recherche des traces que la légendaire écrivaine d’origine russe a semées à partir d’El Oued en passant par Alger, Béchar, Kénadza et enfin à Aïn Séfra où elle repose à jamais dans un cimetière à l’ombre et dans le silence de ce désert qu’elle a somptueusement décrit. Fuyant le continent où Nietzche avait annoncé ‘‘la mort de Dieu’’, elle va à l’aventure dans les immensités du désert, lieu historique et mythologique des croyances monothéistes, pour assouvir son besoin de spiritualité et se découvrir une nouvelle identité, elle qui a tant souffert du ‘’néant’’ du père et de l’exil en Suisse, loin de son pays la Russie qu’elle n’a jamais connue mais qu’elle a toujours fantasmée et chérie.


Istanbul

Martine Rousset | 1997-2007 | 100' | France

Le portrait d’une ville en « robe de temps » : Arpenter infiniment, filmer tout au long des années . aller – venir – revenir … Laisser affleurer à l’orée du visible, les flux mêlés des temps – spirale. Re-filmer, passage au sas, passage au crible. Voir où le regard se porte sans y voir. Lire et transcrire Un travail d’arpenteur, d’archéologue, d’alchimiste et de scribe.


I tempi felici verranno presto

Alessandro Comodin | 2015 | 102' | Italie

Tommaso et Arturo, en fuite, se réfugient dans la forêt. Des années plus tard, cette forêt est infestée de loups. Ariane y découvre un trou étrange. Ariane est-elle la jeune femme dont on parle dans cette légende de la vallée ? Pourquoi s’est-elle aventurée dans ce trou ? Cela reste un mystère. Cette histoire, chacun la raconte à sa façon, mais tous s’accordent à dire que le loup, Ariane l’a bel et bien trouvé.


I’m Dead After Work

Justin Nowell | 2003 | 7' | Etats-Unis

Nelson Beauchamp, technicien au crématorium animalier de Long Island, côtoie la mort chaque jour…


Jacques Lacan, la psychanalyse réinventée

Elisabeth Kapnist et Elisabeth Roudinesco | 2001 | 63' | France

Psychiatre et psychanalyste, héritier de Sigmund Freud, Jacques Lacan fut l’initiateur d’un véritable réveil de la psychanalyse en France et dans le monde. Clinicien de la folie féminine et de la paranoïa, il s’inspira de la philosophie allemande pour bâtir de nouveaux concepts et délivra son enseignement pendant un quart de siècle – de 1953 à 1979 – tout au long de son fameux séminaire où se retrouvaient des cliniciens et des intellectuels. Pour éclairer ce parcours singulier, les auteurs du film ont fait appel à la parole de deux philosophes, Jacques Derrida et Christian Jambet, ainsi qu’au témoignage de trois psychanalystes : un Français, Jean-Bertrand Portalis, une Anglaise, Juliet Mitchell, une Portugaise, Maria Belo.


Jadis, j’avais une terre

Juliette Goursat | 2010 | 30' | France

Schamal est né dans les montagnes du Kurdistan, à côté d’un lac de cristal. Contraint de fuir l’Irak, il vit depuis plusieurs années à Stuttgart, dans un wagon, au sein d’un environnement radicalement opposé à celui dans lequel il a grandi. Il est néanmoins parvenu à s’approprier progressivement cet espace grâce aux œuvres qu’il crée à partir d’objets trouvés dans des parcs à ferraille. En s’appuyant sur ses films de famille tournés en Irak, Jadis, j’avais une terre tisse des liens entre ses existences à Stuttgart et au Kurdistan


J’ai l’honneur de

J’ai l’honneur de

Caroline Parietti | 2013 | 58' | France

“Il y a un jour une femme, qui vient frapper à une porte. Où donc était le camp, demande-t-elle. Je ne sais pas, madame. De quel camp parlez-vous ?” Sous les talus élégants se cachent tous les souvenirs des hommes. À Angoulême, certains se rappellent, et d’autres pas. Sonia, Micheline et René racontent ce que les archives poussiéreuses gardent pour elles. À Angoulême, les nomades de jadis ont tant de souvenirs enfouis sous les paysages de la ville.


James Elroy

James Ellroy

Benoît Cohen | 1999 | 47' | France

Dans ce portrait réalisé par son éditeur français, haletant et chaotique, dense et violent comme son écriture, le « révérend » Ellroy en personne, mène la danse. Ses propos et sa visite guidée de L.A., territoire d’expérience et protagoniste de la majeure partie de son œuvre, sont scandés par des citations, tirées majoritairement de Ma part d’ombre (Rivages, 1997), récit d’une double enquête que mène Ellroy sur l’assassinat de sa mère et sa propre vie d’enfant orphelin d’adolescent perturbé et d’écrivain hanté.


Le Jardin de Jad

Lazarevski Georgi | 2007 | 60' | France

À l’est de Jérusalem, la construction du mur de sécurité se poursuit à quelques mètres d’un hospice pour vieillards. La vie des pensionnaires et du personnel soignant s’en trouve bouleversée. La progression inéluctable et spectaculaire du mur les isole chaque jour un peu plus du monde des vivants et se fait l’écho de la mort qui approche. Pourtant, entre les murs et dans les jardins de Notre Dame des Douleurs, certains résistent dans la révolte ou le déni, l’insouciance ou la nostalgie. Il en découle une comédie absurde sur fond d’actualité dramatique, qui prête autant à rire qu’à pleurer.


Jaurès

Jaurès

Vincent Dieutre | 2012 | 83' | France

Elle est venue voir. Je n’ai aucune photo de Simon à lui montrer, aucune trace que ces plans volés, pris des fenêtres de chez lui, du côté du métro Jaurès: le canal, les voitures, la vie de quartier et cette poignée de réfugiés afghans confinés sous la voûte Lafayette… Alors, Elle visionne avec moi, Elle m’interroge, nous voyons défiler les saisons de cette dernière année de ma vie avec Simon, les derniers mois du combat harassant des réfugiés pour trouver une place ici, à Paris. Bien sûr, tout est fini, campement et histoire d’amour, mais Elle et moi savons désormais que, l’air de rien,le monde entier en a été légèrement… transformé.


Je m’appelle Hélène

Hélène Motteau | 2008 | 56' | France / Belgique

C’est l’histoire d’une jeune femme qui va à la rencontre de sa mère et de la mère de sa mère au même âge. La vingtaine. 1956 pour l’une, 1977 pour l’autre. C’est une enquête sur la vie de ces femmes à ce moment-là, par le biais des traces laissées. Parce qu’il faut leurs traces pour engendrer la sienne…


Je n’ai plus peur de la nuit

Sarah Guillemet, Leïla Porcher | 2020 | 72' | France

Dans les montagnes entre l’Irak et l’Iran, deux femmes kurdes, Hélia et Sama, décident de prendre clandestinement les armes pour faire face à la violence qu’elles subissent en Iran. Au sein du campement du parti du Komala, elles commencent leur formation politique et militaire au côté de 20 camarades hommes. Mais, bien au-delà d’un apprentissage guerrier, la formation redonne à ces gens meurtris la capacité d’agir, de prendre la parole, de se penser et de se dire.

« On a essayé de filmer cette transformation, la rapidité de cette transformation, l’intensité de l’expérience qu’elles traversaient, la manière dont elles passaient d’un monde à un autre. »

Sarah Guillemet et Leïla Porcher

Retrouvez sur notre blog Mediapart l’entretien avec Sarah Guillemet et Leïla Porcher réalisé dans le cadre de l’édition 2020 du festival les Écrans Documentaires


Je ne me souviens de rien

Je ne me souviens de rien

Diane Sara Bouzgarrou | 2017 | 59' | France

Souffrant du trouble bipolaire, je traverse en 2011 un épisode maniaco-dépressif d’une telle intensité qu’il me laisse presque entièrement amnésique. Me restent ces dizaines d’heures de rushes et ces deux carnets remplis d’écrits, de collages, de dessins – précieuses traces de mon séjour en clinique psychiatrique. Plus de quatre ans après, ces quelques mois de ma vie sont encore inaccessibles à ma mémoire. Le projet de ce film : la reconstituer.


Je vous suis par la présente

Je vous suis par la présente

Jean Breschand | 2001 | 17' | France

Les images sont comme les fresques de Pise dont parle Stendhal : d’elles, il ne reste que « le souvenir de l’effet » qu’elles ont produit sur nous. J’aimerais que l’on reçoive cette lettre comme si elle était écrite au dos d’une carte postale. Elle montre les vestiges d’un voyage au Portugal, à la recherche de gravures pré-historiques, d’une image antédiluvienne. A la recherche de son destinataire, que toute lettre invente toujours un peu. Car elle est tournée vers l’autre, pour que, là-bas, de l’autre côté du pont, son existence soit moins fantôme. Elle en montre plus qu’elle ne le dit, elle entretient – entre tien – un lien malgré les distances, ou plutôt, du fond des coupures, des séparations.


Jean le bienheureux- trois tentatives d’arrêt du tabac

Peter Liechti | 2003 | 90' | Suisse

C’est l’histoire d’un homme qui se met en marche pour arrêter de fumer. C’est pourquoi il entreprend de se rendre à pied de son lieu de résidence actuel, Zurich, à sa ville natale, Saint-Gall, où son tabagisme a commencé. Il est prêt à recommencer ce voyage – en empruntant à chaque fois un chemin différent – aussi souvent qu’il le faudra pour atteindre son but : enfin non-fumeur ! Ce film est un règlement de comptes et une déclaration d’amour. Un road movie pour piéton, un film local pour déracinés. Un hommage à tous les fumeurs et autres maniaques, à tous les pauvres diables qui ont su (malgré tout) garder la tête haute.


Jean Rouch en zijn kamera in het hart van Afrika

Philo Bregstein | 1977 | 74' | Pays-Bas

Philo Bregstein suit Jean Rouch au Musée de l’Homme à Paris et à l’Institut de recherche en sciences humaines à Niamey, au Niger, où il a créé un secteur cinéma.


Jean Rouch, premier film : 1947-1991

Dominique Dubosc | 1991 | 26' | France

Le premier film de la filmographie de Jean Rouch “Au Pays des Mages Noirs” n’est pas réellement son premier film : il fut monté à partir d’images tournées par lui en 1947, mais organisées dans un ordre qui n’était pas le sien et surtout, accompagnées d’un commentaire colonialiste dit par un radio-reporter sportif… Devant nous, Jean Rouch improvise un nouveau commentaire en harmonie avec ses images et termine ainsi, en 1991, son “premier film”.


Jean Sénac, le forgeron du soleil

Ali Akika | 2003 | 60' | France

Le parcours d’un homme engagé, dévoué à l’art, épris douloureusement de son pays, l’Algérie, homme de lettre et poète.


Jean-Marie Pelt, le jardinier du Bon Dieu

Patrick Basso | 2016 | 52' | France

Scientifique, écrivain, formidable vulgarisateur, défenseur de l’environnement, bâtisseur et croyant : Jean-Marie Pelt était tout cela à la fois. En notre époque troublée, son héritage humaniste nous est précieux, et nous invite à méditer sur une harmonie à réinventer entre l’homme et la nature, sur les limites de la croissance et de la société́ de consommation. Les nombreux amis et disciples de Jean-Marie Pelt témoignent dans ce film-hommage, dont le tournage avait commencé avec lui.


Je suis Gong

Laurie Lassalle | 2015 | 19' | France

Sur un site de rencontre imaginaire, via des webcam disposées dans la cité de La Grande Borne, à Grigny, des jeunes se rencontrent, se confrontent pour la première fois au hasard des connexions. Un panorama de jeunes individus, qui nous offre une vision inédite de ce quartier, vu de l’intérieur. A chaque visage apparaît un nouveau lieu, et par ces champs sans contre-champs, la frontière entre les différents espaces s’annule. Les conversations s’entremêlent et se répondent.


Je suis le peuple

Je suis le peuple

Anna Roussillon | 2015 | 111' | France

Alors que le peuple égyptien se soulève place Tahrir, les villageois des campagnes du sud suivent la révolution sur leurs écrans de télévision. Du renversement de Moubarak à l’élection et la chute de Morsi, le film suit ces bouleversements du point de vue de Farraj, un paysan de la vallée de Louxor. Au fil du quotidien agricole, entre espoirs et déceptions, le changement se fait attendre.


João Bénard da Costa, Outros Amarão as Coisas que eu Amei

Manuel Mozos | 2014 | 75' | Portugal

Un hommage au cinéma à travers la vie extraordinaire de João Bénard da Costa – directeur de la Cinémathèque portugaise pendant 18 ans mais aussi acteur, cinéphile, auteur inspiré et lecteur créatif. Ce document est une biographie peu ordinaire où l’histoire d’un homme est racontée à travers les choses qu’il aimait, craignait et contemplait le plus. De la peinture baroque à la littérature de Borges, D’AUTRES AIMERONT LES CHOSES QUE J’AI AIMÉES est le journal intime ensorcelant d’un homme universel.


Joëlle Léandre Bassecontinue

Christine Baudillon | 2008 | 140' | France

Joëlle Léandre, contrebassiste, improvisatrice et compositrice est une des figures importantes de l’improvisation libre. Formée à la musique d’orchestre et à la musique contemporaine, elle joue plusieurs années au sein des ensembles Itinéraire, 2e2m ainsi que l’Intercontemporain de Pierre Boulez. Christine Baudillon ne s’est pas trompée : dès les premières images de son portrait, elle cadre serré un corps large, rond, amoureusement arc-bouté sur une pièce de bois non moins ronde, large, dansant elle aussi sous les coups d’archet et les allers et retours de la main sur son cou. Dans une réalisation sobre, tout en plans fixes, la cinéaste offre un idéal contrepoint à l’énergie débordante de son sujet.


Jolie chanson

Jolie chanson

Vincent Guilbert | 2015 | 30' | France

Fragments d’un portrait de Jean-Louis Costes, artiste sincère, créateur protéiforme, poète de l’excès expiant immuablement son angoisse à travers la chanson, la performance, le dessin et l’écriture…


Jothiammal Nagar

Jothiammal Nagar

Claire Cahu | 2009 | 20' | France

Les habitants du bidonville de Jothiammal Nagar (Madras, Inde) n’ont accès à l’eau que pendant 3 heures dans la journée. A l’aube, ils s’organisent pour la collecte autour des pompes publiques du quartier et le stockage de l’eau…


Jour après jour

Jean-Daniel Pollet et Jean-Paul Fargier | 2006 | 65' | France

Il habite le monde comme sa maison : immobile. Un grave accident l’a cloué là, en ce point du monde : une maison au milieu d’un grand jardin. Il ne peut plus parcourir le monde : il le contemple jour après jour depuis sa maison. Il est cinéaste. Il n’a vécu que pour faire des films. Toujours un de plus : envers et contre toutes les circonstances. Il imagine faire un film avec toutes ses images fixes, se ranimant par conjonction, juxtaposition, succession. Il en isolerait, dans le lot innombrable, ce qu’il en faut pour voir une année s’écouler, quatre saisons, jour après jour. (source : www.festival-larochelle.org)


Journal au ralenti

Eric Watt | 2003 | 34' | France

Récit collectif inventé avec 28 habitants de la ville de Bourges lors d’une résidence d’artiste qui a duré trois mois. Le contrat qui nous lie est un petit carnet à spirale dans lequel chacun s’engage à écrire quotidiennement. Le carnet de l’un est lu par l’autre. Les mots des uns et des autres se mêlent devant la caméra, pour dire l’automne dans une petite ville du centre de la France, le temps qui passe, les doutes, les douleurs, les douceurs et l’ennui…


Journal international des quartiers

collectif | | 0'

Un programme de web tv à l’initiative de Télétamburos (Vénézuela).


Journaux de rue

Jean-Claude Charnay | 1998 | 52' | France

Qui sont ces hommes et ces femmes qui vendent les journaux dans la rue ? Qui aide-t-on en achetant ces journaux ? Le vendeur ? L’éditeur ? … Ce dernier est-il au-dessus de tout soupçon ? Ces constats et ces questions conduisent les réalisateurs à explorer l’ensemble de la sphère des journaux de rue en partant des vendeurs, qui en sont la cheville ouvrière.


Une Journée d’Andreï Arsenevitch

Une Journée d’Andreï Arsenevitch

Chris Marker | 1999 | 55' | France

1987 : la famille d’Andreï Tarkovski, retenue depuis cinq ans en URSS par les autorités, obtient une autorisation de sortie pour rejoindre le réalisateur exilé, gravement malade, proche de la fin. Chris Marker entrelace cette scène éprouvante d’images plus anciennes du cinéaste au travail et d’extraits de ses films. Il se fait le guide, le •guill•Stalker•guill• agile de cette zone mouvante, dangereuse et mystique qu’est l’œuvre de Tarkovski.


Jours de grève à Paris-Nord

Jean-Louis Comolli et Ginette Lavigne | 2003 | 90' | France

•guill•En décembre 1995, nous avons rencontré six cheminots en grève. Pendant cinq jours et trois nuits, nous les avons filmés, à l’Antenne Traction de Paris-Nord, sur les voies, les quais, d’un dépôt à l’autre…•guill•


Los jovenes mertos

Leandro Listorti | 2009 | 73' | Argentine

Depuis la fin des années 1990, plus de trente adolescents ont mis fin à leurs jours à Las Heras, une ville de la province de Santa Cruz., sans laisser aucune indication pouvant expliquer leur geste, que personne ne peut expliquer. A partir de ces suicides et d’autres décès plus récents, ce film évoque la vacuité et le mystère qui entourent la vie et la mort de ces jeunes.


Jules et les siens

Création collective | 1979 | 50' | France

Un film de création collective réalisé au cours d’une série de stages de formation au cinéma 16 mm en pays minier. Un hommage aux Mineurs à travers le langage et le poème de l’un des leurs, Jules Grare


Julia Kristeva, étrange étrangère

François Caillat | 2005 | 60' | France

Linguiste, théoricienne de la littérature, psychanalyste et romancière, Julia Kristeva s’est imposée comme une figure dominante de la scène intellectuelle par ses écrits, son enseignement et sa pratique dans le champ théorique et social.


Jura

Coline Beuvelet | 2021 | 53' | France

Sur les paysages amples, rudes du Jura et au fil des saisons, Claude, Philippe et Raphael, éleveurs et producteurs de lait ont accepté de dévoiler leurs vies, leurs préoccupations quotidiennes, leurs inquiétudes quant à l’avenir, leur attachement viscéral à la terre mais également leur lassitude et leur fatigue.


Le Juste prix

Sylvie Coren et Patrick Laroche | 2003 | 11' | France

Andines est une scop importatrice d’Afrique et d’Amérique latine. L’équité des échanges et la valeur ajoutée du commerce équitable, une réalité tangible ? montrable ?


Juste un jeu

Daniela Lanzuisi | 2018 | 69' | France

La Justice, la vraie et puis celle qu’un groupe d’adolescents met en scène dans un jeu de rôle. Le mot Justice n’évoque pour eux qu’une institution qui s’est imposée un jour dans leur vie en les plaçant dans un foyer. Ils vont pourtant devenir les acteurs d’un procès, dans un véritable Tribunal correctionnel. Que vont-ils faire de leurs doutes et de leur colère maintenant que c’est à eux de rendre justice ?


Juste une femme

Mitra Farahani | 2001 | 30' | France

Téhéran, octobre 2000. Un transsexuel se prépare à passer sa première journée en tant que femme. Elle se confie et nous explique son point de vue sur la religion : dans sa nouvelle vie, elle est femme dans le respect des traditions.


Justice Foraine

Jean-Luc Léon | 2002 | 90' | France

L’auteur a suivi des audiences civiles et correctionnelles en Polynésie française. Trois affaires filmées en détail, où l’on suit chacun des protagonistes : juges, procureurs, greffiers, avocats, prévenus, assistants sociaux, gendarmes, huissiers.


J’ai oublié

J’ai oublié

Teddy Williams | 2014 | 25' | France

Qu’y a-t-il entre le fond de la mer et le ciel, entre les pores de sa peau et les étoiles ? Un garçon qui gaspille presque tout son temps en travaillant semble commencer à soupçonner que le monde peut être étonnant.


J’ai pas tué Saddam !

Guillaume Bordier | 2005 | 50' | France

La vie dans une petite auberge dans les montagnes afghanes, au milieu de l’hiver. Deux pièces : une cuisine et une pièce commune où l’on mange et dort à même le sol. On y croise des commerçants, des soldats, des paysans des montagnes voisines, des trafiquants d’héroïne, des patients du dispensaire et… un voyageur occidental avec sa caméra, tombé là par hasard. Le film retrace les liens créés dans ce lieu isolé, pendant plusieurs semaines, entre le réalisateur et les gens de passage : un échange de regards.


J’ai quitté l’Aquitaine

Laurent Roth | 2005 | 52' | France

Un réalisateur interné dans une institution psychiatrique tente de trouver la guérison en convoquant l’ensemble des membres de sa famille pour un test collectif: il s’agit, à l’aide d’une boîte de jeu de construction, d’essayer de restituer le plus exactement possible le bonheur tel qu’il était dans la maison de famille, disparue il y a maintenant 25 ans. Si un seul membre de la famille réussissait à tout restituer, le patient pourrait guérir, c’est une chose certaine… Mais rien ne devait se passer comme prévu.


J’en voulais pas

Marie-Francine Le Jalu | 2002 | 50'

Différents parcours. Des expériences singulières qui entrent en résonance et dessinent peu à peu les formes d’un désarroi, d’une interrogation quant au devenir d’un espace collectif partageable.


J’espère que tu m’entends

Thierry Compain | 2001 | 30' | France

Une radio locale diffuse les messages adressés aux personnes incarcérées des deux prisons de la ville de Rennes. «A bout de voix» comme l’on porte à bout de bras, pour sauver.


Kalamees

Eléonore de Montesquiou | 2009 | 28' | Estonie

Sasha est pêcheur. L’hiver, il pêche sur les rivières ou les lacs gelés à la frontière entre l’Estonie et la Russie. Sasha est né à Narva (Estonie), il a grandi de l’autre côté du pont, à Ivangorod (Russie). Aujourd’hui, il franchit le pont tous les jours et travaille à l’usine de Kreenholm, à Narva. Mon film est un moment en suspension dans cet entre-deux qu’est le lac gelé entre la Russie et l’Estonie : que cela signifie-t-il de vivre sur une frontière à la limite de l’Europe? Comment s’organise la pêche dans ces conditions de froid extrême?


Kamel s’est suicidé six fois son, père est mort

Soufiane Adel | 2007 | 9' | France/Mali

•guill•Un soir dans la semaine, mon grand-père Tahar décède en soins palliatifs. Zouina, sa belle-fille est là. Aziz, son fils est là. Fayçal est là. Je suis là. Dieu n’est pas là ?•guill• Kamel arrive trop tard.


Kapital

Pier Emanuel Petit | 2010 | 93' | France

Le monde est petit, Montreuil est vaste. Le film est la traversée subjective d’une ville de caractère, un voyage dans une époque paradoxale, un tour du monde à l’endroit où l’on est, emmenés par des personnages bigarrés, miséreux et splendides, ordinaires et rares. Des petites histoires qui en tissent une seule, qui contribuent peut-être à réfléchir sans juger.


Kaspar Film

Florence Pezon | 2011 | 57' | France

D’après le récit de Kaspar Hauser par lui-même, 1828, Nuremberg.


Kawasaki keirin

Kawasaki keirin

Sayaka Mizuno | 2016 | 40' | Suisse

Une minuscule buvette-épicerie de la ville industrielle de Kawasaki au Japon est le lieu de rencontre d’habitués occupés à boire des bières en cannette, à discuter de tout et de rien et à jouer aux courses cyclistes du vélodrome tout proche. C’est le repaire des retrouvailles, le lieu de la parenthèse dans un quotidien morne. « J’aime les choses qui flottent, parce que dans l’eau, je coule » confie le tenancier. Pour lui, comme pour ses clients, les cyclistes accrochés à leurs pédales, filant en ligne et imperturbables, sont un peu comme une bouée, le vélodrome, comme un bateau.


Kaya Poochhe Maya Se

Arvind Sinha | 2003 | 88' | Inde

Howrah Station est une immense gare indienne, au bord du Gange et de ses eaux sales et saintes. Le film tente de capturer la vie fourmillante d’une société en plein mouvement, sans pour autant échapper à la fascination pour ce vieux fleuve indéchiffrable. En réalité, Howrah Station, son pont, son fleuve, sont un prétexte pour prendre le pouls de la condition humaine, et entamer une réflexion filmique sur les implications philosophiques, spirituelles et émotionnelles du voyage, entre réalisme et surréalisme.


Kdl’s wor(l)ds

Thomas Aufort | 2002 | 9'

Après avoir mis en scène le peintre coréen Lee Kui-Dae dans toutes sortes de situations banales, le narrateur évoque sa première rencontre avec l’artiste et cherche des similitudes entre le personnage et la musique de Mingus.


Kempinski

Neil Beloufa | 2007 | 14' | France/Mali

Bienvenu à Kempinski, Les habitants de ce lieu mystique et animiste nous le présentent. Ce documentaire de science-fiction n’a pas de scripte et son scénario est causé par une règle du jeu spécifique.Les interviewés imaginent le futur et en parlent au présent. L’aspect séduisant de la vidéo mène vers des stéréotypes exotiques et une lecture fictive de ce vrai documentaire d’anticipation. Kempinski est par ailleurs un groupe hôtelier. Le montage est mélodique et hypnotique. Tourné à Mopti au Mali.


Khak e Todjikiston

Anne-Celine Bossu | 2007 | 28' | France

A la frontière afghane, des visages, des figures, des actes quotidiens, une humanité accueillante. Nous sommes tous des invités sur Terre… Je suis partie, au milieu des montagnes, loin, Là où la terre se nomme Zamin, sar zamin, ob o gèl, mars o bôm, vatan… A la frontière afghane, Des visages, des figures, Des actes quotidiens, Une humanité accueillante.


Khamsin

Grégoire Couvert, Grégoire Orio | 2019 | 65' | France

Liban, de nos jours. Les traces de la guerre civile sont encore prégnantes. La corruption des partis gouvernementaux se fait de plus en plus insoutenable. Les corps se soulèvent. Les mots se heurtent. Au cœur de quoi, des musiciens venus de différents horizons branchent leurs instruments et les font résonner de toute part.

« Il y a une forme de résistance active qui peut émerger par le biais de la mémoire. Est-ce que le cinéma participe à lutter contre l’oubli, on a envie de rêver que oui, et d’une certaine manière chaque film qui existe est une trace de mémoire. »

Grégoire Couvert

Retrouvez sur notre blog Mediapart l’entretien avec Grégoire Couvert et Grégoire Orio réalisé dans le cadre de l’édition 2020 du festival les Écrans Documentaires


Khatyn

Jérôme Amimer | 2011 | 46' | France

Evocation de la tragédie de Khatyn, un des milliers de villages russes brûlés par les nazis.


Le Kiosque

Alexandra Pianelli | 2020 | 78' | France

Le kiosque est le journal filmé d’Alexandra, jeune plasticienne venue prêter main forte à sa mère, vendeuse de journaux dans un quartier chic de Paris. De la découverte du métier à la complicité qui se noue avec la clientèle, la réalisatrice joue à la marchande, comme dans un vieux rêve d’enfant. Derrière la caisse, où se succèdent depuis un siècle les membres de sa famille, Alexandra s’amuse à enregistrer le monde comme il va avec son téléphone. Mais la presse papier est en crise et ce petit jeu s’avère finalement plus compliqué que prévu…

« Après tout, ce film est certainement un prétexte pour filmer « l’autre », la rencontre, le temps. Mélanger l’art et la vie ; la vie des gens qui ont traversé la mienne. »

Alexandra Pianelli

Retrouvez sur notre blog Mediapart l’entretien avec Alexandra Pianelli réalisé dans le cadre de l’édition 2020 du festival les Écrans Documentaires


Kommando 52

Kommando 52

Walter Heynowski, Gerhard Scheumann | 1965 | 33' | Allemagne

Un portrait de l’éponyme groupe de mercenaires franco-allemands, dirigé par l’ex-soldat de la Wehrmacht Siegfried « Kongo » Müller, et principal responsable des plus terribles massacres de la crise congolaise de 1964.


Kommunalka

Françoise Huguier | 2008 | 97' | France

Tania, Roustam, Sveta, Natacha, Valentina, Anna et Anatoly vivent en communauté à Saint-Petersbourg dans des conditions précaires. Certains depuis peu, d’autre depuis des années. Devant la caméra, placée à juste distance, les humanités peu à peu prennent chair et les fantômes surgissent : Histoires d’exil et de morts, de destins brisés et de vies échouées… Sans misérabilisme aucun, se mêlent alors les anecdotes personnelles et l’histoire de la Russie, et s’esquissent subrepticement des portraits de citoyens ordinaires survivant dans une société chaotique en pleine mutation…


Koropa

Koropa

Laura Henno | 2016 | 19' | France

Au large de l’archipel des Comores, dans la nuit noire, Patron, un jeune orphelin, apprend à devenir « Commandant ». D’ici peu, il emmènera en vedette ses premiers voyageurs clandestins vers Mayotte.


Koto corse

Yann Dedet | 2008 | 56' | France

Rencontre musicale pour un concert entre la kotoïste, interprète et compositrice Mieko Miyazaki, et le groupe de poliphonies corses Voce Ventu. Après le concert dans l’église d’un village corse, ils ne peuvent s’arrêter de chanter ensemble.


Koweït and see

Martin Hardouin du Parc | 1994 | 18'


Kreuzung

Florian Huber et Benedikt Ritter | 2008 | 21' | Suisse

Il y a des millions de carrefours dans le monde. Mais le carrefour devant ma fenêtre n’est pas banal – car il est •guill•mon•guill• carrefour. En fait, aucun croisement n’est insignifiant. Point de réunion ou de collision, bifurcation, transition, estuaire, point de fuite, centre de commutation ou aiguille jumelle. Chaque croisement est un centre, un foyer où les chemins de nos vies se touchent et concentrent tous les jours, où le monde global et le monde local interagissent. Où passé et avenir se rassemblent pendant une courte période de présence.


Kuoleman kasvot

Kiti Luostarinen | 2002 | 53' | Finlande

Engagée comme volontaire dans un hospice pour malades cancéreux en phase terminale, la cinéaste recueille avec tact leurs paroles et leur manière d’apprivoiser la mort. Une réflexion sur la mort pour les « vivants ».


L’Ambassade

Chris Marker | 1973 | 20' | France

Un film super 8, trouvé dans une ambassade, montre des réfugiés politiques qui organisent leur vie en transit dans ce territoire d’asile après un coup d’État militaire (on pense au Chili de Pinochet, mais rien ne le dit). La voix du commentateur parle de notes prises au jour le jour. Ses images à main levée nous communiquent leur émotion : arrivée des fuyards, organisation de la survie, les uns racontent l’horreur, d’autres restent prostrés. On rassure les enfants. Communistes et anarchistes se disputent, au loin la terrible tour de la police est allumée jour et nuit.


L7: Pretend we’re dead

L7: Pretend we’re dead

Sarah Price | 2016 | 87' | Amérique du nord

Issu d’un crowfunding et basé sur des centaines d’heures d’archives filmées personnelles et d’interviews (Garbage, Nirvana, Joan Jett, Lydia Lunch, CSS…), ce documentaire décrit la folle course, entamée en 1985 durant seize ans, du groupe féminin qui a probablement le mieux définit le son et l’énergie du mouvement Grunge : L7. Un conte sans concession, sans princesses ni prince charmant, qui revisite l’accès au sommet de la célébrité du groupe mais aussi ses plus durs échecs. Un film en forme de piqûre de rappel sur des musiciennes qui furent aussi parmi les premières à défier et dénoncer le sexisme du show-biz américain.


La Jetée

Chris Marker | 1962 | 29' | France

L’histoire débute à Paris, après la « Troisième Guerre mondiale » et la destruction nucléaire de toute la surface de la Terre. Le héros est le cobaye de scientifiques qui cherchent à rétablir un couloir temporel afin de permettre aux hommes du futur de transporter des vivres, des médicaments et des sources d’énergies, d’appeler le passé et l’avenir au secours du présent. Il a été choisi en raison de sa très bonne mémoire visuelle, il garde une image très forte et présente d’un événement vécu pendant son enfance, lors d’une promenade avec sa mère sur la jetée de l’aéroport d’Orly.


Laetitia

Julie Talon | 2013 | 81' | France

A 26 ans, Laetitia était la plus forte. Elle a travaillé dur pour ça. Championne du monde de boxe thaï, elle n’a pas vu le vent tourner, et les autres la dépasser. Mauvaise élève surdouée, elle veut encore la gloire… mais sans les sacrifices. Laetitia désespère son entraineur, n’en fait qu’à sa tête. Mais de toute façon, elle sait qu’elle n’a pas le choix, elle n’existe que par la boxe. A l’entendre, sa vie n’est rien, sauf sur un ring. Difficile d’admettre qu’il faudra un jour raccrocher les gants, renoncer à ce qui vous a fait, à ce pour quoi on a été aimé. Le film commence alors qu’elle attend une date pour un grand combat. Avec 12 kilos de trop.


The Land of Silence

Vimukthi Jayasundara | 2000 | 32' | Sri Lanka

Estropiés, paysans sans ressources, engagés par nécessité dans l’armée sri lankaise… Le cinglant constat des désastres de la guerre.


Landscape

Sergueï Loznitsa | 2003 | 60' | Allemagne / Russie

Un arrêt d’autobus dans un bourg de Russie. Les gens attendent le car. Des bribes de dialogues, des fragments de conversations laissent percevoir leur univers.


Les larmes de l’émigration

Alassane Diago | 2009 | 78' | France-Sénégal

« Les larmes de l’émigration » c’est l’histoire de ma mère qui attend mon père, parti il y a plus de 20 ans. C’est aussi l’histoire de ma sœur qui, aujourd’hui, attend son mari parti il y a cinq ans et celle de ma nièce qui elle non plus ne connaît pas son père. Avec ma caméra, je repars après deux ans d’absence dans ma communauté à Agnam Lidoubé, un village du Fouta sénégalais, pour comprendre comment et pourquoi ma mère a passé toutes ces longues années à attendre.


La Sociale

Gilles Perret | 2016 | 104' | France

Il y a 70 ans, les ordonnances promulguant les champs d’application de la Sécurité sociale étaient votées par le Gouvernement provisoire de la République. Un vieux rêve séculaire émanant des peuples — vouloir vivre sans l’angoisse du lendemain — voyait enfin le jour. Le principal bâtisseur de cet édifice des plus humanistes qui soit se nommait Ambroise Croizat. Qui le connaît aujourd’hui ? Il est temps de raconter cette belle histoire de «la Sécu» : d’où elle vient, comment elle a pu devenir possible, quels sont ses principes de base, quels en furent les bâtisseurs et ce qu’elle est devenue au fil des décennies. LA SOCIALE retrace l’histoire d’une longue lutte vers la dignité tout en dressant, en parallèle, le portrait d’un homme et celui d’une institution incarnée par ses acteurs du quotidien. Avant-première


The Last Hillbilly

Diane Sara Bouzgarrou, Thomas Jenkoe | 2020 | 80' | France

Dans les monts des Appalaches, Kentucky de l’Est, les gens se sentent moins Américains qu’Appalachiens. Ces habitants de l’Amérique blanche rurale ont vécu le déclin économique de leur région. Aux États-Unis, on les appelle les «hillbillies» : bouseux, péquenauds des collines. The Last Hillbilly est le portrait d’une famille à travers les mots de l’un d’entre eux, témoin surprenant d’un monde en train de disparaître et dont il se fait le poète.


The Last Supper Project

The Last Supper Project – A Mediterranean Ecofeminist Dinner

Romina de Novellis | 2021 | 41' | Italie

The Last Supper Project est la dernière étape d’une semaine de résidence: une performance participative, un diner écoféministe et une vidéo de ce processus artistique. Autour d’une table placée au milieu d’un champ d’olivier ravagé par la bactérie Xylella, nous avons créé, avec les chercheur.euse.s de Domus, une œuvre processuelle et relationnelle. Une enquête chorale autour de la Méditerranée grâce à un dernier moment rituel: un dîner vegan dans un champ aux allures de nature morte. Cette performance présente des discussions autour des relations entre la violence, le care et la régénération, en enquêtant sur des problèmes urgents via une approche écoféministe et décoloniale: l’art participatif comme pratique sociale de mise en commun. The Last Supper Project fait partie du programme de résidence Dialoghi Sul Mediterraneo organisé par DOMUS.

Chercheur.euse.s ayant participé : Fabienne Brugère/ Professeure de Philosophie, Université Paris 8 / Vincennes-Saint Denis; Fabien Calvo/ Ancien Directeur de la Recherche et de l’Innovation de l’Institut National du Cancer et Professeur de Médecine à l’Université de Paris; Guilia Casalini/ Conservatrice indépendante, doctorante dans l’art de vivre queer-féministe et fondatrice de CUNTemporary (Arts Féminisme Queer); Romina De Novellis/ Artiste performeuse, chercheuse (Doctorante à l’EHESS) et directrice artistique de la résidence d’artistes Domus; Susan Dabbous/ Consultante en communication pour des ONG de défense des droits humains, journaliste et auteure sur le Moyen Orient; Fabiana Ex-Souza/ Artiste et chercheuse, Brésil/France. ; Barbara Formis/ Maîtresse de conférence en Esthétique et Philosophie de l’art, à l’Ecole des Arts de l’Université Paris 1,
 Panthéon-Sorbonne, à l’institut ACTE, Laboratoire du Geste; Daniela Festa/ Géographe et juriste – Université de Bologne; Séverine Kodjo Grandvaux/ Philosophe et journaliste pour Le Monde; Pascale Laborier/ Professeure de Sciences Politiques et co-directrice du M2 SP(I), Université de Paris Nanterre; Guillaume Le Blanc/ Professeur de philosophie et écrivain, Université de Paris-Est Créteil; Alessandra Pomarico/ Conservatrice indépendante, fondatrice et directrice artistique de Free Home University; Paolo Valerio/ Professeur de psychologie clinique, Université de Naples Federico II; Liliane Vana/ Professeure à l’institut d’étude judiciaire, Université Libre de Bruxelles, Spécialiste de la loi hébraique, Talmudiste, Philologue et fondatrice de LectureSefer – Minian Orthodoxe Participatif; Paola Ugolini/ Critique d’Art et conservatrice de la fondation In-Between Art Film.


LATINOAMERICANA 2002 – journaux parallèles

Fabrice Castanier | 2009 | 195' | France

Road-movie à travers l’Amérique Latine, •guill•avec le Che comme prétexte•guill• – la route suit celle de son journal de voyage en 1952 – •guill•LATINOAMERICANA•guill• explore la société latino-américaine contemporaine et son rapport à sa propre conscience et à son histoire. Intégralement tourné en Super 8 mm, ce film est un journal de voyage impressionniste à la première personne qui part à la rencontre d’une Amérique des exclus, qui croit, lutte et pense, encore aujourd’hui, différemment.


Le Concours

Claire Simon | 2016 | 120' | France

C’est le jour du concours. Les aspirants cinéastes franchissent le lourd portail de la grande école pour la première, et peut être, la dernière fois. Chacun rêve de cinéma, mais aussi de réussite. Tous les espoirs sont permis, toutes les angoisses aussi. Les jeunes gens rêvent et doutent. Les jurés s’interrogent et cherchent leurs héritiers. De l’arrivée des candidats aux délibérations des jurés, le film explore la confrontation entre deux générations et le difficile parcours de sélection qu’organisent nos sociétés contemporaines. Avant-première


La légende de la mère perdue

collectif | 2005 | 20' | France

Le court métrage réalisé par les enfants du film •guill•Invente-moi un pays•guill•, sous la direction de Catalina Villar.


Les Héritiers

Maxence Voiseux | 2016 | 58' | France

Trois frères dans l’Artois : Hubert, le marchand de bestiaux, Dominique, le boucher et Thierry l’éleveur. Trois métiers dans la viande et trois façons d’appréhender la vie et la génération suivante. Comment transmettre ce savoir-faire, cet ancrage à la terre et la vie qui va avec ? Que feront les enfants de cet héritage ?


Lettre à Buda et à Pest

Yves de Peretti | 1989 | 4' | France

Une courte lettre filmée, réalisée pendant la préparation du film « Budapest, l’entre-deux-terres ».


Lettre à Inger

Lettre à Inger

Maria Lucia Castrillon | 2018 | 76' | France

Entre extraits de films, lettres adressées à Chris Marker et témoignages de ses compagnons de route, ce documentaire retrace le parcours d’Inger Servolin une des premières femmes productrices de documentaire en France. Elle fonde en 1968 la coopérative Slon devenue Iskra en 1973, une de rares maisons de production de l’époque qui existe encore.


Lettre à L. et à elles toutes

Swann Dubus-Mallet | 2003 | 16' | France-Madagascar

« L’image était impuissante, il fallait lui substituer une conversation patiente et éclairée. Ce sont les personnes dont la condition m’était la plus étrangère, les prostituées, qui m’ont expliqué ce que je ne pouvais pas comprendre. »


Lettre à la prison

Marc Scialom | 1969 | 70' | France

Tahar, un jeune Tunisien est envoyé en France par sa famille pour aller soutenir son frère, travailleur emmigré emprisonné à Paris pour meurtre. Mais quand il débarque à Marseille, Tahar ne prend pas le train. Il erre dans la ville entre deux monde, celui qu’il a laissé derrière lui et celui qui bouleversé son frère. Un documentaire teinté d’onirisme qui soulève la question de l’émigration avec autant de pertinence, 39 ans après sa réalisation.


Lettre à mon ami Pol Cebe

Michel Desrois | 1970 | 20' | France

Où le ruban d’une autoroute se met à enregistrer les pensées.


La lettre jamais écrite

Dominique Dubosc | 1990 | 55' | France

Toute l’idée de la fameuse série LIVE se ramène peut-être à cette simple proposition : voyons ce que vous êtes capable de raconter en un plan-séquence d’une heure. Alors je raconte, le plus souvent derrière la caméra, parfois à côté, parfois devant. Je raconte les moments rares où, dans ses dernières années, mon père m’a fait partager son amour du Japon, m’a répété ce qu’il croyait digne d’intérêt, ce qu’il croyait vrai, ce qu’il aurait voulu pour moi. Et m’a finalement laissé partir sur mes propres chemins. Peu après notre dernière rencontre, un soir d’avril, mon père a décidé de refermer le livre de sa vie, disant à sa femme : de toute façon, je ne refleurirai plus… J’ai peut-être fait ce film pour lui dire que moi aussi, finalement, j’acceptais de le laisser partir.


Lettres à Francine

Fouad Elkoury | 2002 | 43' | France

Un voyage en Turquie d’un photographe, avec en double trame, le récit d’une maladie…


Leur Algérie

Lina Soualem | 2020 | 72' | France, Algérie, Qatar, Suisse

Après soixante-deux ans de mariage, les grands-parents de Lina, Aïcha et Mabrouk, ont décidé de se séparer. Ensemble, ils étaient venus d’Algérie à Thiers, une petite ville médiévale au centre de la France, il y a plus de soixante ans, et côte à côte ils avaient traversé cette vie chaotique d’immigré·e·s. Pour Lina, leur séparation est l’occasion de questionner leur long voyage d’exil et leur silence.

« Ainsi, en explorant ce pan intime de leur vie, j’ai en même temps cherché à comprendre leur rapport aujourd’hui à l‘Algérie. C’est en tentant de comprendre leur séparation et en cherchant l’Algérie en eux que j’ai découvert l’arrachement et la douleur du déracinement, qui est en fait une douleur qui a été enfouie. »

Lina Soualem

Retrouvez sur notre blog Mediapart l’entretien avec Lina Soualem réalisé dans le cadre de l’édition 2020 du festival les Écrans Documentaires


L’Homme d’Aran

Robert Flaherty | 1934 | 76' | Royaume-Uni

Sur une île irlandaise, une famille de pêcheurs vit au quotidien entre les quelques plantations de pommes de terre et la chasse au requin… Au cours d’une pêche mouvementée, un énorme squale est capturé par un groupe de marins. Il assurera, pour quelques temps, la survie de la petite colonie qui perdra un bateau lors d’une mémorable tempête. Une œuvre d’une rare intensité, d’une indéniable beauté, devenue un classique du septième art et une référence dans le documentaire.


Liberté chérie

Fabrice Losego | 2003 | 33' | Suisse

En Cisjordanie, des ouvriers palestiniens vivent nuit et jour dans leur usine, bloqués par le couvre-feu imposé par les forces israéliennes.


Liebe Arbeit

Vanessa Lenzi | 2005 | 46' | France

La trentaine passée, je ne suis toujours employée nulle part. L’idée de travailler un jour, d’avoir un emploi fixe qui occupe mes journées, mes semaines, ma vie, l’idée de ne plus posséder mon temps, m’a depuis toujours paru insupportable.


A Life to Live

Maciej Adamek | 2003 | 20' | Pologne

En Pologne, une école maternelle spécialisée. Agés de 3 à 5 ans, les enfants entrent dans une période de double apprentissage : celui de tout enfant de cet âge et celui d’être aveugle… Par le jeu, le toucher, ils s’initient aux sens, aux répérages spacio-temporels, etc. Captation sensible, « A life to live » nous livre aussi leurs imaginaires et leurs rêves.


Life Without Death

Frank Cole | 2000 | 83'

Frank Cole, pour conjurer une image familiale traumatisante, se met en danger et entreprend seul la traversée du Sahara.


Light is calling

Light Is Calling

Bill Morrison | 2004 | 8' | États-Unis

Une courte scène du film The Bells (1926) de James Young a été traitée et remontée à l’aide d’une trieuse optique. Une méditation sur le caractère aléatoire et fugace de la vie et de l’amour.


La Línea invisible

Lisa Diez Gracia | 2011 | 43' | France

Immerger le spectateur dans la Caminata Nocturna qui se déroule dans le Parc Eco Alberto chez les Nanhus, une simulation pour les touristes du passage de la frontière, « interprétés » et accompagnés par les Nanhus eux-mêmes, communauté indienne pratiquant fréquemment la migration vers les Etats-Unis.


Un lion nommé l’américain

Un lion nommé l’américain

Jean Rouch | 1972 | 20' | France

Les chasseurs gow de la tribu des Bellah décident de laver l’affront causé par le lion nommé «l’Américain», qui s’était échappé en 1965. Ils retrouvent sa trace, reconnaissable à cause d’une blessure due à un piège, mais le lion se montre plus rusé que les chasseurs et c’est sa lionne qui est tuée. La radio annonce entre-temps la révolte étudiante de mai 1968 en France…


Lisbonne existe-t-elle?

Yves de Peretti | 1998 | 53' | France

La découverte de Lisbonne à travers les itinéraires croisés de ses habitants…


Little Palestine, journal d’un siège

Abdallah Al-Khatib | 2021 | 89' | Liban, France, Qatar

Suite à la révolution syrienne, le régime de Bachar Al-Assad assiège le quartier de Yarmouk (Damas), plus grand camp de réfugiés palestiniens au monde. Yarmouk se retrouve alors isolé et le réalisateur témoigne des privations quotidiennes, tout en rendant hommage au courage des enfants et des habitants du quartier.


Living Chiaying

Gilles Delmas | 2010 | 13' | France

Le portrait d’une danseuse contemporaine à Taiwan, un travail cinématographique en couleur à la pause B, en pixilation. un film frontal ou la gestuelle du corps correspond à celle de la caméra. une interaction entre la rencontre chorégraphique et cinématographique qui décrit au plus proche la tragédie de la solitude de l’artiste. Une réflexion visuelle sur la résilience, les vibrations, les états modifiés de conscience de l’artiste


L’océan de l’oubli

L’océan de l’oubli

Noel Burch et Allan Sekula | 2012 | 113' | Pays-bas

Ce film traite de la globalisation et le rôle que la mer y joue – comme l’espace oublié de ces temps modernes. Nous voulons montrer les effets inéluctables de la globalisation comme un pas indispensable dans le développement du capitalisme dans un système économique mondial. Le film fait l’analyse du transport des cargaisons maritimes à travers le monde, dans lequel la mer joue un rôle crucial.


Loin de moi

Jenny Saastamoinen | 2008 | 43' | France

« Peut-être que si je relis tout, j’arriverai à moi… » Fragments d’écriture qui disent l’ordinaire des jours et construisent l’identité. Allégorie de l’existence et du temps qui passe dans les lignes des cahiers ou des visages. Quand le regard se tourne vers l’intérieur… Une circulation à travers quatre journaux intimes.


Loin de vous j’ai grandi

Marie Dumora | 2020 | 102' | France

Depuis longtemps, Nicolas se débrouille seul. Aujourd’hui il a treize ans, aime l’histoire d’Ulysse, Jack London, et vit en foyer dans la vallée de la Bruche avec son ami Saef, arrivé lui, de loin, par la mer. Ensemble ils partent dans les bois écouter leur musique, ils parlent filles et mobylettes. Ou fuguent. Parfois, Nicolas retrouve sa mère pour un baptême, une virée à la fête foraine, une grenadine. Mais un jour il a quinze ans et l’avenir s’approche.


Loisada, avenue C

Maeva Aubert | 2003 | 52' | France

Loisada c’est le Lower East Side dans le jargon des Portoricains new-yorkais. Au milieu de ce quartier désœuvré pousse un jardin communautaire, que j’ai filmé sur plusieurs saisons à l’époque où je comptais moi aussi parmi les jardiniers. A travers leur parole, une parabole sur le métissage des cultures urbaines et humaines à New-York.


Longue distance

Basile Remaury | 2002 | 27'

Plongée d’une nuit dans l’univers de deux routiers liés par le travail et un peu plus que le travail…


Lucebert, temps et adieux

Johan van der Keuken | 1995 | 52' | Pays-Bas

Fasciné depuis toujours par l’art de Lucebert (1924-1994), l’un des poètes les plus influents de la littérature néerlandaise, également artiste visuel, Johan van der Keuken lui a consacré trois courts métrages en 1962, en 1967 et en 1994. Ce triptyque est réuni en un seul film dont le dernier volet a été tourné dans l’atelier de Lucebert peu après sa mort.


Lumière du Nord

Sergei Loznitsa | 2008 | 52' | France

En cette fin d’automne, juste avant que la nuit polaire n’ensevelisse tout, quelques heures de lumière par jour subsistent dans le village de Soumskiy Pozad, à mille kilomètres au nord de Saint-Pétersbourg, en Carélie, au bord de la Mer Blanche. C’est la Russie des forêts sans fin et des carrés de patates. Relié au reste du pays par une vague route boueuse et un morceau de voie ferrée, le village vit dans un temps suspendu et mystérieux. Les habitants, robustes et intransigeants, travaillent tranquillement : aucune nécessité autre que les conditions climatiques ne les presse. C’est la Russie heureuse, encore, et froide.


Lumière ! L’Aventure commence

Lumière ! L’Aventure commence

Thierry Frémaux, Louis Lumière, Auguste Lumière | 2017 | 90' | France

En 1895, les frères Lumière inventent le Cinématographe et tournent parmi les tout-premiers films de l’histoire du cinéma. Mise en scène, travelling, trucage ou remake, ils inventent aussi l’art de filmer. Chefs-d’œuvre mondialement célèbres ou pépites méconnues, cette sélection de films restaurés offre un voyage aux origines du cinéma. Ces images inoubliables sont un regard unique sur la France et le Monde qui s’ouvrent au 20e siècle. Lumière, l’aventure du cinéma commence !


L’Homme à moitié dégelé

Anne Deligne et Daniel de Valck | 2001 | 61' | Belgique

Comment, malgré les vertigineuses difficultés de la vie quotidienne en Sibérie, l’avidité de la création artistique reste si grande ? Un film sous forme de questions, de ballade musicale, de rencontres, de conversations…


La machine panoptique

Pascal Kane | 1979 | 17' | France

Le philosophe anglais Jeremy Bentham imagine en 1786 un dispositif idéal, le •guill•panoptique•guill•, pour surveiller les hommes et gouverner leur condition.


Machines Nomades

Film Collectif | 2012 | 30' | Grèce

Machines Nomades est un film collectif réalisé à Thessalonique. Il s’agit d’un projet initié par trois étudiants de cinéma (Maya Tsabrou, Maria-Eva Mavridou et Yannis Vlahopoulos), mais qui a été conçu et mis en place plus largement, par un groupe de gens ayant un objectif commun : parler de l’absurdité de la lutte pour, enfin, créer « un petit terrain de création entre camarades » et « quelques moments de joie et de création, avant l’affrontement ».


Madagascar, carnet de voyage

Madagascar, carnet de voyage

Bastien Dubois | 2009 | 12' | France

La Famadihana, coutume malgache qui signifie retournement des morts, donne lieu à d’importantes festivités, à des danses et des sacrifices de zebus. Mais elle démontre surtout l’importance du culte des anciens dans la société du Madagascar. L’histoire est racontée en carnet de voyage, retraçant le parcours d’un voyageur occidental confronté à ces différentes coutumes. Les pages du carnet se tournent et les dessins s’animent pour nous faire parcourir les paysages luxuriants de l’île malgache.


Madame l’eau

Jean Rouch | 1993 | 120' | France

A la recherche de solutions pour lutter contre la sécheresse au Niger, Lam, Damouré et Tallou partent en Hollande, pays de l’eau et des moulins. Ils reviennent avec un ingénieur et son moulin démontable.


Madame Veuve Isoppo

Daniel Isoppo | 1981 | 27'

Daniel Isoppo, dans Madame Veuve Isoppo ouvre avec tendresse un album familial où l’histoire d’amour de ses parents occupe une place centrale.


Made in Egypt

Karim Goury | 2006 | 69' | France

Mon père n’existe pas, pourtant des gens l’ont connu paraît-il… La seule image que je possède de lui est une photo où mes deux parents sont ensemble, jeunes, beaux, élégants et peut-être même amoureux. assis à une table de restaurant, ils regardent tous les deux l’objectif. C’était au Caire, en 1967. Qui est cet homme à qui on dit que je ressemble ?


Mafrouza – Coeur

Emmanuelle Demoris | 2007 | 173' | France

MAFROUZA-CŒUR part du chant d’un jeune garçon du bidonville de Mafrouza à Alexandrie Egypte, pour nous faire entrer de plein pied dans la vie du quartier et nous faire partager les histoires de femmes et d’hommes qui y vivent. En suivant leurs amours, et leur solidarité, qui les unissent, mais aussi parfois les désunissent, et en ouvrant avec humour le film aux questionnements que suscite la place de la caméra dans le quartier, MAFROUZA-CŒUR nous emmène au plus profond des rapports humains entre les êtres, de la crise à la grâce en passant en passant par le rire.


Mafrouza – Oh La Nuit !

Emmanuelle Demoris | 2007 | 148' | France

Mafrouza est un quartier périphérique d’Alexandrie en Egypte, construit par ses habitants dans les vestiges de la nécropole antique. Le décor incarne quelque chose comme le désastre. La vie y est pauvre et difficile. Pourtant, les gens de Mafrouza trouvent moyen de rire, de prendre le temps d’avoir des attentions pour l’autre. Comme si des personnages de Beckett décidaient qu’il valait mieux rigoler


Mafrouza – Oh la nuit! (Mafrouza 1)

Emmanuelle Demoris | 2007 | 138' | France

La première promenade à Mafrouza est archéologique. Mais une fête de mariage nous détourne et nous plonge soudain dans le présent du quartier, sa joie tendue et sa vitalité. Une fois passé ce rite d’entrée, l’avancée se poursuit par des rencontres avec plusieurs personnes dont on découvre les combats quotidiens. Abu Hosny, vieil homme solitaire qui écope sa maison inondée. Om Bassiouni, forte femme qui cuit son pain sous la pluie de l’hiver. Les Chenabou, couple de chiffonniers musulmans qui demandent la protection de Saint-Georges. Et enfin, Adel et Ghada, un jeune couple aimant qui se raconte avec une étonnante liberté de parole sur l’amour. Cette première plongée dans la vie du quartier est aussi le temps de l’étonnement, qui laisse place à l’émotion singulière des premiers échanges.


Mafrouza / Coeur (Mafrouza 2)

Emmanuelle Demoris | 2007 | 154' | France

Juillet, sous la chaleur. La caméra est de retour, ce qui fait débat à Mafrouza. Face à l’hostilité des uns, s’exprime et se renforce la sympathie des autres avec qui le film poursuivra sa route au fil de l’été dans le quartier. Tout semble avoir été frappé de destruction. Des habitations inondées, un four détruit, un couple au bord du divorce, une joue ouverte par une lame de rasoir. Chacun résiste, se reconstruisant ou reconstruisant le monde autour. Om Bassiouni reconstruit le four. Une amie des Chenabou vient réconcilier le couple déchiré. Hassan, jeune voyou-chanteur, fait recoudre sa joue ouverte par une lame de rasoir. Les gens de Mafrouza opèrent ces reconstructions sous l’oeil de la caméra qu’ils interpellent et questionnent. Leur répondant, la caméra devient personnage du film et trouve ainsi, au gré des échanges et des rencontres, un regard qui se fait amoureux.


La Main de Dieu (ou la queue du renard)

François Sculier | 2010 | 86' | France

Suite à des incendies meurtriers en Grèce, un réalisateur français parcourt les chemins du Péloponnèse avec l’intention de filmer les villageois dans la reconstruction de leur existence. Mais, il se heurte à un obstacle majeur : la langue. Malgré cela, il persiste à faire le film au-delà des mots et vient se présenter seul et sans interprète aux habitants surpris, avec le ferme espoir d’assister, saison après saison, à la reprise de la vie.


La main du papillon (Mafrouza 4)

Emmanuelle Demoris | 2010 | 142' | France

Deux événements en ce début d’hiver à Mafrouza. La naissance du petit garçon d’Adel et Ghada, avec son cortège d’attente, de tensions, de joie et de fête. Et les fiançailles d’une jeune fille, Gihad. Au fond des maisons, entre intime et sacré, entre chuchotements, cris et rituels, les destinées des individus se dessinent. Face à l’agitation collective des familles, tour à tour avec et contre elle, chacun trouve en actes comment exister et construire sa place dans le monde qui l’entoure. En actes mais aussi par la parole, qui vient ici convoquer l’imaginaire pour penser la réalité, la rendre vivable et parler ces zones obscures de la mise au monde où se nouent la vie, la mort et la différenciation sexuelle.


Maïsama m’a dit

Isabelle Thomas | 2006 | 28' | France

Un homme dessine sur les murs de sa ville, Dakar. Il s’appelle Maïsama et raconte des histoires, des histoires étranges.


Maison de famille

Laurent Roth | 2004 | 35' | France

Jeux de l’oubli et du souvenir, autour d’une maison de famille disparue.


La Maison vide

Stéphane Breton | 2008 | 52' | France

Dans les confins de l’Amérique du Nord, une petite communauté espagnole fondée au début du XIXe siècle survit, ou plutôt s’éteint tranquillement, au milieu d’une région aride rongée par la rouille, la bière et les vents de sable. Des carcasses d’engins agricoles et des cadavres de vaches jonchent la terre ingrate. Ce monde filmé à distance d’ivrogne donne une impression de déroute délicieuse. Le chaos des jours ordinaires d’un lieu vidé de tout ne rend pas l’existence plus difficile, mais plus légère.


Les Maisons de carton

Shaan Couture | 2020 | 21' | France

Un confinement en famille qui ramène à des souvenirs d’enfance entre fiction et réalité.


Maîtres et esclaves

Bernard Debord | 2001 | 84' | France

En pays touareg, ce film nous entraîne dans une quête de justice au cœur d’une féodalité contemporaine. Cette intrusion dans l’univers de la servitude, dévoile la complexité des rapports entre maîtres et esclaves et leur inconcevable réalité.


Les Maîtres fous

Jean Rouch | 1955 | 36'

Les Haoukas (maîtres du vent, maîtres de la folie) sont les adeptes d’une secte qui se réunit tous les dimanches dans les faubourgs d’Accra pour des danses de possession au cours desquelles les participants entrent en transe et sont habités par celui qu’ils invoquent. Ce culte a pour génies et pour dieux non plus ceux de la forêt ou des eaux, du feu ou de la pluie, mais les mythes de la puissance colonialiste à l’échelle de l’expérience des Noirs: le “gouverneur”, le “médecin”, la “femme du médecin”, le “chauffeur de locomotive”, ou le “caporal de garde”, directement inspirés par l’armée et les administrations coloniales françaises et britanniques.


Makwayela

Jean Rouch et Jacques d’Arthuys | 1977 | 20'

Tous les matins, avant le travail, les ouvriers mozambicains chantent et dansent devant leur usine.


Malachi Farrell à l’œuvre - La fabrication de la gégène

Malachi Farrell à l’œuvre – La fabrication de la gégène

Les Auteurs Anonymes | 2008 | 54' | France

Le film retrace les étapes successives de la fabrication de la Gégène, installation mixed media réalisée par Malachi Farrell et son équipe pour le musée du MAC/VAL Musée d’Art Contémporain du Val-de-Marne en 2007. Utilisant le mouvement, les objets, les images et les sons, La Gégène évoque tout à la fois la guerre d’Algérie, les pratiques violentes de torture ainsi que les phénomènes de surmédiatisation actuels. Réalisé entre 2007 et 2008, ce documentaire de création rend compte de la force de cette oeuvre de Malachi Farrell, véritable pamphlet lui permettant d’interpeler le spectateur face aux événements sociaux et politiques, historiques et contemporains.


Malgré…

Etienne Jarrier | 2020 | 32' | France

Pendant le confinement, un garçon de 18 ans tente de reconstituer la vie de son père. Histoire d’un rencontre entre un homme affaibli par la maladie et un fils désireux d’enfin comprendre le passé de son père.


The Man

Hu Hsinyu | 2003 | 93' | Chine

La vraie vie des jeunes chinois, loin des réformes économiques, dans une banlieue bétonnée : le quotidien du réalisateur et de ses deux colocataires, Monsieur Su, chômeur, et Monsieur Shi, professeur de dessin, dans un même appartement.


Les mangeurs de pommes de terre

Yann Paranthoën | 1989 | 120' | France

Ce documentaire radiophonique rend hommage au célébre tableau de Vincent Van Gogh •guill• Les mangeurs de pomme de terre•guill•


Maniquerville

Pierre Creton | 2009 | 88' | France

Le Centre de gérontologie de Maniquerville, dans le Pays de Caux, accueille des personnes âgées, souvent atteintes de maladie neuro-dégénératives. La comédienne Françoise Lebrun vient régulièrement de Paris faire des lectures aux résidents, stimulant ainsi leur mémoire et leur parole. Un lien très fort s’instaure entre Françoise et Clara, animatrice au Centre.


Manojhara ou la léproserie Sainte Isabelle

Dominique Dubosc | 1969 | 21' | France

Quand la maladie devient trop visible, la léproserie reste le seul refuge. Beaucoup de lépreux croient alors que •guill•la vie est finie•guill•. En fait, loin du regard (et de la peur) des bien portants, une nouvelle vie commence : dès lors qu’il accepte l’image de lui-même que lui renvoient les autres malades, l’interné peut trouver •guill•une nouvelle manière d’être•guill•. Dans la léproserie Santa Isabel (Paraguay), les malades se répartissent en deux groupes : ceux du Centre et ceux de la Périphérie. Ceux qui ne sont pas encore trop atteints, qui gardent une certaine autonomie, restent autant qu’ils le peuvent à la périphérie, et s’efforcent de vivre une vie •guill•normale•guill• (généralement en couple) dans de petits ranchos indépendants. Les autres, les solitaires, les vieux, les impotents, boivent, plaisantent et rêvent dans les deux pavillons centraux.


La marche à ne pas suivre

Bertrand Lozay | 2007 | 34' | France/Groënland

Bertrand Lozay se lance en solitaire sur la banquise du Groenland, sans but avoué, avec une gourde, quelques paquets de biscuits et un sac de couchage. Sans montre, perdu dans l’immensité immaculée, le réalisateur enregistre avec sa caméra de poche ce qu’il voit, ce qu’il pense, ce qu’il ressent. Un journal de bord sensible et plein d’humour.


Marche avec les loups

Jean-Michel Bertrand | 2018 | 88' | France

Après avoir disparu pendant près de 80 ans et malgré les obstacles, les loups sont en train de retrouver leurs anciens territoires. Ce film raconte le grand mystère de la dispersion des loups : comment les jeunes loups quittent le territoire qui les a vus naître, et la façon dont ces aventuriers partent à la conquête de nouveaux territoires. Deux années durant, Jean-Michel Bertrand a mené une véritable enquête pour tenter de comprendre le fonctionnement complexe et erratique de ces jeunes loups, leurs rencontres avec leurs semblables et les opportunités de se mettre en couple. Dans le sillage des loups nomades, le film nous raconte comment ceux-ci doivent traverser des territoires hostiles déjà occupés par leurs semblables et dans lesquels ils ne sont pas les bienvenus, ou d’autres, plus nombreux, colonisés par les humains. Heureusement, subsistent des territoires sauvages connus seuls de ces aventuriers…


Marche funèbre

Axel et Tancrède Ramonet | 2002 | 14'

Marche funèbre est une plongée fantastique dans l’univers confiné d’un abattoir industriel de porcs. La caméra propose une vision esthétique et plastique de la chair vue comme matériau, et de la mise à mort comme geste créateur de matière.


Le Mariage d’Alex

Jean-Marie Teno | 2002 | 45' | France - Cameroun

Alex va chercher sa seconde épouse pour la ramener chez lui. Elise, sa première épouse, l’accompagne selon la tradition. Chronique d’une après-midi particulière pendant laquelle la vie de trois personnes bascule.


Marseille contre Marseille

Jean-Louis Comolli et Michel Samson | 1996 | 88' | France

Cette fable politique en forme de tragi-comédie populiste se joue pendant les élections municipales de juin 1995 à Marseille. Il y avait au cœur des quartiers Nord, dans la partie la plus populaire de la ville, une association, •guill• Nord Ambition •guill•, regroupant les supporters de Bernard Tapie. Ils aideraient Tapie à conquérir la Mairie de Marseille, et ils comptaient en retour sur l’appui de Tapie pour gagner, eux, la mairie des quartiers Nord. Grâce à la très grande popularité de Tapie, ils pourraient enfin faire échec, rêvaient-ils, à la domination communiste traditionnelle dans ces quartiers Nord. Mais •guill•le Messie•guill•, comme ils l’appelaient, connaissait quelques difficultés. Les procès se multipliaient, les condamnations tombaient, Tapie se taisait. Les tapistes de •guill• Nord Ambition •guill• espéraient pourtant encore… Espoir déçu. Tapie finira par donner son appui à l’alliance PC-PS, c’est à dire aux ennemis de ses amis… Que croyez vous qu’il arriva ? Comme dit l’un de nos personnages : •guill•Ça recompose sec!•guill• La morale de la fable est double. Que des petits poissons finissent par se faire manger par les gros. Et que, bien sûr, •guill•il ne faut jurer de rien•guill•.


Marseille de père en fils

Jean-Louis Comolli et Michel Samson | 1989 | 160' | France

Partie 1 – Ombre sur la ville Partie 2 – Coup de mistral Municipales de 1989 Nous avons commencé à filmer la vie politique marseillaise en 1989. Une élection municipale. Celle qui devait décider de la relève de Gaston Defferre, mort deux ans plus tôt. Marseille de père en fils ? Héritage impossible ! Pourquoi ? L’ombre de Defferre écrasait tout – et d’abord le Parti Socialiste. Elle empêchait de voir à quel point la ville avait changé. Deux scènes se partageaient le film – le clivaient : celle de la lutte à mort des héritiers socialistes de Gaston Deferre (Pezet, Vigouroux, Weygand, Sanmarco) ; celle de Marseillaises et de Marseillais qui, à l’écart et même dans l’ignorance du combat politique, poursuivaient leur rêve de Marseille. Pour la plupart, ces personnages étaient d’anciens ou de nouveaux migrants marseillais : Arméniens et Algériens. De tels personnages avaient pour nous toute leur nécessité, précisément parce que l’histoire que nous racontions – celle de l’impossible héritage des pères-héros, ou si l’on veut, du début de la décomposition du parti socialiste (du socialisme en France) – se faisait sans eux, en leur supposée absence. Pendant que Jean-Claude Gaudin, mal remis de ses compositions avec le Front National s’interrogeait sur sa défaite, pendant que le mystérieux Robert Vigouroux triomphait sur tous les fronts, Mme Maaskri allait allumer un cierge à Notre Dame de la Garde ; des Arméniens montraient fièrement l’église qu’ils avaient bâtie de leurs mains ; Mme Slimani partait à la conquête de la cité, au nom du commerce triomphant et de ce qu’elle appelait •guill• le mélange •guill•, mélange des origines, des histoires, des coutumes, des drames. Le film faisait apercevoir que diriger Marseille est difficile à cause du patchwork des communautés, de ces nouveaux arrivants qui, peut-être parce qu’ils ne peuvent pas encore hériter de l’histoire de la ville, l’écrivent à leur façon, avec l’espoir d’en faire hériter leurs enfants. Il y a là des mouvements de population qui laissent les politiques désarmés. Dans un système fortement clientéliste, quand tout bouge, comment constituer ou reconstituer des réseaux ? La lutte à mort entre les héritiers de Gaston Defferre — Robert Vigouroux, le •guill• bon docteur •guill• et Michel Pezet, le •guill• mauvais fils •guill• — disait le désarroi des socialistes devant une ville qui leur échappait. C’est à Marseille, avant le congrès de Rennes, que le Parti Socialiste a entamé son processus de division, que les clans rivaux, apparus au grand jour, ont montré jusqu’où ils pouvaient aller dans la violence destructrice. Une fois de plus, Marseille était aux avant-postes, sorte de zone franche, de •guill• ville expérimentale •guill• où s’essaient les pratiques politiques qui s’étendront ensuite à toute la France.


Marseille en mars

Jean-Louis Comolli et Michel Samson | 1993 | 52' | France

Mars 1993, élections législatives, troisième épisode de notre saga marseillaise, et le moins local des trois, car le rejet massif de la gauche trouve ici sa traduction sans que les spécificités marseillaises ne troublent le jeu national : la mise à mort ayant eu lieu avant, on travaillait déjà sur les obsèques et le deuil. Cette nature de campagne impliquait un dispositif filmique particulier, deux types de mise en scène. La première, du côté de la production du discours : une déambulation physique et politique avec les acteurs sur l’usure des partis, le discrédit des hommes politiques et les interminables conséquences de la chute du communisme. L’étonnant est que les analyses, presque masochistes, semblent communes d’un bord à l’autre de l’échiquier politique. La seconde, du côté de la réception du discours : des scènes de campagne où les protagonistes sont aux prises avec leurs électeurs potentiels. Le contact est rude. Marseille en mars : les hommes politiques vont mal et tout le monde le leur dit.


Massnahmen des bundesverwaltungsamtes zum schutz von kulturgut

Anke Limprecht | 2002 | 12' | Allemagne

D’après les découvertes scientifiques les plus récentes, le microfilm, une fois archivé dans sa boîte hermétique, assurerait la sauvegarde des documents pour au moins 500 ans…


Mat et les gravitantes

Pauline Pénichout | 2019 | 26' | France

Octobre 2018. Mat et ses ami.es organisent un atelier d’autogynecologie dans leur squat à Nantes. C’est l’occasion pour Pauline de faire un portrait de cette jeune femme.

« Je cherchais un sujet, et j’ai rencontré Mat, le personnage principal du film, l’été dernier. On avait des intérêts communs, notamment le féminisme. Je lui ai demandé si je pouvais faire un film qui serait une sorte de portrait d’elle. Elle m’a répondu : « tu me diras quel monde tu veux qu’on filme », sous-entendu « tu peux faire un portrait de moi, mais on va trouver un angle toutes les deux ».

Pauline Pénichout

Retrouvez sur notre blog Mediapart l’entretien avec Pauline Pénichout réalisé dans le cadre de l’édition 2020 du festival les Écrans Documentaires


Matière première

Jean-François Reverdy | 2015 | 26' | France

Ce film utilise le dispositif antique du sténopé, technique des premières captures du réel, pour proposer une perception inhabituelle de la lumière du désert, de ses formes et de ses couleurs, peuplé par des machines et des hommes. On suit le trajet du minerai de fer, son exploitation dans les carrières à son acheminement jusqu’à l’Océan, à bord du plus long train du monde. Les plages jonchées d’épaves annoncent la fin du voyage tandis que le minerai chargé part vers d’autres horizons.


Mbuji-Mayi, l’ordre du polygone

Benjamin Bibas, Emmanuel Chicon, Jean-Philippe Navarre, Samuel Turpin et Sébastien Lecordier | 2009 | 3' | France

Documentaire radiophonique sur l’extraction du diamant aux alentours de Mbuji-Mayi (République démocratique du Congo). Ce diapocast donne à entendre et à voir l’univers physique et psychique dans lequel les mineurs artisanaux ou « creuseurs » sont plongés.


Meduse, Cheveux Afro et Autres Mythes

Meduse, Cheveux Afro et Autres Mythes

Adèle Albrespy, Johanna Makabi | 2017 | 18' | France

De Paris à Marseille et de Londres à Dakar, Adèle et Johanna ont filmé différents types et techniques de coiffure : tresses collées, plates ou plaquées, tissage, défrisage, afro… C’est au détour de rencontres avec des passants ou coiffeurs ainsi qu’à travers les récits de Romy, Cyn, Kami et Louise, qu’elles s’interrogent sur l’importance du traitement et de l’entretien des cheveux dans les cultures africaines. Un sujet qui se révèle finalement plus politique qu’esthétique…


Même pas peur

Même pas peur

Mathilde Babo | 2014 | 3' | France

A la croisée de l’innocence et du monstrueux, un petit garçon extériorise ses peurs et ses fantasmes en dessinant d’étranges créatures…


La Mémoire de mon père

Patrick Zachmann | 1998 | 30'

Patrick Zachmann, face à son père dans La mémoire de mon père, mène une confrontation directe, sans craindre révélations ni conflits.


Mémoire entre deux rives

Frédéric Savoye et Wolimité Sié Palenfo | 2002 | 90' | France

Une enquête historique et sociologique en pays Lobi, à la rencontre des traces douloureuses du colonisateur français dans la mémoire des populations.


La mer du milieu

La Mer du milieu

Jean-Mar Chapoulie, Nathalie Quintaine | 2019 | 73' | France

La mer du milieu est un film de la Méditerranée d’aujourd’hui qui prend corps à travers un échange entre deux amis, l’écrivain Nathalie Quintane et le réalisateur Jean-Marc Chapoulie, parcourant tous deux les rives nord et sud de cette mer, immobiles depuis leur écran d’ordinateur.


Mercuriales

Mercuriales

Virgil Vernier | 2014 | 108' | France

Cette histoire se passe en des temps reculés, des temps de violence.
 Partout à travers l’Europe une sorte de guerre se propageait.
 Dans une ville il y avait deux sœurs qui vivaient…


La Mère

Antoine Cattin et Pavel Kostomarov | 2007 | 80' | Suisse/France/Russie

Elle s’appelle Lioubov. En russe, ça veut dire •guill•l’amour•guill•. C’est la mère. Elle a 9 enfants, elle en adopte un dixième. Elle court toujours, loin de son mari violent. Vers son fils aîné en prison. De la maternité à l’école. De l’hôpital à la ferme. Juqu’où ira-t-elle encore?


Merveille

Valentin Chetelat | 2020 | 3' | France

Un petit film fait de poivrière et salière.


Mes Voisins

Victoria Follonier | 2002 | 14' | France

« Je quitte ma chambre de bonne. Lucia a pris ma place, elle étudie l’arabe. Dans le même immeuble vivent aussi Bodek, Christian, Sylvain… »


Les Messagers

Les Messagers

Hélène Crouzillat et Laetitia Tura | 2014 | 70' | France

Du Sahara à Melilla, des témoins racontent la façon dont ils ont frôlé la mort, qui a emporté leurs compagnons de route, migrants littéralement et symboliquement engloutis dans la frontière. « Ils sont où tous les gens partis et jamais arrivés ? » Les Messagers se poste sur la frêle limite qui sépare les migrants vivants des migrants morts. Cette focalisation sur les morts sans sépulture interroge la part fantôme de l’Europe.


La Métamorphose d’Agnès Sorel

Frédérique Menant | 2009 | 5' | France / Belgique

Février 2009. En préparation à l’atelier •guill•Portraits sonores•guill•, du festival international des scénaristes, nous visitons le Palais Jacques Coeur, à Bourges. C’est à partir d’un élément qui nous aura inspiré lors de cette visite que nous devrons réaliser un film de 5 minutes dont l’écriture devra partir du sonore, un film qui doit produire de l’écoute, travailler le rapport son image à partir du son, et non de l’image. Agnès Sorel, maîtresse de Charles VII, amie de Jacques Coeur, attise ma curiosité. Comment faire émerger, du silence du passé, un si lointain personnage?


Meteors

Meteors

Gürcan Keltek | 2017 | 84' | Pays-Bas, Turquie

Ils viennent la nuit. Tout le monde sort. Ils allument des torches et se souviennent de ceux qui ont arpenté ces rues avant eux. Dans les heures qui viennent, la ville sera bouclée et une éclipse apparaîtra. La nuit, des météores commencent à tomber.


Metropolis / report from China

Clemens Von Wedemeyer et Maya Schweizer | 2007 | 42' | France/Allemagne

Un essai documentaire à l’occasion d’un repérage en Chine pour une adaptation du Metropolis de Fritz Lang. Un regard sur le développement des mégapoles chinoises, les enjeux de la modernité, du développement et du progrès à tous prix, à la convergence de deux mythes : le totalitarisme moderne dépeint dans l’œuvre de Fritz Lang et la Chine contemporaine, dont la croissance stupéfiante est sujette à débat en Occident.


Mickey au Vietnam

Anonyme | 0 | 1' | France

Dessin animé : Mickey s’engage…


Microcosmos, le peuple de l’herbe

Claude Nuridsany et Marie Perennou | 1996 | 75' | France

Une heure quinze sur une planète inconnue : la Terre redécouverte à l’échelle du centimètre. Ses habitants : des créatures fantastiques, les insectes et autres animaux de l’herbe et de l’eau. Ses paysages : forêts impénétrables, des touffes d’herbe, gouttes de rosée grosses comme des ballons… Un pays où les animaux savent marcher sur l’eau, déambuler tête en bas ou tomber. Voyage mené de l’intérieur, le spectateur est projeté au cœur de l’action, comme s’il avait lui-même la taille d’un insecte.

(Séance non publique)


Mieux vaut prévenir…

Jean-Michel Espitallier | 2004 | 3' | France

Mieux vaut prévenir… est un texte extrait de En Guerre paru en avril 2004 chez Inventaire-Invention. Par accumulation grotesque de noms de guerriers (ou de figures ridicules : Hulk, Rintintin, le gang de la banlieue sud, etc…), Jean-Michel Espitallier, fidèle à ses modes opératoires (liste, dérision, comique), parodie le discours de l’état-major américain qui, au cours de l’hiver 2002-2003, assurait que les Etats-Unis n’attaqueraient pas l’Irak tout en amassant des troupes un peu partout dans la région. Ce texte a été ensuite « machiné » par Pierre-Alexandre Loy et Nicolas Frize pour être projeté sur un mur de l’hôpital Saint-Lazare à Paris, à l’occasion des Nuits blanches 2004.


Milton Graves

Milford Graves, Full Mantis

Jake Meginsky, Neil Young | 2018 | 91' | Etats-Unis

Premier film consacré au percussionniste Milton Graves, pionnier de l’avant-garde jazz. Acupuncteur, professeur, chercheur : un documentaire sur l’art, la créativité débridée et l’essence même de la musique


Mille et une mines

Ouahib Mortada, Laurent Thivolle et Caroline Beuret | | 0'

2007. Premières images filmées par Ouahib, de retour dans sa région natale de Jerada, cité minière de l’Est Marocain. Le film se fabrique ensuite en miroir, autour de ses auteurs, abordant l’histoire de l’abandon des industries minières, pour remonter jusqu’à la réappropriation des richesses de ces terres, par leurs habitants.


Minamata, les victimes et leur monde

Minamata, les victimes et leur monde

Noriaki Tsuchimoto | 1971 | 96' | Japon

Premier film à rendre compte du drame de Minamata. Depuis longtemps, une grosse usine de produits chimiques de la société Chisso est installée dans cette ville située sur l’ile de Kyushu, au sud du Japon. Les premiers cas de la maladie de Minamata sont enregistres en 1956 et de nombreux enfants naissent malformés.


Mirages

Olivier Dury | 2008 | 46' | France

Chaque jour, à mille lieues d’ici, des dizaines d’hommes porteurs d’un espoir inouï s’en vont, désireux d’atteindre l’Europe. Durant les premiers jours de leur traversée entre Agadez et Djanet, entre Niger et Algérie, les émigrants doivent affronter le temps du désert, ses stases, ses accélérations foudroyantes, son immobilité minérale. Cette épreuve qui les traverse fait d’eux des sans-papiers. C’est durant ce trajet que le film les singularise, les détourne un instant de l’invisibilité qui les attend.


MM, Last Interview

Guillaume Bureau | 2009 | 56' | France

En juillet 1962, chez elle, Marilyn Monroe accorde à Richard Meryman ce qui sera sa dernière interview. Elle meurt dans la nuit du 4 au 5 août 1962. Richard Meryman publie des extraits de leurs conversations dans Life Magazine le 17 août 1962. Le film met en scène cette interview. Dominique Coquard en interprète le texte.


Modèle

Murielle Lourenço dos Santos | 2003 | 25' | France

Quel est le regard que l’on « cherche » quand on exerce le métier de modèle d’artistes ? Expériences et réflexions croisées sur le rapport au corps, l’auto-représentation, l’esthétique, ses représentations sociales aujourd’hui…


Moi, un noir

Jean Rouch | 1958 | 80'

L’histoire d’un groupe de Nigériens venus à Treichville, faubourg d’Abidjan, pour «faire fortune ». Une “fiction” improvisée où les personnages ont “le droit de tout faire et de tout dire”.


Mon panier

Mon panier

Marie-Josée Desbois | 2018 | 52' | France

Alors que le monde agricole est en pleine crise, de plus en plus de petites fermes choisissent la vente directe pour redonner du sens à leur travail. En tant que consommatrice, mère et citoyenne, la réalisatrice nous emmène chez les maraîchers, fromagers et boulangers de son territoire, qui garnissent son panier. Ils ont fait le choix d’une agriculture à taille humaine, autonome et proche de la terre. Malgré de nombreuses difficultés, ils proposent des alternatives à l’agriculture conventionnelle.


Mon petit frère de la Lune

Frédéric Philibert | 2008 | 6' | France

Une petite fille essaie de comprendre pourquoi son petit frère (autiste) n’est pas vraiment comme les autres enfants et donne sa version des faits.


Le monde de Ramette

Guillaume Allaire | 2009/ 2010 | 52' | France

Philippe Ramette est un artiste contemporain. Il se définit comme sculpteur. Sa vision de notre monde est originale. Il nous invite à le suivre dans la réalité et l’intimité de la conception artistique.


Le Monde après Fukushima

Le Monde après Fukushima

Kenichi Watanabe | 2012 | 77' | France

Avec la catastrophe de Fukushima, c’est le symbole de la révolution énergétique du XXème siècle qui s’est effondré. Ce désastre environnemental et humain a cristallisé toutes les angoisses de la planète, révélant toutes les contradictions d’un système mal maîtrisé. Film choral, •guill•Le Monde après Fukushima•guill• fait entendre les voix des témoins de Fukushima et les paroles de politologues, de philosophes, d’écrivains. Grande enquête sur l’état de notre civilisation, sur la notion de désastre, la civilisation nucléaire, la responsabilité de l’homme, de l’Etat, il pose une question brûlante : comment va se dessiner le monde d’après ?


Monsieur M, 1968

Laurent Cibien et Isabelle Berteletti | 2011 | 55' | France

Un petit agenda noir retrouvé, après le décès de son propriétaire, dans une maison de Montreuil. Sur cet agenda de l’année 1968, une fine écriture : jour après jour, Monsieur M, 41 ans, vieux garçon vivant chez ses parents, ouvrier-cartographe à l’Institut Géographique National, raconte, sans passion ni sentiment, les évènements de sa vie. « Monsieur M, 1968 » est un essai sur l’ordre et le désordre, une dérive dans la vie d’un homme qui a fait 68 comme il a fait 67 et comme il fera 69, 70…


De Monstruos y faldas

Carolina Astudillo | 2008 | 24' | Espagne

Libertad, Enriqueta, Maricarmen et Albert évoquent les années où leur mère et leur tante sont restées dans la prison Les Corts, temps d’innocence, de désespoir et de détresse. Leurs histoires d’enfance nous immergent dans un monde dont les personnages principaux sont la mémoire, l’oubli et le passage du temps. Balancée d’avant en arrière dans un mouvement pendulaire, la mémoire prolifère, disparaît et s’éteint.


Monte Verita

Henry Colomer | 1997 | 51' | France

Au début du XXème siècle, un groupe d’intellectuels et d’artistes choisit de vivre l’Utopie sur une colline suisse rebaptisée Montagne de la Vérité.


La montée au ciel

Stéphane Breton | 2009 | 52' | France

Au creux d’une vallée du Népal, au bout d’un chemin usé par tant de siècles et tant de pieds, se trouve un village de brahmanes : merde à tous les coins de rue, pureté des cœurs, éblouissement. Deux vieux bergers mélancoliques et grognons, accompagnés parfois d’un garçon à l’étrange innocence, vivent là et vont pousser leurs bêtes en chantant sur les pentes les plus désolées.


La Mort de Danton

Alice Diop | 2011 | 64' | France

Steve a décidé de devenir acteur. Il a suivi durant trois ans les enseignements délivrés au Cours Simon. Steve vit en Seine-Saint-Denis, dans un quartier populaire, il est noir et il rêve de tenir le rôle de Danton…


La mort du dieu serpent

La mort du dieu serpent

Damien Froidevaux | 2014 | 91' | France

Suite à une bagarre qui tourne mal, Koumba, vingt ans, est expulsée au Sénégal. Arrivée en France en bas âge, l’adolescente agitée se retrouve, en 48 heures, dans un village perdu dans la brousse, loin de sa famille et de sa vie à Paris. Récit de cinq ans d’exil : du fait divers à l’épopée tragique.


Mosso, mosso (Jean Rouch comme si…)

Jean-André Fieschi | 1998 | 73'

De la série Cinéastes de notre temps.Un matin de février 1997, à la terrasse du café Bullier à Montparnasse, Jean Rouch trempe son troisième croissant dans une grande tasse de café noir. Il monologue: “Chez les Dogon, j’ai appris une règle de vie extraordinaire, qui est finalement sans doute ma règle de vie: faire comme si… Faire comme si ce qu’on raconte était vrai… Et en faisant “comme si” on est je crois beaucoup plus proche de la réalité. Qu’en penses-tu camarade?”


The Most Beautiful Attempt

David Brognon et Stéphanie Rollin | 2012 | 18' | France

Lancé dans une course poursuite avec le soleil, un garçon pousse des cristaux de sel pour les tenir dans la lumière.


Moter

Moter

Quentin Brière Bordier, Maria Kourkouta, Guillaume Mazloum | 2012 | 8' | France

Une plaine battue par un vent d’hiver. La lumière, un plan pour seul objet. Dans le mouvement, les actions, les jeux, les envies et les convictions se mêlent peu à peu. Les respirations retenues, les mètres défilent. Une seule prise et enfin un film.


La Motivation !

Emmanuel Gras | 2003 | 26' | France

Le portrait de Carine, jeune mère issue de la DDASS. Son combat pour élever son fils. Pour s’élever socialement.


Motu Proprio

Marie Cerise Risacher | 2009 | 13' | France

Il s’agit d’une réflexion autour de l’influence du mouvement quotidien utilitaire, de l’architecture industrielle, et du paysage urbain sur ma démarche chorégraphique. La danse traitée sous forme de séquences de dessins et peintures animés, est mise en relation avec des prises de vue tournées dans le port et la ville du Havre.


Mur

Simone Bitton | 2004 | 100' | France, Israël

Un film tourné le long du gigantesque mur de séparation érigé en Cisjordanie par l’armée israélienne. Une méditation cinématographique personnelle sur la folie et l’absurdité moyen-orientale, proposée par une réalisatrice qui se trouve être à la fois juive et arabe.


Murs

Dounia Wolteche-Bovet | 2001 | 22' | Belgique

Murs filme le parcours croisé de deux frères originaires de Moldavie roumaine: Vali raconte dans ses lettres son quotidien et sa nostalgie du pays depuis la prison où il se trouve en Belgique ; Stelika qui habite avec ses parents en Roumanie rêve, lui, de prendre à son tour les chemins périlleux de l’exil.


Le Musée effilé

Fabien Soret | 2002 | 26' | France

Transformé, mis en scène, le musée des Beaux-Arts de Dunkerque révèle ce qu’il peut produire comme possibles, comme récit…


Musiciens, collectivisons!

Daniel Jouanisson | 2000 | 52' | France

Captation d’un concert du Willem Breuker Kollektief.


Musique au poing, Fela Kuti

Stéphane Tchalgadjieff et Jean-Jacques Flori | 1982 | 54' | France

Fela Anikulapo Kuti est pour la musique africaine ce que fut Bob Marley pour le reggae : un prophète. Toutes les formes contemporaines de musique black sont redevables au groove irrésistible dont il est le créateur : l’afrobeat, un mix caractéristique des percussions Yoruba traditionnelles, de Highlife ghanéen, de jazz et de soul. Fela a enregistré plus de soixante albums et s’est battu toute sa vie durant contre la corruption politique au Nigéria. Surnommé •guill• The Black President•guill•, il meurt du SIDA en 1997 à l’âge de 58 ans.


Musiques

Souad Kettani | 2009 | 52' | France

Saint-Denis dans le 93. Le conservatoire de musique est un lieu à part, loin de la grisaille des cités et des rues bruyantes du centre-ville. Dans les couloirs, un air insolite se fait entendre qui mêle les sons épars des divers instruments, chaque élève suivant sa partition et sa leçon particulière. Les personnages principaux sont des enfants et adolescents de banlieue qui s’initient à cet art d’une grande exigence, vont et viennent d’un monde à l’autre et se dévoilent sous un jour inhabituel.


Mutso, l’arrière pays

Mutso, l’arrière pays

Corinne Sullivan | 2014 | 50' | France

Nugzari s’est installé dans les ruines de son village d’enfance, Mutso. Nourri de l’imaginaire collectif construit autour de ce territoire du Caucase géorgien, il cherche à redonner vie à cette region désertée. À travers son épopée se dessine l’histoire d’une famille, d’une communauté et d’un arrière-pays façonné de rêves et de mots.


My Dubaï life

My Dubaï life

Christian Barani | 2011 | 60' | France

Avec ce film, Christian Barani met en scène sa plongée sensorielle dans l’univers troublant de Dubaï. Filmant comme à son habitude au plus près des corps de longues séquences envoûtantes, il dévoile derrière l’exubérante illusion de cette ville-Etat et de ses paysages, la réalité d’un monde brutal et sans loi.


Nach Berlin und zurück

Eric Watt | 2006 | 19' | France

Le temps d’un voyage vers Berlin ou d’un repérage à travers la France, l’entremêlement de nouvelles parues dans le Monde à la même période et d’un récit fictionnel amène à se demander comment être un individu dans le monde d’aujourd’hui.


Nanouk l’esquimau

Nanouk l’esquimau

Robert Flaherty | 1922 | 64' | États-Unis

La vie des Esquimaux dans le Grand Nord canadien. Ce film reste dans l’histoire du cinéma comme l’invention du genre documentaire. « Je me rendis compte que si je retenais un seul personnage qui serait un résumé des Esquimaux que je connaissais depuis bien longtemps et si bien, les résultats seraient bien supérieurs […]. Je pouvais corriger les erreurs, tourner de nouvelles prises si nécessaire, et plus encore, mon personnage et sa famille, avec qui je vivais, purent comprendre et apprécier ce que je faisais. » R. Flaherty.


Narmada

Narmada

Manon Ott et Gregory Cohen | 2013 | 43' | France

Tourné avec des pellicules Super 8, le film se présente comme un voyage, une rêverie le long du fleuve Narmada en Inde, entre les mythes du progrès et les mythes du fleuve. “Les barrages seront les temples de l’Inde moderne” proclamait Nehru à l’indépendance du pays. Bientôt, l’un des plus importants complexes de barrages conçus à ce jour sera achevé sur la Narmada. Une lutte sociale s’organise. Nous voyageons sur le fleuve jusqu’à l’océan, à la rencontre des habitants, des croyances et des imaginaires qui cohabitent et s’opposent dans cette vallée en pleine transformation.


Nawna (je ne sais pas …)

Nazim Djemaï | 2007 | 107' | France

Nawna a été filmé à Cambridge Bay, dans une petite communauté inuit de l’arctique Canadien. Le film est scandé d’entretiens au cours desquels on découvre la situation sociale désastreuse de la ville, l’écart qui se creuse entre les générations et la rupture de la transmission orale et les pratiques qui vont avec: la pêche, la chasse, la langue… C’est l’état des lieux d’une bourgade construite après l’arrivée des blancs, et avec eux la Hudson Bay Company, puis une base de détection radar pendant la guerre froide et enfin les problèmes liés à l’alcool.


Les Négriers

Sacha NGL | 2009 | 6' | France

À partir du printemps 2008, des collectifs de travailleurs « sans-papiers » se mettent en grève dans un certain nombre d’entreprises d’Ile-de-France. Témoignage photographique et sonore sur un piquet de grève.


new york zéro zéro

Jérôme Schlomoff | 2006 | 21' | France

New York, 19 mars 2003, 20H00. Fin de l’ultimatum fixé par George W. Bush à Saddam Hussein. Toutes les télévisions diffusent en direct l’allocution du Président, l’Amérique vient d’entrer en guerre contre l’Irak. A ces images répondent celles de New York comme un monde dévasté, plongé dans un chaos urbain que menace un grand cataclysme. L’humain déserte la ville sous une tempête de neige. De déambulation en déambulation, de quartier en quartier, la ville est brisée, abandonnée. Puis vient la rencontre avec Jerzy W. Sulek. Il nous livre son regard sur la question « comment habiter la ville aujourd’hui » ?


News of the day

Jonas Melkas | 1998 | 12' | France

Dans les années 60, un groupe de cinéastes américains de gauche fonde l’agence NEWSREEL pour s’opposer à la désinformation des media. Fidèle à lui-même, Jonas Mekas filme plusieurs séquences présentant des scènes de la vie quotidienne comme des “News of the day” (des Nouvelles du Jour)… Ces petits poèmes instantanés n’opposent pas simplement certaines « nouvelles » à d’autres, mais la vie même à la non-vie.


News of the day

Dominique Dubosc | 1998 | 9' | France

5 séquences :Un match amical. Sur la plage de Gaza. Alice n’est plus à l’hôtel Impérial. Mohammed retrouve son père. Maha lisait Tchékhov sur la véranda.


Ni le ciel ni la terre

Ni le ciel ni la terre

Clément Cogitore | 2015 | 100' | France, Belgique

Afghanistan 2014. À l’approche du retrait des troupes, le capitaine Antarès Bonassieu et sa section sont affectés à une mission de contrôle et de surveillance dans une vallée reculée du Wakhan, frontalière du Pakistan. Malgré la détermination d’Antarès et de ses hommes, le contrôle de ce secteur supposé calme va progressivement leur échapper. Une nuit, des soldats se mettent à disparaître mystérieusement dans la vallée.


Ningun Lugar en Ninguna Parte

Jose Luis Torres Leiva | 2004 | 70' | Chili

Une journée personnelle à travers l’image et le temps. Le portrait d’un quartier marginal. Une rencontre entre la réalité et la fiction.


No blood in my body

Laure Cottin | 2010 | 28' | France

Claudia est américaine, elle vit avec Thomas. Thomas dit à Claudia qu’il s’occupe d’elle mieux que sa famille américaine, qu’elle est belle, qu’elle l’a sauvé. Chacun de leur côté, Thomas et Claudia aspirent à être libres. Un jour, Claudia surdose et tombe dans l’inconscience. Thomas, impuissant, en colère, voit qu’elle lui échappe.


No more story

Phlippe Lacôte et Delphine Jaquet | 2008 | 120'

No more story est un projet narratif qui utilise des voix, du son, des textes, des photos, du dessin et de la vidéo pour construire un labyrinthe d’histoires. Les artistes sont présents au centre du dispositif et construisent en direct l’histoire.


No Pasaràn, album souvenir

Henri-François Imbert | 2003 | 70' | France

Des cartes postales du village de la famille du cinéaste à la fin des années 30. Elles montrent des réfugiés de la Guerre d’Espagne. Débute alors une véritable enquête : retrouver les autres cartes de la série, comprendre ce qui s’est passé.


Noces de feu

Nicole Echard | 1968 | 32' | France

Au Niger, quelques forgerons hawsas fabriquent encore traditionnellement du minerai de fer. Boubé Marinassara, forgeron “fils des hommes”, est le maître du campement du feu.


Noe

Pauline Julier | 2010 | 22' | Suisse/Norvege

Le spectateur est à la place de Noé, en plein rêve. Il se réveille dans un lieu clos, avec autour de lui une énorme quantité de graines visiblement conservées à l’abri. L’espace est trop étroit, il décide de sortir. Dehors le monde a disparu sous la glace. Il est seul. Alors qu’il est partagé entre la peur et un sentiment de plénitude face à cette nouvelle découverte, des images désordonnées lui soufflent le souvenir de son monde. Métaphore poétique d’un état de folie lucide, le film suggère la possibilité d’un monde inhabité et stérile, un cauchemar blanc…


Le Noir éclaire

Catherine Bareau | 2004 | 60' | France

Le Noir éclaire est un assemblage de séquences visuelles et sonores courtes, éléments bruts de réalité sans scénario préétabli, ni sujet à traiter. Le fil directeur s’est orienté autour du ressenti de la projection de cinéma, motifs et dispositif étant partie prenante du sentiment déréglé de la durée, de l’espace de la salle, du noir et de la lumière, de la vision et de l’écoute du spectateur. Le noir éclaire, c’est l’émergence du film comme expérience partagée avec les spectateurs. Placés au milieu de la salle comme aux premiers temps du cinéma,Vincent Gobert et moi-même générons les images et les sons préenregistrés. Au cœur de la camera obscura, le film est en train de se faire. Des personnes regardent des paysages, les décrivent, un enfant fixe la lumière, s’y aveugle, d’autres prennent des photos sur une plage…


Nolot en verve

Nolot en verve

Estelle Fredet | 2014 | 76' | France

Jacques Nolot, cinéaste, scénariste, acteur, s’entretient avec Bernard Benoliel devant des extraits de ses films avec générosité et malice. L’urgence d’un premier texte improvisé au théâtre (La Matiouette) est le point de départ d’une écriture biographique qui le conduit presque par accident vers le cinéma. En un court-métrage (Manège) et trois longs (L’Arrière-pays, La Chatte à deux têtes, Avant que j’oublie) dans lesquels il interprète le personnage principal, Nolot développe une écriture où l’expression de soi le libère à chaque fois d’une souffrance ou d’un deuil, invente des fictions où s’estompe la frontière entre vivre et jouer. Des acteurs pour la plupart non professionnels l’accompagnent dans cette quête d’expression au plus près de la vie.


Nos défaites

Nos défaites

Jean-Gabriel Périot | 2019 | 94' | France

Nos défaites dresse un portrait de notre rapport à la politique, grâce à un jeu de réinterprétation par des lycéens d’extraits issus du cinéma post-68, ou que reste-il de forces pour affronter le chaos du présent.


Nos jours, absolument, doivent être illuminés

Nos jours, absolument, doivent être illuminés

Jean-Gabriel Périot | 2012 | 22' | France

Le 28 mai 2011, des détenus chantent depuis l’intérieur de la maison d’arrêt d’Orléans pour le public venu les écouter de l’autre côté du mur.


Nos yeux se sont ouverts

Rudolf Di Stephano et Sol Suffern Quirno | 2010 | 54' | France

Dans une salle de cinéma, toutes les semaines, on y projetait des films qu’une femme et un homme ont faits. L’homme, Jean-Marie Straub, était là à presque toutes les séances. Nous aussi, nous étions là. Et là, dans une salle obscure : nos yeux se sont ouverts. Ce film a pour sujet la pratique cinématographique et problématise le rapport qui existe entre les films eux-mêmes et une parole possible sur eux.


Nosotros

Diego Martinez Vignatti | 2002 | 70' | Belgique

« Nos grands-parents ont créé le tango. Aujourd’hui, nous, les héritiers de cette culture, nous continuons à danser comme nous vivons… Eternellement, à Buenos Aires. »


Nothing to be afraid of

Nothing to be afraid of

Silva Khnkanosian | 2019 | 71' | Arménie, France

Janvier 2018. Dans les montagnes du Haut-Karabakh, cinq femmes déminent systématiquement, mètre carré par mètre carré, le « corridor de Lachin », ancienne zone de combat truffée de milliers de mines. Le film rend compte de la méticulosité folle de leur labeur, de la tension qui en résulte, de l’humanité à l’œuvre pour conjurer la peur.


Notre Monde

Notre Monde

Thomas Lacoste | 2012 | 120' | France

« Silencio ! » Le tic–tac de l’horloge de la Bande Passante annonce le début de la représentation : le temps réel est suspendu. Les spectateurs s’installent dans leurs sièges. « Moteur… cadré… action ! » : un travelling avant dévoile un rang d’objectifs et de micros, avant d’en rejoindre le point de vue. La caméra, oscillant entre documentaire et fiction, nous emmène dans le film ; nous invitant, non pas à croire, mais à voir et entendre. Thomas Lacoste nous offre ici une grande respiration, comme un temps de pause face au rythme haletant de la vie politique, de la course électorale, et de la violence à venir de la crise (…) Notre Monde établit un espace d’expression, pour travailler, comme nous y enjoint Jean–Luc Nancy, à « une pensée commune » et à « une commune pensée ». Il ne faut pourtant pas se méprendre : ce n’est pas d’un monde rêvé que l’on nous parle. Loin de séparer « pensée » et « action », ces femmes et hommes établissent un ensemble de propositions concrètes pour pallier les dysfonctionnements et impasses actuels. Éducation, santé, justice, droit du travail, culture, économie, politique internationale, discriminations sexuelles et raciales, et lieu de la démocratie : les symptômes de ces grands malades ne sont pas seulement diagnostiqués ; des traitements sont proposés (…)


Notre territoire

Notre territoire

Mathieu Volpe | 2019 | 21' | Belgique

Quand je suis arrivé à Rignano, les habitants du Ghetto m’ont dit : « Il ne faut pas garder des images de nos vies dans ces maisons précaires. Tu ne dois pas montrer ce désespoir, il ne t’appartient pas ». La misère du Ghetto, c’est la première chose que j’ai vue, la première chose que j’aurais voulu montrer.


Notre trou du cul est révolutionnaire

Lionel Soukaz | 2005 | 3' | France

« Gettare il proprio corpo nella lotta », « Jeter son corps dans la lutte »; cette formule empruntée par Pasolini au chant de résistance des Noirs américains, prenait hier tout son sens. « Car le corps doit s’entendre, soit de l’individu de chair, soit comme composante de l’expression ». Je cite là René Schérer. Et mon corps devenait esprit traversé de frissons et d’amour pour celles et ceux qui résistent. » (Lionel Soukaz)


Nous

Nous

Artavazd Pelechian | 1969 | 25' | Arménie

Un montage alternant images préexistantes et fabriquées, qui composent une lyrique inquiète, d’un humanisme vibrant, ou les regards succèdent aux visages, où le peuple arménien semble résister à toutes les blessures, à toutes les épreuves dont le quotidien rappelle symboliquement la teneur : dramatique avec un enterrement, comique et tragique à la fois, lorsque le conducteur d’un triporteur disparaît dans les gaz d’échappement du véhicule qui le précède, bouleversante lors de la séquence des retrouvailles, où hommes et femmes s’embrassent, s’enlacent, jusqu’au vertige.


Nouveau Monde

Nouveau Monde

Yann Richet | 2016 | 52' | France

Nouveau Monde est un road-movie écologiste. Pendant quatre ans, le réalisateur a parcouru la France à la recherche des personnes et des initiatives locales qui portent l’espoir d’une société plus solidaire, un monde meilleur pour ses deux enfants. De l’intelligence collective à l’économie circulaire, des monnaies locales à l’idée d’un revenu de base, ce film nous guide à la découverte de ce Nouveau Monde.


Les Nouveaux modernes

Les Nouveaux modernes

Violeta Ramirez | 2016 | 45' | France

De plus en plus de personnes éprouvent un profond malaise à l’égard du mode de vie consumériste. Ici et là, dans les interstices de la société de consommation, individus et communautés cherchent à inventer de nouvelles manières de vivre. En conjuguant sobriété volontaire et expérimentations écologiques, les nouveaux modernes bouleversent les préceptes de la Modernité. Le documentaire, réalisé dans le cadre d’une enquête anthropologique, interroge les expériences d’une dizaine de personnes rencontrées.


Nouvelle société n° 5

Groupe Medvekine de Besançon | 1969 | 8' | France

Les conditions de travail dans l’horlogerie Kelton-Timex : les ouvrières travaillant comme des marionnettes, les évanouissements, les accidents et en guise de prime de la «Nouvelle Société», Sylvie Vartan venant chanter à l’atelier…


Nouvelle société n° 6

Groupe Medvekine de Besançon | 1969 | 9' | France

Une petite fille dont la mère travaille à la biscuiterie Bulher et le père est routier, raconte sa vie. Une vie familiale désagrégée par le travail. Le monde des travailleurs vu à travers les yeux de leurs enfants.


Nouvelle société n° 7

Groupe Medvekine de Besançon | 1969 | 11' | France

Dans une usine, les conséquences de la pression des grandes entreprises sur les petites: les cadences s’accélèrent, la tension monte, les accidents deviennent plus fréquents et plus graves: un ouvrier perd sa main dans une presse.


Novembre

Abel Davoine | 2010 | 99' | Suisse

Un village sur les derniers contreforts du Jura. Une vieille maison, où vivent une mère, 87 ans, et son fils, 62 ans. Le quotidien, fait de rituels immuables, s’égrène au fil des évocations du passé. La parole omniprésente du fils joue avec les mots, les contre-sens. A ce discours répondent les longs silences de la mère, une parole en sommeil qui se réveille dans l’évocation du passé. Le film capture ainsi quelques traces d’une réalité qui bientôt disparaîtra ; il écoute, enregistre, sans jamais chercher à découvrir ou établir une vérité unique.


Nuages apportant la nuit

Stéphane Breton | 2007 | 30' | France

Un homme marche, ou alors au contraire, c’est moi qui marche. Est-ce le jour ou bien la nuit ? Aucune idée. On dirait une forêt obscure et froide. Une forêt, vraiment ? Et où cela ? Ou plutôt, moi, où suis-je ? Et eux, qu’est-ce qu’ils font là ? Ça ressemble comme deux gouttes d’eau à un pays lointain. Lequel ? Celui qui ressemble comme deux gouttes d’eau à un rêve que je suis en train de faire. Ah bon. Me voilà donc parti à la recherche de la barbaque. De la barbaque ? Oui. Quelqu’un marche, et c’est moi, et la route est longue, et la nuit tombe.


Des nuages aux fêlures de la terre

Philippe Côte | 2007 | 18'

« Monts noirs monts blancs en miroir Puissance du gris nuances des commencements Cîmes Regards tendus corps de la lumière silhouettes furtives Le bleu soudain l’étoile à la lucarne On peut ouvrir grand les paupières. » Catherine Bareau


La nuit et l’enfant

La nuit et l’enfant

David Yon | 2015 | 61' | France

Une nuit se prolonge sur les hautes steppes de l’Atlas. Après les guerres, sur une terre où résonne encore l’écho d’une menace, Lamine marche avec un enfant autour de «  la marre blanche  ». Au grès des lieux traversés où le passé affleure, il nous conte son histoire, le long des ruines qui refleurissent.


La nuit remue

Bijan Anquetil | 2012 | 46' | France

C’est une histoire d’amitié. Sobhan et Hamid. Deux jeunes Afghans. Le voyage depuis l’Aghanistan jusqu’à Paris les a réunis. C’est là, autour d’un feu de fortune allumé au bord d’un canal, qu’ils se sont retrouvés. La nuit remue montre ce qui se passe parfois la nuit tombée au coeur de nos villes. Un film sur les passagers de la nuit en Europe, sur une jeunesse afghane qui se vit dans l’exil et qui, clandestinement, écrit son histoire. Avec des actes, des mots et des téléphones portables.


La Nuit s’achève

La Nuit s’achève

Cyril Leuthy | 2015 | 100' | France

Algérie, cinquante ans plus tard… Un père en quête de son enfance perdue, un amant à la recherche d’un grand père kabyle inconnu et un fils qui cherche à créer de nouveaux liens avec sa famille. Et il y a l’Algérie, celle d’hier et celle d’aujourd’hui. À la fois récit de voyage, journal intime, retour aux sources, quête d’identité, état des lieux de l’héritage colonial, « La nuit s’achève », en tissant plusieurs récits en parallèle, est un film sur l’épaisseur de la vie.


Nulla si Sa tutto s’immagina, secondo Fellini

Susan Gluth | 2002 | 56' | Allemagne

Amours, solitudes et rêves dans une Italie belle et nostalgique, telle qu’on peut la rêver, avec pour guide Federico Felllini.


Nulla si sa, tutto s’immagina… secondo Fellini

Susan Gluth | 2002 | 56' | Allemagne

Amours, solitudes et rêves dans une Italie belle et nostalgique, telle qu’on peut la rêver, avec pour guide Federico Felllini.


Nulle part avant

Nulle part avant

Emmanuel Falguières | 2018 | 200' | France

À trois femmes, j’ai demandé : « À quelle heure arrive le vent ? » Et dans leurs mains, chargées comme les rois mages, elles me tendent trois présents. Des films amateurs des années 1940. Un recueil de poèmes. Un morceau de musique. J’ai accepté chaque cadeau et je les ai posés sur ma table. Ils dégageaient une forte odeur de terre et de sel. Alors, je suis retourné voyager dans les racines, à la rencontre de leurs paroles.


Numéro zéro

Jean Eustache | 1971 | 120' | France

Film entretien de près de deux heures que Jean Eustache réalisa en 1971 avec sa grand-mère, Numéro Zéro connut une version tronquée pour la télévision : Odette Robert.


Nuytten/Film

Caroline Champetier | 2015 | 62' | France

Dans les années 80, Bruno Nuytten était une star de la cinématographie. De Duras à Blier, de Téchiné à Berri, il créait des images qui rendent ces films inoubliables. Lui-même a réalisé trois films puis abandonne le cinéma. J’ai toujours voulu comprendre, sentant confusément la profondeur de cette désertion. De cela et du reste, Bruno et moi avons parlé plusieurs jours. Puis je suis retourné le voir « s’occuper les mains » comme il aime à dire, avec une caméra cette fois. De ces images ont surgit d’autres images, un personnage, du cinéma.


Nyde

Salvatore Lista | 2002 | 23' | France

« On dit qu’il faut se perdre pour oublier ses certitudes. Je suis allé à New-York pour faire les repérages d’un film. Au fil de mon errance, les images de cette quête urbaine m’ont échappé pour raconter autre chose, presque malgré moi. »


N’ayons peur de rien

Yann Sinic et Nathalie Combe | 2004 | 29' | France

« C’est une histoire comme il y en a des milliards, l’histoire ordinaire d’un type ordinaire, qui n’est pas toujours sûr d’être heureux». Les états d’âme d’un père bouleversé par la naissance de son fils, homme ordinaire qui parle de sa peur de mourir sans avoir été vivant, de ses espoirs, de ses doutes, de sa vision de la vie.


O Cinema, Manoel de Oliveira e Eu

João Botelho | 2016 | 81' | Portugal

Une vieille photographie prise il y a trente-six ans. Ses mains posées sur mes épaules. Une bénédiction et un don. Puis l’histoire de plus de quarante ans d’amitié, d’admiration et d’apprentissage. Un voyage dans le cinéma de Manoel de Oliveira, sa méthode, sa façon de filmer et ses inventions cinématographiques extraordinaires. Il vécut pour plus d’un siècle, plus d’un siècle de cinéma, le cinéma dans son intégralité.


O estrangeiro

Ivo Ferreira | 2010 | 18' | Portugal

En 2009 à Macao, le narrateur quasiment absent de l’écran part à la recherche de L’Etranger qui y vivait quinze ans auparavant, aidé par les lettres qu’il lui écrivait. Il suit les traces laissées autrefois par L’Etranger recréant ainsi une nouvelle absence.


O Sabor do Leite Creme

O Sabor do Leite Creme

Hiroatsu Suzuki et Rossana Torres | 2012 | 74' | Portugal

Deux sœurs de 96 et 98 ans vivent dans une vieille maison, située en face de l’école dans laquelle elles ont enseigné, au centre du Portugal. Leur vie quotidienne sereine et paisible s’organise au jour le jour, peuplée par leurs souvenirs et leurs petites tâches ménagères. Mais avec la vieillesse, la maladie arrive, sans prévenir.


Obama le renoi

Nathalie Loubeyre | 2009 | 7' | France

Film collectif réalisé avec un groupe de jeunes de Bobigny sur les espoirs et les doutes que suscitent en France l’élection d’Obama à la présidence des Etats-Unis.


Obscuro Barroco

Obscuro Barroco

Evangelia Kranioti | 2018 | 60' | France et Grèce

Documentaire-fiction sur les vertiges du genre et de la métamorphose, en même temps qu’hommage cinématographique à un territoire extrême, la ville de Rio de Janeiro. En suivant Luana Muniz (1961-2017), figure emblématique du milieu transsexuel brésilien, le film explore différentes quêtes de soi, questionnant ainsi le désir de transformation du corps intime et du corps social, à travers le travestissement, le carnaval, et la lutte politique.


Odile

Jenny Saastamoinen | 2007 | 40' | France

•guill•Il ne s’est rien passé. Quand je me suis retournée, elle n’était plus là. Ma mère a disparu. Qui est-elle celle que je n’ai pas connue ? Elle m’a transmis quelque chose d’énigmatique… C’est un peu comme si je me rappelais les souvenirs d’une autre…•guill• Quand le voyage devient errance. Correspondance entre une mère et sa fille. Histoire d’un abandon.


Of Fathers and Sons

Of Fathers and Sons

Talal Derki | 2018 | 99' | Allemagne, Syrie, Liban, Qatar

Abu Osama n’est pas seulement un père aimant pour ses huit garçons, mais aussi l’un des fondateurs du groupe Al-Nusra, une branche syrienne d’Al-Qaeda, et un spécialiste des attaques à la bombe et du déminage. Se faisant passer pour un sympathisant de la cause djihadiste, le réalisateur Talal Derki partage l’intimité d’une famille en guerre au moment ou Osama et Ayman, les deux aînés, atteignent l’âge où ils pourront devenir des soldats de Dieu.


Les Oiseaux de passage

Ciro Guerra, Cristina Gallego | 2018 | 125' | Mexique, Colombie

Dans les années 1970, en Colombie, une famille d’indigènes Wayuu se retrouve au cœur de la vente florissante de marijuana à la jeunesse américaine.
Quand l’honneur des familles tente de résister à l’avidité des hommes, la guerre des clans devient inévitable et met en péril leurs vies, leur culture et leurs traditions ancestrales.
C’est la naissance des cartels de la drogue.


Les Oiseaux d’Arabie

David Yon | 2009 | 40' | France

À l’aube de la seconde guerre mondiale, des milliers de réfugiés espagnols traversent les Pyrénées pour fuir l’avance des Franquistes. Antonio Atarès est l’un d’eux : un visage parmi d’autres. Arrivé en France, il est interné au camp du Vernet puis déporté aux portes du Sahara, à Djelfa en Algérie. En mars 1941, il reçoit une lettre de quelqu’un qu’il ne connaît pas, la philosophe Simone Weil. Ces deux destins vont se croiser dans la pénombre de l’histoire.


Olhos de Cana

Philippe Lourdou | 0 | 17'

Différentes phases de la récolte de cannes à sucre et de la fabrication de briques de sucre, dans l’Etat du Piaui, Nordeste, Brésil.


Ombra di Venezia

Olivier Gallon | 2004 | 63' | France

Pour le visiteur qui arrive à Venise, le train s’arrête au bord du temps. Voyage dans une ville où passé et présent se confondent, où un reflet chasse l’autre, à travers une fresque mystérieuse de Giandomenico Tiepolo, Il Mondo Novo (1791) : son monde et le nôtre, le temps, la danse…


Ô mon corps !

Ô mon corps !

Laurent Aït Benalla | 2012 | 70' | France

A Alger, Abou et Nawal Lagraa travaillent à la formation de la première cellule de danse contemporaine du pays. Ce projet, conçu comme un pont culturel méditerranéen, rassemble 10 danseurs, pour la plupart autodidactes. Ensemble ils donnent naissance à •guill•Nya•guill•, chorégraphié par Abou Lagraa, où le •guill•Boléro•guill• de Ravel et la voix de Houria Aïchi se rencontrent pour la première fois. Après plusieurs mois de travail, au soir de la première mondiale à Alger, ces jeunes danseurs entrent dans la lumière de la scène comme on vient au monde.


On animal locomotion

Johan van der Keuken | 1994 | 15' | Pays-Bas

Ce film a été réalisé dans le cadre du projet Hexagon : six compositeurs néerlandais inspirent six cinéastes. Pour Johan Van Der Keuken et Willemn Breuker, c’était l’occasion de prolonger une collaboration de longue date (une dizaine de films depuis 1967), en franchissant un nouveau pas ensemble. 
Le titre est emprunté à l’oeuvre d’Edward Muybridge, photographe et précurseur du cinéma. Le film est librement construit et totalement orienté vers le mouvement physique : l’animal en locomotion, c’est le cinéma.


On n’a jamais vu de nuit qui ne finisse par atteindre le jour

Ju Hyoung Lee | 2010 | 40' | France

Mme KIM Hwa Seon est née à Pyong-Yang en 1926. Elle avait quinze ans quand elle a été kidnappé par des soldats japonais. Elle a été contrainte de se prostituer avec des soldats japonais dans la région de Singapour et en chine jusqu’à la fin de la guerre en 1945. J’ai fait ressentir la souffrance de cette femme, victime de crime de guerre. Elle avait honte, elle se cachait. Moi j’ai voulu que l’on sache ce qui s’est passé pour la réhabiliter dans la mémoire collective.


On vous parle du Chili

Miguel Littin et Chris Marker | 1973 | 16' | France

Interview de Salvador Allende par Régis Debray.


One Eno

Jérôme Lefdup, Lari Flash | 1993 | 22' | France

Réalisé pour l’émission de Canal+ « L’Œil du Cyclone », rencontre avec le musicien et producteur Brian Eno (Roxy Music, David Bowie, Robert Fripp) dialoguant avec son chien.


Oniro

Anne Fremy | 2009 | 25' | France

Au Japon, dans la rue et dans les gares, les « Ekisha » lisent l’avenir dans les lignes de la main, à la lueur d’une bougie. D’autres systèmes divinatoires, l’Omikuji ou •guill•l’honorable loterie•guill•, le jeu des coquillages, le jeu des cartes poétiques ou le loto des images, associent des images dans un mélange de hasards et de déterminations. On les interprète comme des signes du destin ou comme un portrait personnel. On peut aussi bien les considérer comme un récit.


Opa-Locka will be beautiful

Armand Morin | 2011 | 21' | France

Opa-Locka est une banlieue de Miami construite en 1926 dans un style orientaliste inspiré du film •guill•Le Voleur de Bagdad•guill•. Aujourd’hui les préoccupations de la communauté noire, majoritaire, sont loin de ces fantaisies. Loin du temps où la ville était bourgeoise et blanche, les habitants doivent faire face à une situation sociale extrême, que la star du rap Brisco raconte dans sa musique. Le film glisse sur toutes les facettes de cette ville-mirage.


Oradour etc.

Virginia Michaud | 2002 | 29'

Les ruines d’un village français détruit en 1944. A travers les dédales du site, une jeune femme, venue pour trouver des réponses, peut-être… Sa quête de l’être humain commence ici, parmi les pierres et les voix des témoins directs de la barbarie humaine.


L’Orage

Dominique Vincent | 2009 | 7' | France

Un soir, en banlieue, vu de ma fenêtre. Et puis, l’orage.


L’Ordre

L’Ordre

Jean-Daniel Pollet | 1973 | 44' | France

Spinalonga (Grèce). Cet îlot abrite une forteresse. En 1904, le gouvernement grec en fait le lieu de relégation de ses lépreux. Les habitants vivent en relative autonomie, jusqu’en 1956. En 1973, Raimondakis, enfermé pendant plus de trente ans, raconte.


O Tremor

Oscar Vincentelli | 2016 | 22' | Espagne

Dans une mine de charbon en Espagne, notre regard se concentre sur la cadence hypnotique du travail, révélant le mouvement incessant de la machinerie qui dévore les ouvriers : les tout derniers gestes du mythique labeur minier disparaissent lentement. Il s’agit peut-être de la dernière mine de charbon active en Europe. Nous ne le savons pas, mais les mineurs tentent invariablement d’éviter l’inévitable.


Otzenrather sprung

Jens Schanze | 2001 | 63'

Le film accompagne durant la dernière année les habitants de trois villages de la région du Rhin qui vont devoir quitter leur maison. Il montre comment la région entière se prépare au plus grand déplacement de population dans l’Allemagne d’après-guerre.


Où que je sois

François Robic | 2021 | 51' | France

Tous les étés, Gaëlle rentre aux Cabannes, notre village natal en Ariège. Gaëlle, c’est ma sœur. Cette année, elle est confinée avec moi, chez nos parents. Elle retrouve notre cousine Kéké, l’amoureux de cette dernière, Maël, ainsi que leurs copains d’enfance, Eliott et Tina. À travers le portrait croisé de ces jeunes, s’esquisse celui de mon village, entre les montagnes.

« Le plus souvent j’ai vu le portrait de jeunes qui voulaient se barrer. Ma sœur et ses amis ne sont pas dans ce cas : ils ont un attachement à ce lieu très fort. Je trouvais que c’était un sujet de film suffisant. Ce n’est d’ailleurs pas une question propre à la ruralité; être attaché à l’endroit où on a grandi, devoir en partir ou faire le choix d’y rester, c’est un questionnement universel. »
François Robic

⇒ Retrouvez l’intégralité de l’entretien avec François Robic sur notre Blog Mediapart 


Les oubliés de Norviliskes

Les Oubliés de Norviliskes

Dmitri Makhomet | 2014 | 77' | France / Biélorussie

On dit qu’en 1939 une réunion au Kremlin donna naissance au nouveau tracé de la frontière entre la Lituanie et la Biélorussie. On dit aussi qu’à cette occasion, Staline laissa sa pipe sur la carte. On raconte que personne n’osa y toucher, si bien que la frontière épousa ses formes. Pour les habitants de Norviliskes, et pour leurs voisins biélorusses du village de Pezkuny, cette frontière,longtemps symbolique, se matérialise brutalement en 2004, avec l’entrée de la Lituanie dans l’Union Européenne.


Ours Is a Country of Words

Ours Is a Country of Words

Mathijs Poppe | 2017 | 42' | Belgique

Ce film raconte une histoire qui a commencé en 1948, quand des milliers de Palestiniens quittèrent leur pays, fuyant les massacres. Nous reprenons cette histoire des années plus tard, dans un futur imaginaire. Car ce pays de mots, même inaccessible, est le berceau d’une identité forgée dans l’exil, vivante envers et contre tout.


Pahokee

Pahokee

Patrick Bresnan, Ivete Lucas | 2019 | 112' | Etats-Unis

À Pahokee, petite ville rurale du sud de la Floride, le lycée est au centre de toutes les attentions. Avec son équipe de football américain invincible, ses concours et son extravagant bal de fin d’année, il rallie toute la communauté. À l’approche de l’entrée à l’université, quatre adolescents vivent une année pleine d’espoirs et de grandes célébrations.


Palermo oder Wolfsurg

Werner Schroeter | 1980 | 175' | Allemagne

Devant la misère qui déchire sa famille, Nicola décide de quitter la Sicile pour aller travailler en Allemagne.


Palestine Palestine

Dominique Dubosc | 2002 | 76' | France

Palestine Palestine se présente comme un triptyque, à la manière de certaines peintures flamandes d’autrefois : dans la partie centrale foisonnent des petites scènes de la vie quotidienne dans le camp de réfugiés de Dheisheh, à côté de Bethléem, tandis que dans les deux parties latérales, un marionnettiste et sa femme montrent leur spectacle de villages en villages, malgré les barrages et les dangers de plus en plus grands.


Pamięć

Pauline Julier | 2008 | 33' | France / Suisse

Prélude. La voix-off s’installe dans le noir. Elle raconte un rêve. On apprend que sa cheville a un trou. 1er tableau. Le travelling commence dans les bois. La voix revient. Elle raconte son enfance, sa mémoire. On comprend qu’elle est la petite fille. On la voit ensuite, enfant. Retour au noir. Une femme apparaît. C’est la mère. Face caméra. Elle entame le récit d’une lettre, faite à sa propre mère. Plus tard viendra la troisième femme, la mère de la mère, atteinte de la maladie d’Alzheimer. Elle perd la mémoire. L’histoire recommence alors.


Panamarenko, portrait en son absence

Claudio Pazienza | 1997 | 27' | Belgique

A la fois évidente et complexe, ramifiée, multiple, ironique, l’œuvre de l’artiste anversois Panamarenko semble faire – depuis une trentaine d’années – la joie des grands et des petits. Mais qu’on se détrompe : malgré son apparente lisibilité, elle demeure inclassable et joyeusement iconoclaste. Elle ne peut donc se résumer à une illustration du mythe d’Icare ni à la volonté de bricoler appareils et machines capables de se mouvoir – avec ou sans force de l’homme, sur terre comme sous l’eau – pour étonner chameaux et poissons. Non, l’ensemble des objets de Panamarenko posent sans cesse la question des limites, des frontières, des passages. Passages de la contemplation à l’acte, de la matière à la forme, de l’art à la science (et vice versa). Il s’agit d’une perpétuelle invitation à …


Pandit Ravi Shankar

Nicolas Klotz | 1986 | 58' | France

Musicien, compositeur, héros populaire dans son pays … depuis 60 ans, Ravi Shankar est le plus grand ambassadeur de la culture indienne en Occident. Tourné à Bénarès, Calcutta, Delhi, Paris et Londres, avec les amis ou disciples du célèbre musicien tels George Harrison, Yehudi Menuhin, Zubin Mehta, Satyajit Ray, Mrinal Sen, Jean-Pierre Rampal.


Panier ciné journal (La subtile mémoire des humains du rivage)

Réalisation collective et anonyme | 2003 | 60' | France


La panthère des neiges

La Panthère des neiges

Marie Amiguet et Vincent Munier | 2021 | 92' | France

Au cœur des hauts plateaux tibétains, le photographe Vincent Munier entraîne l’écrivain Sylvain Tesson dans sa quête de la panthère des neiges.
Il l’initie à l’art délicat de l’affût, à la lecture des traces et à la patience nécessaire pour entrevoir les bêtes. En parcourant les sommets habités par des présences invisibles, les deux hommes tissent un dialogue sur notre place parmi les êtres vivants et célèbrent la beauté du monde.


Papa, Maman, Perret et Moi

Pierre Creton | 2010 | 30' | France

« Parce qu’elles nous enseignent que la destruction n’est jamais absolue – fût-elle continue – les survivances nous dispensent justement de croire qu’une « dernière » révélation ou une salvation « finale » soient nécessaires à notre liberté. » Survivance des lucioles Georges Didi-Huberman « L’enfant a dessiné « les immeubles du Havre ». Bien que le nom de l’architecte Perret lui soit extrêmement familier, il les a signés de son prénom à lui : Vincent. […] J’ai demandé à Elisabeth et Pierre, ses parents tous les deux guides conférenciers, d’habiter l’appartement témoin comme s’ils étaient chez eux, ce qui n’est pas loin de la réalité et du fantasme des visiteurs (la muséographie du quotidien aidant). Vincent, en dehors du passage incessant du public ne fut pas dépaysé, habitant en temps normal un autre appartement de la reconstruction, lui aussi minutieusement reconstitué par ses parents dans l’esprit moderne de l’après guerre : un projet vieux de soixante ans mis en œuvre par celui qui est devenu le maître à penser de la famille, Auguste Perret. » Pierre Creton


Par exemple Ebenthal

Eleonore de Montesquiou | 2004 | 21' | Allemagne

En Autriche comme partout, les villes mangent la campagne. Ebenthal est un village de Carinthie, poche de Klagenfurt, à deux pas de la frontière slovène. Il n’y avait que quelques fermes il y a seulement vingt ans. Aujourd’hui ce village est englouti dans les zones commerciales de Klagenfurt.


Paraboles (Mafrouza 5)

Emmanuelle Demoris | 2010 | 155' | France

Mohamed Khattab tient l’épicerie de Mafrouza. Cheikh, il fait aussi le sermon du vendredi dans la mosquée du quartier. Mais en ces jours de fête où se prépare l’Aïd, des •guill•barbus•guill• viennent s’emparer de ladite mosquée. Les gens de Mafrouza racontent cette prise de pouvoir avec lucidité et calme, c’est-à-dire sans diabolisation et avec la force d’une parole qui recourt aux arguments à la fois du cœur et de la raison. Comme le dit l’ami fidèle de Mohamed Khattab : •guill•Les Frères cherchent à attirer les gens ; si tu aimes quelqu’un, tu n’essaies pas de l’attirer, tu lui parles directement.•guill• Blessé, Mohamed Khattab garde sa dignité, son ironie et le secret sur ses intentions. Mais il n’a pas dit son dernier mot. La suite des événements lui donnera l’occasion de •guill•parler directement•guill• pour dire ses stratégies, sa rage et sa résistance, mais aussi sa complicité et sa tendresse pour cette caméra avec qui est venu le temps de la séparation puisque le tournage vient à sa fin, au terme de deux années passées à filmer dans le quartier.


Paraiso

Felipe Guerrero | 2006 | 55' | Colombie

Felipe Guerrero nous montre une vision poétique et diversifiée de la Colombie


Paralleluniversen

Carolin Schmitz et Heike Mutter | 2002 | 28' | Allemagne-Chili

« Paralleluniversen » est la tentative d’expliquer notre monde comme partie intégrante d’un autre monde, un monde bien plus grand, l’univers, qui lui-même ne serait qu’un univers parallèle à un autre univers…


Les Parents

Christophe Hermans | 2008 | 70' | Belgique

Dans un village de Dordogne, Alain et Richard accueillent dans leur maison trois personnes âgées. Une alternative séduisante aux maisons de retraite traditionnelles. Avec des gestes proches de ceux d’un père, Alain et Richard accompagnent des mois, des années durant, les pensionnaires dans leur fin de vie. Ils forment une famille. Tout le monde l’ignore aujourd’hui mais les deux hommes ont décidé de vendre leur maison pour s’installer aux Antilles…


Parmi nous

Parmi nous

Clément Cogitore | 2011 | 30' | France

Amin, jeune clandestin, vient de rejoindre un campement dans la forêt. Chaque nuit est l’occasion de tenter de gagner la zone portuaire et d’embarquer sous les camions. Au cours de ses tentatives, il découvre qu’entre la forêt et les hommes qui la parcourent, agissent d’autres groupes, d’autres visages, d’autres espaces. Derrière la figure du clandestin en marche, Parmi nous raconte la traversée des frontières : celle qui sépare le monde des citoyens de celui des non-citoyens, celle qui sépare le monde réel du monde métaphorique et celle qui sépare le monde des vivants du monde des morts.


La parole perdue

Marc Scialom | 1969 | 8' | France

La bande son met en présence deux voix, l’une masculine, l’autre féminine. La femme semble inciter l’homme à dire quelque chose qui lui tient à coeur et l’oppresse. L’homme paraît aphasique, il n’émet d’abord que des sons inarticulés et des soupirs, puis il parvient à articuler des mots sans suite, dont l’ensemble finit par signifier le refus de la guerre et de ses horreurs. La bande image présente des dessins au pinceau en train d’être tracés : ces dessins de style expressionniste évoquent la gloire sinistre des armes, les massacres qui sont l’envers de cette gloire. La parole perdue a été réalisé en mémoire des guerres coloniales et notamment après le choc de la bataille de Bizerte (juillet 1961).


Paroles d’intermittents

Philippe Baron | 2003 | 45' | France

L’idée de ce film a germé dans la tête de quelques comédiens et techniciens au début de l’année 2003. Il leur paraissait important, alors que le statut de l’intermittent était à nouveau discuté, d’expliquer les conditions économiques et sociales de vie d’intermittents. Il semblait nécessaire que cette réalité émerge de la parole même de ces professionnels, lorsque le statut d’intermittents constitue une pierre angulaire de leur existence.


La Part maudite

Christian Vincent | 1987 | 35' | France

Portrait d’un homme qui construit une maison fantastique.


Le Partage des larmes

Anna-Célia Kendall | 2002 | 31' | France

« Je suis une grande pleureuse. Comme je n’ai pas réussi à endiguer mes larmes, j’ai résolu d’en faire quelque chose : un film. Auprès de mon entourage ou de compagnons d’infortune, je me suis trouvé des émotions communes, avec les larmes en partage… »


Pas à pas, les arpenteurs

Serge Le Squer | 2003 | 25' | France

Beyrouth, Liban. Dans un cinéma détruit et abandonné depuis la guerre, deux arpenteurs prennent des mesures à l’aide d’un décamètre. La ville se reconstruit en effaçant les traces visibles de la guerre, et en faisant ressurgir les ruines de son passé antique pour mieux oublier le passé récent des luttes fratricides. Bâtiments détruits, ruines archéologiques, constructions postmodernes, déchets triés et recyclés, constructions récentes et déjà abandonnées reflètent la lutte entre passé et présent.


Les Pas sur le pont

Laurent Aït Benalla | 2011 | 30' | France / Algérie

Extraits et rencontre autour du film en cours de montage sur les répétitions du spectacle •guill•Nya•guill•. Premier fruit du projet de coopération franco-algérienne pour le développement d’échanges artistiques en faveur de la danse porté par la Compagnie La Baraka nommé •guill•Pont Culturel Méditerranéen•guill•.


Pas comme des loups

Vincent Pouplard | 2016 | 59' | France

Roman et Sifredy sont en mouvement. Ces frères jumeaux avancent dans l’âge adulte, s’évertuant à comprendre le monde autour d’eux. Dans des lieux secrets, souterrains, squats, lisières de bois, sous des ciels nuageux ou des néons à faible tension, là où la clarté peine à s’imposer, ils inventent leur vie, son langage et ses codes. Sans visages floutés, le film s’attarde ces figures de « délinquants ». Ce portrait sensible et détaillé de ces deux frères et de leur bande d’amis, crée un autre chemin pour interroger ce refus des règles.


Pasos

Lorena Zilleruelo | 2011 | 22' | Espagne

Ema avait les outils sociaux et intellectuels pour se protéger du VIH. Elle savait comment prévenir les maladies sexuellement transmissibles. Mais elle est tombée amoureuse sans prendre de précaution. Le tango comme une apologie très fidèle des relations de séduction entre l’homme et la femme.


Passage

Pauline Higgins | 2007 | 19' | France

Que se passe-t-il derrière ces portes d’hôpital ? Qu’éprouve-t-on à cet endroit, dans le souffle des machines, les cris, les lumières, les tracés des alarmes, la douceur, aussi, des gestes ? Quels dangers, quels écrans faut-il traverser ? Et où va-t-il arriver, quittant son apesanteur sculpturale ? Par quels interstices faut-il regarder pour assister à une cérémonie secrète où la récompense ne va pas sans ce qu’on doit laisser ?


Le passage de la ligne

Le passage de la ligne

Vincent Ducarne | 2014 | 101' | France

Un moteur ronronnant pousse doucement le mastodonte flottant vers la pleine mer et le port glisse de plus loin de notre vue : l’inéluctabilité du voyage s’installe. La caméra scrute l’océan et se déplace à travers le navire comme un fantôme, une présence sans fonction. Sur le pont, au travail, jusque dans les entrailles du navire, et dans les espaces de vie commune, nous dérivons à travers des zones imaginaires et de réalité, documentons les jours immuables de la vie en mer. Dans cet environnement strictement contrôlé, toute perturbation est réglée avec le même calme, les procédures de manœuvres de navigation, la réparation des pièces cassées, tout comme les relations sociales. La mer, l’océan, le vaisseau, la lente errance et, entre réalité et fiction, le visage des hommes…


Le Passage du col

Le Passage du col

Marie Bottois | 2022 | 14' | France

Léna est la sage-femme, je suis la patiente. Elle renouvelle mon stérilet et je mets en scène notre rendez-vous. Les regards s’échangent alors que se tisse une relation de soin.


Passagers d’Orsay

Sandra Kogut | 2003 | 52' | France

« Est-ce que je peux faire un portrait de vous avec votre œuvre préférée ? » Voici la question que je posais aux gens, choisis un peu au hasard, pendant plusieurs mois, dans les salles du Musée d’Orsay, à Paris. La réponse était souvent précise : « C’est au dernier étage, ça vous dérange pas ? » ou encore « Je vais vous montrer un tableau que j’ai vécu personnellement. » Commençait alors notre marche, longue parfois de plusieurs kilomètres, à la recherche de ces images. Commençait alors le film : vers où nous emmènent-ils, vers où ces œuvres les emmènent ?


Pat

Harold Vasselin | 2002 | 18' | France

Darwin a dit des choses merveilleuses sur l’origine des espèces. Il avait beaucoup observé les oiseaux. Le darwinisme social en a dit des choses terribles, justifiant par là la nécessité, pour certains, de disparaître. Il y a dans Pat un homme que l’on ne voit pas, qui énonce des vérités •guill•darwiniennes•guill•, et un autre, qui ne dit rien, mais n’a pas l’air du tout disposé à disparaître. Et il y a aussi les oiseaux.


Patrice Chéreau, le corps au travail

Patrice Chéreau, le corps au travail

Stéphane Metge | 2009 | 74' | France

Portrait intime de Patrice Chéreau qui retrace la carrière d’un artiste dont la puissance créatrice n’a jamais failli. Face à la caméra, Chéreau analyse la pratique de son métier. Il s’agit d’une interrogation intime sur ce que Patrice Chéreau a traversé dans son travail et dans son époque, sur ce qu’il est désormais et ce qu’il cherche encore. L’itinéraire d’une vie partagée par et pour le corps.


Pauline s’arrache

Pauline s’arrache

Émilie Brisavoine | 2015 | 88' | France

Ça commence comme un conte de fées : il y a une reine, un roi et leurs beaux enfants, Pauline, Anaïs et Guillaume. Mais c’est plus compliqué, plus punk, le roi porte des talons aiguille, la reine veut rattraper le temps perdu, leurs héritiers se rebellent. Rien ne va plus, Pauline s’arrache.


Le Pays du chien qui chante

Yann Dedet | 2002 | 95' | France

Tôyô et Yoshiko Mahiru, deux scientifiques japonais, s’installent dans un petit village du Jura entouré de forêts. Tôyô, musicologue, est à la recherche d’un chien qui chante. Sa femme, elle, mène une étude sur l’habitat religieux ancien en France et au Japon. Tôyô et Yoshito ont tout apporté avec eux – tatamis, algues séchées et portraits d’ancêtres – ne manquant pas de susciter la curiosité des habitants. Très vite, Tôyô est envahi par une idée incongrue, impérieuse et presque folle : dans le désir qu’il perçoit chez un jeune villageois pour sa femme, il voit le moyen d’assurer une descendance à leur couple encore sans enfant. Il organise alors secrètement sa disparition pour laisser la place au jeune homme auprès de sa femme…


Paysage emprunté #1

Dania Reymond | 2011 | 21' | France

Le village est paisible, banal. Il pourrait se trouver n’importe où en Europe. De mémoire une scène est décrite. Malgré la neige une tragédie fait surface. Rencontre entre des paysages et des événements proches et lointains à la fois.


Paysage ordinaire

Paysage ordinaire

Damien Monnier | 2019 | 86' | France

1958. Une famille de paysans en habits du dimanche face à l’objectif du photographe pour les noces d’or des plus vieux. 2018. Les étables ont fait place aux hangars de production, les clôtures électriques ont remplacé les haies. Mais toujours, la terre, l’animal, l’eau, le sang, la merde… Les plus jeunes de la photo s’apprêtent à prendre leur retraite d’agriculteurs. D’une époque à l’autre, mutations et persistances racontent ce monde et ses pratiques au cœur desquelles le progrès résonne avec l’image de soi.


Le paysage pour témoin

Pierre Creton | 2009 | 43' | France

Né en Allemagne en 1928, Georges-Arthur Goldschmidt est considéré comme l’un des meilleurs traducteurs de l’allemand de notre époque (traductions de Nietzsche, Kafka, Stifter, Handke…). Il est aussi l’auteur d’une œuvre littéraire. Commandé par la FACIM (Fondation Culture Internationale en Montagne) à l’occasion des rencontres littéraires de Chambéry, où Goldschmidt était invité, ce film accompagne Georges-Arthur Goldschmidt sur les lieux où il fut caché enfant pendant la guerre pour fuir le nazisme : un pensionnat, puis des fermes à Megève en haute Savoie. Comment rendre compte de la mémoire de l’écrivain, de la littérature et de l’Histoire ? Entre témoignages et paysages, c’est aussi l’histoire d’une rencontre, celle d’un lecteur avec l’auteur du Recours.


Pedro M

Pedro M

Andreas Fontana | 2015 | 27' | Suisse/Espagne

Caméraman pour la télévision espagnole, Pedro Martin s’est distingué en filmant en direct la tentative de coup d’Etat au Parlement espagnol, le 23 février 1981. En cherchant à percer le secret de son père, disparu sans laisser de traces, la fille du caméraman rencontre des personnages hantés par les images du passé. Parfois, les archives historiques cachent un drame intime… Une envoûtante fiction du réel.


La Peine perdue de Jean Eustache

La Peine perdue de Jean Eustache

Angel Diez | 1997 | 53' | France

Le film est un hommage à Jean Eustache, grand cinéaste français peu connu et disparu. Au fil des lieux, des témoignages, des images et des sons, ce film esquisse le portrait du cinéaste et fait revivre, pour un moment, son œuvre et sa vie. On retrouve ici le principaux opus du cinéaste, au premier rang desquels « La Maman et la Putain » (1973). Mais aussi des films moins connus tels « La Rosière de Pessac » (1968 et 1979) ou un inédit tel « Numéro Zéro » (1971) consacré par le réalisateur à sa mère. Peu à peu, s’élabore ou transparaît la méthode empruntée par Eustache. Une fidélité quasi obsessionnelle au réel, héritée selon ses propres aveux de Lumière. Toujours en marque de la Nouvelle Vague, Eustache a influencé et marqué toute une génération, et son cinéma reste une source de savoir et d’inspiration.


Le peintre, le poète et l’historien

Jean-Louis Comolli | 2005 | 26' | France

Peu après l’an 1300, Enrico Scrovegni, fils d’un riche usurier et usurier lui-même, fait ériger à Padoue une chapelle, espérant peut-être se préserver des flammes de l’enfer. Il en confie la décoration au peintre Giotto – qui va bientôt révolutionner l’art. Parallèlement, Dante Alighieri entreprend d’écrire une œuvre unique dans la littérature, •guill•La Divine Comédie•guill•. L’historien Carlo Ginzburg, spécialiste entre autres des mentalités médiévales, nous accompagne dans ce cheminement, faisant revivre une époque foisonnante à partir du sens oublié d’un mot ou de correspondances devenues obscures. Tout en se livrant à cette méditation historique, il déambule dans la chapelle récemment restaurée des Scrovegni.


Penaber

Orane Burri | 2004 | 12' | France

Un homme en exil erre dans Paris, et pense à son pays, le Kurdistan.« Pense que ton pays n’existe pas sur les cartes…Pense que tu as vécu plus longtemps en exil que dans ton propre pays…Pense que tu n’as plus envie de penser… »


Le Pendule de Costel

Le Pendule de Costel

Pilar Arcila | 2013 | 68' | France

Des squats marseillais au centre-ville de Lausanne en passant par le village de Manarade en Roumanie, Costel et sa famille, issus de la communauté Roms, se déplacent à la recherche d’un moyen de gagner leur vie. La réalisatrice filme Costel en Super 8 noir et blanc, Costel filme les siens en vidéo couleur, ils échangent des images et des sons, témoins et acteurs d’un quotidien fait de débrouilles, de croyances et de survie. Le parcours pendulaire de Costel nous parle d’une Europe mise à l’épreuve de ses rêves communautaires, et de sa capacité à soutenir ses minorités les plus démunies.


Pepina

Pablo Agüero | 2005 | 15' | France

Pepina, métaphore d’une dernière maternité à 70 ans, avec ses joies et ses difficultés.


La Permanence

Alice Diop | 2016 | 97' | France

La consultation se trouve à l’intérieur de l’hôpital Avicenne. C’est un îlot qui semble abandonné au fond d’un couloir. Une grande pièce obscure et vétuste où atterrissent des hommes malades, marqués dans leur chair, et pour qui la douleur dit les peines de l’exil. S’ils y reviennent encore, c’est qu’ils ne désespèrent pas de trouver ici le moyen de tenir debout, de résister au naufrage.


Peter Sloterdijk, un philosophe allemand

François Caillat | 2003 | 55' | France

Philosophe allemand très médiatique, Peter Sloterdijk développe une réflexion créative, incisive, souvent polémique. Auteur d’ouvrages touchant à la politique, à la science et aux questions posées par la modernité, il est l’un des intellectuels les plus originaux de sa génération.


Le Petit Nicolas

Le Petit Nicolas (Qu’est-ce qu’on attend pour être heureux ?)

Amandine Fredon et Benjamin Massoubre | 2022 | 82' | France, Luxembourg

Penchés sur une large feuille blanche quelque part entre Montmartre et Saint-Germain Des-Prés, Jean-Jacques Sempé et René Goscinny donnent vie à un petit garçon rieur et malicieux, le Petit Nicolas. Entre camaraderie, disputes, bagarres, jeux, bêtises, et punitions à la pelle, Nicolas vit une enfance faite de joies et d’apprentissages. Au fil du récit, le garçon se glisse dans l’atelier de ses créateurs, et les interpelle avec drôlerie. Sempé et Goscinny lui raconteront leur rencontre, leur amitié, mais aussi leurs parcours, leurs secrets et leur enfance.


Le petit prince au pays qui défile

Le petit prince au pays qui défile

Carina Freire | 2013 | 35' | Suisse

Que faire de sa vie quand on a été double champion du monde de patinage artistique et que l’on a pris, de fait, retraite à 25 ans ? Carina Freire, dans Le petit prince au pays qui défile, dévoile avec pudeur et rigueur les errances de Stéphane Lambiel, un ancien champion, qui écume les galas et les shows de patinage dans le monde entier. Un film acéré, vif, parfois drôle, qui mêle avec force grâce et prosaïsme.


La Petite Faye de mon père

Paul Rapinat | 2003 | 22' | France

C’est la tentative d’un fils de réaliser un film sur son père. Un père qui parle d’un projet familial, qui se laisse filmer, qui se livre. Un essai sur la relation père-fils, sur leurs positions, une rencontre, un partage, un hommage intime.


Petite fille

Sébastien Lifshitz | 2020 | 90' | France

L’histoire de Sasha, une petite fille de 7 ans, née garçon. Le film suit sa vie au quotidien, le questionnement de ses parents, de ses frères et soeur, tout comme le combat incessant que sa famille doit mener pour faire comprendre sa différence. Courageuse et intraitable, Karine, la mère de Sacha, mène une lutte sans relâche portée par un amour inconditionnel pour son enfant.


La petite fille et la mer

Aminatou Echard | 2006 | 27' | France

Entre désirs et cadre dans lequels on est élevé, l’amour en déroute jusqu’à enfermer l’autre dans un rôle pour justifier celui qu’on se donne. Comment les relations humaines s’inscrivent-elles dans des codes et des rôles qui, s’ils sont déstabilisés, font que l’on ne sait plus aimer ? Expression de cette progression à travers une forme visuelle et sonore qui ne suit pas la narration.


Petites Morts

Alexe Poukine | 2008 | 13' | France

Deux femmes. Le choix de ne pas donner la vie. Puis le deuil de celui qui n’est pas né, et l’absence qui se loge dans les replis du quotidien.


Petits oiseaux et grands savants

Catherine Garanger | 2004 | 52' | France

Il était une fois un royaume, peuplé de tout petits oiseaux et de grands savants qui les étudiaient…Il était une fois un royaume, peuplé de tout petits oiseaux. Ils chantaient, volaient, libres comme l’air, disait-on. Quel mystère habitait donc leur vie ?Un beau jour, le Roitelet, Roi de tous les petits oiseaux qui chantent, se met à conter leur histoire, et nous emmène là où personne ne va jamais …Au fil des saisons, il nous fait découvrir son royaume, niché sur la grande dune de Courlande, en pleine mer Baltique. Il observe les savants qui, depuis plus de 100 ans tentent de comprendre l’épopée de son petit peuple ailé. En leur mettant une bague à la patte, ils ont découvert que les petits oiseaux migraient. Migrer ! Pourquoi ? A quel prix


Petrole

Cédric Putaggio | 2008 | 80' | France

Dans l’imprécision de mes souvenirs d’enfance, celui d’un homme que j’avais connu, s’est récemment affirmé jusqu’à l’obsession. Occupant le même espace mental, l’image d’une carcasse de pétrolier s’est cristallisée de la même manière. Il y a presque trente ans déjà, l’Amoco Cadiz s’échouait tout près des côtes de Portsall, un petit port du Nord-Finistère, et provoquait la plus importante marée noire que la Bretagne n’ait jamais connue. Aujourd’hui, ce lieu m’est étranger, comme imaginé. Pourtant, ces souvenirs sont là, enfouis et bien réels.


La peur du vent

Harold Vasselin | 2003 | 64' | France

•guill•La peur du vent•guill•, c’est celle qu’éprouve ce jeune enfant qui marche dans les rues de la ville neuve, claire, droite, sans arbres, et toute pleine de la force du vent. Le Havre, rasé lors d’une des plus radicalse destructions de la 2éme guerre mondiale, a été le lieu d’une reconstruction qu’on a voulue moderne et exemplaire. Confiée à l’atelier d’Auguste Perret, elle nous est transmise comme une œuvre marquante de l’architecture du XXème siècle.


La Peur du vent

Harold Vasselin | 2002 | 64' | France

Celle qu’éprouve ce jeune enfant dans les rues de la ville neuve, claire, droite, sans arbres… Le Havre fabriqué d’un seul geste sur les ruines d’une époque.


Philippine

Sophie Sherman | 2008 | 45' | France

J’ai rencontré Philippine, une jeune fille trisomique 21, ensemble nous avons fait ce film. Je vous propose de la suivre chez elle, ou à l’école et nous découvrirons sa grâce, son caractère, ses paroles : •guill• Je ne suis pas handicapé, je suis unique•guill•.


La Photo déchirée, chronique d’une émigration clandestine

José Vieira | 2001 | 52' | France

Au début des années soixante, des milliers de portugais débarquent clandestinement en France. L’auteur se souvient avoir entendu, lorsqu’il était enfant au bidonville, le récit de ces terribles odyssées. Trente ans après, il part chercher les images de cet exode.


Le Piège de Sangatte

Sylvain Roumette et Alain de Sédouy | 2002 | 52' | France

Après avoir tout abandonné, ils rêvent d’une nouvelle terre promise et sont prêts à prendre tous les risques pour l’atteindre. Leur détresse est maintenant palpable et l’hypocrisie d’une Europe qui se réfère sans cesse à la Convention de Genève, celle qui a institué le droit d’asile, éclate au grand jour.


La pierre triste

La pierre triste

Philippos Koutsaftis | 2000 | 87' | Grèce

À une vingtaine de kilomètres d’Athènes, la petite ville d’Eleusis est liée à l’un des mythes les plus importants chez les Anciens, celui de Déméter. L’Eleusina antique accueillait les mystères, rituels qui initiaient les Grecs anciens au miracle de la vie et à l’alternance de la mort. Elle est devenue aujourd’hui une ville industrielle, ce qui entraîne des conséquences désastreuses pour le sanctuaire et la région.


Pinochet et ses trois généraux

José-Maria Berzosa | 2004 | 101' | France

En 1976/1977, le réalisateur José-Maria Berzosa parvient à approcher le général Pinochet à l’occasion d’un voyage dans l’Antarctique à l’extrême sud du Chili. De retour à Santiago, Pinochet accepte d’accueillir l’équipe de tournage et de livrer à la caméra une partie de ses souvenirs et de sa pensée politique. Trois des principaux membres de la junte, l’amiral Merino, le général Leigh (chef de l’aviation), et le général Mendoza (chef des carabiniers) acceptent également de se confier à la caméra. Ils parlent tranquillement de leurs goûts artistiques, de leurs idées politiques, de leur vie de famille. Ces entretiens menés avec une apparente bonhomie dressent un portrait ironique et sans concession des principaux dirigeants de la junte : leur goût de l’ordre, de l’efficacité, une sorte de « fascisme ordinaire ». En contrepoint, les familles des victimes et des disparus témoignent d’une autre réalité…


Pizzet, forsa l’ultim on

Ivo Zen | 2004 | 52' | Suisse

Pizzet désigne un coin, un terrain, ni trop grand ni trop petit. C’est le nom de la ferme de Tumasch et Antonetta, deux vieux paysans qui ont passé leur vie dans le Val Müstair à s’occuper de leurs vaches et de leur terre. Mais les cinq hectares ne suffisent plus et peut-être faudra-t-il partir.


Place de l’Europe (autour)

Muriel Montini | 2010 | 10' | France

Très souvent, le soir, je me promène dans ce quartier quand les sans-abri se couchent.


La plainte de l’impératrice

Pina Bausch | 1989 | 98' | France

Un essai de la célèbre chorégraphe en forme de méditation sur les questions de l’articulation du mouvement du corps, des images et du sol.


Plan de situation: Joliette

Till Roeskens | 2010 | 137' | france

Chronique d’un morceau de ville et de ses habitants pris dans la tourmente d’une restructuration urbaine. Plan de situation: Joliette s’attache à observer, pendant plusieurs années, l’évolution d’un pâté de maisons au cœur du nouveau quartier d’affaires qui s’érige à Marseille. Des gens partent, d’autres arrivent, d’autres tâchent de rester, de résister. Certains démolissent et d’autres projettent de construire. D’autres encore continuent de vivre comme si de rien n’était.


Plan K tracé 1

La Compagnie Méga Pobec | 2009 | 30' | France

Pièce théâtrale. Premier tracé, premier sondage « d’un champ de coton dans lequel on se promène, nu, la nuit ». Sondage aléatoire, plus préoccupé à appréhender la ou les natures du sol, qu’à prétendre en connaître prématurément la composition.


Planches, clous, marteaux

Planches, clous, marteaux

Jérémy Gravayat | 2014 | 12' | France

Où l’on construit, détruit, reconstruit, des abris… Sur le chemin d’un film bien plus long, autour de quelques fragments d’une histoire de l’habitat social et précaire à La Courneuve en Seine-Saint-Denis, nous enregistrons des récits, consultons des archives, tournons des images, recherchons des lieux, confectionnons un journal, une forme d’Atlas. » (Jérémy Gravayat)« Où l’on construit, détruit, reconstruit, des abris… Sur le chemin d’un film bien plus long, autour de quelques fragments d’une histoire de l’habitat social et précaire à La Courneuve en Seine-Saint-Denis, nous enregistrons des récits, consultons des archives, tournons des images, recherchons des lieux, confectionnons un journal, une forme d’Atlas.


Plans lumières

Dominique Dubosc et Robert Kramer | 1995 | 16' | France

Série de plans fixes d’une minute à la manière des films réalisés par les opérateurs Lumière. 4 plans sont réalisés par Dominique Dubosc et 12 plans sont réalisés par Robert Kramer


Le Plein pays

Antoine Boutet | 2009 | 58' | France

Un homme vit reclus depuis trente ans dans une forêt en France. Il creuse en solitaire de profondes galeries souterraines qu’il orne de gravures archaïques. Elles doivent résister à la catastrophe planétaire annoncée et éclairer, par leurs messages clairvoyants, les futurs habitants. Le film raconte cette expérience en marge de la société moderne, affectée par la misère humaine et la perte définitive d’un monde parfait.


Plongeons

Axel Danielson et Maximilien Van Aertryck | 2016 | 16' | Suède

Des gens, seuls ou à deux, grimpent en haut d’un plongeoir de dix mètres… Par son minimalisme, un documentaire saisissant sur la peur et la possibilité de la vaincre.


Plus loin que la nuit

Robert Cahen | 2005 | 10' | France

Au-delà d’une vision première de la réalité d’un marché de Hanoï, dans l’idée et le désir de faire ressentir la nécessité et la vie, le film déroule un quotidien qui défie le temps et installe par delà sa représentation, une éternelle histoire. Une femme se coiffe dans la nuit, un train passe entre les maisons, une foule se presse et travaille. Un enfant oublié attend.


Plus près de la terre

Yves de Peretti | 1999 | 56' | France

A la rencontre de quatre peintres marocains contemporains.


Le poireau perpétuel

Zoé Chantre | 2021 | 82' | France

« Ce film commence le cinq mars. Tous les ans à cette date précise, une fourmi entre sous ma porte et je l’observe. Pour elle, c’est l’arrivée du printemps, pour moi c’est l’anniversaire de ma mère. Alors que j’aimerais la rendre éternelle, ma mère, atteinte d’un cancer, entame sa décroissance de vie. Je poursuis le désir de faire un film seule, sans équipe, avec le moins de matériel possible pour préserver ma tête et mon dos qui me piquent. Ma colonne vertébrale est en forme de S et la lésion d’une ancienne tumeur dans mon cerveau gauche me provoque de fortes migraines. Les images et les dessins que j’ai assemblées, gommées, triées sont une façon de résister à ces bâtons dans les roues, de sortir de moi-même et de faire partager avec humour ce qui m’habite. Je peux dire que le cinéma m’a formidablement aidée. »

« Je peux parler de résilience à travers le film. Il me donne de la force pour affronter mes maux, les partager m’aide à relativiser et à me rassurer dans le fait que je ne suis pas seule. La vie est intéressante quand on sait l’entretenir et le cinéma m’aide énormément. »
Zoé Chantre

⇒ Retrouvez l’intégralité de l’entretien avec Zoé Chantre sur notre Blog Mediapart 


Polustanok

Sergueï Loznitsa | 2000 | 25' | Russie

Les trains roulent dans la nuit sans s’arrêter. Les gens dans la gare sont tous endormis. Pourquoi sont-ils si fatigués? Qu’attendent-ils?


Poor little white girls

Poor little white girls

Jean-Gabriel Périot | 2014 | 2' | France

Deux visages en noir et blanc.


Portraits au travail sur fond blanc

Réalisation collective | 2006 | 52' | France

Des visages, des gestes, des paroles dans un restaurant d’insertion, un chantier de travaux publics, une usine textile, une entreprise de transport routier, une épicerie de quartier. Un voyage en cinq étapes, entrecoupé de paroles de chômeurs enregistrées dans une agence d’intérim d’insertion.


Portraits de jour avec caméra

Seb Coupy | 2011 | 55' | France

•guill•C’est quoi un portrait ? Un portrait c’est découvrir la personnalité de quelqu’un, découvrir son visage, ses habitudes, ce qu’il a envie de faire. S’il a envie de rester à l’hôpital de jour, s’il a envie de parler de quelque chose qui est dans sa vie, dans la vie de la personne. C’est ça un portrait•guill•.


Portret

Sergueï Loznitsa | 2002 | 28' | Russie

Un village russe. Les habitants posent avec leur chien, dans leur jardin, devant leur maison, dans la plus parfaite immobilité. Portrait d’une communauté paysanne à travers les saisons dans ses gestes les plus simples.


Poselenije

Sergueï Loznitsa | 2001 | 79' | Russie

Le film montre une journée dans une très étrange colonie russe. Une journée, c’est comme une vie entière…


Pour vivre, j’ai laissé

Pour vivre, j’ai laissé

Bénédicte Liénard | 2004 | 30' | Belgique

En septembre 2004, à Bruxelles, des cinéastes rencontrent un groupe de demandeurs d’asile. Ceux-ci s’emparent de la caméra et filment eux-mêmes leur intimité dans un centre pour réfugiés. Il s’agit pour eux d’enfin se donner une image et de se faire entendre.


Praejusios Dienos Atminimui

Sharunas Bartas | 1990 | 40' | Lituanie

De rues en rues, de minutes en minutes le désert d’une ville moderne… Par de longs plans fixes et inquisiteurs, Sharunas Bartas propose une vision poétique d’une ville et de ses habitants. En compagnie d’un saltimbanque errant, une pérégrination urbaine empreinte de fatalité et de résignation.


Praï Chang

Marie Gaumy et Michaël Lheureux | 2010 | 50' | France

Dans un hôpital pour éléphants en Thaïlande, hommes et bêtes se côtoient durant de longs mois. Le destin des uns s’imbrique à celui des autres. L’hôpital est un lieu d’attente où le temps s’étire, partagé entre les soins aux bêtes et les confidences des hommes. Bien plus que la chronique d’un lieu, c’est celle d’une disparition dont il s’agit. De cet hôpital émane des relents de paradis perdu, d’eden moribond. Les corps malades des éléphants, les visages et les corps bruts de leurs gardiens, les histoires et les anecdotes ancestrales : tout est en suspens pour bien peu de temps encore.


Précis

Véronique Goël | 1985 | 80' | Suisse

Précis retrace la vie et le quotidien d’un homme, jeune encore, dans ce qu’ils ont de banal, d’ordinaire mais aussi d’unique. Éclaté, le récit met sur le même plan, dans la même continuité et en bribes, les épisodes marquant de son passé et ceux de son présent, moments d’histoires incertains et fragiles dans le mouvement de l’Histoire.


Premier Noël dans les tranchées

Premier Noël dans les tranchées

Michaël Gaumnitz | 2005 | 52' | FRANCE

En décembre 1914, des soldats allemands, anglais et français sont sortis des tranchées et ont fraternisé avec l’ennemi, suscitant un grand émoi auprès de leurs états majors respectifs. En partant de cet événement historique quasiment inconnu, le film se propose de revisiter la Grande Guerre par le point d’entrée de l’émotion et du quotidien des soldats. Grâce aux images d’archives et à des scènes reconstituées avec des acteurs professionnels, il offre une approche originale et passionnante de cet événement.


Le Premier Rasta

Hélène Lee | 2010 | 86' | France

Qui sont vraiment les Rastas ? Qui a fondé le mouvement, et comment ? Cette histoire n’a jamais été racontée. Pourtant, de nombreux fondateurs du Pinnacle sont encore en vie. Leurs témoignages, étayés d’un travail d’archives, feront du film un document unique et précieux.


La Première année

Patricio Guzman | 1970 | 90' | Chili

La première année du gouvernement de l’Union Populaire au Chili.


La Première peau

Elise Andrieu | 2004 | 11' | Belgique

C’est quoi sentir le bébé bouger en soi ? « C’est comme au théâtre, quand on sent bouger le genou de son voisin à travers le siège capitonné » Nancy Huston, Journal de la création.


Premiers pas

Marc Gourden | 2005 | 59' | France

« Premiers pas » décrit la manière dont l’institution militaire (la Marine Nationale) accueille aujourd’hui les nouveaux engagés et comment, dans le même temps , elle accompagne certains marins dans leur retour à la vie civile.S’il faut peu de temps pour ressembler à un militaire, il se pourrait bien qu’une reconversion engage un plus long travail. Entre ces débuts et fins d’histoires, il y a la vie au large.


Prendre le vent

Sébastien Rollot | 2008 | 49' | France

Jessy ne parle pas. Laëtitia garde ses mains croisées derrière son dos. Quelques mois passés à côté d’eux dans un lieu alternatif à la psychiatrie.


Le préparateur

Noëlle Pujol | 2006 | 37' | France

Une seule opération tout au long de ce film : la transformation d’un cygne en lui-même. On y suit en effet le travail d’un taxidermiste qui d’abord évide, désagrège le cadavre d’un cygne blanc pour lui redonner progressivement allure, maintient jusqu’au moment ultime de la pose de l’œil qui clôt le processus. La lente métamorphose des couleurs, des matières organiques, des matériaux artificiels et des formes occupe les plans qui sont un hommage rendu à la patience artisanale.


Le Prêt, la poule et l’œuf

Claude Mouriéras | 2002 | 78' | France

Buusaa Gonofaa est une jeune entreprise éthiopienne de micro-finance. L’un des fondateurs, Adam, parvient à convaincre des paysannes de son village d’emprunter un peu d’argent. Les difficultés rencontrées provoqueront des discussions véhémentes…


Le printemps de Sant Ponç

Eugenia Mumenthaler et David Epiney | 2007 | 20' | Suisse

Atelier de dessin avec des personnes handicapées mentales. Parcours animé à travers leur spontanéité et leurs histoires.


Le Printemps debout

Valentin Bertomeu | 2020 | 93' | France

Au printemps 2016, pendant le mouvement social contre la loi sur le travail du gouvernement Valls, la contestation étudiante semblait particulièrement forte et vivante à l’université Paris 8 de Saint-Denis.

Le Printemps debout raconte comment ces étudiants, du début du mois de mars au début du mois de juillet, ont vécu ce printemps de lutte qui les a transformés.

Il questionne ce que veut dire se battre en 2016, combien ce peut être beau, amusant, galvanisant, violent, difficile, tout en faisant apparaître des résonances avec les mouvements sociaux d’aujourd’hui.

« Au début, j’étais avec les journalistes, puis de fil en aiguille comme mon travail est assez différent et sur le temps long j’ai fini par avoir un autre rapport avec les gens présents. À force les liens se créent, grâce au temps long et aux expériences communes, j’ai pu conserver le recul nécessaire au projet qui était le mien.  »
Valentin Bertomeu

⇒ Retrouvez l’intégralité de l’entretien avec Valentin Bertomeu sur notre Blog Mediapart 


Pripyat

Pripyat

Nikolaus Geyrhalter | 1999 | 100' | Autriche

Située à cinq kilomètres de la centrale nucléaire de Tchernobyl, au centre de la zone radioactive qui s’étend de l’Ukraine à la Biélorussie, l’agglomération de Pripyat est devenue une ville fantôme, tenue sous haute surveillance. La plupart des villages voisins ont été évacués. Pourtant, personnel de surveillance, chercheurs, travailleurs du nucléaire et médecins continuent à fréquenter ce site. Comment survivent-ils dans ce lieu? Le film arpente le paysage industriel contaminé par la radioactivité, danger invisible et omniprésent. Avec des propos et des images souvent surréalistes, il nous présente des résidents qui décrivent leur vie quotidienne dans la «Zone», au risque de leur santé et de leur vie. Il nous permet aussi de mesurer toute l’étendue du désastre écologique causé par l’accident de Tchernobyl.


Prisonnier(s) d’un monde

Suzanne So | 2008 | 14' | France

L’improbable rencontre d’un homme et d’une femme dans l’univers froid et individualiste de la ville. Une réflexion sur le conditionnement de l’homme dans le milieu urbain et l’aménagement de ses espaces.


La prisonnière du pont aux Dions

Gaël Lépingle | 2005 | 27' | France

J’avais quatorze ans lorsque Georges Besse fut exécuté. Quelques mois plus tard, les membres d’Action Directe furent arrêtés dans une ferme du Loiret, non loin d’Orléans où j’habitais. J’en perçus des mots, des noms, des images, réduits au fait divers. Et puis plus rien. Un nom m’était resté cependant. Celui de Nathalie Ménigon.


Probablement les murs disparaissent

Florent Darmon | 2001 | 30'

L’Île de Ré : une destination touristique, « vendue » comme un espace de liberté. Au milieu de cet espace : la citadelle Vauban. C’est le seul espace de l’île où le mot liberté prend un autre sens…


The Problem of the Hydra

Maija Tammi | 2020 | 9' | Finlande

The Problem of the Hydra raconte les problèmes pratiques et métaphysiques posés depuis le 18ème siècle jusqu’à nos jours par l’hydre, un polype d’eau douce. A l’inverse de la majorité des animaux, l’hydre ne vieillit pas. Du tout.

« Hydra, elle aussi, remet en question les grands principes établis par les hommes : la vie, la mort, le temps. Hydra résiste à tout, même aux évidences. »
Maija Tammi

⇒ Retrouvez l’intégralité de l’entretien avec Maija Tammi sur notre Blog Mediapart 


Protestas Propuestas Procesos

Protestas, propuestas y procesos

Pablo Malek | 2017 | 50' | Perou, France

Projet documentaire qui retrace dix ans de luttes sociales et de mouvements contre-culturels dans la capitale péruvienne face aux trahisons des différents gouvernements. Une aventure qui croise le parcours de divers collectifs utilisant notamment la musique, la peinture murale ou la photographie pour former un réseau de contre-pouvoirs en marge des grands médias et des structures institutionnelles.


Proti Yli

Christos Karakepelis | 2011 | 79' | Grèce

Au pied de l’Acropole se situe l’un des quartiers les plus pauvres d’Athènes : un baraquement hébergeant surtout des immigrants illégaux. Un groupe d’individus, composé de Roms venus d’Albanie, mais aussi d’Indiens et de Grecs gagnent très mal leur vie en collectant du métal. Les biens ramassés sont échangés contre de maigres sommes dans les casses de la ville. Et les acheteurs de ce commerce illégal ne sont autres que de grands groupes industriels.


Protocoles de Rêves

Jacques Séchaud et Hanna Schygulla | 2005 | 47' | France

Un aller-retour en poésie sur le trajet d’une grande comédienne allemande.


Pyrale

Roxanne Gaucherand | 2020 | 48' | France

Été 2016, quelque part en Drôme provençale, une mystérieuse plaie s’abat sur les villages : des nuées de papillons blancs ont envahi la région. À l’approche de la nuit, on se calfeutre chez soi, pris au piège par ces nuisibles que rien ne semble arrêter. Tandis que la vague approche, Lou découvre les étranges insectes en même temps que ses sentiments pour son amie Sam. À la fin de la saison, la pyrale aura dévasté la totalité des buis centenaires de la région, laissant derrière elle un paysage de ruine.

« C’est là un aspect du docu-fiction qui m’intéresse beaucoup : partir de personnages existants, qui s’interprètent eux-mêmes, plutôt que de figer quelque chose de fictionnel sur des comédiens. »

Roxanne Gaucherand

Retrouvez sur notre blog Mediapart l’entretien avec Roxanne Gaucherand réalisé dans le cadre de l’édition 2020 du festival les Écrans Documentaires


La Pyramide humaine

Jean Rouch | 1961 | 90' | France

D’après le poème de Paul Eluard, le problème des relations entre Blancs et Noirs en Côte d’Ivoire, à la fin des années cinquante: des jeunes africains et européens du lycée d’Abidjan essaient d’aller les uns vers les autres. Cet effort de compréhension se heurte à leurs préjugés respectifs.


Quand le soleil se couche

Antoine d’Heygere | 2009 | 44' | France

Un matin, après une nouvelle nuit d’insomnie et de cris, Bastien a demandé à sa mère : « Est-ce que moi aussi je disparais quand le soleil se couche ? ». Depuis, Bastien coche chaque jour passé dans un calendrier au sommet de son lit et dort un peu mieux la nuit.


Quand le vent est au blé

Marie Devuyst | 2016 | 71' | Belgique

Ces dernières années, sur les terres de Wallonie, on a vu réapparaître des variétés oubliées de céréales paysannes. Les blés anciens. Au fil des saisons, les graines se multiplient, se répandent et se transforment. Les gens se rassemblent, le travail s’organise. Un petit réseau prend forme. C’est alors que l’acte de produire la semence et le pain devient pour chacun une expérience, guidée avant tout par la recherche du goût et le respect de la terre. Des champs au hangar, du moulin à la boulangerie, le film raconte les parcours croisés d’un agriculteur, une agronome, un paysan boulanger et deux meuniers, cinq acteurs du bon grain et du bon pain. Séance en partenariat avec l’UPEDD


Les quatre jumelles se font belles

Dominique Dubosc | 2002 | 12' | France

Extrait des •guill•Quatres jumelles•guill• de Copi. Dans les coulisses de la pièce. Mise en scène de Daisy Amias.


La Quatrième génération

François Caillat | 1997 | 80'

François Caillat, dans La Quatrième génération, mène une enquête critique sur sa famille qu’il connaît mal et dont il reconstitue la trajectoire durant un siècle.


Que faire? (Mafrouza 3)

Emmanuelle Demoris | 2010 | 152' | France

On partage la douceur de la fin d’été avec quelques personnes de Mafrouza. D’actes graves en passe-temps frivoles, chacun invente les chemins d’une étrange joie de vivre, faite d’ardeur, de transe et d’intériorité. Et chacun raconte aussi ce choix de la liberté, qui s’exprime au fil des errances et des rires, des cigarettes et du thé partagés avec la caméra.


Quel travail

Cyril Mennegun | 2002 | 50' | France

Les angoisses et les espoirs de quatre élèves du lycée professionnel de Delle, dans le territoire de Belfort.

Site web de l’auteur.


Quelle folie

Quelle folie

Diego Governatori | 2018 | 86' | France

Depuis plusieurs années, Aurélien essaie de mettre des mots sur le syndrome autistique d’Asperger dont il est atteint: comment se voit-il, se pense-t-il, s’impressionne-t-il, se vit-il ? Le film se propose d’accueillir et d’accompagner cette parole, de fixer les éclats d’un discours sans cesse sur le point de disparaître.


Quelques miettes pour les oiseaux

Nassim Amaouche | 2005 | 28' | France

Rwached, un no man’s land à la frontière, le dernier village en Jordanie avant l’Irak…


La question des alliances

Jean-Louis Comolli et Michel Samson | 1997 | 90' | France

Législatives de 1997 La droite et l’extrême-droite aux législatives 1997 dans les Bouches-du-Rhône Que faire du Front National ? Que faire de l’offensive de Bruno Mégret dans la 12ème circonscription des Bouches-du-Rhône (Vitrolles, Marignane, Châteauneuf-les-Martigues) ? Ces deux questions se posent moins à gauche (nationalement ou localement) qu’à droite : la question des alliances est toujours brûlante pour la droite parlementaire. Il y a les positions de principe et les réalités du terrain électoral. Les déclarations d’intention, les condamnations publiques sont une chose. Les comportements des électeurs une autre. À quelques jours de la dissolution de l’Assemblée nationale, il apparaît que le problème douloureux mais central de cette nouvelle bataille est bien celui d’une évaluation des rapports de force entre la droite qui gouverne (RPR – UDF) et l’extrême droite (FN). Qui domine qui, qui cède à l’autre ?


Qui ça, personne ?

Nicolas Le Bras et Chloé Scialom | 2001 | 84'

Aidimos, un orchestre composé d’une multitude de nationalités européennes, se rend à Sarajevo en 1999. Qu’est-ce qui se passe quand différentes visions du monde se rencontrent ? Comment rencontrer l’Autre ?


Qui es-tu Octobre ?

Qui es-tu Octobre ?

Julie Jaroszewski | 2017 | 56' | Belgique, Burkina Faso

Au Burkina Faso, à 27 ans d’intervalle, deux Octobre se contemplent. Le premier, en 1987, vit l’assassinat du père de la révolution démocratique et populaire, Thomas Sankara. Le second, en octobre 2014, voit le peuple destituer par la rue son successeur, Blaise Compaoré. Dans les quartiers populaires de Ouagadougou, la petite et la grande histoire se rejoignent dans la case des femmes, où vit le jeune Mika. Trois générations tissent la fable de l’endurance d’un peuple sur le chemin d’une quête de justice, de vérité et d’intégrité.


Qui est Clara

Yves de Peretti | 1984 | 6' | France

Variation sur une sculpture de Richard Serra.


Qui je suis

Bertrand Bonello | 1996 | 41' | France

En 1966, atteint d’un grave ulcère, Pasolini revient sur sa vie et son oeuvre. Il rédige alors un long poème autobiographique, en prose, qu’il remanie avant de le délaisser. Trente ans après sa mort, Bertrand Bonello décide d’en faire un film, en hommage à cet artiste survolté.


Qui voit Ouessant

Mehdi Benallal | 2007 | 13' | France

Moments et mouvements, attendus patiemment, parfois volés, par une caméra super 8 pendant un voyage sur l’île bretonne d’Ouessant : du vent, des enfants, des amis, des nuages, l’océan… Tout film est, ou devrait être, une expérience ; ici celle de l’unité du film malgré les élans contradictoires, les instants et les lieux épars, les jours et les nuits, dans une composition d’ensemble qui tente de préserver l’intensité de chaque plan. Et enfin, hommage au cinéma muet, si souvent documentaire et expérimental à la fois.


Qu’est-ce que vivre?

Studio de sculpture sociale | 2005 | 41' | France

Vidéo-portraits d’habitants de St Ouen et de Paris 18e réalisés à partir de l’énoncé •guill•qu’est-ce que vivre?•guill•.série 1 et 2


Qu’ils reposent en révolte

Sylvain George | 2010 | 150' | France

Composé de fragments qui se renvoient et se télescopent les uns avec les autres, ce film montre sur une durée de trois ans (juillet 2007- novembre 2010), les conditions de vie des personnes migrantes à Calais. Il montre comment les politiques engagées par les États policiers modernes débordent le cadre de la loi, et font surgir des zones grises, des interstices, des espaces d’indistinctions entre l’exception et la règle.


Rabo de Peixe (Le chant d’une île)

Rabo de Peixe (Le chant d’une île)

Joaquim Pinto et Nuno Leonel | 2015 | 103' | Portugal

A l’échelle planétaire, la pêche industrielle épuise les océans. Rabo de Peixe, petit village des Açores où la pêche artisanale a longtemps constitué la principale activité économique, est en difficulté. Pedro, jeune patron de pêche, doit faire face aux périls inhérents à la vie des travailleurs de la mer. Pendant deux années entières, ce film raconte sa détermination, et celle de son équipage, à rester libres.


Racines

Richard copans | 2002 | 90' | France

Il perd ses dents le cinéaste, ses racines ne tiennent plus… Il part alors à la recherche de ses racines picardes, juives lituaniennes, américaines. Au terme de ses voyages, il peut adopter le ton de la légende et dire : « il était une fois…»


Les Racines du brouillard

Dounia Wolteche-Bovet | 2009 | 53' | Belgique

Une côte au loin, une arrivée en bateau, et un chant, complainte lointaine. En quelques plans, le projet du film : une traversée, ici d’une rive de la Méditerranée à l’autre. Celle d’Axelle, venue une première fois en 1962 comme jeune institutrice au lendemain de l’indépendance en Algérie. D’une rive à l’autre et d’un temps à l’autre aussi, dans un geste de délité à un ami connu alors, Ali, récemment disparu. Fidelité à l’ami et aux idéaux de l’Indépendance, aux êtres qui l’ont rêvée et conquise.


Racines lointaines

Pierre-Yves Vandeweerd | 2002 | 72' | Belgique

« J’ai voyagé à travers la Mauritanie pour retrouver un arbre que je vois de ma fenêtre en Belgique. » Traversée poétique à la recherche d’un ailleurs et d’autres manières de penser, ce voyage est aussi le récit d’un amour inachevé.


La Raison du plus fort

Patric Jean | 2003 | 85' | Belgique

L’Europe : ses quartiers riches et ses banlieues de misère où se généralise la «tolérance zéro». Au lieu de combattre la pauvreté, on combat les pauvres. Hier encore, on a fermé une usine. En face, on construit une prison…


Ratchanies

Véronique Barré, Marie-Stéphane Barthout, Stéphanie Beau et Stéphanie Texier | 1990 | 20'


Raumstation

Felicitas Sonvilla | 2011 | 8' | Allemagne

Une station spatiale. Des gens attendent leur vol retour, se croisent pour un court instant. Comment passent-ils le temps dans ce lieu étrange et artificiel ? Un documentaire poétique sur le sentiment de transition.


Raving Iran

Raving Iran

Susanne Regina Meures | 2016 | 84' | Suisse

Anoosh et Arash, deux DJ’s de Téhéran, se battent pour jouer en public la musique qu’ils aiment. Une passion « occidentale » qui leur a déjà valu de sérieux problèmes. De rave illégale en distribution interdite de leur album jusqu’à la Street Parade de Zurich, c’est, pour des raisons de sécurité, avec un téléphone portable que la réalisatrice a documenté leur parcours de combattant pour faire exister cette musique et leur passion.


Récits d’Ellis Island, histoires d’errances et d’espoir (1ère partie)

Robert Bober et Georges Perec | 1979 | 60' | France

Evocation poétique de ce que fut Ellis Island, lieu de passage obligé de tous les émigrants avant leur arrivée à New York. Une quête d’identité à travers l’espace et le temps.


Recycling the Newsreel with Paul McIsaac

Ivora Cusack et James Schneider | 2007 | 62' | France

L’expérience, le point de vue personnel et le travail de Paul Mc Isaac au sein du collectif de cinéastes The Newsreel (1968-71) sont mis en dialogue avec de nombreux extraits de films du groupe. Le film situe et examine The Newsreel dans l’histoire de la résistance et des médias engagés et propose l’expérience de ce collectif comme un outil pour les vidéastes/cinéastes activistes d’aujourd’hui. Paul Mc Isaac apparaît dans 3 films réalisés par un membre fondateur de Newsreel, Robert Kramer : Ice, Doc’s Kingdom et Route One / USA.


Réfugié provenant d’Allemagne, apatride d’origine polonaise

Robert Bober | 1975 | 88' | France

Robert Bober a retrouvé le quartier, la rue, la boutique de son père, originaire de Radom en Pologne. Il a cherché les traces de la culture juive assassinée avec son peuple.


REGARDE ELLE A LES YEUX GRANDS OUVERTS

Regarde, elle a les yeux grand ouverts

Yann Le Masson et le Collectif de femmes du MLAC | 1982 | 77' | France

Ce film raconte l’histoire de 1975 à 1982 d’un groupe de femmes d’Aix-en-Provence et de leurs proches, maris, compagnons, enfants. Ces femmes découvrent au MLAC qu’elles peuvent ensemble transformer et vivre autrement des moments aussi importants pour elles que : avorter, accoucher, choisir de faire ou non un enfant. Elles apprennent à le faire elles-mêmes, se heurtent à la répression et c’est le procès de six d’entre elles le 10 mars 1977 à Aix-en-Provence. Un moment très fort de leur histoire qui continue toujours aujourd’hui.


Regards libres

Romain Delange | 2005 | 11' | France

Des enfants observent, commentent et critiquent un tableau. Le spectateur, lui, imagine…


Regards libres

Romain Delange | 2005 | 11' | France

Des enfants observent, commentent et critiquent un tableau. Le spectateur, lui, imagine.


Regards libres

Romain Delange | 2005 | 12' | France

Des enfants regardent, commentent et critiquent un objet… Lequel?


Rejane dans la tour

Dominique Cabrera | 1993 | 15' | France

Réjane fait le ménage dans une tour au Val Fourré. Au fil des étages, elle se livre peu à peu, évoque son travail, dit sa détresse et sa solitude quotidienne.


Réminiscences d’un voyage en Palestine

Dominique Dubosc | 2004 | 38' | France

En juillet 2002, le dessinateur Daniel Maja est invité en Palestine par le Consulat de France à Jérusalem et le Ministère palestinien de la Culture, pour relancer un projet d’écoles de dessin à Ramallah et à Gaza. Je décide aussitôt de l’accompagner. Tout au long du printemps 2003, un jour par semaine, il accepte d’improviser sous l’oeil de la caméra, dessinant des images qui évoquent à la fois la Palestine et un fond plus vaste, peuplé de son bestiaire habituel. De mon côté, je passe plusieurs mois à retravailler les images tournées sur place : à leur donner une qualité picturale et un fond sonore qui en font des réminiscences plutôt que des “notes de voyage”. Le film qui résulte de ces deux élaborations est la mémoire d’un voyage, ou plutôt, un voyage dans la mémoire des deux voyageurs.


Rendez-vous à Sharkamen

Vladimir Perovic | 2001 | 8'

Shakamen est un petit hameau de Serbie orientale, oublié du monde. Un jour pourtant, trois hommes arrivent dans une voiture rutilante pour enregistrer le chant de sept vieilles femmes. Ils repartent sans un mot, sans un regard, avec ces voix enfermées au fond d’un ordinateur. Mais l’âme du chant est restée à Sharkamen.


La Répétition générale

La Répétition générale

Werner Schroeter | 1980 | 90' | Allemagne

1980 fut une grande année pour le Festival de Nancy: on put y voir danser Pina Bausch, Kazuo Ohno ou le performer américain Pat Olesko. La chance est que Werner Schroeter était là aussi et tourna. La Répétition Générale tisse ensemble des répétitions, des entretiens, des lectures, des conversations sur la vie et le théâtre, des spectacles,des échappées poétiques, tout cela en un kaléidoscope de fragments que le spectateur peut en esprit monter et remonter à sa guise.


Rer B

Rachid Fadlaoui | 2009 | 10' | France

Un wagon, des mains, des lumières, des voix : vision subjective d’un voyage en RER.


Résonance

Chloé Touchais, Thibault Dumoulin et Laure Charrier | 2010 | 28' | France

Une jeune réalisatrice revient à Nantes. Au fil de sa déambulation et de ses rencontres, elle se focalise sur son écoute des sons urbains. Elle découvre sa ville autrement. Résonance transmet ce voyage poétique et sensible à travers la ville.


Retour à Genoa City

Retour à Genoa City

Benoit Grimalt | 2017 | 29' | France

Mémé et son frère Tonton Thomas regardent le même feuilleton, tous les jours à la même heure, depuis 1989. Vingt ans après mon départ de Nice, je reviens les voir pour qu’ils me racontent les 3827 épisodes que j’ai manqué.


Retour à Reims (Fragments)

Jean-Gabriel Périot | 2021 | 83' | France

A travers le texte de Didier Eribon interprété par Adèle Haenel, Retour à Reims [Fragments] raconte en archives une histoire intime et politique du monde ouvrier français du début des années 50 à aujourd’hui.


Rêve de cheval

Ariane Michel | 2004 | 11' | France

Des chevaux sont là. Une jambe sur l’autre, calmes et solides, tapis dans l’hiver. Une rumeur monte au loin, un vent bizarre. Des oreilles se dressent, tous l’ont entendue. Dans leur langage secret, ils se mettent d’accord : ils ont peur et il faut courir…De la panique surgit un animal rayé hybride et inquiétant comme une énigme.


Le Rêve de l’ours

Valérie Pavia | 2003 | 29' | France

Moscou en hiver. Une rencontre avec un jeune homme. Un ami dit : « Il a une tête à vouloir venir en France », on dit que Moscou est une ville où plus il fait froid, plus les gens se mettent à mentir…


Rêves de France à Marseille

Jean-Louis Comolli et Michel Samson | 2001 | 105' | France

En juin 1999, Jean-Claude Gaudin organise une grande fête populaire, •guill• la Massalia •guill•, pour exalter toutes les communautés qui font Marseille et manifester l’envie de milliers de gens venus d’ailleurs de se montrer Marseillais. Radieux arc-en-ciel. Moins d’un an plus tard, mars 2000, commence la campagne des municipales, la troisième pour nous : qu’en est-il de ce nouvel esprit qui semble souffler sur la vie politique marseillaise, trouve-t-il une traduction dans la sphère politique ? Combien d’enfants de l’immigration récente, celle qui gêne, on veut parler de l’immigration arabe, figureraient en position éligible et seraient finalement élus parmi les 101 conseillers municipaux ? Marseille, ville phare des expérimentations politiques en France, nous dit-elle l’affaiblissement du racisme anti-arabe et la fin des exclusions ? L’affichage des fêtes, le ralliement des discours poussaient à l’optimisme. Les enfants de l’immigration candidats semblaient aussi assurés de leur coup : cette fois, l’intégration étant derrière eux et le mot même leur devenant insupportable, l’entrée en politique se ferait sans drame …


Révolution Zendj

Révolution Zendj

Tariq Teguia | 2013 | 137' | Algérie / France / Liban / Quatar

Ibn Battutâ est journaliste dans un quotidien algérien. Un banal reportage sur des affrontements communautaires dans le Sud algérien le conduit imperceptiblement sur les traces de révoltes oubliées du 8e au 9e siècle sous le Califat abbaside en Irak. Pour les besoins de son investigation il se rend à Beyrouth, ville qui incarna toutes les luttes et les espoirs du Monde arabe…


Revue

Sergueï Loznitsa | 2008 | 82' | Russie/Allemagne/Ukraine

Le film est construit à base d’images d’archives, bulletins d’actualités et de propagande produits en URSS dans les années 1950 et 60. Il explore à travers l’immensité de la “Mère patrie” soviétique la vie de la population illuminée par l’illusion communiste, frappée par la rudesse, les privations et les rituels absurdes.


Rhodia 4/8

Groupe Medvekine de Besançon | 1969 | 4' | France

Colette Magny chante le flamenco de la Rhodia.


Rhythm & Intervals

Comes Chahbazian | 2016 | 52' | Belgique

Plongé dans la préparation d’un prestigieux concours international de violoncelle, Sevak, 23 ans, féru de sport de combat, fera l’expérience dans son corps, son esprit et son cœur, de ce qui fait de lui un homme et un artiste.


Rien ne s’efface

Laetitia Mikles | 2008 | 52' | France

Trois cadeaux. Trois moments de confidence autour du cinéma. Au fil de ces trois rendez-vous, la réalisatrice japonaise Naomi Kawase (Grand Prix du festival de Cannes en 2007) révèle le lien sensible et vital qui la lie au cinéma. Ce questionnement intime dévoile l’univers de la cinéaste. Il interroge aussi notre propre rapport au monde, la fragilité de ce qui nous entoure, la fuite du temps et tout ce qui, malgré tout, s’arrache à l’oubli.


Ris-Orangis

Ris-Orangis

Nil Yalter | 1979 | 33'

Des ouvriers portugais parlent de leur situation, de leurs souffrances ainsi que des difficultés qu’ils rencontrent pour s’intégrer en France, pays qu’ils n’envisagent pas comme une patrie-refuge bienveillante.


Ritournelle

Flore Guillet | 2003 | 30'


Rivers And Tide

Thomas Riedelsheimer | 2000 | 90' | Allemagne

L’une des plus brillantes figures du land art, le sculpteur Andy Goldsworthy s’illustre à travers le monde par ses interventions en harmonie avec la nature. Ses matériaux, glace, pierre, feuilles, vent, bois, mer, rivière, fleuve, constituent ses sources d’inspiration.


Rocha que voa

Eryk Rocha | 2002 | 94' | Brésil

A travers la période cubaine du cinéaste Glauber Rocha – un des maîtres du cinéma novo – son fils Erik Rocha, retrace le débat qui a existé dans les années 70 sur le rôle des Arts dans la révolution politique et sociale dans les pays du Tiers-Monde. Film-essai sur le rôle des intellectuels en Amérique Latine.


Rock the casbah

Rock the casbah

Yariv Horowitz | 2012 | 88' | France

Quelque part dans Gaza, une unité de soldats israéliens patrouillent. Un des soldats est tué par une machine à laver lancée du haut d’un toit. Quatre soldats sont réquisitionnés afin de trouver le responsable, Ils sont cantonnés sur le toit d’où a été lancée la machine à laver. Une relation d’occupant à occuper se noue avec les habitants du quartier. Une population qui tout à la fois les craint et les hait et qui va rendre leur vie d’adolescents bien compliquée. La situation va basculer dans l’absurde quand un des soldats va •guill•égarer•guill• le prisonnier responsable de la mort de leur camarade.


Le Roi n'est pas mon cousin

Le Roi n’est pas mon cousin

Annabelle Aventurin | 2022 | 30' | France/Guadeloupe

Auteure de « Karukera ensoleillée, Guadeloupe échouée » (1980), Elzéa Foule Aventurin se livre, en 2017, à une série d’entretiens avec sa petite-fille. Ensemble elles retracent, non sans malice, une histoire familiale, naviguant d’un bout à l’autre de l’Atlantique noir. Une histoire faite de silences, de fierté et de révolte.


Roland

Lucien Dirat | 1984 | 28' | France

L’histoire de Roland, qui passa 12 années de prison et s’évada souvent.


Rome plutôt que vous

Tariq Teguia | 2006 | 110' | algérie / Allemagne / France

Depuis plus de dix ans, l’Algérie vit une guerre lente, une guerre sans ligne de front mais qui a causé plus de 100 000 morts. C’est ce désert que Zina et Kamel voudront sillonner une dernière fois avant de le quitter.


Rond point

Pierre Goetschel | 2010 | 58' | France

Promenade monomaniaque d’un mystérieux personnage dans l’univers des rond- points, cette France des rocades, des noeuds autoroutiers, des banlieues périphériques, des ZAC, des ZI, des ZUP… Son voyage, de la Bretagne au Sud de la France, au pays des « logiques de rationalisation », en compagnie d’un représentant en fleurissement urbain, d’un lama tibétain, d’urbanistes, de maires, d’un joueur de vielle, d’un derviche tourneur, d’un sculpteur, d’un anthropologue…, révèle l’absurdité de notre monde « aménagé ».


Root

Bibo Liang | 2003 | 30' | Chine

La construction du barrage des Trois Gorges est un des plus grands projets d’irrigation dans le monde. Le réservoir inondera de nombreux champs, ente 1992 et 2009. Plus d’un million de personnes vont devoir s’installer sur de nouvelles terres. « Certains sont heureux de ce changement, d’autres se sentent très tristes. Je ressens les mêmes contradictions qu’eux, parce que j’ai moi-même vécu le long du Yang-Tsé-Kiang pendant plus de trente ans. Ce film a été tourné en avril 2003, deux mois avant l’inondation. Désormais il n’y a plus qu’une vaste étendue d’eau. »


Rouch premier film

Dominique Dubosc | 1991 | 27'

Issue de la série Les documentaristes, une comparaison de deux versions de Au pays des mages noirs (1946-47), son premier film, qui montre un rite de possession en pays dogon. Jean Rouch y improvise un nouveau commentaire…


Rouch’s Gang

Steef Meyknecht, Dirk Nijland et Joost Verhey | 1993 | 70' | Pays-Bas


Rue Mayskaya

Rue Mayskaya

Gabriel Tejedor | 2017 | 70' | Suisse

Biélorussie, hiver 2015. L’élection présidentielle se prépare. L’omnipotent Loukachenko brigue un cinquième mandat. Kostia fête ses dix-huit ans. Il vit à la campagne entouré de ses amis, de ses amours, de sa famille. Entre petits boulots, beuveries et grands discours; lui et les siens rêvent-ils encore?


S21, la machine de mort khmère rouge

Rithy Panh | 2002 | 101' | France

S21, un camp d’extermination sous le régime sanglant de Pol Pot. Dans ce lieu sinistre, devenu musée du génocide, Rithy Panh met face à face des victimes rescapées et leurs bourreaux.


Las Sabanas de Norberto

Hernan Khourian | 2003 | 46' | Argentine

Norberto Butler vit enfermé depuis son enfance dans une chambre d’hôpital. La poliomyélite qui s’est emparée de lui à l’âge de trois ans l’a rendu aveugle et lui cause de graves difficultés respiratoires. Ce film, qui était conçu à l’origine comme une biographie est devenu avec le temps un voyage dans son imaginaire, à travers ses mots.


Les Saisons

Les Saisons

Artavazd Pelechian | 1975 | 29' | Arménie

Des bergers et leurs bêtes, pris dans un torrent. Des paysans dévalant la pente d’une montagne ou fuyant devant les meules de foin. L’agencement des plans, cependant, fait que dans un point du montage à distance, on peut faire entrer tout l’univers.


Les saisons

Les Saisons

Jacques Perrin, Jacques Cluzaud, écrit par Stéphane Durand | 2014 | 90' | France

Après avoir parcouru le globe à tire d’ailes avec les oiseaux migrateurs et surfé dans tous les océans en compagnie des baleines et des raies mantas, Jacques Perrin et Jacques Cluzaud reviennent pour ce nouvel opus sur des terres plus familières. Ils nous convient à un formidable voyage à travers le temps pour redécouvrir ces territoires européens que nous partageons avec les animaux sauvages depuis la dernière ère glaciaire jusqu’à nos jours. L’hiver durait depuis 80 000 ans lorsque, en un temps très bref, une forêt immense recouvre tout le continent. Une nouvelle configuration planétaire et tout est bouleversé. Le cycle des saisons se met en place, le paysage se métamorphose, la faune et la flore évoluent. L’histoire commence… À un interminable âge de glace succède une forêt profonde et riche puis, sous l’impulsion d’hommes nouveaux, une campagne riante.
Les Saisons est une épopée sensible et inédite qui relate la longue et tumultueuse histoire commune qui lie l’homme aux animaux.


Salaam Isfahan

Sanaz Azari | 2010 | 59' | Belgique

Isfahan, juin 2009. De l’espace public de la rue à l’espace privé des maisons, des Iraniens se font photographier par la réalisatrice. Au travers du dialogue engendré par la séance photo et de leur façon de se mettre en scène, les personnages se révèlent subtilement et une question émerge. Quelles sont les limites spatiales et morales de l’autorité d’un régime? Le film trace le portrait d’une société avant, pendant et après les élections, courte période de rêves ou un changement se dessine…


San Clemente

Raymond Depardon & Sophie Ristelhueber | 1982 | 100' | France

San Clemente, un hôpital psychiatrique situé dans une île au large de la place Saint-Marc. Les malades y mènent une vie libre. Ils participent même au carnaval de Venise. Raymond Depardon y a effectué plusieurs reportages photos. En 1980, il y retourne avec Sophie Ristelhueber et du matériel de tournage. L’hôpital est menacé de fermeture… Ce film est une immersion bouleversante et inoubliable dans l’univers psychiatrique.


Sangatte, station balnéaire

Naima Bouferkas, Wasila Zahzouma, Benjamin Durand et Nicolas Potin | 2002 | 52' | France

A travers le fonctionnement au quotidien d’un centre de réfugiés de la Croix Rouge, les réalisateurs s’interrogent sur le sens nouveau que prennent les mots « humanitaire », « réfugiés », «droit d’asile » dans un lieu comme Sangatte.


Sankara n’est pas mort

Sankara n’est pas mort

Lucie Viver | 2019 | 109' | France

Au Burkina Faso, après l’insurrection populaire d’octobre 2014, Bikontine, un jeune poète, décide de partir à la rencontre de ses concitoyens le long de l’unique voie ferrée du pays. Du Sud au Nord, de villes en villages, d’espoirs en désillusions, il met à l’épreuve son rôle de poète face aux réalités d’une société en pleine transformation et révèle en chemin l’héritage politique toujours vivace d’un ancien président : Thomas Sankara.


Sans consigne ni retour

Jeanne Delafosse | 2003 | 13' | France

Voyage dans un monde que nous ne regardons jamais attentivement, le monde des déchets, des débris, des restes… Bientôt la matière s’anime, les natures mortes reprennent vie et un visage se détache…


Saudades

Vincent Valente | 2008 | 23' | France

Une histoire croisée de sœurs issues de l’immigration portugaise. La vieillesse immigrée le temps qui passe entre un ici et un ailleurs, mémoire du pays d’origine qui s’érode avec les années. Il ne s’ agit de traiter de l’immigration portugaise en soi, dans ce qu’elle a de spécifique mais d’évoquer le sentiment partagé de ces hommes et de ces femmes qui, arrivés à l’âge de la retraite, vivent dans différents passés : un passé de leur vie en France leur pays d’accueil ou celui de leur pays d’origine.


Sauerbruch Hutton Architects

Sauerbruch Hutton Architects

Harun Farocki | 2013 | 73' | Allemagne

Trois mois dans un cabinet d’architectes berlinois. Du bâtiment à la moindre poignée de porte, une interrogation sur la matière et le verbe.


Scènes de chasse au sanglier

Claudio Pazienza | 2007 | 46' | Belgique

Méditation sur les images qui m’habitent et sur celles d’où j’aimerais m’exiler. Méditation sur le sens à donner au mot « réel » et méditation sur le désamour … des images et des mots. Méditation sur le deuil, sur la mort des miens et sur la manière de « mettre en image » le bruit des choses et du monde. Méditation sur la matière-à-images, sur ce qui les incarne ou les dématérialise. Méditation sur ce qui rend parfois mes images muettes. Méditation sur le désir de toucher. Méditation sur le désir de détruire. Une chasse au sanglier, le savoir-faire d’un taxidermiste et une reproduction fidèle du fusil chronophotographique de Jules-Etienne Marey sont les prémisses à un voyage à la fois intimiste et poétique où une voix intérieure questionne des images proches et lointaines. Méditation sur les images et sur le souhait de demeurer inconsolable.


Scènes de grève en Vendée

Paul Bourron | 1973 | 15' | France

Inspirées par Lip, les ouvrières de l’usine Cousseau à Cerisay dans les Deux-Sèvres ont inventé une nouvelle manière de faire la grève dans la joie.


Schuss!

Nicolas Rey | 2006 | 120' | France

Un film qu’on pourrait prendre pour un documentaire un peu étrange sur les sports d’hiver est soudain déclaré par son auteur avoir pour sujet l’aluminium Les chapitres évoquent alors l’histoire économique du XXème siècle, la mort du dieu Progrès dans les vallées des Alpes et en filigrane la question de l’Etat et de l’Industrie.


Schwitttrace

Isabelle Vorle | 2005 | 44' | France

Schwitttrace résulte d’un voyage sur les traces de l’artiste Hanovrien Kurt Schwitters (1887 – 1948) en Europe du Nord*. Sur une bande sonore tirée de la fameuse Ursonate**, qu’elle interprète intégralement, Isabelle Vorle, peintre, installe un collage rythmé de paysages picturaux comme d’images abstraites et de restes de constructions Merz, captant les liens secrets qui l’attirent vers ce singulier dadaïste.* Allemagne, Norvège, Angleterre et Ile de Man. ** •guill•Sonate des sons primitifs•guill•.


Scirocco

Cédric Putaggio | 2004 | 110' | France

Au départ de ce voyage, une étrange similitude de parcours entre un vent méditerranéen, le sirocco, et un père peu connu, qui quitte sa Sicile natale pour le Maroc avant d’arriver en France. Le sirocco naît dans le désert du Sahara, traverse tout le bassin méditerranéen, et continue son chemin vers la France, en passant par la Sicile. Le souffle entêtant du vent sert de guide dans ce voyage au cœur de la nature et de la mer, à la recherche d’une histoire : celle d’un homme qui s’est perdu dans des passages de frontières.


Se dissoudre à Mooste

Catherine Dalfin | 2009 | 14' | France

J’ai cherché le centre de ce village, c’est-à-dire le lieu où se concentre le pouvoir, où se concentre et où s’organise le pouvoir, d’où se dégagerait un certain rappel à l’ordre et d’où émanerait aussi une certaine intensité, et je n’ai pas trouvé, et finalement ça m’a semblé mieux comme ça, un village qui fait obstacle à la pensée qu’il faut un centre et une périphérie, qui vous transmet un état intérieur parce qu’il vous laisse à l’extérieur.


Un Secret bien gardé (Le Basculement 1)

Patrick Prado | 2008 | 38' | France

C’était la fin des paysans. Ils étaient partis. Et nous, nous arrivions chez eux. Ils ne sont jamais revenus. Nous nous sommes installés à leur place, une population est remplacée par une autre. Un sauve qui peut général. Un village siphoné. Le village s’appelle Névédic en Quistinic, dans le Morbihan. Une utopie rurale des années 70. Un regard d’aujourd’hui sur ce qui a fabriqué notre présent.


Secteur 545

Pierre Creton | 2004 | 115' | France

Le « secteur 545 » désigne dans le pays de Caux les limites dans lesquelles Pierre Creton, peseur au contrôle laitier, exerce son activité auprès des éleveurs qui en font la demande. A la fois acteur et témoin, Pierre Creton filme une vie rurale bien éloignée de tous les clichés pittoresques, guidé par une question, qu’il pose explicitement aux éleveurs : entre l’homme et l’animal, quelle différence ? La familiarité que son métier lui procure lui permet de filmer au plus près la vie quotidienne du monde rural, avec humour, patience et respect.


Secteur IX B

Secteur IX B

Mathieu Abonnenc | 2015 | 41' | France

La recherche de Betty, anthropologue française, porte sur la mémoire de la Mission Dakar-Djibouti. Entre le musée de l’IFAN à Dakar et le musée de l’Homme à Paris, la jeune femme se met à l’épreuve afin d’approcher au plus près ce qu’elle souhaiterait atteindre : la justesse du discours scientifique. Le journal de voyage de cette mission écrit par Michel Leiris, L’Afrique fantôme – qui au delà du témoignage d’une des plus ambitieuses collectes d’objets sur le continent africain, marque une rupture dans la manière d’appréhender les sciences humaines en adoptant une liberté d’écriture inédite, s’éloignant de la voix objective qu’implique un tel exercice d’État – devient l’obsession de la chercheuse. Betty tente ainsi de trouver la manière de désigner un état des relations entre les peuples par le destin d’objets et archives.


Segodnya my postroim dom

Sergueï Loznitsa | 1996 | 28' | Russie

Un jour, sur un chantier à Moscou. Tout comme les saisons passent, les gens travaillent différemment : vite ou lentement, avec énergie ou sans…


Il segreto del serpente

Il segreto del serpente

Mathieu Volpe | 2014 | 18' | Belgique

En revisitant les lieux d’un voyage en Italie, le réalisateur recherche le souvenir d’un visage aimé…


Les Sénégalaises et la Sénégauloise

Les Sénégalaises et la Sénégauloise

Alice Diop | 2007 | 56' | France

La « Sénégauloise » Alice Diop pose sa caméra dans la cour de la maison de sa mère, pour entamer un dialogue avec les « Sénégalaises », ses tantes et cousines qui vivent là.

Sépio

Frans van de Staak | 1996 | 31' | Pays-Bas

Sepio n’a qu’un interprète : une actrice qui traverse la campagne estivale et ressent la présence de son amant dans tout ce qui l’entoure.


Séquence Vidéos (Svetlogorski -I – le port- Marche golfe – Berder – A Chypre- Kiazma – Er Lannic)

Marcel Dinahet | | 30'

Depuis 1986, le travail de Marcel Dinahet est en rapport avec le milieu marin et sous-marin, le littoral. l’artiste filme cet espace particulier qui possède un temps et une activité propres : la mer, vérifiant ainsi la permanence de l’action du milieu aquatique sur ces objets amenés à disparaître.


Serge Daney : le cinéma et le monde

Serge Daney : le cinéma et le monde

Serge Le Peron | 2012 | 80' | France

Serge Daney fut successivement critique et rédacteur en chef des Cahiers du cinéma dans les années 60 et 70 puis critique à Libération avant de fonder quelques mois avant sa mort la revue Trafic. A travers le dialogue instauré entre quelques cinéastes d’aujourd’hui et la pensée de Serge Daney sur les sujets les plus divers, le film est la reconstitution du regard d’un cinéphile sur le monde et la confrontation avec notre temps.


Seven Invisible Men

Sharunas Bartas | 2004 | 119' | Lituanie / France / Portugal

Dans le Sud de l’ancienne Union soviétique, des hommes et des femmes hostiles à la société ont le désir de fuir la justice, ou eux-mêmes.


Shangaï Shangaï

Zhenchen Liu | 2006 | 11' | Chine

Shanghaï Shanghaï présente Shanghai comme elle est conçue, pensée, imaginée en maquettes et en images de synthèse, et par ailleurs, il présente la réalité de quartiers sacrifiés. Ce film confronte trois types d’images, image utopique de cette ville, image métaphorique et image documentaire. Shanghai Shanghaï, de l’idéal des promoteurs immobiliers en image de synthèse à la réalité de quartiers sacrifiés. Le film présente Shanghaï de l’idéal en maquettes et en images de synthèse à la réalité de quartiers sacrifiés


Sharunas Bartas, an army of one

Guillaume Coudray | 2010 | 51' | France/ Lituanie

En Lituanie, au fond de la forêt de Vilnius, un filet de fumée s’élève d’une vieille bâtisse en bois. C’est le repaire du cinéaste Sharunas Bartas, qui s’est imposé comme l’un des auteurs les plus singuliers du cinéma contemporain. Ses longs plans figés et inquisiteurs, soutenus jusqu’à l’extrême, inscrivent son œuvre à la limite du territoire cinématographique. C’est le cinéaste des questions sans réponse, de la solitude et de l’épuisement. Il y a une dizaine d’années, fasciné par son art, j’ai voulu m’approcher de lui. Je me suis glissé dans son équipe, dans sa famille. J’ai installé mon lit dans un coin de son bunker-studio, dans cet étrange laboratoire de création, unique et sauvage …


Si le son s’aventure

Frédérique Devillez | 2003 | 21' | Belgique

L’univers de la musique contemporaine à travers les yeux, les gestes, l’imaginaire des enfants d’une école maternelle de Bruxelles.


Si loin du crime

Olivier Hémon | 2005 | 51' | France

Une amitié brisée par un crime. Un voyage lointain pour s’arracher au chaos. Quitter les routes, dériver au long des fleuves, disparaître dans la jungle.A la recherche de la lumière…


Si-gueriki, la reine-mère

Idrissou Mora Kpai | 2001 | 63' | France - Bénin - Allemagne

Après dix ans d’absence, l’auteur retourne dans son village. Il est bouleversé par la disparition de son père, et surpris par la place qu’occupe sa mère aujourd’hui : elle porte le nom de Si-Gueriki (la reine mère), l’équivalent du roi pour les femmes.


Sidheswri ashram

Virginie Valissant et Bénédicte Jouas | 2004 | 40' | France

Une journée avec les membres d’un restaurant ashram (communautaire) de Calcutta. On y découvre une microsociété soudée, solidaire et tolérante, un autre regard sur le respect et la fraternité. Sous forme de « cinéma direct », plongée dans un temps et une promiscuité propres à l’Inde.


Siegfried Kessler A love secret

Christine Baudillon | 2004 | 56' | France

Siegfried Kessler, pianiste de jazz sarrois, est un personnage hors norme. Il vit depuis plus de vingt ans à la Grande-Motte sur un voilier de course. Son bateau c’est toute sa vie, c’est son amour. Mais si Kessler est un grand marin, il est aussi un très grand pianiste de jazz.


Signer ici- en route avec Roman Signer

Peter Liechti | 1996 | 82' | Suisse

Signer ici est une sorte de road-movie le long du sillon naturel, chargé de magie, qui traverse l’Europe. Des Alpes suisses à la Pologne orientale, du Stromboli en Islande… Une tentative de grande envergure pour trouver le rythme idéal du voyage. Roman Signer balise nos étapes à l’aide de ses instruments très personnels; interventions d’une concision séduisante et pleines d’humour subtil. Signer ici est aussi un voyage à travers des états d’âme. Un exercice de funambulisme entre l’espièglerie et la mélancolie. Le danger – y compris le danger psychique – stimule les sens.


Sigui 69 : la caverne de bongo

Jean Rouch et Germaine Dieterlen | 1969 | 40'

Episode n° 3 de la série des Sigui. Les cérémonies du Sigui, célébrées tous les soixante ans pendant sept années successives par les Dogons de la falaise de Bandiagara au Mali, commémorent la révélation de la parole orale aux hommes, ainsi que la mort et les funéralilles du premier ancêtre. La troisième année des fêtes a lieu au village Bongo.


Silberhöhe

Clemens von Wedemeyer | 2003 | 10' | Allemagne

Inspirée par le final de L’Eclipse d’Antonioni, une fiction sans personnages dans un quartier de préfabriqués de l’Allemagne de l’Est. La caméra va et vient, en quête d’une intrigue invisible. Et pourtant rien n’arrive et personne n’entre sur la scène. Une maison est détruite, les pierres glissent. La lumière d’un téléviseur illumine l’intérieur d’une maison, avec un bruit de villes lointaines. Le cinéma transforme les marges de la ville en décor pour des films jamais tournés.


Le Silence

Marie-Francine Le Jalu | 2004 | 18' | France

Un terminal de bus en bordure de Paris, à 7 heures du matin en plein hiver. Moment d’immobilité et de silence, dans la délimitation physique et temporelle du petit matin, pour donner à voir et à sentir, à travers les mouvements les plus ténus, ce qui se passe entre, entre les êtres et les choses, entre les corps et la lumière, entre les individus et le monde. Portrait d’un état du monde à l’arrêt de bus.


Le Silence de la carpe

Le Silence de la carpe

Vincent Pouplard | 2009 | 14' | France

À la recherche de leurs limites physiologiques, les apnéistes imposent à leur corps un régime différent de l’exercice habituel et régulier de leurs poumons. Il y a les corps et cette retenue qu’ils choisissent, acceptent et expérimentent. Filmé lors d’une séance d’entrainement, le documentaire peint ses étranges corps suspendus dans l’eau.


Silencio

Nicolas L’heureux | 2002 | 16'

Qui a peur du silence ? Des malentendants et sourds évoquent leur relation sensible à la musique.


S’il en reste une, c’est la foudre

Marie Alberto Jeanjacques | 2016 | 37' | France

S’IL EN RESTE UNE C’EST LA FOUDRE est une correspondance filmée avec Annie Le Brun, poète et essayiste contemporain. Ce film tisse, sur les paysages qui m’ont constituée, lieux de la limite, du bord, du bout, les trajets me reliant à elle et à ses imaginaires littéraires : la révolte amoureuse, l’utilité de la désertion des rôles qui nous sont attribués et le lyrisme comme dernier rempart face à la mort.


Silenzio

Christian Merlhiot | 2005 | 75' | France

Une petite fille au bord de l’adolescence et un homme, encore jeune, s’éloignent de la rumeur turbulente des grandes métropoles japonaises pour dériver, lentement, vers le sud de l’archipel. Elle est française, lui japonais. Ils ne partagent pas la même langue et apprennent à communiquer ensemble. L’absence de paroles n’est pas un handicap, elle libère une énergie sensorielle et gestuelle, une complicité affective et une tension parfois troublante entre les personnages.


Le Singe de la lumière

Erik Bullot | 2002 | 23' | France

« Le son est le singe de la lumière », écrit le père jésuite Athanasius Kircher. Les lois de l’optique sont-elles transposables dans le monde sonore ? Peut-on voir le son ? Quelles relations peut-il exister entre le visuel et le sonore, entre la voix et ses représentations ?


Sinon oui

Claire Simon | 1997 | 119' | France

C’est une histoire qui arrive à une femme, par l’intermédiaire d’une question qu’on lui pose : est-ce qu’elle est enceinte ? Elle n’en sait rien, et sur le moment, ça l’arrange de laisser planer le doute. Ca tombe mal pour son mari qui comptait s’éloigner d’elle, tellement mal qu’il y croit tout de suite. Il a beau lui expliquer qu’il ne veut pas de l’enfant, elle ne fait rien pour avorter… puisqu’elle n’est pas enceinte tout compte fait. Seulement ça, elle n’arrive pas à lui dire. Elle laisse faire, remettant toujours au lendemain le moment de briser le charme qui retient son mari auprès d’elle, réconforte son propre père très malade, et réjouit son entourage. Jour après jour, la fiction s’installe et rien ne semble pouvoir l’arrêter.


Six

Çagla Zencirci et Guillaume Giovanetti | 2009 | 28' | Japon

D’un Styx humain se découpent quelques figures, quelques âmes, dans le tourbillon de la mégalopole Tokyo. Fin de jour, une retraite, une respiration, ce lieu familier de 10 m2, le bar “La Jetée” tenu par “Madame” Kawai San. Ce soir pourtant, une âme manque à l’appel…


Six faces d’une brique

Six faces d’une brique

Damien Monnier | 2011 | 73' | France

Dans une cour de Varsovie, il y a un vestige du mur du ghetto juif. Riverains et voyageurs la traversent, l’habitent, viennent y voir. Certains prennent en charge la mémoire de ce vestige: le raconte, en garde un souvenir. D’autres passent et c’est tout. En marge de l’Histoire, que font-ils circuler sur cet événement à partir de cet espace? Dans •guill•six faces d’une brique•guill•, le réalisateur éprouve et croise les portées actuelles de l’expérience de ce mur.


Les six saisons

Les Six saisons

Gilles Delmas | 2012 | 52' | France

Le documentaire « Les six saisons », est un film/miroir sur la création du spectacle solo du chorégraphe Akram Khan, intitulé « Desh* » qui veut dire « terre » en français. Un regard tissé comme un sari vers ses origines : le Bengladesh. Ce film se déroule comme un fil dans une continuité de passages, de ponts, de parallèles qui nous renvoie à une histoire dont chaque individu est culturellement fait. Le regard de l’auteur s’ouvre sur des questions géopolitiques du Bengladesh, un des pays les plus peuplés au monde, en développant une réflexion sur les effets du réchauffement climatique et les migrations économiques. Ce film se compose comme un poème, par fragment montrant des images d’un peuple, et d’un artiste qui a migré, les images soutiennent ce rêve de retour dans un studio face à un miroir, où finalement tout serait une illusion.


The sleeping girl

Corinna Schnnit | 2001 | 90' | Allemagne

Un quartier d’habitation résidentiel d’une ville énigmatique totalement désertique. Dans une atmosphère fantomatique et inquiétante par son manque de vie, seule la présence humaine d’une voix sur un répondeur téléphonique vient rompre ce silence.


Snack-bar Aquário

Sergio Da Costa | 2010 | 38' | Suisse

Le film suit les activités quotidiennes et banales d’un café portugais. On plonge lentement dans l’ambiance du lieu, faite d’ennui et de solitude, sans jamais le quitter. Le temps y est suspendu. La mort semble y jouer le rôle de métronome.


La Sole, entre l’eau et le sable

La Sole, entre l’eau et le sable

Angèle Chiodo | 2011 | 15' | France

La sole est asymétrique. Une équipe de chercheurs a récemment tenté d’expliquer cette énigme de l’Évolution. Ce documentaire est le récit de leurs aventures.


Soliloque 2 / La Barbarie

Véronique Goël | 1982 | 17' | Suisse

La mise en parallèle d’un échange épistolaire avec l’histoire accidentée de la ville de Berlin.
 Une mémoire à vif contre un monde qui institutionnalise l’oubli.


Soliloque 3

Véronique Goël | 1992 | 37' | Suisse

Une ville, Oran. Un pays l’Algérie. Des femmes, leur absence présente et leur présence passée.
 Regard subjectif d’une cinéaste en terre étrangère.


Solo

Solo

Artemio Benki | 2019 | 84' | France, République tchèque, Argentine, Autriche

Martin est un jeune pianiste virtuose et compositeur argentin. Depuis sa dépression, il y a trois ans, il est l’un des patients du Borda, le plus grand, notable, mais aussi controversé hôpital psychiatrique d’Amérique Latine. Cet enfant prodige et l’un des plus prometteurs talents de sa génération tente maintenant de faire face à sa maladie, et peut-être sortir des murs de l’asile en créant et composant sa prochaine œuvre, “Enfermaria”.


Solo Ida

Manuel Soubiès | 2005 | 35' | Espagne

Le Détroit de Gibraltar, d’une longueur de 14 km dans sa partie la plus étroite, sépare le Maroc de L’Espagne, l’Afrique de l’Eldorado européen. La fermeture progressive des frontières européennes, a •guill•condamné•guill• les marocains et autres candidats au voyage à émigrer clandestinement à travers les eaux dangereuses du Détroit sur des embarcations de fortunes. 10000 personnes seraient mortes noyés dans cette tentative. Ce documentaire est une exploration spatio-temporelle de ce Détroit guidée par les voix de 4 émigrés marocains vivant actuellement dans la province de Granada, en Espagne.


Sombras

Oriol Canals | 2009 | 94' | France/Espagne/Belgique

Chaque année, des réfugiés viennent s’échouer inexorablement sur les côtes de l’Espagne. Comment montrer des personnes qui ont peur d’être vues ? Comment raconter leur histoire, alors qu’ils n’aspirent qu’à oublier?


Sonate blanche

Manon Coubia | 2006 | 27' | Belgique

‘ J’ai six ans. Je suis dans une salle de classe et il y a plein de lumière qui arrive des fenêtres derrière moi…un garçon de ma classe, Philippe il s’appelait, s’est approché à mon oreille et m’a murmuré un secret…et son secret, je ne l’ai jamais entendu…’


Sönemböör

Samuel Bester | 2006 | 13' | France/Allemagne

Cinquième volet d’un travail commencé en 1996 sur l’île de Sylt (Allemagne du nord) pour évoquer par l’image et le son la fragilité d’un paysage et les sentiments que l’on peut éprouver vis-à-vis d’un lieu dont la disparition est annoncée.


Sorties d’usine

Images et paroles engagées - Marseille | | 52' | France

Mémoires ouvrières des quartiers nord de Marseille.


Souffle

Jérémie Jorrand | 2006 | 13' | France

Souffle est un film qui touche aux poumons. Qui touche le spectateur aux poumons et altère un moment sa respiration, pour mieux la libérer.


Soul Kids

Hugo Sobelman | 2020 | 75' | France

À Memphis, une des villes américaines les plus sinistrées, la Stax Music Academy fait figure d’oasis. Fondée sur l’héritage du label légendaire des années soixante qui accompagna la lutte pour les droits civiques, cette école de musique, extrascolaire et gratuite, permet à des adolescents passionnés d’apprendre et de comprendre l’Histoire noire américaine à travers la découverte des plus grands tubes de la soul. Un voyage musical dans le temps et une plongée dans la pensée d’une nouvelle génération.


Soundbreaking - La Grande aventure de la musique enregistrée, Episode 1 : « La Fée électricité »

Soundbreaking – La Grande aventure de la musique enregistrée, Episode 1 : « La Fée électricité »

Maro Chermayeff, Christine Le Goff, Romain Pieri | 2017 | 52' | France

Premier volet (d’une série de six) consacré à l’enregistrement de la musique, l’arrivée de l’électricité dans le monde de la musique populaire a rendu possible l’amplification des instruments acoustiques. Aventure artistique et technologique de haut vol, la mise au point de l’enregistrement des sons s’est déroulée sur plus d’un siècle. Ce qui aura un impact décisif sur la façon d’entendre et de produire la musique. Cet épisode amorce cette histoire en s’appuyant sur des archives passionnantes et une bande-son d’anthologie.


The Source

Jaap de Ruig | 2009 | 40' | Pays-Pas

Hetea est un hameau isolé de Roms en Roumanie. Le temps coule dans ce petit village composé de quelques huttes. La sérénité bucolique qui règne est pourtant bouleversée par une violente dispute éclatant entre les habitants. Cris et insultes, filmés comme précédemment les champs et les bêtes, explosent tout à coup dans le paysage. Menant comme au fouet, par leurs intonations, le rythme de la narration.


Sous le ciel

Sous le ciel

Olivier Dury | 2012 | 16' | France

Ici, la présence des éléments est scrutée avec la précision pointilliste d’un regard obstinément attentif, guettant l’instant où la matière se livre dans son étrangeté: la véhémence insatiable du feu se prolonge silencieusement dans la dureté monumentale du roc, une étendue glacée témoigne d’une délicatesse insoupçonnée lorsque le vent en soulève la surface neigeuse, des trombes d’eau acquièrent dans leur chute foudroyante la solidité de la pierre… Dans ce monde palpitant, qui ne cesse de produire ses propres formes, soudain, une apparition, plus marquante encore qu’une hallucination.


Sous nos pas

Sous nos pas

Alexis Jacquand | 2013 | 82' | France

Les gestes concentrés, le visage préoccupé, Jean-Marie marche vite. Je le suis. Avec ardeur, il découvre son métier, ses brebis à côté, leur résistance et leur docilité. De la bergerie hivernale à l’alpage, une trajectoire à tâtons, faite de premières fois, de satisfactions et d’appréhensions. Avec l’assurance d’une pratique agricole biodynamique qui le conforte, où agissent des énergies impalpables. Juste sous nos pas.


Sous-sol

Luc Maréchaux | 2004 | 17' | France

Une foule affairée piétine les couloirs du métro parisien. En face, la figure d’un sans domicile fixe, usé par un quotidien plus qu’incertain. Portrait et autoportrait intimiste de Jean-Philippe, qui prend la parole avec dignité pour dire les regards qui se détournent et la solitude de l’homme de la rue.


Les Souvenirs d’hiver se content à l’automne

Yves Mimo | 2009 | 39' | France

Margo et Rémi attèlent leur caravane et s’engagent sur les routes de l’Europe à la rencontre des Roms. Mais en chemin, leur convoi les attire vers les camps nazis où fut décimé le peuple du vent. À chaque halte, leur caravane se leste de la mémoire du génocide tsigane. Puis, à la veille de Noël, au bout d’une route de campagne, ils sont accueillis par une troupe d’enfants roms. Au moment du retour, Margo et Rémi peinent à tirer leur caravane devenue lourde d’incompréhension : comment les nazis avaient-ils pu vouloir la mort de ces gens-là ?


Souvenirs d’un voyage dans le Maroc

Christophe Clavert | 2005 | 60' | France

« Est-il possible de raconter de manière à se satisfaire les événements et les émotions variées dont se compose un voyage ? »


Soy Libre

Laure Portier | 2021 | 78' | France

Arnaud, c’est mon petit frère. Un jour, je me suis rendu compte qu’il était déjà grand. Il est né là où on ne choisit pas et cherche ce qu’il aurait dû être. Libre.


Spartacus et Cassandra

Spartacus et Cassandra

Ioanis Nuguet | 2014 | 81' | France

Spartacus, jeune Rom de 13 ans et sa sœur Cassandra, 10 ans sont recueillis dans le chapiteau-squat de Camille, une drôle de fée trapéziste qui prend soin d’eux, leur offre un toit et leur montre le chemin de l’école. Mais le cœur des enfants est déchiré entre l’avenir qui s’offre à eux… Et leurs parents qui vivent encore dans la rue.


Speechboxing

Adriana Garcia Galan | | 9' | France

EZRA, human beat box, interprète les vœux de fin d’année 2005 du Président de la République, pour un remix du discours politique avec les codes du hip hop. Garcia Galan, artiste d’origine colombienne qui vit à Paris, réalise un travail à la fois ludique et politique, qui s’intéresse particulièrement à la question du langage et au pouvoir des mots. Prêt du FRAC Champagne-Ardenne


Still not there: a quarter century of self portraiture

Still not there: a quarter century of self portraiture

Kimmo Koskela | 1995 | 51' | Finlande

Le corps nu d’un homme, immergé dans les différents éléments naturels, cherche cette frontière invisible qui l’écarte de la nature et le ramène à l’individu. Still not There est à la fois un documentaire et une fiction. C’est également pour la première fois, l’entrée d’Arno Rafael Minkkinen dans le domaine de la vidéo.


Stolat

Bike Johnstone et Pengau Nengo | 1985 | 28'

Des étudiants cinéastes de Papouasie Nouvelle Guinée choisissent de faire un film sur le 3ème âge en France, une condition qui dans notre société les intrigue. Leur quête les conduira à un fringant jeune homme de 80 ans, polonais. Sans la plus petite bribe de langue commune, ils vont communiquer et même bien s’entendre.


La strada per le montagne

La Strada per le montagne

Micol Roubini | 2019 | 83' | France, Italie

La strada per le montagne est le récit de l’enquête que j’ai menée pour retrouver la maison natale de mon grand-père, qu’il fut contraint d’abandonner, au début de la seconde guerre mondiale dans le village de Jamna, en Ukraine. C’est également une tentative de sonder la mémoire d’un territoire frontalier, en rétablissant un lien direct entre le présent et un passé longtemps imaginé.


Subbar, Sabra

Brognon - Rollin | 2015 | 7' | France

Le figuier de Barbarie est un symbole schizophrène partagé par deux peuples antagonistes. Un végétal synonyme de réappropriation de la terre. En palestine, le figuier de Barbarie servait à délimiter les parcelles de terrain entre voisins. Ces barrières d’épines infranchissables avaient valeur de cadastre. Leurs racines ont subsisté dans les villages rasés par l’armée israélienne. Au fil des années, les Subbar ont repoussé pour délimiter les jardins vides et devenir l’empreinte fantomatique de la présence arabe sur le territoire.

Substance nord

Christine Gabory, Agathe Dreyfus et Ivora Cusak | 2008 | 20' | France

Substance Nord est une dérive urbaine, une déambulation photographique et filmique en Europe du Nord et principalement autour de deux villes : Anvers (Belgique), capitale mondiale du diamant, deuxième port européen et Francfort (Allemagne) première place boursière européenne, qui accueille la plus grande foire mondiale du design et du commerce.


Sud

Chantal Akerman | 1999 | 71' | Belgique - France

Sud est une évocation de la violence raciste qui fait le quotidien américain. Comment un crime peut s’inscrire dans un paysage, tant mental que physique.


Suite japonaise

Yann Dedet | 2009 | 90' | France

« Suite japonaise » est un film à la première personne dont je me suis laissé dire par certains proches japonais qu’il charriait un certain nombre d’invariants japonais qui les avaient replongés dans leur pays de façon inattendue. Je suis heureux qu’un regard étranger ait pu, par simple attention au Japon et sans presque s’immiscer, en laisser surgir quelque chose: Retour à l’Hijigawa (1ère partie) C’est la petite ville d’Ôzu, dans l’île de Shikoku. Le film(eur), en cherchant à retrouver une personne filmée l’année précédente, questionne ce qu’est une rencontre, voire un coup de foudre, et se demande s’il peut y avoir partage d’un moment cinématographique et humain unique. Mais non, le découvreur est le seul ému, et le cinéma n’a que le pouvoir de l’enregistrement du regret. L’Autre Côté (2ème partie) Journal filmé d’un premier voyage au Japon, qui s’intéresse autant aux araignées qu’aux trains, aux femmes qu’aux onnagatas, à Tôkyô qu’à Ôsaka et à l’île de Shikoku, aux petits poissons qu’aux vieilles dames, aux éperviers qu’à tout ce qui est Japonais.


Le Sujet

Christian Rouaud | 1997 | 38' | France

Chronique de la relation équivoque entre une femme entre deux âges et un jeune réalisateur de films documentaires.


Supermâché, aire de Pique Nique

Laurent Sfar et Jean Guillaud | 2008 | 13' | France

Le film met en jeu deux grandes figures : une bête sauvage et une grande surface. Il commence par un pique-nique en forêt et se termine dans un surpermarché dont les ingrédients proviennent.


Sur la plage de Belfast

Henri François Imbert | 1996 | 40' | France

Par un jeu de hasard, le réalisateur s’est trouvé en possession d’un film Super 8 dans une caméra offerte par son amie de retour d’un voyage à Belfast. Il découvre des images d’une famille s’amusant au bord de la plage et décide de se rendre en Irlande du Nord pour la retrouver.


Sur la terre

Ariane Michel | 2005 | 13'

Sur un rivage artique, dans un calme si absolu que l’eau ondule comme de l’huile, une respiration profonde s’élève. Hors du temps et du monde humain, le sommeil des morses est vieux comme la pierre, et se laisse à peine troubler par l’approche d’un intrus.


Sur la touche

Sur la touche

Elise Boutié, Nakita Lameiras Ah-kite | 2014 | 18' | France

Championnat de foot de Turquie, Istanbul 2002 : suite à des affrontements entre supporters, la FFT de Turquie a décidé d’interdire aux hommes l’accès au stade et de le réserver aux femmes. Pendant qu’à l’extérieur, les hommes commentent sur un petit écran, à l’intérieur, les femmes exhultent de joie.


Sur les traces de la fourmi à miel

Valérie Mégard | 2007 | 47' | France

Là d’où je viens, en France, j’ai vu une peinture : •guill•Le Rêve de la Fourmi à Miel•guill•. Dans ce Rêve il y a des points, des croissants, des lignes… Il n’y a pas de sens pour les regarder. Je suis bouleversée mais je ne sais pas pourquoi. Ces signes sont comme des traces à suivre. Elles m’entraînent dans un désert rouge, le désert australien. A Papunya je vis maintenant avec les Aborigènes du désert. Je leur demande de me conter l’histoire de la Fourmi à Miel.


Sur tes épaules

Stéphanie Boring | 2004 | 14' | France

Film en forme de lettre à un frère absent.


Surya, du levant à l’éloquent

Laurent Van Lancker | 2006 | 76' | Belgique

Un jour, au cours d’un grand voyage vers le levant, dix conteurs contemporains de cultures différentes ont créé une épopée imaginaire. Telle une épopée, ce film oscille entre l’imaginaire et la réalité, le monde intérieur et le monde extérieur, documentaire et fiction. Une ode à l’oralité. Ce film est le fruit d’une odyssée terrestre par transports public à travers l’Europe et l’Asie ( Belgique, Slovaquie, Turquie, Syrie, Iran, Pakistan, Inde, Nepal, Chine, Vietnam). Une création audio-visuelle où l’imaginaire et la créativité traversent les frontières.


Suspendu à la nuit

Suspendu à la nuit

Eva Tourrent | 2014 | 24' | France

Il y a ce fil tendu entre la machine et le vide, entre le dameur et la pente, entre Guillaume et ses pensées. Chaque nuit d’hiver et à 37 ans révolus, Guillaume parcourt les pistes et la montagne pour redonner forme à la neige, effacer les traces des skieurs. Seul dans la cabine, il fait corps avec sa machine dans un équilibre fait d’allers et venues, sans cesse répétés. Il lui faut s’accrocher à la nuit, à ses zones d’ombres, inventer sa route.


Swagger

Olivier Babinet | 2016 | 84' | France

SWAGGER nous transporte dans la tête de onze enfants et adolescents aux personnalités surprenantes, qui grandissent au cœur des cités les plus défavorisées de France. Le film nous montre le monde à travers leurs regards singuliers et inattendus, leurs réflexions drôles et percutantes. Adoptant un cinéma libre et affirmé, SWAGGER déploie une mosaïque de rencontres en mélangeant les genres, jusqu’à la comédie musicale et la science-fiction. Il donne vie aux propos et rêves de ces ados avec humour et poésie. Car, malgré les difficultés de leurs vies, les enfants d’Aulnay et de Sevran ont des rêves et de l’ambition. Et ça, personne ne leur enlèvera.


Swagger

Olivier Babinet | 2016 | 84' | France

SWAGGER nous transporte dans la tête de onze enfants et adolescents aux personnalités surprenantes, qui grandissent au cœur des cités les plus défavorisées de France. Le film nous montre le monde à travers leurs regards singuliers et inattendus, leurs réflexions drôles et percutantes, déployant une mosaïque de rencontres en mélangeant les genres, jusqu’à la comédie musicale et la science-fiction. Il donne vie aux propos et rêves de ces ados avec humour et poésie. Car, malgré les difficultés de leurs vies, les enfants d’Aulnay et de Sevran ont des rêves et de l’ambition.

(Séance non publique)


Sœurs

Marie Gaumy | 2001 | 23'

Dix jours dans la clôture d’un couvent de cisterciennes que la réalisatrice se propose de filmer avant tout comme des femmes, des amies, des sœurs.


Tabanaast, une séance spéciale

Aloïs Main | 2003 | 65' | France

De retour dans un pays lointain, un réalisateur propose à ceux qui l’ont accueilli dans le passé de les emmener à leur tour en voyage…


Tableau avec chutes

Claudio Pazienza | 1997 | 103' | Belgique

Un ciné-journal drôlatique pas tout à fait intime ni outrageusement public. Après avoir été vérifiés, décortiqués, polissés et calibrés, vos yeux découvrent un inénarrable tableau et quelques figures d’un indicible pays. Le tableau c’est •guill•Paysage avec la chute d’Icare•guill• peint par Pieter Brughel vers 1555. Le pays, c’est la Belgique. Entre les deux, un réalisateur, des chômeurs, des psychanalystes, des philosophes, des Présidents de partis … un Premier Ministre se questionnent assidûment sur un sujet : qu’est-ce donc que REGARDER ? Docte question aux multiples ramifications à laquelle le film veut répondre simplement et avec la complicité d’un invité d’honneur : Icare en personne.


Tabu

Friedrich Wilhelm Murnau | 1931 | 85' | Etats-Unis

Sur l’île de Bora Bora, un jeune Maori est amoureux de la belle Reri. Mais celle-ci est déclarée “tabou” par le grand prêtre Hitu, en vertu d’une coutume ancestrale. Nul ne doit s’approcher d’elle. Matahi se révolte contre cette fatalité et enlève Reri…


Tabu, dernier voyage

Yves de Peretti | 1996 | 77' | France

L’histoire du dernier film du cinéaste F.W.Murnau et de sa disparition tragique.


Tabula Rasa

Sébastien Cros et Carole Arcega | 2005 | 15' | France

Cette performance procède selon un dispositif double écran où défilent les images d’un réel noir et blanc sur lequel vient se superposer un troisième faisceau de matière brute, intervention directe sur le support argentique.Un parcours imaginaire à travers l’Europe trace une cartographie de la ruine. Eprouver le support argentique, comme un mur éprouve le passage de l’homme et du temps, à la recherche d’une brèche où seule subsiste , parmi la cendre et les débris, une onde de lumière aveugle parcourant une terre vaste.


Taishû Engeki, caméra à l’épaule, côté cour

Yann Dedet et Pascal Griolet | 2008 | 52' | France

Une séance de Taishû Engeki, filmée des coulisses. Le Taishû Engeki est ce théâtre populaire japonais, proche des codes du Kabuki, mais repoussé par la gent cultivée car cette forme est en l’occurence music-hallisée si l’on peut dire. Le film se tient à égale distance de la scène et du public, dont la participation est partie intégrante de la grande vitalité et du charme contagieux de ce spectacle.


The Take Project

Zoé Inch | 2003 | 26' | France

Une vieille maison surplombant un pont dans une petite ville de province. Là, loin des regards, une jeune femme tente de s’emparer, non seulement de la maison elle-même, mais surtout de tous ses souvenirs.


Take Me

Stephen Dwoskin | 1968 | 30' | Royaume-Uni

Une femme chantonne en déambulant tranquillement en robe de chambre. Cette scène tranquille, se transforme peu à peu en une magnifique peinture mobile.


Talking About Trees

Talking About Trees

Suhaib Gasmelbari | 2019 | 93' | France, Soudan, Allemagne, Tchad, Qatar

Ibrahim, Suleiman, Manar et Altayeb, cinéastes facétieux et idéalistes, sillonnent dans un van les routes du Soudan pour projeter des films en évitant la censure du pouvoir.
Ces quatre amis de toujours se mettent à rêver d’organiser une grande projection publique dans la capitale Khartoum et de rénover une salle de cinéma à l’abandon. Son nom? La Révolution…


Les Tambours d’avant, Tourou et Bitti

Jean Rouch | 1971 | 9' | France

Une danse de possession se déroule dans la concession du Zima Dauda Sido, au Niger. Lors de cette fête, où les participants demandent au génie de la brousse de protéger les récoltes contre les sauterelles, les tambours archaïques Tourou et Bitti vont battre.


Tarrafal

Tarrafal

Pedro Costa | 2007 | 15' | Portugal

Tarrafal : territoire de l’île de Santiago au Cap-Vert où en 1936, le Portugal a créé une colonie pénale pour les prisonniers politiques. Cette colonie était connue sous le nom de « camp de la mort lente ».


Tarr Béla, I Used to Be a Filmmaker

Tarr Béla, I Used to Be a Filmmaker

Jean-Marc Lamoure | 2013 | 88' | France

Maître méconnu du cinéma contemporain, Béla Tarr réalise entre 2008 et 2011 •guill•Le Cheval de Turin•guill• qu’il annonce comme son dernier film. S’appuyant sur des images d’archives réalisées durant le tournage de cet ultime opus, ce documentaire propose une rencontre avec le cinéaste hongrois entouré de ses complices de création avec qui il travaille depuis trente ans. Au présent d’un contexte sociopolitique hongrois extrêmement préoccupant, ce film questionne le renoncement d’un artiste à créer, et son besoin viscéral de lutter.


Tatoo perdu

Séverine Mathieu / Groupe de patients du Pavillon 10 (unité temps plein fermée) / Hôpital de jour Henri Colomb | 2008 | 18' | France

Film réalisé dans le cadre d’un atelier cinéma à l’hôpital psychiatrique Edouard Toulouse, Marseille. Dans la salle de jeux du Casino de Bandole, autour de la table de la roulette, une bagarre éclate entre deux « potes de cité » venus « flamber », une princesse aux pieds nus, habituée des lieux, et un croupier qui voudrait bien aller au bout de la partie. La cause en est la bague que la princesse porte à son doigt : elle soutient que c’est un bijou de famille et supplie qu’on la laisse tranquille, alors que les deux « potes » viennent de voler la même dans la vitrine fracturée d’une bijouterie. Il faut dire que le voiturier du Casino est depuis longtemps amoureux de la princesse…


Technik des Glücks

Chris Wright et Stefan Kolbe | 2003 | 68' | Allemagne

La centrale électrique de Zschornewitz, en Allemagne de l’Est, a disparu à la chute du communisme, et avec elle des milliers d’emplois. A travers les films amateurs tournés par les ouvriers et des images d’archives, anthologie de la culture officielle de la RDA : les petites joies privées se mesurent à la promesse – jamais tenue – d’un monde nouveau, plus juste.


Tehora

Anat Zuria | 2002 | 63' | Israël

Israël, aujourd’hui. L’histoire d’une rébellion féminine dans le monde religieux juif orthodoxe où les lois dictées par les hommes sont sensées encadrer de façon très stricte la sexualité féminine et toute la vie du couple.


La télé

La télé

Henry Colomer | 2014 | 55' | France

Malgré l’importance croissante d’Internet, la télévision reste l’alpha et l’oméga de la vie sociale et politique. Tout y converge, rien ne se décide sans elle. Réalisé à partir des archives de l’Ina, sans commentaire ajouté, ce film est une chronique sur les premières décennies de la télévision française.


Tempo da recolleita

Félix Blume | 2008 | 32' | Belgique

En Galice, certains jeunes s’intéressent de plus en plus à leurs origines culturelles. Ils partent chaque week-end à la rencontre de leurs «mémoires vivantes», les vieilles dames des petits villages. Armés de leur enregistreur-cassette ou de leur petite caméra, ils partent à la recherche d’une chanson qu’ils ne connaîtraient pas, encore jamais enregistrée. Ce n’est qu’après de longues discussions qu’ils obtiennent enfin la confiance des personnes âgées qui cherchent dans leurs souvenirs les chants de leur jeunesse.


Le Temps de la fin du monde

Le Temps de la fin du monde

Aliosha Cheyko | 2021 | 32' | France

Alors que le monde s’écroule, Lasco, un jeune rappeur aux portes du succès livre sa vision du monde, de l’Homo Sapiens et des bourgeois aux jeans troués.


Le Temps des adieux

Mehdi Sahebi | 2006 | 63' | Suisse

Alors que gravement malade il sait qu’il va s’éteindre, que ses jours vont prendre fin, Guiseppe Tommasi, 44 ans, décide de reprendre en main son destin. Pendant qu’il vit ses derniers mois, il tente de se mettre en paix avec lui-même, ses enfants et son entourage. Et y arrive. C’est ainsi que ce qui devait être tragique devient illuminé par la beauté. La passion de Giuseppe nous montre l’histoire d’un homme qui a saisi sa dernière chance de finir sa vie dans la paix et la dignité.


Le Temps des grâces

Dominique Marchais | 2009 | 123' | France

•guill• Le Temps des grâces •guill• est une enquête documentaire sur le monde agricole français d’aujourd’hui, abordée sous l’angle de la notion de travail. Les rencontres sont multiples : agriculteurs, chercheurs, fonctionnaires, écrivains-paysans… De ces récits ressort la complexité d’un monde agricole qui résiste encore et qui, bon gré, mal gré, continue de faire le lien entre les histoires des uns et des autres, entre les générations. Un monde anachronique en terme de représentation et, pourtant, au centre de toutes les attentions pour l’avenir.


Temps faible

Emmanuel Dumont | 2002 | 19'

Il était une fois, dans un monde immense et lisse, une princesse qui courait à n’en plus finir…


La tercera vida

Vanja D’Alcantara | 2005 | 47' | Belgique

Purificacion Crego est incarcérée depuis 11 ans dans la prison d’Avila, à 100 km de Madrid. Aujourd’hui, elle a 29 ans. Elle est à deux semaines de sa sortie. La tercera vida est une rencontre avec cette femme prisonnière depuis ses 18 ans, qui est sur le point de retrouver sa liberté. C’est un portrait à huis clos, un témoignage intime et spontané dans lequel se dévoilent les événements de son passé, l’expérience de sa vie carcérale, et les perspectives de sa liberté imminente.


Terra Magica

Fanny Guiard | 2005 | 74' | France

Suivre l’exemple du personnage incarné par Mia Farrow dans le film de Woody Allen « La rose pourpre du Caire » : traverser, comme elle, l’écran du cinéma de quartier pour rejoindre, corps et âme, l’univers du film dans lequel, jusque-là, son esprit seul se projetait. Traverser cette frontière du raisonnable pour se retrouver du côté de la magie, de la poésie. Du côté du cinéma. De cette même manière, radicale et déraisonnée, j’ai voulu entrer dans un film du cinéaste suédois Ingmar Bergman. Peu importait lequel, je les aimais tous.


En terrain libre

Corinne Sullivan, Delphine Moreau, Marie Famulicki | 2021 | 52' | France

Elles ont entre 15 et 20 ans, elles font partie de l’équipe de l’équipe de foot du Red Star de Saint-Ouen. Nous suivons la partie qui se joue dans les tribunes, les vestiaires, les couloirs : celle de ces jeunes filles qui, du terrain de foot à leurs quartiers, cherchent leur place en tant que femmes. Elles jouent, chantent et mettent en scène leur trajectoire de “garçons manqués” et se racontent avec toute la liberté frondeuse qu’elles ont su conquérir.


Le Terrain

Le Terrain

Bijan Anquetil | 2013 | 43' | France

Un « terrain » à Saint-Denis. Pendant un an, entre deux expulsions, le film suit la vie quotidienne de quelques familles Roms. Peu à peu un monde se recrée, un chez-soi, une intimité, la vie reprend son cours… loin du tumulte de la grande ville.


La Terre a promis au ciel

Sabina Subasic | 2003 | 52' | France

27731 personnes sont portées disparues depuis le conflit en Bosnie-Herzégovine. Le douloureux processus de recherche et d’identification des corps à travers l’histoire personnelle d’Eva, Amor et Jasna.


La Terre de l’autre monde

Vincent Froehly | 2003 | 100' | France

En Roumanie, les montagnes ont préservé certaines régions de l’industrialisation. Mais à Làschia, un petit village du Maramures, depuis que Téofil, le vieux meunier, est mort, tout le monde semble avoir perdu ses repères. Les paysans rêvent de tracteurs pour remplacer leurs chevaux, les enfants veulent partir, et les anciens attendent de mourir paisiblement. C’est l’été, les hommes font les foins, moissonnent et récoltent. Une fois encore, la terre donne tout ce qu’elle peut, et même son point de vue. Mais dans le fracas de la modernité, qui s’en soucie ?


La Terre dessous mes pieds

Sophie Sherman | 2009 | 20' | France

Une jeune fille erre dans une forêt et creuse des trous dans la terre. Des versets de la bible semblent être les seules choses auxquelles elle pense. Errance jusqu’à la perte. Un chant comme seule révélation. Des versets bibliques – une foi – la folie – le silence. Une fille suspendue à son errance qui soudain étouffe, cri, chante. Délire. Un monde où le temps n’a plus d’emprise.


La Terre noire

Ermeline Le Mezo | 1995 | 58' | France

Dans ce film tout à l’air radioactif, quelque chose s’est passé, mais on ne sait pas par où c’est arrivé… •guill•Les mains ont touché quelque chose…•guill• . La campagne à la frontière de la ville est un étrange paradis amer et menacé, les paysans y vaquent comme des extra-terrestres capables de mélanger le temps. Les prises de vue, le traitement des couleurs, du montage font de cette oeuvre un territoire dense et sauvage… un monde en crise, un monde noir… mais aussi bleu, violet, blanc, orange… un monde aux échelles faussées, aux contours étranges, aux temps confus… Pour visiter ce film, il faut se laisser bousculer, émouvoir, transporter par un rythme héritier du cinéma expérimental. L’impressionnant travail sonore (fait de sons recueillis, désordonnés, retrouvés…) perce l’écran et construit le paysage. La Terre noire est une métaphore de nos jours, un dangereux décompte.


Territoire perdu

Pierre-Yves Vandeweerd | 2011 | 80' | Belgique / France

Traversé par un mur de 2400 Km construit par l’armée marocaine, le Sahara occidental est aujourd’hui découpé en deux parties, l’une occupée par le Maroc, l’autre sous contrôle du Front de Libération du Sahara occidental (Polisario). A partir de récits de fuite et d’exil, d’interminables attentes, de vies arrêtées et persécutées, venus des deux côtés du mur, ce film témoigne sur le peuple sahraoui, sur son territoire, sur son enfermement dans les rêves des uns et des autres.


La tête de l’emploi

Réalisation collective | 2006 | 35' | France

« La tête de l’emploi est un film pauvre. La tête de l’emploi est un film sans queue ni tête. La tête de l’emploi c’est le projet de fabriquer un court métrage documentaire avec un collectif de chômeurs…. »


Têtes aux murs

Bénédicte Liénard | 1997 | 90' | Belgique

Ce film a écouté et accompagné la vie de quatre adolescents sous tutelle judiciaire. Il met l’accent sur la dichotomie entre leurs paroles et celle des institutions, la rupture entre la justice et la réalité de ceux qu’elle voudrait aider.


There’s Somebody Carrying a Cross Down

Brognon - Rollin | 2019 | 6' | France

Chaque jour, Mazen Kenan loue des croix de bois aux pèlerins de Jérusalem. Comme son père et son grand-père avant lui, il est le rouage nécessaire du manège sisyphéen de la pénitence. Pour 50 dollars, il dépose une croix à l’église de la Flagellation, première station de la Via Dolorosa jusqu’au Saint-Sépulcre, il attend son arrivée et la redscend à son point de départ par un chemin personnel à travers la vieille ville.


Think about Wood, Think about Metal

Manon de Boer | 2011 | 48' | France

Des fragments de la vie et de la pensée de la percussionniste Robyn Schulkowsky sont resitués dans l’histoire de la musique d’avant-garde, pendant et après les années soixante-dix. Dans ce portrait poétique de Robyn Schulkowsky, qui a travaillé avec John Cage, Karlheinz Stockhausen, John Zorn et Christian Wolff, une grande partie du film s’intéresse à ses improvisations de percussion. Le rythme et la structuration non linéaire du temps jouent un rôle majeur, avec une attention également portée sur des notions plus abstraites comme la mémoire, l’histoire et la vie.


Time after Time

Anri Sala | 2003 | 5' | Albanie

•guill•Il y a en nous une impossibilité à imaginer ce qui n’est pas nous. Par manque de curiosité, manque de pouvoir. En ce qui concerne le cheval que l’on voit dans mon film, beaucoup de gens ont un rapport presque physique à ce qui lui arrive et justifient cette hypersensibilité par le fait qu’ils considèrent le cheval comme un être humain. Mais ce serait peut-être plus juste de penser que, dans ce cheval, la présence humaine qui vit, c’est surtout celle qui a construit ce décor urbain autour de lui, et qui rend sa présence absurde. Penser qu’il signale surtout le dysfonctionnement du monde qui l’entoure.•guill• A.S


Time of Breadth

Ali El-Darsa | 2009 | 8' | Canada

Time of Breadth met en scène une conversation téléphonique entre l’artiste et sa mère à propos des guerres libanaises. Il en découle un portrait politique à échelle intime qui révèle la vulnérabilité de l’artiste face à un passé douloureux.


Tinpis Run

Pengau Nengo | 1990 | 85' | Papouasie-Nouvelle-Guinée

Premier long-métrage de l’histoire du cinéma papou: tinpis (boîte à maquereau en langue pidgin) est un plat national qui se déguste sur du riz fumant. C’est aussi l’appellation familière du taxi-brousse collectif.


Tod und Teufel (La mort et le diable)

Tod und Teufel (La mort et le diable)

Peter Nestler | 2009 | 54' | Suède/Allemagne

Ethnologue et aventurier, le comte Eric von Rosen fut un homme de contradictions : attiré par les habitants de l’Afrique autant que par le racisme colonial. Nestler entreprend un voyage sur les traces de son grand-père.


Toi qui m’as vue petite

Agnès Bert | 2000 | 33'

Agnès Bert, face à sa mère mène une confrontation directe, sans craindre révélations ni conflits.


Toi, Waguih

Namir Abdel Messeeh | 2005 | 29' | France

Le film dresse le portrait de Waguih, mon père, à travers son passé de prisonnier politique, et de ses 5 années passées dans les camps de Nasser. C’est l’histoire d’une relation entre un père et son fils, cinéaste, à travers le silence qu’il y a eu entre lui et moi, et de ma volonté de le briser.


Toile de pluie, toile de fruits (et légumes)

Yann Dedet | 2006 | 30' | France

Le peintre Sakata Eizo vit en France depuis une dizaine d’année. De Paris à Nagoya (dont le peintre est originaire), en passant par Cunlhat en Auvergne, on suit la fabrication des toiles du peintre et ses expositions.


Tombée de l’arbre

Aurore Schenk | 2002 | 19'

Ce documentaire est un portrait (de famille), autant qu’un autoportrait ? La réalisatrice lève progressivement le voile sur ses parents, un voile qui prend très vite l’aspect d’une pellicule.


Tonratun

Tonratun, l’histoire de l’Arménie racontée par les femmes

Inna Mkhitaryan | 2022 | 85' | France, Arménie

Dans un village arménien, cinq femmes qui sont filles, mères et grands-mères se racontent leurs histoires et débattent ensemble de la vie et de la guerre, tout en préparant le lavash, le pain traditionnel arménien. Le Tonratun (le fournil) est l’espace où les femmes peuvent parler ouvertement de choses considérées comme honteuses et embarrassantes dans la société arménienne de tradition patriarcale. Pendant que les hommes sont ailleurs, elles se parlent près du feu et mélangent leurs larmes à la farine. Leurs mots et leurs rires sont désormais leur pain quotidien.


Touchée

Laetitia Mikles | 2003 | 28' | France

Ils sont sourds et aveugles. Ils ont besoin de signer dans les mains les uns des autres pour se comprendre. Leur langue des signes tactile est sensuelle et mystérieuse. Ils ont besoin de se toucher pour se rencontrer, se disputer, s’aimer…


Toujours mort, enfin vivant

Toujours mort, enfin vivant

Richard Franck | 2012 | 52' | France

Ko Murobushi incarne l’esprit du Butô. Il n’y a pour lui que trois événements : mourir, renaître et se transfigurer. Le Butô, pratique rebelle et décadente, est l’art où le corps danse l’âme comme un éternel recommencement. Il se vit ici sur fond d’apocalypse post-nucléaire.


Les tourmentes

Les Tourmentes

Pierre-Yves Vandeweerd | 2014 | 77' | France / Belgique

La tourmente est une tempête de neige qui désoriente et égare. Elle est aussi le nom donné à une mélancolie provoquée par la dureté et la longueur des hivers. Là où souffle la tourmente, des hommes érigèrent des clochers pour rappeler les égarés. Et des bergers, au gré de leurs transhumances, usèrent de leurs troupeaux pour invoquer des âmes perdues ou oubliées. Guidé par les sonnailles d’un troupeau et par les évocations des « égarés », ce film est une traversée des tourmentes ; celles des montagnes et de l’hiver, des corps et des âmes, celles qui nous révèlent que ce que la nature ne peut obtenir de notre raison, elle l’obtient de notre folie.


Tourou et bitti, les tambours d’avant

Jean Rouch | 1971 | 11'

Le 11 mars 1971, après trois années de disette, les habitants du village de Simiri au Zermaganda du Niger, organisent une danse de possession pour demander aux génies de la brousse la protection des récoltes futures contre les sauterelles. Un essai de cinéma ethnographique à la première personne.


Tous au Larzac

Christian Rouaud | 2011 | 118' | France

Marizette, Christiane, Pierre, Léon, José… sont quelques-uns des acteurs, drôles et émouvants, d’une incroyable lutte, celle des paysans du Larzac contre l’Etat après l’annonce en 1971 de l’extension du camp militaire sur leurs terres. Un combat déterminé et joyeux, mais parfois éprouvant et périlleux. Dix ans de résistance, d’intelligence collective et de solidarité, qui les porteront vers la victoire.


Tous les autres s’appellent Ali

Rainer Werner Fassbinder | 1974 | 90' | Allemagne

Une veuve épouse un jeune travailleur immigré. Ensemble ils vont affronter le racisme quotidien de leur entourage.


Tout refleurit

Aurélien Gerbault | 2006 | 78' | France

Tous les jours, Pedro Costa se rend en bus dans un quartier de Lisbonne appelé Fontainhas. Jours après jours, Pedro filme les habitants de ce bidonville. •guill•Tout refleurit•guill• est un film qui se situe à la marge du travail de Pedro Costa : nous suivons ce cinéaste sur le tournage de son nouveau film « En avant jeunesse », et dans le lien indéfectible, particulier, qui se dessine peu à peu, et qui unit son travail et sa propre vie. Car c’est en approchant le quotidien de l’homme que nous pouvons comprendre le cinéaste…Tout refleurit est le portrait d’un homme cinéaste, Pedro Costa, à Lisbonne, en marge du tournage de son dernier film. Portrait d’un homme, portrait de son travail…


Toute une nuit sans savoir

Payal Kapadia | 2021 | 83' | Inde, France

Une étudiante indienne écrit des lettres à son amoureux absent. À travers cette correspondance se révèlent les changements radicaux qui s’opèrent autour d’elle. Mêlant la réalité avec des rêves, des souvenirs, des fantasmes et des peurs, une narration éparse se dévoile.


Traces

Andrès Garcia-Aguilera | 2000 | 36'


Le Traîneau échelle

Jean Pierre Thiébaud | 1971 | 12' | France

Poème de Jean-Pierre Thiébaud, illustré par ses photos.


Tramas

Augusto Contento | 2008 | 100' | France

Les protagonistes sont dix hommes et femmes, habitants de la ville qui proviennent de différents milieux sociaux et culturels. A travers leurs itinéraires habituels dans la ville, ils nous racontent leurs sentiments et impressions, partagent leurs expériences personnelles. La caméra est toujours en mouvement, elle les suit dans les trains, les taxis, les métros, en tissant une toile d’araignée qui change l’espace perceptif et nous dévoile les rituels quotidiens, les différents espaces urbains, culturels et sociaux qui caractérisent São Paulo.


La tranchée

La tranchée

Claude Cloutier | 2010 | 6' | CANADA

Un court métrage d’animation qui met en images une attaque vécue par un soldat canadien lors de la Première Guerre mondiale. À cheval entre des scènes réalistes inspirées de séquences d’archives et des images surréalistes saisissantes, le film livre une interprétation des combats qui révèle l’importance symbolique de la « terre » dans cette guerre de tranchées où autant les vivants que les morts sont enterrés.


Transit

Taisir Batnitji | 2004 | 6' | Palestine

Filmer ou photographier dans les lieux de passage entre l’Égypte et Gaza est interdit. Le manque d’images conséquent au fait précité est mis en exergue dans cette vidéo par le montage : des images fixes prises hâtivement, irrégulièrement ponctuées d’espaces vides (noirs), apparaissent sous forme de diaporama, la seule dimension sonore étant le bruit d’un projecteur diapo. Pour tout dénouement, une unique séquence en mouvement (ralenti). Transit, réalisé en septembre 2004, reflète les conditions de la difficile, voire de l’impossible, mobilité des Palestiniens aujourd’hui.


Transit

Taysir Batniji | 2004 | 6' | France, Palestine

Composée de séquences filmées et de photographies enregistrées clandestinement entre Le Caire et Rafah, point de frontière reliant l’Égypte à Gaza, cette vidéo est une tentative de contre-information, un regard sur une réalité trop peu documentée.


Travailleuses

Travailleuses…

Catherine Egloffe, Jingfang Hao, Lingjie Wang, Andrea Palade Flondor, Serge Desire Ouedraogo, Bouna Cherif Fofana | 2013 | 71' | France

Par un même processus de coopération, 6 artistes et réalisateurs ont élaboré avec des travailleuses de 5 pays des représentations croisées de femmes au travail. Chaque réalisateur a filmé dans son pays : la Chine, la Roumanie, le Burkina Faso, le Mali, et la France. Parce que celui qui filme partage la culture des femmes qu’il interroge, qu’il respecte l’autre, ses mots, ses gestes, son attitude, ainsi s’éloigne un peu la prise de pouvoir de l’un sur l’autre, on tient à distance le stéréotype, le préjugé ; quelque chose peut advenir dans l’écriture partagée. Un questionnement se met alors à l’œuvre dans le processus même des images et des paroles. Où sont les travailleuses aujourd’hui, qui sont-elles ?


La traversée

Elisabeth Leuvrey | 2006 | 55' | Algérie/France

Chaque été, ils sont nombreux à transiter par la mer entre la France et l’Algérie. Depuis le huis clos singulier du bateau, au cœur du va-et-vient et dans la parenthèse du voyage, ces femmes et ces hommes bringuebalés, chargés de sacs et d’histoires, nous disent autrement l’immigration.


Traversées

Mahmoud Ben Mahmoud | 2001 | 97' | Tunisie-Belgique

Deux passagers anonymes, refoulés par les autorités britanniques puis belges, se retrouvent prisonniers à bord du car-ferry reliant les deux frontières.


Tren de sombras el espectro de le Thuit

José Luis Guerin | 1996 | 88' | Espagne

Dans cet hommage aux origines du cinéma, José Luis Guerin cherche les secrets que recèlent des images amateurs, censément tournées par un certain Gérard Fleury dans les années 20. Mystère et jeux silencieux des apparitions, disparitions, recréations et correspondances….


La Tribu des Baïach

Andras Solymos | 2002 | 30' | Hongrie

« J’ai réalisé mon premier film dans une tribu tzigane : les familles Kanalas et Lingùrar. 25 ans plus tard je reviens dans ces familles qui se revendiquent toujours « Baïach ». Ce qui signifie dans une langue que les enfants ne parlent plus : creuseur de bois. »


Triptyque

Yves de Peretti | 1984 | 10' | France

Vidéo de création. Les trois temps d’un processus de création : le voyage, le travail, et l’espace.


Trois regards intérieurs

Harold Vasselin | 1993 | 21' | France

Les actions chorégraphiques minimalistes d’Odile Duboc donnent à voir les espaces, les gestes quotidiens de la ville avec le regard sacralisé du théâtre.


Trois strophes sur le nom de Sacher

Chantal Akerman | 1989 | 12' | France

Ce court métrage documentaire est une captation de la violoncelliste Sonia Wieder-Atherton jouant Trois Strophes sur le nom de Sacher d’Henri Dutilleux.


Truong phuong Thanh Công cò làng Thanh Công…

Phan Thi Vang Anh | 2004 | 33'

Dans un vieux quartier de Hanoi, autrefois un village, de nouveaux hauts-parleurs doivent être réparés et installés. En observant la vie quotidienne, Vang Anh filme avec humour l’animation suscitée par cet événement et nous plonge au cœur des contradictions vietnamiennes.


Tu es, je suis… l’invention des jivaros

Yves de Peretti | 2002 | 67' | France

Le malentendu Jivaro et le fantasme des têtes réduites.


La Tumultueuse vie d’un déflaté

Camille Plagnet | 2009 | 59' | France

Portrait tumultueux du «Grand Z», conducteur de la locomotive Abidjan – Ouagadougou pendant 20 ans, licencié en 1995 par la Société des chemins de Fer du Burkina Faso, à la suite de la privatisation imposée par la Banque Mondiale. Grand jouisseur impénitent, il fut alors terrassé en pleine allégresse, perdit tout, et coule depuis des jours bien sombres en attendant sa pension de retraite.


Tunisia Clash

Tunisia Clash

Hind Meddeb | 2015 | 75' | Tunisie

Documentaire sur la lutte des rappeurs tunisiens contre les violences policières et la corruption du monde politique après la chute du régime de Ben Ali. Road movie intime, Tunisia Clash suit la cavale de Weld el 15 dans l’attente de son procès, des banlieues populaires de Tunis jusqu’aux plateaux désertiques du Centre.


Tunnel of Mondialisation – Le Mec et la Nana qu’ont un peu d’mal à enchaîner – Les Mecs qui réalisent qu’y a un truc qui va pas

Jean-Charles Massera | | 60'

Projections et Rencontres Le Mec et la Nana qu’ont un peu d’mal à enchaîner 2010, 7min16, France Ou le détournement / retournement d’un sitcom en sept tableaux où la nana d’un couple pète un câble et explique à son mec que la perte généralisée du désir et la captation de son énergie libidinale par le capitalisme c’est pas de d’sa faute. Les mecs qui réalisent qu’y a un truc qui va pas. Work in progress. Extraits des trois premières scènes du long métrage inspiré de la pièce éponyme. Trois cadres pas tout à fait dans les clous de la culture d’entreprise réalisent qu’il y a un truc qui va pas avec les femmes. Récit d’une prise de conscience progressive de l’étendue des dégâts en matière de ségrégation sexuelle dans un monde et une culture où l’inégalité des genres est vécue comme naturelle et non problématique. Tunnel of mondialisation Clip, 7 min


Tutto Apposto Gioia Mia

Tutto apposto Gioia mia

Chloé Lecci López | 2022 | 55' | France

Depuis l’arrestation de mon père, j’enregistre nos conversations téléphoniques. Comme tous les étés, je me rends à Catane en Sicile afin de rendre visite à ma famille paternelle. Cette fois-ci je les filme et les interroge sur ce qu’a été la jeunesse de mon père. En arpentant la ville volcanique, je rencontre Giulio, un jeune homme de dix-huit ans. À partir de nos échanges, je cherche à comprendre pourquoi le chemin de la délinquance est parfois la seule issue.


Tweety Lovely Superstar

Emmanuel (aka Eman) Gras (aka Oktaï) | 2005 | 18' | France

Quatre hommes et un enfant sur un immeuble, sous un soleil de plomb. Leur travail: le détruire. Leurs outils: leurs bras. Le labeur de ce jour est leur labeur de chaque jour.


Two thousand walls (a song for Jayyous)

Peter Snowdon | 2006 | 6'

La nuit. Une terrasse. Des voix d’enfants. Des vers. Une ritournelle. Durée en fragments, moment hors du temps. Des figures-fantômes, qui peinent à exister, même ici, chez eux.


Two Times 4’33

Manon de Boer | 2008 | 12' | Belgique

De Boer a invité le pianiste Jean-Luc Fafchamps à jouer la composition éponyme de John Cage 4’33•guill• deux fois devant un public. Une fois en une seule prise, la caméra filme son exécution de la «composition musicale silencieuse». Pour la deuxième représentation, de Boer coupe tous les sons, intervenant seulement avec le clic du minuteur dans les 4’33•guill• de la performance filmée. La caméra se déplace dans un long plan séquence qui commence sur Fafchamps, puis sur chaque membre de l’auditoire et termine sur l’extérieur par la fenêtre du studio.


T’es plus haut que le ciel

Mélanie Pavy | 2008 | 21' | France

Une cité, imaginée idéale par certains, vécue au quotidien par d’autres, n’est plus rêvée que par une bande d’enfants. Livrés à eux-mêmes dans ces lieux déserts, ils s’inventent des jeux aussi dangereux que lassants. Retrouveront-ils dans un vertige, l’élan de leurs rêves?


Uminitunagaru Sakamichi

Matsui Chieko | 2009 | 60' | Japon

À Okinawa au Japon, plusieurs bases militaires américaines existent depuis 60 ans. Les habitants demandent sa diminution, mais les gouvernements américain et japonais envisagent de construire un nouvel aéroport militaire sur la mer de Henoko au nord d’Okinawa. Le film se focalise sur Takuma, un habitant près de Henoko, qui pour stopper la construction, essaie de faire valoir son pays natal, surtout la mer où vivent les dugongs, un mammifère rare, modèle de sirène. La mer d’Okinawa brillant de sept couleurs lui indique le chemin à prendre.


Un animal, des animaux

Un animal, des animaux

Nicolas Philibert | 1994 | 60' | France

Fermée depuis vingt-cinq ans au public, la grande galerie de zoologie du Museum national d’Histoire naturelle vient de rouvrir. “Un animal, des animaux” raconte la métamorphose de ce lieu et la résurrection de ses étranges pensionnaires, restés si longtemps dans la pénombre et dans l’oubli. Peu à peu, le film nous entraîne dans les laboratoires et les réserves, à la découverte du rêve et de l’étrangeté.


Un Archipel

Un Archipel

Till Roeskens et Marie Bouts | 2010 | 61' | France

Autour de nous semblait s’étirer une étendue sans fin, succession de villes aux noms familiers, et pourtant inconnues. Quel était cet espace, son organisation secrète ? Quels étaient les signes de son bouleversement ? Quels chemins pouvions-nous emprunter, pour passer d’un endroit à l’autre ? Nous avons trouvé des guides, chacun à son tour prenant le relais pour nous emmener sur ses chemins : Amandine, Clainchard, Datil, Dibélius, Hélène, Jac, Karima, Lucien, Milouda, Mona, Nina, Morlaye, Moyshek, Rafiou, Sephora, Géraldine, Tomislav, Yann, Yvan. Des voix s’élèvent, traversant la ville. Les trajectoires des uns et des autres dessinent lentement un pays, dans lequel nous prenons place.


Un autre jour sur la plage

Un autre jour sur la plage

Jérémy Gravayat | 2002 | 20' | France

Rashid attend, assis sur le sable, les yeux rivés vers l’horizon où brillent les lumières de la côte anglaise. Comme chaque soir, il espère passer de l’autre côté. Mais sur la plage de Sangatte, seuls les jours passent et les hommes continuent d’attendre, à la frontière d’une nouvelle vie.


Un corps vivant

Cécile Ohannessian | 2008 | 5' | France

Un micro film, comme un film en macro, vient ausculter le corps et décomposer sa peau. Le corps en négatif est tourné à bout de bras; une traversée en substance éclaire les dessous de ses os. En deçà du souffle, suivre la mort maintenue en tout corps vivant; le temps du film, comme un rêve, ranimer ce corps mourant.


Un destin sicilien

Robert Young et Michaël Roemer | 1990 | 90' | France - États-Unis

Une enquête sur la culture de la pauvreté et son impact sur une génération de l’après-guerre en Sicile.


Un drôle de zouave à l’Alma

Laurent Canches et Luc Verdier-Korbel | 2001 | 54' | France

Dans la profondeur de la nuit, Luc et Laurent arpentent la ville déserte et les musées (Paris, Arles, Amsterdam). Ils remontent le fil de la vie d’Eugène Druet, cafetier et photographe amateur aujourd’hui complètement oublié. Pourtant, il fut le premier à photographier des œuvres, d’abord celles de Rodin, en 1896, puis de nombreux autres chefs d’œuvres ; de Van Gogh,Van Dongen, Picasso ou encore Matisse : une collection de 40 000 plaques de verre photographiques.


Un étrange équipage

Boris Nicot | 2010 | 72' | France

Ce film part de la place singulière de Stéphane Tchalgadjieff dans la production française des années soixante-dix. Artisan invisible du cinéma d’auteur, profondément marqué par la contre-culture de cette époque, il a produit pendant une dizaine d’années à un rythme soutenu une série de films particulièrement significative. Pour en donner l’idée il suffit de citer OUT 1 de Rivette, d’une durée de 12h30, India Song de Marguerite Duras, mais aussi Le Diable Probablement de Robert Bresson ou encore Les Enfants du Placard de Benoît Jacquot… L’enquête menée par le réalisateur réinterroge cette filmographie et le •guill•milieu•guill• où elle s’est développée, c’est-à-dire l’ensemble des complicités qui se sont nouées à cette période pour rendre possibles de tels films. La liberté que manifestent ces œuvres de cinéma aurait-elle rapport avec leurs circonstances de production, la qualité des rencontres qui les ont favorisés, l’esprit d’un temps ? Portrait d’une époque autant que portrait d’un producteur, il s’agit d’un film-enquête, d’un voyage dans le passé du cinéma d’auteur français.


Un long cri mêlé à celui du vent

Julie Aguttes | 2010 | 42' | France

Un long cri mêlé à celui du vent ou une immersion fantastique et fantasmée au cœur du port industriel de Marseille, tel un monde à part voué aujourd’hui à disparaître.


Un lutteur dans le désert

François Sculier | 2001 | 29' | France - Iran

Tarhti est le plus grand lutteur iranien du vingtième siècle, disparu il y a trente ans dans des conditions mystérieuses. Son fils a grandi dans le souvenir de ce père mythique, comme un mirage vers lequel il tend sans jamais pouvoir l’atteindre.


Un monde moderne

Sabrina Malek et Arnaud Soulier | 2004 | 84' | France

Depuis quelques années, les Chantiers de l’Atlantique à Saint-Nazaire ont mis en place une nouvelle organisation du travail afin de réduire les coûts de production. Le principe est de faire massivement appel à la sous-traitance et à l’intérim. Parallèlement à la construction du plus grand paquebot du monde, le Queen Mary 2, les salariés de « la Navale » racontent comment ils vivent cette précarité organisée, ce qu’elle change dans leur rapport au travail, et dans leurs conditions de vie.


Un passeport hongrois

Sandra Kogut | 2002 | 71' | France

Allo, le consulat de Hongrie ? Une personne dont le grand-père est hongrois a-t-elle le droit d’obtenir un passeport hongrois ?… Un passeport hongrois ? C’ est très compliqué. Pourquoi voudriez-vous un passeport hongrois ?•guill• L’idée était lancée : je voulais demander la nationalité hongroise.


Under construction

Zhenchen Liu | 2007 | 10' | France

Pour suivre la planification actuelle du gouvernement et des promoteurs immobiliers de Shangaï, chaque année presque 100 000 familles sont obligées de déménager parce que leur maison est détruite. Composé de photos animées avec des vidéos documentaires, Under Construction propose un plan-séquence à travers la destruction d’un quartier de Shangaï…


Une autre vie

Dominique Pernoo | 2000 | 59' | France

Minsk, capitale de Biélorrusie, hiver 1999. La neige enjolive à peine un pays à la dérive. Au troisième étage du collège musical d’état, dans un couloir ordinaire et sombre, un salon, avec un piano à queue recouvert de partitions et d’objets souvenirs en pacotille, un canapé, une bibliothèque, quatre ou cinq violoncelles, une télé, des tableaux, des portraits, de quoi écouter la musique et prendre le thé. Ici, Vladimir Perline enseigne le violoncelle à quatre jeunes musiciens. Jouer du violoncelle est un acte de création, au plus près du corps et des sens.


Une chanson de Naples

Thomas Hachette | 2008 | 18' | France

Il s’agit d’un film d’essai poétique et documentaire sur le rapport entre la Naples d’aujourd’hui et sa culture (chanson, film).


Une Fenêtre à Tanger

Yves de Peretti | 1999 | 26' | France

Evocation des séjours de Matisse à Tanger entre 1912 et 1913.


Une part du ciel

Bénédicte Liénard | 2002 | 85' | France - Belgique - Luxembourg

Une Part du Ciel raconte la résistance de femmes détenues et d’un groupe d’ouvrières en usine. Deux femmes se révèlent dans la valeur du refus et donnent à leur amitié la possibilité de renaître.


Une minute Lumière : Football

Alexandre Promio | 1887 | 1' | France

Un extrait, en plan fixe, d’un match de football filmé à Londres.


Unfinished Italy

Benoit Felic | 2010 | 33' | Italie

Un voyage à la découverte des ruines modernes d’Italie: l’architecture de l’inachevé. A la fois symboles d’une époque douteuse et son avenir, ces structures, fruits d’une corruption politique bien connue ont aussi été récupérées grâce à l’inventivité des italiens. Quand l’inachevé devient source de créativité…


Union Maids

Julia Reichert, Jim Klein, Miles Mogulescu | 1976 | 48' | Etats-Unis

Union Maids raconte une histoire peu connue : celle du combat syndicaliste au sein du monde industriel américain. Trois femmes remarquables font revivre cette histoire.


Unser täglich Brot

Nikolaus Geyrhalter | 2006 | 90' | Autriche

Bienvenue dans le monde de la production industrielle de nourriture et de l’agriculture high-tech. Au rythme des tapis roulants et des immenses machines, le film s’arrête sans commentaire aux lieux de production de la nourriture en Europe : des espaces monumentaux, des paysages surréalistes, des sons étranges, un environnement froid et industriel qui laisse peu de place à l’individu. Là, des femmes et des hommes, des animaux, des récoltes et des machines jouent un rôle précis dans la logistique de ce système qui fournit à notre société sa nourriture. Prix spécial du Jury IDFA International Documentary Festival Amsterdam 2005.


L’Usine de rien

Pedro Pinho | 2017 | 177' | Portugal

Une nuit, des travailleurs surprennent la direction en train de vider leur usine de ses machines. Ils comprennent qu’elle est en cours de démantèlement et qu’ils vont rapidement être licenciés. Pour empêcher la délocalisation de la production, ils décident d’occuper les lieux. À leur grande surprise, la direction se volatilise laissant au collectif tout la place pour imaginer de nouvelles façons de travailler dans un système où la crise est devenue le modèle de gouvernement dominant.


V temnote

Sergueï Dvortsevoï | 2004 | 40' | Russie

Un octogénaire aveugle se chamaille avec son chat. En Russie aussi, les sacs plastiques remplacent les filets à provisions…


V & V

V. & V.

Cecilia Mangini et Lino Del Fra | 1970 | 16' | Italie

V. et V. sont deux étudiant.e.s, dont le militantisme va de la rue, de l’usine, où ils vont parler avec les ouvrier.e.s, jusqu’à leur appartement de la banlieue romaine. Ils vivent ensemble, sans être mariés, dans l’Italie des années 1970 : Lino del Fra et Cecilia Mangini racontent leur engagement et filment leur intimité, « cette intimité [qui] devient quelque-chose », quelque chose de révolutionnaire.


Valdecaballeros

Jürgen Nefzger | 2006 | 15' | Espagne

En 1974, le gouvernement de Franco décide la construction d’une importante centrale nucléaire à Valdecaballeros, village d’Estramadure en Espagne. Alors qu’elle est quasiment achevée, les gouvernements de la transition décident d’abandonner le projet. Aujourd’hui, la centrale est toujours sur place, en ruine, témoin de l’histoire d’un village marqué par l’inconstance du politique.


La Vallée des loups

La Vallée des loups

Jean-Michel Bertrand | 2016 | 90' | France

Ce film est une quête personnelle, l’histoire d’un pari fou tenté par un passionné rêveur, un anti héros capable de briser toutes les barrières pour parvenir à son but : rencontrer des loups sauvages dans leur milieu naturel. Après trois années passées sur le terrain à bivouaquer en pleine nature par n’importe quel temps, le réalisateur parvient à remonter la piste des loups.


Vampire(s)

Arnaud Gerber | 2008 | 28' | France

•guill•J’étais continuellement en proie au désir – vous appellerez ça le désir de tuer – et plus il y en avait, mieux c’était. Oui, si j’en avais eu la possibilité, j’aurais tué des masses de gens.•guill• Ainsi parle Peter Kürten, le tueur en série connu sous le nom de Vampire de Düsseldorf. Recueillies par le Dr Karl Berg après son arrestation en 1931, ses confessions sont le récit mécanique et précis de ses meurtres, comme s’il avait simplement fait son travail. Aujourd’hui encore, ses mots hantent les rues d’une société qui nie sa propre violence. Je suis, tu es, nous sommes tous des vampires.


Le Vent dans la boîte aux lettres

Frédérique Batt | 2003 | 34' | France

Patrick est né aveugle. Il nous emmène dans une aventure sensitive où les situations les plus anodines prennent une dimension vitale, où l’invisible devient palpable. A travers sa façon poétique et décalée de voir le monde, rencontre avec un homme qui vit par les bruits, la musique, le vent.


Vers la tendresse

Alice Diop | 2016 | 38' | France

Vers la tendresse est une exploration intime du territoire masculin d’une cité de banlieue. En suivant l’errance d’un groupe de jeunes hommes, nous arpentons un univers où les corps féminins ne sont plus que des silhouettes fantomatiques et virtuelles.


The very minute unfinished 1 > 7

Annick Ghijzelings | 2010 | 39' | Belgique

Les images sont des ombres. Les souvenirs qui hantent sont des ombres. Les migrants sont des ombres. Les minutes qui passent sont des ombres. Les éclats de lumière dans la nuit qui viennent du fond des temps sont des ombres. Un film en 7 fragments traversés par l’idée de la disparition, de l’absence, de la survivance, de ce qui s’est effondré et reste comme le vestige d’un deuil.


Via de acesso

Nathalie Mansoux | 2008 | 82' | Portugal

Les derniers habitants du quartier d’Azinhaga dos Besouros, en banlieue de Lisbonne,n’ont pas le droit d’être inclus dans le •guill•Programme Spécial de Relogement•guill•. Ils vivent la démolition de leur quartier, où sera prochainement construite une autoroute. •guill•- Emma, tu paies un café? – Tu ne vois pas qu’il y a un enterrement? Un café… il est où le café? – Va demander au policier de te donner un café! Allez! – Il va me donner des coups de bâton, non?•guill•


Viaje en taxi

Nico Gutmann | 2001 | 22' | Suisse

Après trente ans j’ai enfin trouvé l’adresse de ma vraie mère. Un voyage qui commence en Suisse et se termine à Lima au Pérou.


La Vida en Común

La Vida en Común

Ezequiel Yanco | 2019 | 69' | Argentine, France

La vida en común dépeint la vie d’une communauté indigène dans les plaines désertique de l’ouest de l’Argentine. Alors qu’un puma s’approche dangereusement du village Nación Ranquel, Uriel, un jeune garçon au seuil de l’adolescence, hésite à rejoindre ses camarades qui partent en chasse.


Vide pour l’amour

Vimukthi Jayasundara | 2002 | 28' | Sri Lanka

Dans la moiteur sri lankaise, ou sur les falaises nordiques battues par le vent, les mêmes corps mutiques glacés que n’agitent plus que des pulsions primaires.


Vidéo pour rien

Olivier Gallon | 2006 | 14' | France

Août 2003 dans le Cap corse, à Minervio. Des plans filmés ou non depuis une fenêtre ouvrant sur l’étendue du ciel et de la mer, dans l’embrasure de laquelle apparaissent plus étrangement des flammes, un astre inidentifiable… Comme si le réel se jouait de l’intérieur (d’un habitat, de soi-même) et de l’extérieur – jusqu’au hasard faisant se coïncider deux événements : cela s’appelle des visions. •guill•Vidéo pour rien•guill• est le titre générique d’une série de vidéos dont Minervio est la première. Chacune d’elles correspond à un lieu et une date.


La vie après la mort

Pierre Creton | 2002 | 23' | France

Portrait post-mortem de Jean Lambert. « Vattetot-sur-mer, petite commune du pays de Caux. Derrière l’église, la maison de Pierre Creton ne ressemble à aucune autre. A peine franchi le seuil frappe la singulière densité du vide. Tout semble disposé, rangé, pour que rien ne perturbe les lignes, n’encombre l’œil par une complication inutile. Peu de maisons semblent pourtant aussi précisément, rigoureusement habitées. Creton confirme, l’habitation est une de ses préoccupations majeures : « Habiter où, comment, avec qui ? C’est le vide et le plein. Et habiter cette maison, ce fut d’abord habiter chez quelqu’un ». L’histoire de la maison est aussi celle d’un film, La vie après la mort. » Cyril Neyrat


La Vie au loin

Marc Weymuller | 2011 | 81' | France

Le Barroso est une région isolée du Portugal où l’on continue à vivre, au rythme lent des troupeaux et des saisons. On assiste là-bas aux derniers souffles d’un mode de vie ancestral. Chacun sait que c’est bientôt la fin et tire en secret les mailles de souvenirs épars. La mémoire résiste, le décor fait office de miroir. En nous rappelant ce que nous étions, il nous renvoie aussi à ce que nous sommes devenus.


La vie dans la cellule

Réalisation collective | 2006 | 9' | France

Variations autour de da la vie dans l’univers carcéral à la prison de Fresnes.


La Vie sans Brahim

Laurent Chevallier | 2002 | 64' | France

Brahim était le seul Arabe du village jusqu’à l’arrivée de Mustapha venu y racheter l’épicerie. C’est dans cette petite boutique que se fera la première rencontre entre les deux hommes, à des milliers de kilomètres de leur Maroc natal.


La Vie sombre trois fois, se relève sept, et neuf fois flotte à la dérive…

Xuân-Lan Guyot | 2009 | 48' | France

Elle avait fait un beau mariage, puis fut répudiée ; son enfant lui fut arrachée. Elle resta seule le reste de sa vie. Prise dans la tourmente de l’Histoire du Vietnam. Elle est morte il y a trois ans. Comme le veut la tradition, plutôt que de laisser son corps dans un environnement souillé, on est allé déterrer ses os pour les nettoyer puis les emmener dans son village. Elle, c’était ma grand-mère.


La Vierge, les Coptes et moi

Namir Abdel Messeeh | 2012 | 91' | France

Namir part en égypte, son pays d’origine, faire un film sur les apparitions miraculeuses de la Vierge au sein de la communauté copte chrétienne. Comme dit sa mère “Il y a des gens qui la voient, il y a des gens qui ne la voient pas. Il y a peut-êre un message dans tout ça”. Très vite l’enquête lui sert de pretexte pour revoir sa famille, et pour impliquer tout le village dans une rocambolesque mise en scène.


Les Vies de Thérèse

Sébastien Lifshitz | 2016 | 55' | France

Thérèse Clerc est l’une des grandes figures du féminisme militant. Du combat pour l’avortement à l’égalité des droits entre les hommes et les femmes en passant par les luttes homosexuelles, elle a été de toutes les batailles. Elle apprend aujourd’hui qu’elle est atteinte d’une maladie incurable et décide de jeter un dernier regard tendre et lucide sur ce que fut sa vie, ses combats et ses amours.


Villa

François Daireaux | 2004 | 51' | France

Intrusion dans un domaine privé. Réalisée sur les bords de l’Oise en France.


Vincent Dieutre, la chambre et le monde

Vincent Dieutre, la chambre et le monde

Fleur Albert | 2012 | 88' | France

Depuis vingt ans, Vincent Dieutre construit une œuvre à la lisière de la fiction, du documentaire et des arts plastiques, qui repense et explore en profondeur l’esthétique du cinéma et son écriture. Ce film propose une immersion dans son travail quotidien autant qu’un parcours critique au sein de son œuvre.


Un Virus dans la ville

Cédric Vénail | 2008 | 80' | France

Au début des années 90, l’artiste franco-israélien Absalon conçoit un projet de vie qui s’éloigne radicalement des aspirations habituelles à une •guill•vie meilleure•guill•. Pour engager son projet et le tenir, il se fabrique six cellules à habiter, six petites maisons individuelles destinées à de grandes villes du monde : Paris, Zurich, New York, Tel-Aviv, Francfort, Tokyo… Depuis, Absalon est mort. Que reste-t-il de son projet aujourd’hui ? Entre traces et projections, je suis parti à la recherche de ce projet inachevé. J’ai trouvé Un virus dans la ville.


Visage écrit

Daniel Schmid | 1995 | 90' | Japon / Suisse

Depuis trois siècles, une loi impériale japonaise impose que les rôles de femmes soient tenus par des hommes, appelés Onnagatas, dans le théâtre Kabuki. Visage écrit se veut une approche de Tamasaburo Bando, le plus prestigieux Onnagata actuel. Cette approche se déroule en quatre temps : la danse du serpent ivre •guill•Orochi•guill• ; •guill•Tamasuro Bando et ses idoles•guill• : dialogues avec la danseuse geisha Han Takehara qui se dit centenaire, l’actrice Haruko Sugimura, souvent rencontrée chez Ozu, et l’octogénaire danseur classique de Butoh, Kazuo Ohno ; •guill•Twilight Geisha•guill•, variations sur le thème de la geisha ; •guill•Sagimusume•guill•, pièce de Kabuki dansée par Tamasaburo Bando.


Les Visites

Les Visites

Clément Abbey | 2014 | 40' | Belgique

Les visites de Geneviève dans un village en Ardenne belge. Au jour le jour, au home, aux domiciles, en consultation, un médecin témoin de la vie et de la mort de ses patients.


Visual Alan Audio Vega

Blick | 2009 | 8' | France

Artiste proto-punk, cette interview d’Alan Vega, courte et fracassante, revient sur la vie d’un des pionniers des musiques électroniques. Le but ici étant de rejoindre l’énergie qui se perçoit dans sa musique en transformant le rite de l’entretien en expérience sensorielle. Soit le portrait en énergies vibratoires d’un homme qui n’aura cessé de créer jusqu’à la fin.


¡Vivan las Antipodas !

¡Vivan las Antipodas !

Victor Kossakovsky | 2011 | 104' | Allemagne / Pays-Bas / Argentine / Chili

Le monde vu à travers ses antipodes. Un pont sur un ruisseau inconnu en Argentine rime avec un grand viaduc dans la ville de Shanghai, une cabane dans la brousse africaine répond à une maison assiégée par la lave à Hawaii. Par une sorte de valse qui renverse et rapproche les points opposés de notre planète, Victor Kossakovsky réalise une élégie simple (en apparence) et fascinante.


Vive la baleine

Chris Marker | 1972 | 30' | France