Contre-récits du présent / Rencontre avec Jean-Gabriel Périot

Avec pas loin de quarante courts-métrages, trois longs
métrages et plusieurs installations, (plus quelques objets
non identifiés) Jean-Gabriel Périot est un cinéaste à l’œuvre
foisonnante et protéiforme.

Pour rendre compte de son travail, à l’issue de la projection
de huit de ses courts-métrages et de son dernier long-métrage,
Jean-Gabriel Périot revisitera son parcours singulier depuis sa
formation de monteur jusqu’au tournage de son dernier film.
Il reviendra sur les influences esthétiques et théoriques qui le
nourrissent et nous éclairera sur ce qui fonde sa démarche.

Films


200 000 fantomes

200 000 fantômes

Jean-Gabriel Périot | 2007 | 10' | France

Hiroshima, 1914-2007. Une méditation expérimentale autour du A-Bomb Dome, symbole de la destruction d’Hiroshima par la bombe atomique en 1945. Le A-Bomb Dome est le nom d’un ancien centre d’affaires japonais devenu le symbole de la destruction de la ville d’Hiroshima par la bombe atomique américaine en 1945. Construit en 1915, c’est le seul bâtiment à être resté debout dans l’entourage immédiat du lieu de l’explosion. Le A-Bomb Dome n’a jamais été restauré ; demeuré tel qu’au jour du bombardement, il est très vite devenu le monument souvenir des centaines de milliers de morts du 6 août 1945.


21-04-02

21.04.02

Jean-Gabriel Périot | 2002 | 9'

Ce film mixe, par un montage ultra-rapide, des images tv, des photogrammes de film, des pubs, des images pornographiques, des photos de famille… L’impact violent que crée ce film reflète la confusion et la saturation visuelle qui nous submerge aujourd’hui. C’est une réponse au soir du 21 avril 2002. Premier tour des élections présidentielles françaises où Jean-Marie Le Pen est arrivé en deuxième position. C’était aussi la date de mon anniversaire.


Les Barbares

Les Barbares

Jean-Gabriel Périot | 2010 | 5' | France

«Si la politique est appelée à revenir, ce ne sera que par le côté du sauvage et de l’imprésentable ; là où s’élèvera cette sourde rumeur où se laisse distinguer le grondement : « Nous, Plèbe ; nous, barbares ! » (Alain Brossat)


The Devil

The Devil

Jean-Gabriel Périot | 2012 | 8' | France

« Vous ne savez pas qui nous sommes. »


Eût-elle été criminelle

Eût-elle été criminelle

Jean-Gabriel Périot | 2005 | 9' | France

France, été 1944.


Nos défaites

Nos défaites

Jean-Gabriel Périot | 2019 | 94' | France

Nos défaites dresse un portrait de notre rapport à la politique, grâce à un jeu de réinterprétation par des lycéens d’extraits issus du cinéma post-68, ou que reste-il de forces pour affronter le chaos du présent.


Nos jours, absolument, doivent être illuminés

Nos jours, absolument, doivent être illuminés

Jean-Gabriel Périot | 2012 | 22' | France

Le 28 mai 2011, des détenus chantent depuis l’intérieur de la maison d’arrêt d’Orléans pour le public venu les écouter de l’autre côté du mur.


Poor little white girls

Poor little white girls

Jean-Gabriel Périot | 2014 | 2' | France

Deux visages en noir et blanc.


We are winning don’t forget

We are winning don’t forget

Jean-Gabriel Périot | 2004 | 7' | France

Sur la représentation du travail, ou comment l’on repense à la lutte des classes.


Séances

15 novembre 2019 à 14h00

Espace Jean Vilar - salle 2

En présence de Jean-Gabriel Périot

15 novembre 2019 à 16h00

Espace Jean Vilar - salle 2

En présence de Jean-Gabriel Périot

15 novembre 2019 à 17h45

Espace Jean Vilar - salle 2

Rencontre avec Jean-Gabriel Périot – Entrée libre